Bonjour ! Voici la planche 45... ✏️

La suite et fin, demain !! 🙂

gravatar

ThomasH - il y a 2 mois

C'est bizarre, mais sur la case 3, au début j'ai cru que la femme était la psy à cause du texte.

Répondre
gravatar

Max Lampin - il y a 2 mois

Tout pareil :-)
Je n'ai pas compris pourquoi il remettait une démission à sa psy (arf)
En fait c'est en lisant ton post que j'ai réalisé !
(je dois être un peu fatigué, il y a des jours comme ça)

Répondre
gravatar

Aggressive Agricultor - il y a 2 mois

Kif-kif pour moi. Du coup je ne comprenais pas pourquoi le narrateur démissionnait de chez sa psy ;o)))
C'est le problème des pages qu'on ne lit pas à la suite... on perd de mémoire les visages des protagonistes.

Répondre
gravatar

blop - il y a 2 mois

c'est vrai que j'ai cru que c'était sa psy avant de voir la case 4
ça aurait été plus clair de mettre une boss avec des cheveux noirs? ou un homme :)

Répondre
gravatar

Blou - il y a 2 mois

Si on regarde le décors de la pièce ça ne ressemble pas du tout au bureau de la psy.

Répondre
gravatar

blop - il y a un mois

oui d'accord, mais on regarde le personnage avant le décor

Répondre
gravatar

Blou - il y a un mois

Oui mais est-ce vraiment gênant de ne pas comprendre immédiatement ? Je reconnais que j'ai cru aussi qu'il s'agissait de la psy, mais en 4e case on comprend immédiatement que non, et là j'ai mieux regardé la 3e case : style de vêtement différents, cheveux lâchés, pas de lunettes et en fond ce qui ressemble plutôt à open-space. Alors peut-être que c'est le texte qu'il faudrait changer et mentionner la psy dans une autre case. En plus si c'était un homme, on ne comprendrait pas tout de suite non plus de qui il s'agit puisqu'on ne voit la lettre qu'en 4e case.

Répondre
gravatar

Pierre - il y a un mois

Mais vous êtes neuneus ou quoi ? Genre déjà que les BD de Laurel sont pas super fines, si vous arrivez pas a faire la différence entre 2 personnages et décors entre 2 planches, ça craint.

Répondre
gravatar

Fourneau - il y a 2 mois

On est passé de "quand même, c'est normal d'être un peu islamophobe, non ???" à "grâce aux attentats, j'ai repris ma vie en main 👍" en moins de quatre pages

Répondre
gravatar

Laura - il y a 2 mois

Islamophobe ? Je ne crois pas qu'il ait émit de critique sur l'islam pendant cette bd. Je ne pense même pas qu'il ait critiqué les musulmans ou la religion dans ses propos.

A moins que tu considères que les critiques, ou la révolte contre les terroristes et le rejet de la bien pensance occidentale, qui se contente de baisser les yeux et de pardonner, soit de l'islamophobie.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Non il n'a critiqué ni les musulmans ni l'Islam. Et si il l'avait fait, je ne vois pas ou serait le problème: On a le droit (inaliénable) de le faire. Une opinion peut s'exprimer.

PDO

Répondre
gravatar

Blou - il y a 2 mois

Le problème vient plutôt de ce qui n'est pas dit, on voit Guillaume tenir des propos un peu limite, il ne comprends pas pourquoi il y a un appel à ne pas mettre tous les musulmans dans le même que les terroristes, donc bon. Après il y a les codes de Laurel, il dit ces propos de manière agitée et l'interlocuteur en face est calme, en général chez laurel ça veut dire qu'il ne faut pas donner beaucoup de crédit à la personne qui parle. Mais nulle part son ami ne lui donne tort, il lui dit juste d'aller consulter (et à raison). Alors bien sûr ça c'est peut-être vraiment passé comme ça, mais parfois il faut penser aux lecteurs qui sont libres de leur interprétation, il y a des choses qu'il faut rajouter, ou enlever si on veut maîtriser ce qu'ils vont comprendre.

Répondre
gravatar

Laura - il y a 2 mois

Non, je ne suis pas d'accord quand vous dites "qu'il ne comprends pas pourquoi il y a un appel à ne pas mettre tous les musulmans dans le même que les terroristes".

Il suréagit car, après avoir subit l'horreur du terrorisme de très près, il s'est retrouvé avec une France, et une religion chrétienne notamment, non pas surtout horrifiées, et révoltées de ces actes atroces (comme lui peut l'être), mais bien plus pressées à surtout condamner les amalgames et l'islamophobie, et pourquoi pas pardonner.
C'est même, selon moi, parfaitement bien représenté dans le recit.

Et c'est un peu facile de considérer qu'il y a un "code de lecture" chez Laurel, qui dit que dès qu'un personnage est agité, avec un interlocuteur calme, il dit n'importe quoi et qu'il ne faut pas faire attention.

Au contraire, par exemple, le personnage de Laurel dans sa bd, quand elle apprend les attentats de 2015, est si mes souvenirs sont bons, très agité et émotionnel (un peu comme Guillaume) et a raison, et je n'y vois pas de l'agitation idiote sans fondements auquel il faut ajouter ou enlever quelque chose.

J'ai toujours trouvé que les "craquages" que peut avoir Laurel dans ses bds étaient souvent les signes qu'il faut que les choses changent, que ça ne va pas, que ce n'est plus possible.

Chacun peut interpréter ça à sa manière je pense.

Encore une fois, à chacun son avis sur la question, mais je pense que Guillaume avait besoin de consulter un psy avant tout pour se reconstruire et pouvoir avancer dans la vie, pas pour comprendre qu'il était dans l'erreur avec sa révolte.

Répondre
gravatar

Blou - il y a un mois

C'est vrai Laura, je n'avais pas pensé aux réactions de Laurel, je pensais plutôt à Geoffrey. Du coup je ne sais plus quoi penser du discours de la bd, ça manque un peu de clarté ce qui fait que chacun arrive avec une interprétation différente.

Répondre
gravatar

Attila Marcel - il y a 2 mois

C'est marrant, en lisant les pages précédentes je me disais : "A la fin, il va plaquer son bull shit job et partir élever des chèvres dans le Larzac".
La première partie s'est réalisée.

Répondre
gravatar

a - il y a 2 mois

Mouais. Donc le fait d'avoir échappé à la mort l'a fait mourir symboliquement ( si j'ai bien tout lu Freud ).

Le passage psy est un peu rapide. Qu'a-t-il compris, qu-a-t-il appris de la soirée du Bataclan, sur les autres et sur lui-même ? C'est son enfance, un secret caché ?

Rien, rien, rien, vous saurez rien sur le Guigui....

Laurel : vient de faire une nouvelle innocente victime en Bretagne après avoir pourri la vie d'une dessinatrice punkette dans sa jeunesse : )

Répondre
gravatar

Aggressive Agricultor - il y a 2 mois

Je suis (un tout petit peu) d'accord avec "a".
Que s'est-il passé chez la psy ? Elle a associé la violence certainement portée par la famille de militaires du narrateur avec la "croisade" intégriste des attentats ? N'aurait-il pas fallu développer ce passage ou le mettre sous silence en concluant simplement que se "lâcher" chez la psy a redonné la possibilité à Guillaume de vivre sans angoisser à chaque instant ?

Répondre
gravatar

Toc - il y a un mois

J'avoue que je trouve la narration un peu trop rapide tout d'un coup. Peut être qu'une page ou deux de plus pour décrire davantage la psychanalyse et ses propres angoisses avant de passer à la conclusion aurait été nécessaire ?

C'est toujours difficile de trouver le bon découpage qui permette de maintenir le rythme sans devenir trop explicatif justement, mais j'ai quand même le sentiment qu'il manque une page

Répondre
gravatar

Zboub - il y a 2 mois

Il DEMISSIONNE A SA PSY.

Avec UN GROS PAPIER MARQUE DEMISSION DESSUS.

Quelle subtilité j'adore ahah

Répondre
gravatar

Kikoo - il y a un mois

C'est quoi le problème avec la psy et l'employeure? Y en a une qui a des courts cheveux bouclés (et de strictes lunettes) et l'autre des longs cheveux ondulés (et un style de hippie) et pas moyen de faire la différence? C'est quand même assez évident que c'est pas la même personne...

J'en reviens pas que quelqu'un a suggéré de remplacer l'employeure par un homme. Il peut pas y avoir deux personnages féminins d'âge mûr dans une même histoire sans qu'on les confonde? Tu confonds ta mère et ta tante, toi?

Répondre
gravatar

Super Salade - il y a un mois

Je pense que c'est surtout à cause du texte au dessus, qu'on associe la psy et l'employeure. Parce que de toutes façons, la psy on la voit de loin.

Répondre
gravatar

blop - il y a un mois

Je vois pas le rapport avec ma tante?
C'était une suggestion pour pouvoir lire de manière plus fluide.
En général dans les BD les différents protagonistes ne se ressemblent pas.
J'ai bien vu après la case 4 que ce n'était pas sa psy, mais j'ai du revenir sur la case précédente
Mais on est quand même plusieurs à avoir fait la remarque, et sans agressivité...

Répondre
gravatar

Ballmeyer - il y a un mois

J'ai eu la même réaction que d'autres ci-dessus, je n'ai pas compris de prime abord pourquoi le perso remettait sa démission à sa psy. Et je me suis dit aussi que le moyen le plus simple et efficace d'y remédier était de remplacer cette dame par un homme.
Par ailleurs, tous les persos qui lui ont parlé à son boulot jusqu'ici étaient des hommes. Donc je ne comprends pas d'où sort cette dame.
La comparaison avec la mère et la tante n'est pas valable. Il ne faut comparer que ce qui est comparable. Donc, pas des dessins avec des visages réels, pas des gens ultra connus avec des visages vus dans un ou deux dessins.

Répondre
gravatar

Blou - il y a un mois

Donc tu as pu faire la différence avec tous les autres hommes, mais là deux femmes dans des décors différents c'est trop difficile ?

Répondre
gravatar

Ballmeyer - il y a un mois

Non, j'ai juste vu que c'était des hommes.
Et je ne comprends toujours pas d'où sort cette femme qu'on n'a jamais vue à son boulot.

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante