Et voici la dernière planche. 😌

Et voilà, la première partie est terminée... 😊


Je ne sais pas encore quand je commencerai à poster la suite. Il faut que je travaille encore un peu le scénario, l'organisation des scènes.


En tout cas, je tiendrai compte de vos remarques. La principale critique portait sur le fait que le mélange des scènes et des thèmes rend l'histoire un peu confuse. J'y penserai en écrivant la suite.


C'est vrai que j'ai parlé de trop de choses, j'ai abordé trop de sujets différents.

Désormais, je garderai principalement ces deux thèmes : Grossesse, parentalité et différences entre France et Etats-Unis, et notre lutte pour rester sur le sol américain. 🇺🇸


À tout bientôt, chers lecteurs ! 😘

Sur ce blog, pour des croquis et des petites BD régulières, et dans les news, pour des nouvelles du livre. 📙


Bonne journée ! ✨

🌿 Laurel 🌿

gravatar

a - il y a 8 mois

Même plus le droit d'aller à l'école ?

Chaud !

En France, pas de papiers, entré illégalement = droit à l'AME, aide médicale d'Etat.

Répondre
gravatar

Youpi - il y a 8 mois

Pour l'AME, je suis pour. D'un point de vue altruiste, pas partagé par tous.
Mais aussi d'un point de vue cynique plus facile à comprendre.
En effet, le pauvre en mauvaise santé se trimballe peut être une tripotée de maladies contagieuses. Mieux vaut qu'elles soient soignées le plus vite possible.
Un migrant qui n'aurait pas accès aux soins transmettrait ses éventuelles maladies dans son entourage. Des maladies comme la gale sont très chiantes à soigner et si la majorité des gens en France y échappe, c'est surtout parce que dès qu'un cas est repéré, il est soigné. Une sorte d'immunité de groupe.
C'est ce que j'essaie d'expliquer à mes amis riches: il faut que les pauvres soient en bonne santé pour que vous soyez aussi en bonne santé. Donc en payant pour l'assurance santé des pauvres, vous payez en fait pour assurer votre propre santé.

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 8 mois

Ton argument pragmatique ne fonctionne pas en cas de cancer ou de bras cassé, mais je partage totalement ton avis pour l'argument altruiste. Il me semble irrationnel de laisser mourir/souffrir quelqu'un près de soi sans le soigner, surtout pour un médecin qui a prêté le serment d'Hippocrate.
Reste à donner aux hôpitaux les moyens de s'occuper de tout le monde sans que les soignants eux-mêmes y laissent leur santé.

L'AME n'est pourtant valable qu'au bout de 3 mois de résidence en France et en cas de conditions de vie précaires. Elle oblige les personnes malades sans papier à se "révéler" administrativement malgré les risques d'expulsion, donc pas sûre que tous ceux qui en auraient besoin osent faire valoir leurs droits.

Répondre
gravatar

Youpi - il y a 7 mois

@MarieEve
"Ton argument pragmatique ne fonctionne pas en cas de cancer ou de bras cassé"
Oui, c'est là où le pote de droite (équivalent ricain: pro-trump) devient plus dur à convaincre et sur lequel on buttera toujours.
Un argument qui marche avec le pote de droite bon en économie c'est qu'un employé en pleine forme rapportera toujours plus qu'un employé en mauvaise santé. Et qu'un sans-emploi en bonne santé ce sera un vivier potentiel dans lequel puiser en cas de besoin.

-- attention, point Godwin potentiel! --
Évidemment, peu de potes de droite admettront que laisser un type dans la rue crever de cancer ou d'un bras cassé avec une belle gangrène c'est moins humain que de l'euthanasier façon Aktion T4. Pas facile d'assumer les conséquences de ses actes. :)

Au passage je m'y prépare à ce genre de situation. Si tu cherches dans de vieux bouquin tu peux trouver comment réduire une fracture à la maison. Faut pas que ce soit trop grave mais c'est possible. Par contre, un cancer...

Répondre
gravatar

mimosa - il y a 7 mois

@marie-eve
Ça marche aussi pour le cancer et consort si tu étudie et test des remèdes sur les cancers des pauvres tu trouves des remèdes pour les cancers des riches. Il ne faut pas oublier que les riches.

Répondre
gravatar

mimosa - il y a 7 mois

[la suite manger dans le premier message]
que 10% des gens.

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 7 mois

@Youpi
Vu le taux de chômage, j'ai du mal à être convaincue par l'argument pragmatique de maintenir un vivier potentiel d'employés en bonne santé pour justifier l'existence de l'AME. C'était sans doute exact à une époque, mais à mon avis plus vraiment aujourd'hui.
Pour la réduction de fracture à la maison, merci beaucoup, je regarderai, c'est intéressant. Par contre, sans aucun entraînement et avec uniquement des cours théoriques, il faudrait vraiment être très doué(e) pour y parvenir du premier coup de façon satisfaisante. J'espère surtout que personne n'en arrivera à une telle extrémité.

@mimosa
A moins qu'on se soit mal comprises et qu'on ne parle pas de la même chose, j'ai du mal à suivre ton raisonnement.
En France, les essais cliniques sont proposés en fonction du dossier médical et pas sous conditions de richesse.
Comme on parle ici spécifiquement de l'AME et donc du cas des étrangers sans papiers, je ne pense pas qu'ils puissent bénéficier de ces essais cliniques et ce n'est pas parce qu'ils sont pauvres mais parce que leur situation de vie n'est pas assez stable pour que les médecins chercheurs puissent suivre leur état de santé dans les années qui suivent le traitement. C'est fondamental pour connaître le taux de récidive, les effets secondaires à long terme etc, vu l'importance de ces études ils ne peuvent pas prendre le risque de perdre des données parce que les étrangers auront été expulsés après leur rémission.

J'ai l'impression d'être l'avocat du diable, à n'être pas convaincue par le fait que l'AME soit économiquement intéressante, mais je suis ravie qu'une part de mes impôts paye des traitements médicaux à des étrangers sans papiers et fière du système de santé solidaire de notre pays.
Dans le jeu de la vie, on ne part pas du tout avec les mêmes cartes de départ alors ça me semble bien plus logique d'en faire un jeu coopératif pour réduire un peu les injustices.

Répondre
gravatar

Adrienhb - il y a 7 mois

Et même droit d'aller à l'école...

Répondre
gravatar

martial - il y a 8 mois

Et allez, le RN vient jusqu'à squatter les comm' de blog BD, quand bien même leurs mensonges sont démolis depuis un moment : https://www.hoaxbuster.com/sante/2012/09/07/cmu-ame-et-dispense-de-forfait-hospitalier

Répondre
gravatar

a - il y a 8 mois

Mince, je ne savais pas que le site AMELI était d'accointance avec la SARL de Montretout : "L'aide médicale de l'État (AME) est destinée à permettre l'accès aux soins des personnes en situation irrégulière au regard de la réglementation française sur le séjour en France."

Source : https://www.ameli.fr/assure/droits-demarches/situations-particulieres/situation-irreguliere-ame

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 7 mois

Je n'ai pas compris l'expression "SARL de Montretout" pour désigner le RN. En recherchant, j'ai bien trouvé une personne qui utilise la même expression en commentant sur des sites d’extrême droite, mais pas d'explication sur le pourquoi de cette appellation qui m'intrigue.

Répondre
gravatar

Yann - il y a 7 mois

Société anonyme à responsabilité limitée.
Montretout est le domaine familial de la famille Le Pen, à Saint-Cloud.
Il est dit que le RN/FN n'est qu'une petite entreprise familiale dont l'activité principale est une niche politique qui a su se développer.
D'où l'utilisation ironique de SARL de Montretout.

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 7 mois

OK, il me manquait la référence, je cherchais un lien avec "montre tout" dans le sens exhibitionniste.
Merci pour l'explication :)

Répondre
gravatar

martial - il y a 8 mois

"ça va aller chérie" ... oui, de plus en plus mal, hélas c'est certains

Répondre
gravatar

Doc - il y a 8 mois

Je ne voudrais pas casser l’intensité dramatique, mais il paraît que certains médecins européens commencent désormais à maîtriser suffisamment la technique de la césarienne pour qu’une telle procédure puisse être envisagée en dehors des Etats-Unis.

Répondre
gravatar

Mist - il y a 8 mois

Oui mais en France (je sais pas pour les autres pays d'Europe, j'imagine que ça dépend), la césarienne ne peut pas être décidée "par confort". Autrement dit, elle n'est possible que si la situation médicale l'exige. ça dépend des pays.

Répondre
gravatar

Laure - il y a 8 mois

Alors pour la césarienne de confort, elle est possible en France même si ce n'est pas très répandu. Cela dépend des obstétriciens, il est donc plutôt 'facile' de s'orienter vers un médecin acceptant les césarienne de confort.

Répondre
gravatar

Marie-Aude - il y a 8 mois

Étant donné que le taux de césarienne en France est de 5 à 10 points supérieur aux taux de césarienne justifiées par des conditions médicales, je crois que la notion de "confort" (y compris de l'équipe médicale) est largement acceptée, même si elle est dissimulée sous de soi-disant raisons médicales.

Par contre, rentrer en urgence en France, changer de gynéco, arriver à trouver une clinique... ça doit effectivement être hyper stressant.

Répondre
gravatar

Pam Sy - il y a 8 mois

Très mignon le lien sur the projet monster

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Oui ! J'adore ce genre de projet. 😊

Répondre
gravatar

Yayef - il y a 8 mois

Eh bien moi j'aime bien le côté "confus" (que je ne trouve pas confus, mais bon). Parce que c'est le reflet de la vraie vie, où les émotions, les événements heureux ou malheureux, les couacs et les surprises se succèdent à un rythme parfois effréné.

Répondre
gravatar

Syborg - il y a 8 mois

Tout à fait d'accord :) C'est pour cela que j'aime ces BD, j'aime y voir le côté plus "réel" et "spontané" de la vraie vie (même s'il y a des parties romancées).

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Merci Yayef (tiens, tu ne commentes pas souvent, si ?) et Syborg ! 💕

Répondre
gravatar

auryn - il y a 8 mois

Cerise n'a plus le droit d'aller à l'école en attendant votre départ ?! Elle ne peut même pas aller dire au revoir à ses profs ni rien ? La vache, ils sont vraiment durs...

Sinon merci et bon courage pour la suite !

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Si, il y a une tolérance bien sûr, mais après, pour des questions d'assurance, ça s'arrête assez vite.

Répondre
gravatar

Fab - il y a 8 mois

J'avoue de ne pas comprendre cette fixation sur la "césarienne"? Peur de la douleur ? Des conséquences sur le corps ?

Répondre
gravatar

B - il y a 8 mois

Bah ouais genre l’épisiotomie, les violences obstétriques, des risques pour l’enfant, incontinence, et j’en passe. Renseigne toi.

Répondre
gravatar

Mélodi - il y a 8 mois

Laurel a probablement ses raisons, elle a déjà eu Cerise avant donc c'est pas un choix en l'air non plus. Ça ne concerne qu'elle et son médecin...

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 8 mois

Sans chercher à en faire un argument pour ou contre une méthode d'accouchement, je trouve simplement intéressant de savoir que le microbiote intestinal (les "bons" micro-organismes indispensables à la vie) qui se met en place chez le nouveau né n'est pas le même dans les premières semaines en cas d'accouchement par voie basse où par césarienne. Il est transmis par la mère au cours de l'accouchement, et le microbiote présent au niveau de la peau n'est identique à celui du vagin.
L'allaitement au sein ou au lait industriel joue aussi un rôle dans la mise en place du microbiote lors des jours suivant la naissance.

Le microbiote étant fondamental pour la digestion et l'immunité, cela pourrait expliquer des risques plus ou moins élevés de diabète, obésité, allergies, asthmes... selon le déroulement de l'accouchement et des premiers jours hors de l'utérus.

On parle bien de risques, pas de fatalité et beaucoup d'autres facteurs sont à prendre en compte, mais celui là n'est pas anodin et mérite d'être connu.

Ceux que le sujet intéressent trouveront moult informations sur le web.

Répondre
gravatar

Fred - il y a 8 mois

Alors si jamais le microbiote transmis par voix vaginale est un facteur plus que minime si ce n'est pour dire inexistant en tant que risque pour l'enfant.

Parole de biologiste.

Le meilleur est de laisser le choix à la femme avant toute chose.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Marie-Eve > Oui, en effet, d'ailleurs il y a une note de "Tu mourras moins bête" à ce sujet, qui est très bien faite ! ✏️

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 7 mois

Ben j'ai assisté récemment à une conférence avec 2 chercheuses justement spécialistes du microbiote et elles n'avaient pas l'air de trouver ça si minime que tu le dis.

Évidemment qu'il faut laisser le choix, surtout qu'il y a de nombreux autres facteurs à prendre en compte, mais ça n'empêche pas de s'informer dans différents domaines pour que ce choix soit le plus éclairé possible.

Ceux que ça intéresse feront leurs propres recherches pour ne pas nous croire sur parole.

Répondre
gravatar

Plop - il y a 8 mois

Il y a d'autres solutions (en France en tout cas) comme l'AAD ou les maisons de naissance, qui permettent de faire un vrai projet de naissance et de vivre les choses autrement (d'autant que la césarienne n'empêche en rien les violences obstétriques, ça reste les mêmes gynécos-obstétriciens qui pratiquent le geste). Et il y a d'autres risques, tant pour l'enfant que pour la mère :)
Mais je sais que Laurel voulait éviter ce débat-là, de mémoire.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Plop > Ah non, je ne crois pas avoir dit que je voulais éviter ce débat ? Je n'avais peut-être pas envie de m'attarder sur les raisons du choix d'une césarienne ?
Pour les maisons de naissance, oui en effet il existe de nombreuses structures, et c'est formidable ! 🙂
(dans mon cas, à 6 mois du terme et sans point de chute en France, ça restait hyper flippant, même avec une très bonne structure (il aurait d'abord fallu la trouver, trouver un appart à côté, ça + les mille autres choses à gérer en changeant de continent 😅))

Répondre
gravatar

Plop - il y a 7 mois

J'ai peut-être mal compris le message de l'époque (ou alors ma mémoire me joue des tours ^^).
Pour avoir eu la chance de voir la naissance de mes deux (grands) bouts à accouchement à domicile avec une sage-femme libérale, c'est vraiment exceptionnel de mille façons (on peut vraiment vivre les choses de façon apaisée, tranquillement, sans la violence latente du cadre hospitalier. Ça ne peut pas convenir à toutes les situations (grossesses gémellaires, à risque) et ça ne convient pas non plus à tout le monde dans la mesure où des personnes trouvent dans l'hôpital une autre forme de tranquillité, mais (alors que j'étais dubitatif avant la naissance du premier, c'était un choix de la maman) je ne changerais le passé pour rien au monde :)

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Plop > C'est super que tu en gardes un super souvenir ! 👍💕

Répondre
gravatar

Andross - il y a 8 mois

Cela paraît si arbitraire. Le manque d'explications est vraiment très cruel. Surtout au vu des conséquences. On dirait qu'ils ont tiré à pile ou face. Heureusement qu'on sait que tout s'arrange, sinon l'attente de la deuxième partie serait interminable ! :)

Répondre
gravatar

Bertrand - il y a 7 mois

Pour mettre un peu plus d emphase sur cet detresse, ce que beaucoup de gens ne réalisent pas c est la façon dont le système francais est ubuesque pour retourner dedans lorsque l on a été expatrie plus de six mois. Ah ca, il ne fait pas bon revenir d’ expat, dans le meilleur des cas 3 mois de carences et le système francais hors secu/ non remboursé est cher ( une nuit d hopital, c était 1150 euros il y a 8 ans, ca c est de l experience personnelle)

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Canada, il y a 10 ans, sans assurance locale... $750 demandés pour faire simplement examiner un enfant avec un possible nez cassé suite à une chute, aux urgences 😶
Le système de santé français reste amha très en avance dans sa prise en charge. Ça peut aussi expliquer qu’il soit à bout de souffle 😥

Répondre
gravatar

Youpi - il y a 7 mois

Le statut d'expat est encore assez foutraque, y compris en intra-européen.
Je me suis trouvé dans cette situation et c'est... la sécu anglaise qui a payé mes frais en France :D.
Quand on dit que la sécu anglaise est pourrie... (en fait elle utilise surtout un mécanisme différent. Disons qu'il vaut mieux être patient(!) si on a une maladie rare et qu'on est pauvre).
D'un autre coté, je ne pense pas que les difficultés que tu as rencontré soient spécifiques à la France. Pas mal d'Etats regardent d'un sale oeil les expats qui reviennent.
Et pour les frais d'hosto, si tu es revenu en France tu as l'avantage qu'il y ait des prix fixés pour l’hôpital publique.

Répondre
gravatar

Bertrand - il y a 7 mois

La france a pas mal de desavantages pour les gens trans frontalier mais il est vrais qu une fois passe les immenses difficultes de droit et administratives il y a plus de stabilites (droit d emploi et de residence independant de l'employeur, systeme d assurance cher mais coherent lorsque l on est dedans (une vrai bataille c est ce qui me fait hurler).
Deux examples personnels:
L'australie n est guere mieux. Aux urgences suite a un accident de velo, j ai du attendre avant de voir le department comptable, ouvrir la ligne de credit sur ma carte de credit PUIS enfin attendre pour voir un toubib....
(En fonction de mon visa et de mes choix, mon employeur ne m'avait pas inscrit sur medicare le systeme australien (qui n est pas si mal mais super cher et pas interessant sur les visas temporaire, limites en couverture alors que les cotisations sont les memes que les nationaux)
Ca en dehors des urgences vitales, il faut montrer la carte de credit sinon que dalle.

L'Australie ou l'on te fait payer deux fois car tu es etranger
La dessus c est veridique (recevoir 6000 au$ de facture pour avoir mis deux gamins dans le systeme d education publique alors que je payais mes impots locaux(mais vs etes visa 451, vous surchargez le systeme local (ah oui mais visa 451 sur poste qualifie ou tu te manges entre 35% et 45% d impots sur le revenu sur des postes a haute qualifications, ca ne compte pas comme apport. Pas comme si les visa 451 venaient se mettre sur le dol, si on considere le nombre de locaus sur le dol(benefices entiers couvert par le gouvernement) ) ouais normal qu on fasse payer les autres..).

Répondre
gravatar

Marco - il y a 7 mois

Même en situation irrégulière, sans visa, sans papier, les enfants sont admis dans les écoles en Californie. La loi demande aux écoles de ne pas vérifier le status d'immigration des enfants pour être sûr que tous seront scolarisés, légaux ou pas.

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Un net avantage par rapport au Canada – beaucoup plus progressiste sur beaucoup d’autres aspects, mais pas pour ça – et à la France, par exemple.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Marco > Ça c'est bien !! 👍
(on nous avait spécifié qu'elle n'avait plus le droit d'y aller, mais du coup il existe peut-être une tolérance tout de même ! Ok !)

Répondre
gravatar

Youpi - il y a 7 mois

Je crois que Trump a tenter de bloquer le truc mais la Californie lui a répondu "bollocks!".
Le certain degré d'indépendance des états permets des choses intéressantes.
De France nous avons tendance à voir les USA comme un bloc uni mais il y a certaines variations d'un Etat à l'autre. Ceci dit, vu le bordel qu'est l'Europe, si nous pouvions être aussi unis, ce ne serait pas mal...

Répondre
gravatar

ND - il y a 7 mois

Marco / Laurel / Em / Youpi > Ce que vous dites me fait (un peu) changer de regard sur les USA. Et je trouve ça chouette que la Californie puisse avoir un "droit de véto" par rapport à l'administration de la Maison Blanche (et que ça dresse un peu ce gros taré de Trump pour ne pas le citer!😝😈).

Perso j'attend le moment où par exemple les Franc-Comtois ou les Savoyards (pour ne parler que de ce que je connais un peu) auront une certaine autonomie sans forcément l'indépendance totale des deux actuelles régions, comme c'est déjà le cas en Catalogne. Et ce pour pouvoir dire merde à Macron, pseudo-Sarko et autre Hollande-qui-a-presque-tout-fait-pareil ; du moment que c'est injuste et aberrant pour la région concernée.
En gros pouvoir démocratiquement et avec VRAI poids de pouvoir rendre inapplicable des conneries de lois ou d'ordonnances à la sauce 49-3 promulguées par des ptits Parisiens qui ont pas compris que c'est pas la même vie boulevard Haussmann que celle vers le Mont-Blanc ou le lac St-Point.
Pour moi l'exception Française où tout est trop centralisé ben c'est pas la gloire...en vérité ! 😜

Répondre
gravatar

Pat - il y a 7 mois

Exercice : identifier 2 ou 3 différences entre la Californie et la Franche Comté.

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 7 mois

En Franche-Comté, il n'y a pas de ratons laveurs

Répondre
gravatar

a - il y a 7 mois

En Californie, ils n'ont pas :

- Les échelles de la mort,
- La cancoillotte,
- Hubert Felix Thiéfaine.

Répondre
gravatar

Pat - il y a 7 mois

Très bien, 1 point pour Marie-Ève au premier rang !

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Excellentissime le Monster Project, merci 😀

Répondre
gravatar

comics-addict - il y a 7 mois

Cher Laurel,
Merci pour nous partager vos aventures via cette bd. Je continue vous suivre.
amitiés.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Merci ! 😊

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 7 mois

Aaaaaah, le rêve américain.
Aaaaargh, la face cachée du rêve américain.

Répondre
gravatar

Bodo - il y a 7 mois

Tiens, du coup je me demande, "Comme Convenu" a été terminé aux USA ou en France ?

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Aux Etats-Unis ! 🇺🇸

Répondre
gravatar

Martial - il y a 7 mois

Content de voir que tu tiendras compte des remarques. Perso, j'ai complètement décroché à partir du chapitre sur les éditeurs,raison pour laquelle je n'ai pas participé au ulule pour "Californid".

Répondre
gravatar

bbarjacck - il y a 7 mois

Alors, je vais peut être me faire taper dessus... Mais j'ai beaucoup moins aimé cette histoire que la précédente, ça part dans tous les sens...
Pour une histoire qui se voulait sur la maternité aux USA(que je trouvais intéressant) on est parti dans tous les sens...
revenir sur "Comme Convenu" par exemple... J'ai trouvé ça long et inutile... Les éditeurs, le Crowfunding...

Désolé, je suis Laurel depuis le tout début et je trouve ça cool votre projet de vie aux U.S.A. J'adore le dessin de Laurel, Je trouvais "Comme Convenu" intéressant... Mais "Californid" me passe complètement au dessus.

Dommage...

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante