Pas le temps de nous apitoyer sur notre sort!

"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

Dilustro - il y a 3 ans

Aimer son boulot, vivre de sa passion, ça peut aussi être une faiblesse... Vous vous persuadez que vous avez tout fait pour en arriver là, que vous seriez moins heureux ailleurs. Que c'est trop tard pour reculer, que ça n'ira jamais mieux de toute façon. Et tout le monde, dans votre entourage, s'extasie sur votre "chance". Une logique d'enfermement.

Personnellement, j'adore enseigner. Prof, c'est un métier exigeant et essentiel, dont j'ai une très haute estime. Mais être dépendant, prisonnier d'une institution, d'une hiérarchie incapable qui, à tous les niveaux de la chaîne, vous empêche activement de faire votre boulot correctement, ce boulot que vous aimez tant... C'est encore plus démoralisant que de ne pas aimer son boulot tout court. En plus, vous avez constamment de cautionner, de perpétuer tout ce qui ne va pas dans un système qui vous trouvez profondément débile et injuste.

Aujourd'hui, je suis en reconversion. Mon nouveau travail ne me met pas des petites étoiles au fond des yeux, certes... Mais un supérieur compétent et raisonnable, des objectifs clairs et censés, des règlements cohérents et légitimes... C'est pas mal, ça aussi. Quand je rentre chez moi le soir, je suis parfaitement serein.

Répondre

Tamara Moriaud - il y a 3 ans

Brume <3

Répondre

Christophe Altmeyer - il y a 3 ans

TRES bonne question, Brume...

Répondre

Tim Minkowsky - il y a 3 ans

bah oui "tu vis de ta passion" ;)

Répondre

Camille Gee'ink - il y a 3 ans

C'est vrai que quitter un boulot tant rêver, qu'on aime malgre les emmerdes.... J'ose pas imaginer

Répondre

Aud Serv - il y a 3 ans

La chance ! Aimer un taff que l'on fait. C'est vraiment du bonheur ... à part quand on est mal entouré ! :-/

Répondre

Julien Noyer - il y a 3 ans

Tu fais deja ce qu'il te plait, tu vas pas non plus réclamer de l'argent :P

Répondre

Nelly Suzy Erb Boyard - il y a 3 ans

moi qui pensais que lorsque l'on faisait ce que l'on aime le reste n'a pas d'importance voilà qui me donne une nouvelle perspective .....

Répondre

Minui Mac - il y a 3 ans

Le souci quand on aime notre boulot c'est de rencontrer quelqu'un qui aime l'argent qui se fait dessus.

Ensuite lorsqu'on est founders je suppose qu'on ne quitte pas comme ça sans risques ni contreparties... En gros si avant la boite faisait trainer les frais de déménagement, en quittant la boite, on s'asseoit vraiment sur ces dépenses...

Par contre ce qui me fait vraiment peur dans une boite comme ça. C'est que Joffrey ne soit pas capable de mythonner les investisseurs parce que c'est quand même son rôle. Bosser avec des connards oui mais des connards compétents :D

Répondre

Emmanuel Maestracci - il y a 3 ans

Pour quitter la boite sans trop de soucis, le mieux c'est encore de se faire aider par un avocat.
Le soucis étant que j'imagine bien le taux horaire des avocats de la vallée être proche du PIB de la France, pas évident donc :p

Répondre

Renaud Blanc-Bernard - il y a 3 ans

J'adore quand Brume a des petites mains.

Répondre

Álvaro Sánchez Glez - il y a 3 ans

La passion du travail n'a pas de limites.

Répondre

Françoise Chaize - il y a 3 ans

La tête de Brume...^^

Répondre

ShamWerks - il y a 3 ans

Brume dans la deuxième case : géniale. :-)

Répondre

Max Lampin - il y a 3 ans

Ce que notre héroïne pense tout bas, le chat l'énonce clairement tout haut. C'est le medium de son inconscient et c'est son rôle depuis le début.

Très joli procédé scénaristique.

Répondre

Lucie - il y a 3 ans

Brume est aussi le reflet de ce que les lecteurs pensent :-)

Répondre

Amb - il y a 3 ans

Ah je pensais que le facteur principal était "les sous" ^^'

Répondre

Rizel - il y a 3 ans

Exactement le problème des gens qui font un burnout...
On a le même cas pour plusieurs collègues et la médecine du travail qui dit que c'est le nouveau gros problème de ces dernières années (avant les gens changeaient de travail avant d'en arriver là, et la relation avec le patron/les clients était mokns tendue)

Répondre

Fred - il y a 3 ans

+1 Effectivement ce sont tous les symptômes du Burn-Out.
Il y a une proposition de loi qui va dans ce sens en France en ce moment.

Répondre

Epinard - il y a 3 ans

Bonjour, j'ai lu l'histoire depuis le début et dès lors j'étais intrigué par le contexte de ce journal, des interrogations auxquelles je ne trouvais de réponse, d'où ce premier commentaire.
Dans l'histoire, dès que les choses se mettent en place (en gros la signature du contrat, note de juin 2014), il est clair que cela va mal tourner. Et rapidement les personnages de Joffrey et Luc versent du côté de la force obscure. A un point qu'on imagine mal que vous puissiez encore continuer à travailler ensemble au moment de la publication des posts, donc j'imagine que cela relate des faits accomplis des mois auparavant (il y a peut-être moyen de le savoir ou des indices, mais je n'ai pas cherché). La mention toujours présente sur le fait "toute ressemblance...ne saurait être que fortuite" semble plutôt faite pour se protéger en cas de procès.
Evidemment également, en ce qui me concerne du moins, on se demande combien de temps cette situation assez ubuesque se prolongera et quand les différents problèmes seront vraiment abordés ou la séparation entérinée. On croirait revivre les sensations d'un épisode de Princesse Sarah pour ceux qui ont connu feue La Cinq ("mais tu vas te révolter, oui ?!"), mais il faut tenir compte du prisme de la retranscription, évidemment pas neutre du tout (vision d'une des deux parties+événements passés+produit éditorial donc forcément scénarisé autour d'une trame, de certains événements, de rebondissements, etc.).
Ce qui est étonnant c'est que Pixowl semble encore exister avec les 4 mêmes : http://www.pixowl.com/about-us/ - les avatars permettent de facilement changer les noms.
J'aurais plutôt imaginé que vous seriez partis créer votre boite avec le dinosaure ou Garfield sous le bras dont vous auriez assez facilement récupéré les contrats (car vous êtes le dessin + la tech).

Répondre

max lampin - il y a 3 ans

Epinard, je ne sais pas si Laurel le fera, en tout cas moi bien modestement je t'attribue plein de petites étoiles qui sautillent avec entrain :-)

Répondre

Geo de Forest - il y a 3 ans

Déjà sur la planche 6 ça tourne mal: "Moi, j'ai combien de parts ?" - "Zéro".

Répondre

Letoub - il y a 3 ans

Purée, j'en peux plus de ces deux monstres !

Je sens que je vais craquer et leur envoyer un mail d'insulte tellement c'est intolérable !

Répondre

LaLoutre - il y a 3 ans

@Épinard et @Letoub je vous rappelle que: "Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite." ! ;)

Répondre

bod - il y a 3 ans

@letoub
Ton commentaire me fait penser aux spectateurs qui allaient huer l'acteur qui jouait le méchant à la fin de la pièce de théâtre. Bien sûr ce n'est pas exactement pareil mais, ...

Répondre

Axelle - il y a 3 ans

La tête de Brume je fonnnnnds

Répondre

hema - il y a 3 ans

Le "on aime vraiment notre travail" ressemble à de l'autopersuasion.
Mais sans ça, que reste-t-il pour tenir le coup?

Répondre

tetoy - il y a 3 ans

C'est super dur de se rendre vraiment compte de la situation lorsque l'on la vie... C'est quand on change de situation qu'on voit vraiment par quoi on est passé... Et on pourra se poser mille et une question, c'est trop tard c'est fait.
Alors autant continuer de sourir et d'avancer. Je n'aurai sûrement pas fait mieux que vous... C'est super de l'avoir fait. Grand respect à vous trois (cerise est bien évidement dedans, elle vit tout autant que vous la situation)
Et super style graphique. J'adore ! Je ne le dirais jamais assez ^^

Répondre

AudreyL - il y a 3 ans

Dommage que les planches arrivent bien plus tard sur le site que sur Facebook, pour les gens qui n'y sont pas! J'adore la tête de Brume (what the f*** are you doing???)

Répondre

Seeeeb - il y a 3 ans

Je n'ai pas relu depuis de le début (et peut-être que je mélange ma réflexion avec les commentaires de pages précédentes) mais, je trouve la page redondante avec d'ancienne ou il était dit, peu ou proue la même chose.

Cet état de fait n'a logiquement pas évolué (vu la temporalité du récit) donc, ça me fait un peu bizarre de revenir là dessus.

Après, ça ne gâche en rien la fluidité du récit, mais c'était une petite remarque comme ça en passant, et ça n'enlève rien à la qualité de l'ensemble ;-)

Répondre

Seeeeb - il y a 3 ans

Bientôt la pas 200 !

Est-ce qu'on aura le droit à une page musicale, chantée et animée ? ^^

Répondre

S. - il y a 3 ans

Je rebondit sur le message de Epinard: sur le site, dans la section about us, vous etes les deux seuls à ne pas avoir de liens sur vos noms vers vos sites perso, ce qui reduit considereablement votre page rank et votre visibilité sur le web.

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante