Les larmes, le choc, l'incompréhension après l'attentat de Charlie Hebdo.
"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 
gravatar

Julie Martinez - il y a 4 ans

Je me souviens que ma soeur avait eu une réaction similaire... "Mais ils faisaient des dessins, maman ! C'est pas méchant de faire des dessins !" :'(

Répondre
gravatar

Anaïs Albertino - il y a 4 ans

Je me souviens de cette période et de tes dessins <3

Répondre
gravatar

Wendigo - il y a 4 ans

Triste période... Surtout que ces assassins n'ont même pas compris la différence entre l'interdiction d'icône dans une mosquée (on retrouve ça aussi dans les églises/synagogues il me semble), et la représentation du prophète en tant que tel (qui n'est pas interdit dans l'Islam, on en retrouve dans l'art islamique). Mais pour ça, faudrait-il encore qu'ils aient ouvert un livre (et des bds)... :/

Répondre
gravatar

Nono - il y a 4 ans

@ Wendigo La représentation du Christ est autorisé (voir plus) dans les églises catholiques; mais pas dans les temples luthérien ou calviniste (église réformée). C'est d'ailleurs un bon moyen(en France et en Allemagne) pour savoir si le lieu de culte est d'obédience catholique ou réformé. Je ne sais pas pour les autres cultes chrétien (anglican, ...).
Je ne sais pas pour les synagogues.

Répondre
gravatar

Cynthia Ugazzi - il y a 4 ans

Je me demande si tu penses toujours que ça n'a aucun sens aujourd'hui.

Répondre
gravatar

Leslie Boulay - il y a 4 ans

Moi j'étais assez choquée car j'étais pas d'accord avec eux. Du coup j'ai passé 24 heures à culpabiliser, à me demander si c'était pas un peu de ma faute, jusqu'à ce que je réalise que la question n'était pas là et ne serait jamais là.
En plus, Cabu. Je regardais le Club Dorothée enfant. J'avais résumé ça en disant qu'on peut rompre avec ses idoles de jeunesse mais qu'on ne peut pas accepter de les voir massacrées à coup de kalach.

J'ai toujours pas digéré ça. Pas plus que je n'ai supporté la suite : la mort de la nuance dans le positionnement, la division, le reniement de certains idéaux au nom d'un tout sécuritaire qui ne nous protégera jamais de tout et surtout pas de la folie ou du fanatisme. L'idée pernicieuse qu'il y a un "eux et nous" sans rien entre.

C'est triste hein, mais l'affaire Fillon en France, je trouve que ça assainit presque le paysage médiatique. J'ai jamais vécu , depuis deux ans, une période aussi longue sans entendre un politique nous parler de l'Islam ( sauf Lepen, mais elle, ça compte pas).

Répondre
gravatar

Coralie Calie - il y a 4 ans

Et c'est là que Laurel est entrée dans ma vie.

Répondre
gravatar

a - il y a 4 ans

Ce n'est pas de la lâcheté.

Dessiner ça, ce serait de l'inconscience car en face, ce sont des barbares.

Et pas grand monde pour les arrêter. Et ils sont de plus en plus nombreux.

Répondre
gravatar

Fabien Mosen - il y a 4 ans

Je me souviens du dessin que tu avais publié pour dire que tu n'arrivais pas à sortir un dessin sur le sujet; j'étais un peu déçu parce que j'aurais bien aimé avoir ta réaction dessinée à ce moment-là, mais chacun sa manière de réagir, on peut comprendre.

Répondre
gravatar

abribus - il y a 4 ans

Dessiner le prophète des musulmans juste "parce qu'ils ne le veulent pas" serait tomber dans la provocation mesquine et revancharde et n'aurait aucun intérêt ; ne pas le faire n'est donc pas lâche. Par contre, avoir une idée de dessin que l'on n'estime intéressant, impliquant ce prophète, et ne pas le réaliser ou ne pas le publier serait effectivement révélateur d'une peur qui se traduit en autocensure. Après, avoir peur, pour soi, pour sa famille, est-ce de la lâcheté ? c'est en tous cas un sentiment bien naturel ...

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 4 ans

100% d'accord !

Répondre
gravatar

Mag - il y a 4 ans

Coucou, je suis désolée ça fait un bail que je n'ai pas commenté et c'est pour faire une critique, c'est pas très cool :/

Mais je trouve ça un peu "choquant" de "simplifier" à ce point cette guerre et ces attentats. Bien sûr c'est horrible et tout le monde a le droit de réagir de la manière qu'il lui plait (et comme il peut surtout) à ce qui est arrivé. Mais c'est la phrase "c'est des dessinateurs, tuer pour des dessins, ça n'a aucun sens"... Mais parce-que ça a un sens de tuer des civils chez eux, dans leurs maisons, leurs écoles, leurs hôpitaux...? Tout ça parce-que c'est leur pays qui est en guerre ? Je sais bien qu'on a toujours plus d'empathie quand c'est proche de chez nous et c'est humain et normal (j'ai moi-même été bien + choquée que d'habitude), mais ce serait bien à moment quand même (maintenant qu'on a du recul) de rappeler que c'est TOUS les innocents tués qui n'ont aucun sens.

Je ne veux surtout pas relancer un débat du genre "je suis charlie mais je suis pas xxx ???". Et je sais bien que tu n'as que 4 cases pour faire passer le message donc c'est normal de simplifier.
C'est vraiment juste le "ça n'a aucun sens" qui m'a vraiment interpelé en mode "mais ça n'a JAMAIS de sens voyons !".

Enfin voilà, je suis désolée pour ce commentaire ^^ Mais sinon je suis toujours autant fan de ta BD !

Répondre
gravatar

Gwen - il y a 4 ans

Je pense que tu interprètes mal les propos de Laurel. Je ne vais pas me faire son porte-parole, car je ne le suis pas, mais je vais t'expliquer ce que moi je comprends.

Il est évident que tuer des civiles ou toute autre personne non impliquées dans un conflit est choquant. Sauf, que là, les dessinateurs de Charlie étaient impliqués dans le conflit en réalisant des petits dessins humoristiques. Ils dessinent d’ailleurs sur d'autres sujets tout aussi polémiques. Ce ne sont pas des fanatiques anti Halla, ils dessinent pour exprimer, par la dérision, l'absurdité du monde. C'est pour ça qu'ils ont été tués, car un groupe de fanatique n'a vu qu'une partie de leur travail et n'a pas réfléchisse au sens de ces dessins.

Si des fanatiques devaient tuer toutes les personnes avec lesquelles elles auraient un désaccord, ce serait l'hécatombe. Ce ne sont donc pas des personnes ciblées au hasard, mais bien visées pour le travail qu'ils effectuaient. Cet attentat est totalement différent de ceux perpétrés à Nice ou au Bataclan, même si le résultat est le même et tout aussi désolant.

La réaction de Laurel est donc justifiée, elle pleure quand des civiles sont tuées, car c’est injuste (elle l'a déjà exprimé sur son blog), mais là, elle pleure, car des dessinateurs sont tués, car elle n’arrive pas à imaginer que l'on puisse mourir pour quelques traits de crayon sur un bout de papier. Même si ces dessins pouvaient être irrévérencieux voir choquant pour certains.

Quand en plus, cela touche les gens de ta profession, le choc n'en est que plus grand. Je suppose qu'un plombier qui entendrait aux infos qu'un autre plombier a été touché à Nice (ou ailleurs) serait encore plus sous le choc, car il penserait immédiatement « ça aurait pu être moi ».

Répondre
gravatar

Juliette Duflot - il y a 4 ans

J'ai pas su dessiner ce jour la non plus....

Répondre
gravatar

Fred - il y a 4 ans

Preuve que les attentats c'est efficace.

Répondre
gravatar

Mary Melly - il y a 4 ans

J'avais mangé en dehors de ubisoft ce jour-là, avec ma mère. En rentrant l'aprem j'ai vu la tronche de mes collègues artistes, j'en revenais pas. Je me suis soudainement demandé si c'était pas un rêve. On tue des gens comme nous, juste parce qu'ils dessinent. WTF. J'ai vécu le truc ensuite de tellement près... Le lendemain je quittais ubi sous les hélicos j'étais sortie plus tôt. Mes collègues sont restés coincés au travail, ubi est à côté de l'hypercasher. La voiture du premier crétin était garée sous les fenêtres du travail de mon mari, et le cerveau de l'affaire qui avait garé sa voiture à montreuil c'était aussi 2 rues plus loin de ubi. Bref j'ai réalisé à quel point c'était réel (et proche!) et j'ai vécu plusieurs jours à me demander pourquoi des gens comme moi (car dessiner tout court et représenter la création divine est interdit tout court par ces gens-là) étaient des gens à abattre :(

Répondre
gravatar

tchaf - il y a 4 ans

"tuer pour des dessins": c'est une longue tradition politique:

http://jbrasseul.files.wordpress.com/2012/10/art_degenere.jpg

Répondre
gravatar

Haza - il y a 4 ans

C'est grâce aux gauchistes pseudo-humanistes comme toi que des terroristes comme les Kouachi ont pu se retrouver en liberté dans un pays comme la France. Et après c'est les mêmes qu'on voit se lamenter et défiler comme des moutons en mode "Je suis Charlie", écoeurant ...

Répondre
gravatar

Lukiluk - il y a 4 ans

Ton commentaire est navrant, sincèrement. Et je te souhaite bien du plaisir dans un pays fachiste pseudo-liberticide où tu constateras que c'est la haine collective qui crée les haineux radicalisés, et que les attentats seront beaucoup plus légion qu'aujourd'hui, en réponse à un système repressif.

Répondre
gravatar

Haza - il y a 4 ans

"les attentats seront beaucoup plus légion qu'aujourd'hui, en réponse à un système repressif."

Je rêve ou tu es en train de légitimer les attentats ?
Et tu oses dire que mon commentaire est navrant, no comment ...

Répondre
gravatar

Lukiluk - il y a 4 ans

Euh...j'ai perdu un proche dans un des attentats, donc ta réponse me heurte vraiment.

Non, je ne légitime pas les attentats, au contraire : mon cousin serait encore en vie sans les barbares du bataclan. Je dis juste que la haine appelle la haine, et c'est précisément ce que ces barbares veulent : nous diviser, nous liguer contre une partie de la communauté française pour la rendre coupable en raison de la folie de quelques uns de ses membres.

Et ne pas comprendre que la haine que nous développons, c'est du pain béni pour le camp d'en face, et en particulier pour les "recruteurs de djihadistes" qui peuvent dire "regardez ils vous haïssent, c'est donc normal de les abattre comme des chiens", c'est jouer leur jeu.

Aujourd'hui je suis profondément meurtrie par ces attentats, mais je refuse de rentrer dans leur jeu, point barre.

Répondre
gravatar

Buba Mara - il y a 4 ans

😔

Répondre
gravatar

Anim★l - il y a 4 ans

Je ne t'en blâme pas, moi pendant un temps j'ai arrêté de dessiner des bites... de peur qu’on pense que j’avais voulu représenter celle du prophète (Dieu le bénisse).

Répondre
gravatar

M - il y a 4 ans

Tuer pour des dessins, ça n'a aucun sens... Pour de l'argent, pour la religion, pour une injure, ça en aurait ?

Répondre
gravatar

Jane - il y a 4 ans

Je trouve certains comm plutôt désolant. "Tuer pour des dessins c'est horrible, mais assasiner d'autres pour d'autres raisons ça dérange pas?on oublie les autres!"
Je suis persuadée que Laurel n'a pas voulu dire que les autres meurtres et assassinats "passent mieux", par cette case.
Rendez cous compte quand même que les images sanglantes, la guerre, les attentats, et toutes les autres morbidités terrifiantes, on en a depuis longtemps qui nous passent sous les yeux aux infos tv et web. Est ce qu'on s'indigne à chaque fois avec la même force? Non. Est ce qu'on devrait? Oui, absolument. Mais ces choses qui se passent ont tellement été "banalisées", qu'on est finalement beaucoup plus émus quand ça se passe près de chez nous. Je crois que c'est humain. Tant mieux si parmi ceux qui trouvent à redire sur les cases de Laurel sont très investis et font tout ce qu'ils peuvent pour aider là où la guerre fait rage. Mais ne jetez pas la pierre aux autres, ni à Laurel qui raconte ce moment là à cet instant de sa vie, sans le recul et sous le choc.

Répondre
gravatar

Lau - il y a 4 ans

Juste pour rappeler qu'on parle de la réaction d'une dessinatrice à l'assassinat de dessinateurs - on peut debattre 1000 ans de tout ça moi qui suit organisateur de concert j'ai pris un uppercut dans le ventre quand j'ai su pour le bataclan - 100 fois plus fort que pour les autres attentats - et je peux vous assurer que ce n'est pas de l'indifference pour les autres évenements

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante