Californid, page 15. ^^

La suite de l'histoire ! 😊

gravatar

Woofy - il y a un mois

"J'en veux un de chaque", on l'entends souvent.
Un collègue a du aller jusqu'au 5ème pour avoir un garçon.
Une amie a abandonné après avoir eu 4 garçon, dont des jumeaux.
Chapeau pour s'occuper de toute cette marmaille !

Répondre
gravatar

Blt - il y a un mois

Quand on en a en double, on peut pas les échanger ?

Répondre
gravatar

Renan - il y a un mois

Quand j'étais jeune, on avait une famille d'amis comme ça. La mère a arrêté au 4 ou 5ème garçon.

Répondre
gravatar

super s - il y a un mois

Je suis issue de ce qu'on appelle "une famille de fille".

Mon arriere-grand-pere a eu 6 filles.
On suppose qu'il essayait d'avoir un fils.
Ca date un peu, mais déjà à l'époque les gens trouver que c'était enorme, 6 enfants. Et oui, ils avaient déjà des contraceptifs.

Bref, long story short, il a fini par se faire une raison, et s'est dit qu'il allait se rattraper sur les petits enfants.
Il a eu 18 petits enfants. 38 arrieres -petits enfant.

Une photo vaux mieux qu'un long discours, mais .Je ne peux pas vous mettre une photo, mais comme je vous l'ai dit: quand je vous dit que je suis issue d'une famille de fille ;-)

Répondre
gravatar

zebio - il y a un mois

Pareil ici, ma femme est la 5e fille de mes beaux-parents, après ils ont arrêtés et ont pris des chiens (mâles) !
Nous on a deux enfants, une fille, un garçon et hop, l'affaire est jouée, pas besoin de plus :-)

Répondre
gravatar

Auryn - il y a un mois

Mais dans les petits-enfants et arrière-petits-enfants, il y a eu combien de garçons du coup ?

Répondre
gravatar

Geo de Forest - il y a un mois

Si j'ai bien compris, il y a 6 filles, 18 petites-filles, 38 arrière-petites-filles.

Répondre
gravatar

Erable - il y a un mois

On les change à longueur de journée, en tout cas !

Répondre
gravatar

Estelle - il y a un mois

En rentrant en France, l'accouchement serait "gratuit", mais il y aurait les billets d'avion, les faux frais du voyage, la fatigue de ne pas être chez soi, etc.

Répondre
gravatar

Deadern - il y a un mois

Après 10000$ y'a une marge pour un retour de séjour, et c'est aussi l'occasion de revoir la famille, leur présenter le bébé, etc.
Mais l'argument est quand même valable.

Répondre
gravatar

Nathalie - il y a un mois

C'est toi qui *décideS ;)

Répondre
gravatar

Laurel - il y a un mois

Oh, merci ! Je ne sais jamais... 😉

Répondre
gravatar

Estelle - il y a un mois

Nathalie a raison. :) En fait, il faut se demander qui décide.
C'est toi qui décides = tu décides.

Les gens font souvent l'erreur avec "c'est toi qui / c'est moi qui", parce qu'à l'oral, on n'entend pas la différence.
Aux personnes où on l'entend, on ne fait pas la faute (personne ne dit "c'est nous qui décide"). :D

Répondre
gravatar

Elegna - il y a un mois

Pourquoi quelques planches auparavant vous parliez d'une franchise à $5000 et maintenant du double ?

Répondre
gravatar

Erable - il y a un mois

Les 5000 étaient liés à l'assurance santé fournie par Docker. Adrien n'a plus le droit de travailler chez Docker depuis le refus de carte verte.

Répondre
gravatar

Lothar Moricaine - il y a un mois

En France, ce serait gratuit...
Non, ce n'est pas gratuit, ce sont les cotisations de celles et ceux qui cotisent qui financent ce système.
Mais c'est tout sauf gratuit.
C'est la même chose pour les tests pcr, cela n'a jamais été gratuit puisque c'est nous tous qui payons.
Vouloir à tout prix s'installer aux EUA, et penser cela ne fait pas de vous de futurs américains car cela va à l'encontre du système local, et fait surtout de vrais parasites pour notre système.
Désolé...

Répondre
gravatar

Erable - il y a un mois

En France, on ne paie rien pour accoucher = il n'y a pas à débourser plus d'argent que si on n'accouchait pas. C'est pas gratuit, mais les parturientes ne paient rien de spécifiquement lié à leur accouchement.
On s'en doute bien, que les médecins ne sont pas rémunérés avec de l'argent magique, et en temps que personne imposable en bonne santé (pour le moment) cela me convient très bien que mes cotisations permettent de soigner ou d'accompagner des naissances. Bon, il y a d'autres usages qui me font bien grincer des dents, heureusement la défiscalisation des dons aux associations humanitaires me donne au moins l'illusion de décider à quoi servent une partie de mes impôts :)

Répondre
gravatar

Marie-Aude - il y a un mois

Et avant de les traiter de parasites, tu n'as pas pensé un instant qu'ils ont bossé en France et cotisé pendant de longues années ?

Désolée...

Répondre
gravatar

tchof - il y a un mois

indépendamment de la façon dont c'est pris en charge (CSG/cotisations salariales ou assurance aux USA), les frais de santé sont plus efficaces en Europe (pas qu'en France) qu'aux USA: 17% du PIB aux US contre 11 en France (et en Allemagne, 9% en UK)

Il y a plus de gaspillage (dépenses de santé non essentielles) aux US (et ce n'est pas que pour la recherche, car le résultat -espérance de vie- est moins bon)

Donc en France (et en Europe), non seulement les dépenses sont mutualisées, mais en plus le coût total pour la société est plus faible pour un meilleur résultat en terme d'espérance de vie. La GB, qui a un système encore plus socialisé que le nôtre, dépense encore un peu moins.

Répondre
gravatar

Antoine - il y a un mois

Le coût élevé des frais de santé aux États-Unis tient en partie au coût des médicaments car les labos américains amortissent largement leur frais de recherche sur leur propre marché afin de pouvoir être plus compétitifs à l'étranger.

Répondre
gravatar

BOX OFFICE STORY - il y a un mois

Ce serait un peu comme lire gratuitement des planches sur un blog au lieu d'acheter un livre.

Répondre
gravatar

BOX OFFICE STORY - il y a un mois

Ce serait un peu comme lire gratuitement des planches sur un blog au lieu d'acheter un livre.

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante