Californid, la planche 104.

(Elle était longue à faire, cette page remplie de décors et de personnages ! 😃)


(Cliquez sur l'image pour un lien vers un super article !)

À lundi ! Bon week-end ! 😊

gravatar

Marcel - il y a 3 semaines

C'est l'une des planches qui est dans ton dossier d'images pour la Presse...
https://bloglaurel.com/uploads/presse/images.zip
Bon week-end à toi.

Répondre
gravatar

Liligreen - il y a 3 semaines

Ce n'est pas une honte d'être écolo, hein... ^^

Magnifique la première case, on dirait qu'elle bouge!

Répondre
gravatar

Marie - il y a 3 semaines

Ahhh il n’y a pas que moi!! Je me suis demandé si j’étais bien réveillée quand je l’ai vue, puis dans le doute j’ai repris un café! :p En tout cas j’aime!

Répondre
gravatar

Cataclip_Cataclop - il y a 3 semaines

Raaah, une écolo! Au bûcher, messires, au bûcher!

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 3 semaines

Carrément qu'elle bouge, cette case est hypnotisante.

Répondre
gravatar

Pascal Oudot - il y a 3 semaines

Bonjour. La page cliquée envoie sur BordPanda... Un lien intempestif ! :-)

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 3 semaines

Mais non c'est fait exprès ! 😊

Répondre
gravatar

ND - il y a 3 semaines

Ah ben ça, pour l'empreinte carbone, si tu étais restée en France elle aurait été moins lourde. Attention : je dis pas ça en mode jugement négatif, hein. Bien sûr qu'aller aux US t'as ouvert des portes que les Français ne t'auraient jamais ouvert. Bon, ceci dit même sans bouger de San Francisco et en faisant tout par Internet il y aurait quand-même eu une empreinte carbone. Oui, parce qu'Internet, avec tous ses datacenters dans le monde, consomme beaucoup plus de courant électrique que tous les chauffages électriques du monde entier. Et quand on sait que l'électricité dans le monde est plutôt produite à base de charbon ou de "pétro-thermique" plutôt qu'avec des énergies "propres" (hélas le nucléaire en est une vis-à-vis de la respirabilité de l'air), eh bien l'un dans l'autre avion ou pas on ne peut pas complètement échapper au fait de laisser une empreinte carbone quelque soit l'activité que l'on entreprenne 😟 Mais bon, tranquillise-toi Laurel, tu es très loin d'être la femme la plus surconsommatrice du monde. Et moi aussi j'ai déjà pris l'avion aller-retour pour voyager de France vers la Roumanie (voyage très enrichissant par ailleurs) donc là, vu que tu vas à Barcelone pour travailler et mieux vous comprendre avec tes collaborateurs, je ne vois pas de mal là-dedans, c'est pas comme si tu construisais une autoroute qui sert à rien (car dans ce cas bonjour x 100 000 l'empreinte carbone 😉😩😵).

T'inquiète pas, même si tu ne prends plus l'avion et que tu arrêtais de te servir d'Internet il y aura toujours des sales cons qui surconsommeront le pétrole bien plus que les simples citoyens que nous sommes à notre petit niveau (et sachant ça, à titre personnel, ça me déculpabilise de continuer à me servir de ma voiture par exemple, même si c'est une Crit'Air 2 essence, c'est pas un vieux 4x4 diesel non plus 😜)

Je tiens tout de même à saluer ta conscience écologique, si tout le monde l'avait le monde irait beaucoup mieux! 😅

Répondre
gravatar

Ciel200 - il y a 3 semaines

Conscience écologique qui par un heureux hasard résonne avec l'actualité (on n'avait pas autant parlé du climat depuis Al gore). En attendant on achète des kinders à l'huile de palme vendus par une des multinationales les plus pourries du monde pour les enfants
Le conjoint est là pour se dédouaner (ce qui est toujours pratique quand il est question de voyager)

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 3 semaines

Ciel200, tes mots résonnent en moi car j'ai décidé depuis un moment de boycotter totalement l'huile de palme en dehors des kinder surprise qui n'ont pas vraiment alternative. C'est plus difficile de priver ses enfants que soi-même je trouve. Pourtant je reconnais que tu as raison.
Heureusement ça reste exceptionnel qu'elles en reçoivent.

Répondre
gravatar

Guilhem - il y a 3 semaines

C'est un peu le sentiment que me donne cette page. Comme si l'autrice souhaitait s'excuser après coup d'avoir fait ce voyage parce que Greta aurait froncé les sourcils.

Dans les faits, l'impact carbone est vraiment culpabilisant quand on a le choix (genre prendre le train au lieu de l'avion), pas quand on ne l'a pas. J'envie le trajet en bateau de Greta, mais les vacances que je pourrais prendre me serviraient juste à faire l'aller de son trajet.

Répondre
gravatar

CLaire - il y a 2 semaines

La question de l'empreinte carbone est intéressante ; ça me trottait depuis Comme Convenu (pour les autreus personanges plutôt que pour toi, hein), donc ça me plaît qu'elle soit abordée - même si Adrien déculapbilise un peu vite quand même.

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante