L'histoire en BD d'une start-up de jeux vidéo en Californie.
Les Brumes, ça compte pas pour des prunes!
L'histoire en BD d'une start-up de jeux vidéo en Californie.

"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

Paul Denton - il y a 4 ans

Gros chagrin.

Répondre

Stéphanie Lespérance - il y a 4 ans

La pression, le déracinement... il y a des jours où l'on déborde d'émotions et plus rien ne va :(

Répondre

Corentin - il y a 4 ans

Lune de miel is over... :P

Répondre

Noemie Delrue - il y a 4 ans

Je comprend tellement... Déjà les choses sont pas toujours facile alors quand en plus on est loin et que l'on ne peux pas revenir en arrière.

Répondre

Eric Vezin - il y a 4 ans

Laurel!

Répondre

effer - il y a 4 ans

pauvre Brume, et toi, ne craque pas!
:(

Répondre

Aurore Marin - il y a 4 ans

Halala je te comprend tellement, les chats ça rend dingue ! (et le reste)

Répondre

Phy. - il y a 4 ans

Un peu de tendresse dans ce monde de bru(t-m)es...

Répondre

Asp - il y a 4 ans

Courage.

Répondre

Véro Jean Marc - il y a 4 ans

:,(

Répondre

Floria Flower - il y a 4 ans

... Pas facile comme situation, en espérant que tout s’arrange, vous le méritez.

Répondre

Sarah Usagi - il y a 4 ans

:'( Viens on va faire un câlin collectif <3

Répondre

Syborg - il y a 4 ans

Brume ou les pieds dans le plat ! Enfin les pattes.

Par contre je suis pas trop d'accord avec ton dessin dans le lien ^^

Répondre

Vini - il y a 4 ans

Remise en question de tout.
Il y a des hauts et des bas.
Heureusement que le personnage est bien entouré : sa fille, son mari, son chat, les followers de son blog :) .

Répondre

ND - il y a 4 ans

Attention à Brume...Brume compte PAS pour des prunes... ^^

J'espère que tout ça c'est plus d'actualité parce que là c'est quand-même dramatique que tu te fasses bouffer psychologiquement par tout ça.
Mais mon 6è sens me dit qu'il va y avoir une happy-end et que justice sera faite. Espérant ne pas me tromper...

Répondre

Juliette Duflot - il y a 4 ans

:'( *viens la câliner*

Répondre

Gabrielle Skanda - il y a 4 ans

Le coup de blues, c'est normal aussi.... J'espère qu'on va vite te retrouver pleine d'enthousiasme dans la suite de l'aventure :)

Répondre

Phil Do - il y a 4 ans

"les brumes comptent pas pour des prunes'... Personne relève... pffff.... Bravo !

Répondre

pf - il y a 4 ans

Tu comptes publier ces strips?
Le rythme est d'une telle lenteur..

Répondre

Laurel - il y a 4 ans

Publier? Ailleurs que sur le net? Non, rien de prévu.
Oui c'est lent (et ça ne changera pas, enfin pour l'instant (j'en suis à la page 200, du story-board, c'est toujours lent)) ^^

Répondre

karibooh - il y a 4 ans

Pour ma part, je trouve que l'effet de lenteur est dû à la parution quotidienne. Quand on lit tout d'une traite, le rythme ne choque pas.

Courage, Laurel, pour continuer à nous faire partager ton expérience...

Répondre

Samy TheKay - il y a 4 ans

Depuis que j'ai vu the voices de Satrapi, je me sens mal à l'aise quand les gens tiennent des conversations détaillées avec leur chat....

Répondre

Tututut - il y a 4 ans

C'est très lent parce qu'on vient tous les jours, c'est la preuve qu'on est accro :-p Mais j'ai tout relu il y a peu et j'ai trouvé le rythme parfait. Il faudrait oublier de venir pendant quelques mois, ça serait moins frustrant !

Répondre

Phy. - il y a 4 ans

Lenteur... une page par jour, six heures par planche... pour ma part, je suis plutôt dans le genre admiratif de te voir tenir ce rythme de travail.

Après, si le mot concerne le rythme de la narration, c'est certain que c'est un double parti-pris : à 4 cases par planche, l'action avance moins vite que s'il y en avait douze ; et puis il y a tous ces petits détails qui prennent leur sens plus tard : les deux portes en sas, les cours d'arts martiaux... S'il existait un compagnonnage en BD comme dans les métiers de la pierre où on construit son chef-d'oeuvre avec une précision et une méticulosité inouïes, tu serais sans doute meilleure ouvrière de France !

Bref, ce rythme-là me convient très bien.

Répondre

Giovanni Arnaudeau - il y a 4 ans

Un HUMAIN, comme par hasard !!!

Répondre

Françoise Chaize - il y a 4 ans

Laurel tu bosses deja comme une malade, tu ne vas pas t'excuser en prime d'etre en retard !!!

Répondre

ML BL - il y a 4 ans

J'adore Brume et ses petites réflexions. C'est vraiment un personnage à part entière dans cette série. Je l'adore.

Répondre

Axelle - il y a 4 ans

='(

Répondre

Coki Genti-Yo - il y a 4 ans

Cerise ne serait-elle pas plutôt... une HUMAINE ? ;)

Répondre

Pierre Gilhodes - il y a 4 ans

Un petit chef d'oeuvre, The Daily Struggle ! Vivement la suite !

Répondre

Dilustro - il y a 4 ans

Les gens qui se plaignent du rythme de cette BD me font doucement rigoler. On en est même pas à 200 pages... C'est le nombre moyen de pages dans UN volume de manga et ce genre de publication s'avale en moins d'une heure. D'ailleurs si tu penses à la publication, Laurel, le format "manga" serait parfait (beaucoup de pages, peu de cases par page et que du noir et blanc !).

Sérieusement, je lis BEAUCOUP de BD en ligne, y compris faites par des professionnels du métier, et je peux attester que la productivité et la régularité de Laurel sont admirables. Elle fournit plusieurs pages par semaine, que demande le peuple ?

Belle planche, au demeurant. C'est vrai que ça ne devait pas être facile pour Cerise tous les jours... Comme vous travailliez à domicile, il y avait vraiment un risque que l'ambiance délétère du boulot contamine son lieu de vie !

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante