gravatar

Fil Ze Loom - il y a 3 mois

Salut, Fred :)

Répondre
gravatar

Woofy - il y a 2 mois

J'allais noter la contrepèterie de la case 10 ! :D

Répondre
gravatar

Xavier - il y a 2 mois

ça marchait aussi avec Patrick ;)

Répondre
gravatar

Fil Ze Loom - il y a 2 mois

Prim's ! ;)

Répondre
gravatar

foducool - il y a 3 mois

On VoiT LeS FIlS De bIg PhArmA
bordel c'est payé par la sécu, faites pas vos chochottes nom de dieu XD

Répondre
gravatar

Rukhazon - il y a 3 mois

Donc avec nos impôts ...

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

Les prix que j'ai vu pour une journée de réa, c'est entre 1500 et 4600€ par jour. Un vaccin, c'est de 20 à 100€ (et certains sont vendus à prix coûtant par les industriels), donc big pharma, pour le coup, je vois pas trop...

Surtout que Boiron vend toujours son sucre à ouatmille euros le kg sans que personne dise rien

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

L'homéopathie peut tout de même soigner l'hypoglycémie, si on en prend à forte dose.

Répondre
gravatar

foducool - il y a 3 mois

donc si tu te fais pas vacciner, tu fous litéralement ton pognon par la fenêtre

mais ici je pointe plutôt la connerie qui est de dire "oh big pharma oulala" comme un ricain idiot alors que y'aurait rien à gagner à faire un deal comme ça

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

une piqure de rappel au cas ou : non si vous n'utilisez pas les ronds que vous cotisez a la sécu vous ne cotisez pas pour rien pour autant. vous cotisez pour que votre mamie aille se faire poser un pacemaker et que vous puissiez profiter plus longtemps de ses chèques de noël (ou que vous attendiez plus longtemps l’héritage familial, selon le point de vue), pour que votre pote puisse rentrer de ses vacances au ski avec des jolies béquilles, pour que votre gamin asthmatique aie sa ventoline, et elle est pour que les autistes trisomiques et autres ne finissent pas dans des camps de concentration qui n'en portent pas le nom parce qu'on sait pas quoi foutre d'eux. vous êtes en parfaite santé ? heureux pour vous mais souvenez vous que tout corps vivant est destiné a pourrir lentement avant que la vie finisse par le quitter un jour. ce sera votre tour un jour aussi. et vous ne pourrez peut être même plus cotiser, ce jour la, mais vous serez heureux qu'on cotise tous pour vous.

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 2 mois

C'est dommage, j'étais complètement d'accord avec vous et je le suis encore mais quand vous parlez de camp de concentration je n'ai plus envie de vous applaudir parceque je ne sais plus à qui j'ai affaire.
Dans les camps de concentration les nazis faisaient travailler les prisonniers ( juifs mais pas que ) jusqu'à ce qu'ils meurent d'épuisement, faisaient des expèriences médicales sur eux, les faisaient vivre dans des conditions inhumaines( on pourrait dire inanimal même, si le mot existait), séparaient les enfants de leur père ou leur mère, les gazaient puis les brûlaient pour qu'il n'y ait plus aucunes traces de leurs existence.
Même si la vie des autistes trisomiques n'est pas facile dans certains établissement, elle n'a rien à voir avec ce qui se passait dans les camps de concentrations.

Répondre
gravatar

S. - il y a 2 mois

Parce que vous pensez que les trisomiques et les autistes n’ont pas été éliminés par les nazis?

Renseignez-vous sur l’Aktion T4...

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 2 mois

Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit; je parle juste de la comparaison avec les camps de concentration et les actuels établissements pour autistes.
Je ne comprends absolument pas votre remarque S.

Répondre
gravatar

S. - il y a 2 mois

C’est juste que votre commentaire confond camps de concentration et d’extermination, qu’il semble (À mon sens) laisser entendre qu’autistes et trisomiques n’ont pas souffert du régime nazi. Rien avoir avec la réponse que vous apportiez, juste des faits erronés.

Répondre
gravatar

S. - il y a 2 mois

Des affirmations erronées plutôt...

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 2 mois

Je ne comprends pas où dans ma réponse à Beren57 vous pouvez m'entendre dire que les trisomiques et les autistes n'ont pas été éliminés par les nazis.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

je ne cautionne pas non plus, les handicapés, mentaux comme physiques, ont bel et bien été exterminés par les nazis. je ne comparais cependant pas nos hôpitaux psy avec des camps de concentration non plus. cependant il n'y a pas a chercher bien loin a l’étranger pour voir que quand on a pas un état qui finance pour s'occuper d'eux, ils finissent souvent dans des machins qui ressemblent a s'y méprendre a des camps de concentration.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

enfin j'ai pas été clair. je ne cautionne pas S dans les attaques qu'il vous fait.

Répondre
gravatar

Tor - il y a 3 mois

Love !

Répondre
gravatar

Rationnel - il y a 3 mois

L'argument le plus fréquemment utilisé par les antivax est le manque de recul. C'est une position qui me semble saine et qui serait tenable si en face on avait pas non plus un manque de recul sur les effets long terme de la COVID même chez les personnes sans symptômes apparents.
Une analyse bénéfice risque est incontestablement en faveur du vaccin et c'est bien entendu sans compter sur la diminution du risque de laisser se développer de nouveaux variants.

L'argument souvent fourni par les provax est que ça évite de contaminer les plus fragiles. Sauf que pour ce vaccin la contamination reste possible même par quelqu'un de vacciné (sans doute avec une charge virale inférieure et sur une durée plus courte, mais je n'ai pas vu de résultats d'études sur le sujet). Ce sont donc avant tout la réduction de nouveaux variants et la réduction des hospitalisations qui représentent l'intérêt collectif.

Le pass sanitaire n'est qu'un moyen de rendre le vaccin obligatoire sans l'assumer. Rien de choquant à ce qu'un vaccin soit obligatoire. Ce n'est pas le premier. Ce serait mieux d'assumer afin de simplifier là vie de ceux pour qui m'a vaccination n'est pas envisageable (pour de vraies raisons médicales)

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

sur la transmission par les vaccinés, il y a une étude IRL en israël qui observe une protection à 40% par le vaccin contre le variant indien pour pfizer. C'est pas nul non plus.

ça a baissé avec le variant indien/delta, ça signifie que si on fait un rappel avec le nouveau variant dans quelque mois (et là pour le coup, big pharma est à fond ^_^), on pourra sans doute revenir à une meilleure protection contre la transmission

Répondre
gravatar

je tombe des nues - il y a 3 mois

le gouvernement qui meprise et prend de haut!

putain... rarement vu un commentaire aussi con chez vous...
Ils ont paye le salaire de millions de francais et cherchent des solutions pour que l'on reprenne une vie plutot normale sans risquer de crever (je suis un rescape du cancer, immuno deprime) parce que 2 connards ne peuvent prendre un injection (donnez moi 5 noms de vaccins qui ne fonctionnent pas... moi je vous en donne 20 qiu sauvent des vies tous les jours !).
allez voir autour des gares londoniennes comment la misere a augmente dans un pays qui n'est pas communiste...

Répondre
gravatar

Rationnel - il y a 3 mois

Pourquoi ce ton méprisant ? N'était-il pas possible de donner les même arguments de façon posée ?
Ridiculiser ou agresser son adversaire dans un débat n'est certainement pas la meilleure façon de l'amener à réviser sa position. Bien au contraire il aura tendance en réaction à se retrancher dans ses positions.
Je comprends la colère due à votre situation, mais elle est contreproductive. Vous passer les nerfs vous fait peut-être du bien, mais risque d'empêcher vos arguments de porter.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 3 mois

ouiii les vaccins c'est très bien, on sait. quid de celui-ci ? on en sait rien par contre. il a été préparé dans l'irgence, trop peu testé, avec des protocoles pourtant toujours experimentaires jusqu'ici. autrement dit on utilise la population comme cobaye sans aucune garantie d'efficacité. super le vaccin. donc arretez votre commédie de pro-vax forcené merci ca sert a rien ici, on parle pas de rougeole rubeole oreillons rage et compagnie ca ca fait depuis pasteur qu'on sait que ca marche... le débat est tout autres il est sur la gestion politique de la crise. et ca c'est juste une catastrophe.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ je tombe des nues
Ce n'est pas exactement le gouvernement qui a "payé le salaire de millions de français", ce sont vos impôts et les cotisations employeur
Vous êtes vraiment persuadé qu'ils "cherchent des solutions pour que l'on reprenne une vie plutôt normale sans risquer de crever" ? Pour ma part, je ne pense pas que ce soit leur préoccupation première... je vous trouve "bisounours" mais c'est peut-être moi qui suis trop suspicieuse, allez savoir !
Par contre, j'aimerais qu'on m'explique : si la vaccination est la SEULE solution, si les vaccins sont sans AUCUN risque, pourquoi ce gouvernement ne rend pas la vaccination contre la COVID obligatoire au même titre que les 11 vaccins qui le sont déjà en France ?

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 2 mois

Je tombe des nues > Cette phrase n'était pas de l'anti-gouvernement primaire. Je n'aimerais pas être à la place de nos dirigeants et je ne dis pas que j'aurais mieux géré.
Mais je peux au moins affirmer que je n'aurais pas eu ce genre de discours 😔 :

"Face aux anti-vaccins, Gabriel Attal ne mâche pas ses mots. «Avec ces manifestations , le virus peut compter ses troupes». Pour lui, deux France s'opposent. Une «France laborieuse et volontariste, qui veut mettre le virus derrière elle et travailler», et une «frange capricieuse et défaitiste, très minoritaire, qui se satisferait bien de rester dans le chaos et l'inactivité»."

Ce genre de jugement, de la part du gouvernement (c'est le porte-parole qui a tenu ces propos), je trouve tout de même ça déplacé. Tu ne trouve pas que c'est abusé ?
Après, je suis d'accord avec toi sur le fait qu'aider les commerçants et les entreprises a été certainement une bonne chose et a évité des drames. C'est plus leur façon de parler des gens qui ne sont pas d'accord avec eux qui m'a dérangée, et c'est ce discours là auquel je faisais allusion dans la BD (j'aurais dû le préciser par contre).

La source : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/covid-19-gabriel-attal-denonce-les-antivaccins-une-frange-capricieuse-et-defaitiste-tres-minoritaire-20210718
Et aussi : https://www.lci.fr/sante/covid-19-coronavirus-une-frange-capricieuse-et-defaitiste-gabrial-attal-charge-les-opposants-au-pass-sanitaire-2191745.html

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Ne peut on pas considérer au contraire que c’est son métier de tenir ce discours ? Ce serait sans doute encore plus compliqué de faire vivre la république si nous avions des responsables politiques disant tous « je ne suis ni pour ni contre, il y a des arguments des deux côtés du débat, et je n’aime pas juger les opinions des autres, je préfère ne pas prendre position »

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

On peut prendre position et assumer une décision sans pour autant considérer ceux qui ne sont pas d'accord comme des capricieux.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

des capricieux ou des "Français qui vocifèrent", comme a dit Véran
C'en est trop, on nous dit "faites comme vous voulez mais ceux qui ne sont pas vaccinés ne pourront plus aller là ou là" : soit, on a donc le choix
Puis Véran tient des propos outranciers à l'assemblée contre ceux qui décident de ne pas se faire vacciner, et réfute toute forme d'incohérence dans leurs décisions, comme enlever le masque si tu as ton pass, pass qui ne peut pas être contrôlé correctement, puisque pas de contrôle d'idendité. Policiers en charge de contrôler qui n'ont pas bespoin de pass... et j'en passe
J'hallucine complètement

Répondre
gravatar

petite anecdote - il y a 3 mois

Ma fille a 23 ans et veut aller en Italie, elle se dit que ce serait pas mal d'être vaccinée, pour ne pas avoir de problème à la douane ou dans ses déplacements, musées, restaurants, spectacles, ...
Problème la vaccination est INTERDITE aux personnes de son âge, elle ne peut donc pas se faire vacciner !!!
Le premier jour ou la vaccination est autorisée au plus de 18 ans elle prend rendez-vous et se fait vacciner le lendemain.
Elle doit attendre 1 mois pour le 2ᵉ vaccin.
Le délai est raccourci à 3 semaines, le lendemain, elle se fait vacciner du deuxième vaccin.
On peut difficilement fait mieux au niveau timing ;-)
Elle doit attendre 3 semaines que son Passe Sanitaire soit activé.
Il est OK le 18 juillet !!!
Et le 21 juillet le passe sanitaire est OBLIGATOIRE POUR TOUS LES JEUNES !!!
Comment peut-on qualifier cela !!
Incompétence, sadisme, mépris, foutage de gueule !!!
Vous pouvez choisir le terme qui vous convient, mais comment peut-on exiger que des millions de personnes, qui ne pouvaient pas se faire vacciner avant, aient un Passe Sanitaire dans des délais si court ?!?!!!

Répondre
gravatar

Rationnel - il y a 3 mois

Les tests PCR et antigéniques sont entièrement remboursés (pour le moment). Donc oui, c’est regrettable, mais il y a une réalité épidémiologique.
Préfèreriez-vous qu'il n'y ait pas de Pass sanitaire et que les restrictions soient valables pour tout le monde ?
Je rappelle que durant les précédents sursauts épidémiques la solution adoptée était le confinement ou le couvre-feu. Je pense qu'il y a du mieux. L'indignation est une réaction facile et tentante surtout quand on nous prive de certaines de nos libertés, mais prendre en compte le contexte et analyser les conséquences aide à avoir des réactions plus mesurées.

Répondre
gravatar

Schtroumpf a Malibu - il y a 2 mois

Pour que votre fille de 23 ans se fasse une idee
https://www.youtube.com/watch?v=CA8qMb33Zyo
Il faut sans doute prendre le truc avec des pincettes, mais comme on disait dans le temps: "a bon entendeur, salut"
Le "vaccin" sur le marche est un truc experimental qui provoquerait une accumulation tres inattendue de spikes dans les ovaires,

Répondre
gravatar

petite anedocte - il y a 3 mois

Les tests PCR et antigéniques sont entièrement remboursés (pour le moment). Donc oui, c’est regrettable, mais il y a une réalité épidémiologique.
************
Pas compris le rapport ??
Ma fille n'a rien contre le Passe Sanitaire, bien au contraire, elle s'est battue pour se faire vacciner.
Par contre, comment peut-on interdire aux gens de se faire vacciner jusqu'au 6 juin, PUIS exiger d'eux qu'ils aient un Passe Sanitaire valide le 21 juillet !!!
Donc Passe Sanitaire OUI, mais maintenant la date limite doit être pour début septembre !!
(en admettant que toutes les personnes voulant se faire vacciner le puisse)
********************
Préfèreriez-vous qu'il n'y ait pas de Pass sanitaire et que les restrictions soient valables pour tout le monde ?
************
Non
************
Je rappelle que durant les précédents sursauts épidémiques la solution adoptée était le confinement ou le couvre-feu. Je pense qu'il y a du mieux. L'indignation est une réaction facile et tentante surtout quand on nous prive de certaines de nos libertés,
****************
L'indignation n'est pas contre le Passe Sanitaire, elle est contre le changement des règles du jeu constantes !!!
Un bon exemple de ces changements constant
https://mobile.twitter.com/caissesdegreve/status/1417272338178060289
***********
mais prendre en compte le contexte et analyser les conséquences aide à avoir des réactions plus mesurées.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 3 mois

un autre exemple de l'impréparation, du manque d'organisation totale, de l'anarchie a bord a la tete de l'etat et dans tout ce qui en découle : le centre de vaccination en face de chez moi est fermé depuis deux jours. on leur avait dit qu'avec les mesures de relache ils allaient pouvoir prendre des vacances. le lendemain le president annoncait le pass sanitaire et la vaccination pas obligatoire mais tout comme...

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 3 mois

sinon, si on avait eu un gouvernement bien préparé, du genre qui abandonne pas les hopitaux au privé, en construit de nouveaux, augmente régulierement les fonctionnaires et en recrute regulierement, achete des masques et des gents et tout ce qu'il faut regulierement pour parer a toute eventualité.... voire meme envisage si besoin de fermer ses frontieres et ses aeroports, d'instaurer une quarantaine stricte aupres de tous les contaminés et de leurs contacts, en requisitionnant les casernes au besoin si pas assez de place dans les hopitaux..... ca aurait pu eviter deux ans de chomage technique a la moitié de la population francaise. c'est ca de vouloir epargner ces pauvres multipillardaires de l'ISF. quand on arretera de voter pour les liberaux qu'ils se proclament de gauche ou de droite... ca ira vachement mieux !

Répondre
gravatar

Rationnel - il y a 3 mois

"Pas compris le rapport ??"
************
Le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique ou papier, d'une preuve sanitaire.
Les preuves acceptées sont :
1/ La vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire post injection finale.
2/ La preuve d'un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48h.
3/ Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois

"L'indignation n'est pas contre le Passe Sanitaire, elle est contre le changement des règles du jeu constantes !!!"
************
Les règles évoluent avec l'évolution du contexte sanitaire.
Peut-être qu'en écoutant un peu plus les scientifiques sérieux et en évitant de minimiser ses échecs, le gouvernement aurait moins donné l'impression de se contredire tout le temps. Dans l'ensemble, il est difficile de dire s'il y aurait eu moyen de mieux gérer la crise. La France ne s'en sort pas plus mal que les pays comparables au point de vue sanitaire. Pour le point de vue économique on pourra faire un premier bilan dans 2 ou 3 ans.

Répondre
gravatar

martin - il y a 2 mois

@petite anecdote : c'est vrai qu'on aurait pu faire un "plan Covid" clair et efficace grâce aux retour d'expérience de la grande peste de 1350 et de la grippe espagnole de 1920. Mais bon, le gouvernement actuel n'en fait qu'á sa tête et croit tout savoir mieux que tout le monde...

Répondre
gravatar

Toc - il y a 3 mois

@ rationnel :

Un des problèmes logistiques que pointe justement l'anecdote initiale tient dans l'accélération des contraintes liées aux pass sanitaire alors que la veille on manquait encore de doses pour fournir tout le monde et qu'il y a des contraintes importantes pour certains groupes en particulier les jeunes. Sachant qu'en prime il y a un délai important à respecter entre la première et la deuxième dose.

Personnellement j'ai reçu ma première dose avant la déclaration d'Emmanuel Macron. Sauf que je ne peux pas faire la deuxième avant le 12 août pour diverses raisons. Donc le schéma vaccinal complet et le délai nécessaire post injection finale ne seront effectif qu'à partir du 27 août, ce qui implique de faire régulièrement des tests pcr. Même en étant de bonne volonté on est donc confronté aux limites imposées par le pass sanitaire, alors même que le discours antérieur était au relâchement.

Évidemment tout cela est lié aux évolutions l'épidémie et à l'arrivée des variants, mais il n'empêche qu'en terme d'organisation on est confronté à une injonction contradictoire due aux nombreux changements dans le discours politique

Répondre
gravatar

martin - il y a 2 mois

@Rationnel : quelle idée de poster un commentaire sensé dans un débat sur la Covid ! non mais franchement...

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 3 mois

tout a fait d'accord avec toi. ça fait des années que les politiques ne perçoivent plus le débat démocratique que comme un espèce de clash non stop "t'es pour"/"t'es contre" sans aucune forme de nuance. déjà au lycée je me rappelle le débat débile sur le voile... les nonnes avaient jamais gêné personne pourtant. et l'argument massue de l'époque "ouiiii mais dans l'espace public, elles doivent l'enlever pour qu'on puisse les controleeeeer"... aujourd'hui ça pose plus de problème a personne que tout le monde porte un masque dans la rue mais bon... et alors que ça sert a rien dans la rue en plus !

actuellement on se coltine le pire du pire des comiques tout droit sortis des grandes écoles qui ont infiltré les partis au pouvoir et les ont fait imploser de l’intérieur. et évidemment.... on a les troubles politiques qui vont avec et une société de plus en plus divisée, de plus en plus prête a sortir les griffes. surtout quand ces grands génies de politiciens se retrouvent confrontés a une catastrophe naturelle face a laquelle ils auraient du avoir les moyens de nous défendre, si ça faisait pas des années qu'ils vidaient les caisses de l’état et les services qui vont avec, pour tout donner a leurs copains les multimilliardaires.

résultat, impréparation totale, mesures grotesques, déclarations contradictoires, bref... tout ce qu'on peut imaginer de pire en matière de politique. Ah et j'oubliais l'utilisation de la police non plus pour protéger la population, mais pour la faire obéir, histoire de parfaire le tableau. On en fin prêts pour le retour des fascistes. ou pour une révolution. m'enfin bon tu le sais je l’espérais déjà quand on était au lycée... et je la vois toujours pas se profiler.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 2 mois

Oui, je m'en souviens, bien sûr.

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

le voile est autorisé pour tout le monde sauf pour les gamines à l'école, c'est la burka qui est interdite, on n'est pas en Afghanistan

Répondre
gravatar

Gégéleroutier - il y a 3 mois

Salut Fred ou Phallus raide ? ^^

Répondre
gravatar

Youpi - il y a 3 mois

Merci, je l'avais raté...
En plus le sujet est plutôt lourd et les commentaires partent en nouilles...

Répondre
gravatar

Pauline - il y a 3 mois

Merci de ton post !
Pour la réflexion, j'ai bien aimé cet article
https://broken-by-design.fr/posts/anti-pass-sanitaire/?fbclid=IwAR18yXGXcB8jRhitjw3SEAcirlA7i322t2fziXBNEcv2Ln00bYhNPYpAiU4
qui malgré les profondes différences politiques et philosophiques rejoint l'article de Bellamy dans le Figaro

Un extrait "Même en admettant que tous souhaitent se faire vacciner, il n’y a pas assez de doses pour vacciner toute la population âgée de 12 ans et plus. Avec 50 millions d’adultes âgés de 20 ans et plus, il faudrait au minimum 100 millions de doses pour tous les vacciner. C’est faire l’hypothèse qu’aucune dose n’a été perdue, et qu’il faut deux doses pour chaque personne. Or, depuis le début de la pandémie, la France n’a reçu que 71 millions de doses. Bien que nous soyons censés en recevoir 9.6 millions d’ici fin juillet, et 14 millions en août (source : JT de France 2 du 17 juillet), le chiffre de 100 millions ne sera pas atteint. Et c’est sans compter la vaccination des 12 à 20 ans. Le gouvernement a donc choisi délibérément, et en connaissance de ces chiffres publics, une stratégie qui plongera des millions de citoyens dans la difficulté, qu’ils soient pour ou contre le vaccin, et pour ou contre le pass sanitaire. Une stratégie antisociale, déshumanisante, déresponsabilisante, infantilisante."

Enceinte, je n'ai pas encore atteinte les 16 SA nécessaires pour me faire vacciner. Avant j'étais en dehors de la cible. Maintenant je suis condamnée à un été de sous-citoyen. Vive les vacances et la fracture sociale :/

Répondre
gravatar

martin - il y a 2 mois

@Pauline : pourquoi un été sous-citoyen ? il suffit de se faire tester, et hop, pass sanitaire validé !

Répondre
gravatar

Toc - il y a 2 mois

Même si c'est un peu pénible de le répéter régulièrement, on peut toujours faire des tests antigeniques pour obtenir le fameux pass sanitaire. La plupart des pharmacies le proposent aujourd'hui et ça va vraiment vite. Tant que les tests restent gratuits, c'est la solution pratiques quand on est dans une situation particulière par rapport au vaccin. Évidemment dès septembre, la situation risque de ne plus être la même

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

ou aussi il suffit de faire des randonnées, visiter des villages historiques, faire voler un cerf-volant, cueillir des mûres et faire une tarte, faire une balade à vélo, aller à la plage, à la montagne, à la rivière, pêcher, faire des jeux de société etc etc etc....pas besoin de pass pour tout çà

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

oui, alors que tout ça était impossible pendant le confinement

Et là, avec le variant indien, on devrait sans doute être en confinement si on n'avait pas le vaccin (et c'est sans doute encore possible: c'est le virus qui décide, pas Véran ou Macron)

Répondre
gravatar

Erable - il y a 3 mois

J'ai pas trouvé de contrepèterie, mais la putain de mari honnête est un joli oxymore.

Répondre
gravatar

Richard - il y a 3 mois

Moi j'ai choisi de me faire vacciner. Je peux comprendre qu'on soit contre le vaccin, mais les arguments avancés pour justifier cette position sont souvent ridicules. Exemples:
- "manque de recul". Oui, mais on est en situation d'urgence, là. Pasteur avait-il suffisamment de recul quand il a commencé à vacciner contre la rage ?
- "on sait pas ce qu'il y a dedans". Savent-ils VRAIMENT ce qu'il y a dans les multiples vaccins obligatoires qu'ils ont reçus ?

Pour ce qui est des décisions gouvernementales, on peut les trouver contestables, mais il faut reconnaître que, quasiment depuis le début, le gouvernement agit en mode panique, la prise de décisions n'étant pas facilitée par certains "experts" qui se contredisent. Mais face à une population qui est persuadée d'avoir raison envers et contre tout quoi qu'en disent les scientifiques et au relâchement dans le respect des gestes barrières, la seule solution est la prise de mesures autoritaires, hélas, surtout quand on voit comment les contaminations repartent fortement à la hausse (exemple chez moi dans le 17). De là à parler de "dictature", franchement, c'est ridicule.

Mais ce qui me choque le plus chez les manifestants réfractaires à la vaccination, c'est qu'ils aient osé se comparer aux Juifs obligés de porter l'étoile jaune ! C'est lamentable, ignoble, à vomir ! Je ne trouve pas de mots assez forts pour qualifier cette insulte faite aux 6 millions de Juifs massacrés !

Répondre
gravatar

Gégéleroutier - il y a 3 mois

Louis Pasteur a commencé a commencé à étudier le virus de la rage en 1880 et a donc fait le premier vrai essai en 1885, après une validation de l'Académie des Sciences en 1884. 5 ans contre moins d'un an pour le vaccin anti-covid, alors oui on peut dire dire qu'il a eu un recul suffisant.

https://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/notre-histoire/troisieme-epoque-1877-1887

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

Biontech a commencé à étudier le vaccin ARN au début des années 2000, il y a 20 ans (il y a des papiers publiés)

Répondre
gravatar

Erable - il y a 3 mois

Le Pfizer, on sait exactement ce qu'il y a dedans : la séquence de l'ARNm et la composition du vaccin ont été publiées.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-decryptage-de-la-liste-des-composants-du-vaccin-pfizer_150047

Ainsi qu'un excellent article qui parlera également aux informaticiens https://renaudguerin.net/posts/explorons-le-code-source-du-vaccin-biontech-pfizer-sars-cov-2/

Mais je comprends ce que vous avez voulu dire : ce qu'on ne connait pas encore vraiment bien, ce sont les risques par rapport à la production de protéines spike (similaires à celle du virus) dans l'organisme suite au vaccin.
A relativiser par le fait que le vrai virus, lui, ne se gène pas pour en produire bien davantage, des protéines spike. Et en plus, il est capable de répliquer son ARN en grande quantité pendant des jours par rapport à l'ARN du vaccin qui a une durée de vie limitée et disparaît rapidement.

Répondre
gravatar

Hii - il y a 2 mois

Ils ont toujours menti sciemment contre la santé des gens, pour se faire de l'argent, c'est normal d'avoir zéro confiance. ( multiples condamnations labos +++, voir les amendes de plusieurs milliards , sang contaminé, tchernobyl etc etc ) il suffit d'être lucide sur ce point.

Répondre
gravatar

ND - il y a 2 mois

Richard > Excellent votre commentaire, tout à fait d'accord avec vous, même si les effets secondaires m'ont un peu inquiété il fut un temps (et puis en plus j'habite la région où vivait Pasteur).

Je dois dire aussi une vérité dont visiblement bon nombre de nos concitoyens n'ont pas vraiment conscience : si Pfizer et Moderna (surtout que le PDG de Moderna est français) ont raflé le marché du vaccin ARN messager, c'est aussi parce que notre connerie de système politique français "torpille" les capacités de recherche en France, et la recherche médicale ne fait pas exception à ça hélas. Du coup, les français qui veulent avancer vont aux USA, avec tous les risques que celà comporte il est vrai, mais il faut reconnaître que les USA disent, face à l'innovation, "montrez-voir" pendant que la "France conne" (je ne dis pas que tous les Français pensent comme ça, je parle là juste de ceux qu'on appelle "moutons"); pendant que cette pauvre France dit "Vous êtes fou ça marchera pas" (pardon pour l'émotion que mon propos va susciter mais il faut rendre à César ce qui est à César).

Et cette vérité je ne suis pas seul à la dire, elle est aussi confirmée par tous mes médecins dont un qui est chercheur (en France) et qui a fait des travaux formidables en "psychiatrie alternative" (c'est un domaine où l'enfermement en HP est à 95% évité, et il est président d'une structure où les soins coûtent 4 fois moins cher à la Sécu que l'HP, avec les atouts d'une petite structure à taille humaine (je sais je leur fais de la pub, mais je suis passé par là et vraiment ça m'a changé la vie, et surtout évité de faire des "grosses bêtises" genre tuer mon père ou mon ex-copine ou que sais-je encore) ).

Et oui Laurel : cette merde de gouvernement a non seulement tort mais surtout (et c'est à mes yeux le plus grave!) muselle de plus en plus les fondamentaux de notre démocratie (allez demander aux éborgnés qui n'étaient pas en manifestation et qui ont été lâchement violentés par des sales cons de policiers (et ATTENTION! Je ne suis pas en train de dire que tous sont pourris, je tiens bien sûr à saluer celles et ceux qui travaillent bien, notamment dans la prévention des féminicides, mais c'est un autre débat); allez leur demander aux éborgnés ce qu'ils en pensent... )

Bref, Laurel, entièrement d'accord avec ton point de vue : Macron non content de museler la démocratie prend en plus un malin plaisir à souffler sur les braises avec le "diviser pour mieux régner" (allusion au phylactère "Les Français ont rarement été aussi divisés" et que l'autre répond "Parfait!"). On avait déjà vu ça avec Sarko mais là je trouve que ça dépasse l'entendement!

Merci Laurel pour ce point de vue, qui appelle aussi à relativiser et à ne pas (trop) nous juger les uns les autres (et qui soit dit en passant tranquillise l'agité que je suis des fois ;) )
:-)

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

ils ont meme plus le temps de s'occuper des feminincides avec toutes ces conneries de masque, couvre feu et compagnie... la dernire fois que je me suis fait taper dessus il a fallu limite que je prenne rendez vous pour qu'ils se pointent ! en prétextant d'ailleurs que comme c’était mon coloc qui était bourré et avait décidé de s'amuser a mes dépens (un sacré connard celui la), eeeeh ben ils pouvaient rien faire il était chez lui. voila donc mesdames vous saurez que si c'est votre mari qui vous tape dessus, eeeeh ben il est chez lui. Donc il a le droit.

Répondre
gravatar

ND - il y a 2 mois

Grave. ça me révolte aussi ces saloperies de flics qui cautionnent les féminicides par je-m'en-foutisme.

Si vous vous reconnaissez en tant que flic de cette espèce lisez ça : vous diriez aussi "bah on peut rien faire" si c'était la vie de votre/vos fille.s qui était en jeu, hein ???

Faut pas s'étonner s'il y a "des casseurs" qui veulent "jouer à Dexter" avec "cette racaille de flics", putain de monde !

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Tiens, il y avait longtemps le petit quart d'heure féministes/féminicides. Tant qu'a trouver un hors sujet...
:-)
PDO

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

ah non non moi le feminisme je cautionnerai que quand ca en sera revenu a un combat pour l’égalité, parce que pour le moment ca part en sucette. l'égalité ca veut aussi dire d'etre pret a faire des sacrifices de son coté comme sur la gardedes enfants par exemple, c'est pas juste renverser les roles pour devenir les nouvelles figures de la domination.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

par contre la police qui fait service d'ordre plutot que service de securité ca me fait de plus en plus penser a la gestapo, je sais pas pour vous. l'etat policier n'est plus "pas loin", on est en plein dedans.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

OK, berens, on est d'accord.
Pour l'instant c'est loin d'être une recherche de l'égalité, mais plutôt une compétition pour le pouvoir.
Et je n'aime ni le "combat", ni le "pouvoir".
Ce sera donc sans moi, comme toi.

PDO

Répondre
gravatar

aill - il y a 3 mois

Je ne tiens pas à alimenter le débat non plus.
Simplement à vous remercier du post, vous avez raison sur l'effet clivant. :)

Répondre
gravatar

jigso - il y a 3 mois

Je vous conseille le reportage d'arte "covid-19, la course au vaccin".
Désolé pour le jugement à l'emporte piece, mais quand 99% des scientifiques disent un truc, il faut les croire, que ce soit sur la rotondité de la terre, le réchauffement climatique ou l'efficacité des vaccins. Il n'y a aucune justification sérieuse à refuser un vaccin anti-covid, aucun des arguments des antivax ne tient scientifiquement la route. Si vous devez craindre une chose, c'est uniquement votre ignorance.

Et sinon "Salut Patrick", ça marche aussi comme contrepétrie ;-)

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

et les mutations génétiques qui pourraient eventuellement se transmettre aux descendants, peut etre...

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Les mutations génétiques que tu transmets à tes descendants, c'esr un phénomène naturel qui est d'ailleurs à la base de l'évolution.

Les thérapies géniques, réservés au soin des personnes souffrant de maladie génétiques, modifient l'ADN. L'ADN est le programme génétique situé dans le noyau des cellules. Les thérapies géniques ciblent les cellules impliquées dans la maladie (par exemple les cellules épithéliales des poumons dans le cas de la mucoviscisose). Il est interdit de modifier le programme génétique des cellules germinales, celles qui peuvent donner des spermatozoïdes ou des ovocytes.

L'ADN reste dans le noyau des cellules, il porte des gènes qui sont des instructions, un peu comme des recettes de cuisine, pour fabriquer les protéines. Tu peux imaginer l'ADN comme un grand livre de cuisine, avec environ 25 000 recettes.

Les protéines sont fabriquées uniquement dans le cytoplasme des cellules (c'est la cuisine) donc là ou l'ADN n'est pas présent (le livre de recette est trop énorme pour entrer dans la cuisine, il est stocké dans un hangar à proximité).

Pour que les instruction arrivent à la cuisine, chaque gène qui est utilisé par la cellule doit être recopié sous forme d'ARN messager.L'ARN, dans notre comparaison, serait la photocopie d'une seule des pages de recettes du gros livre de cuisine. La photocopie est faite dans le hangar, puis elle est transportée vers la cuisine. Elle ne retourne pas dans le hangar après coup : le transport ne marche que dans le sens noyau vers cytoplasme et

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

L'ARNm ne va pas dans le noyau, et pour transmettre aux descendants, il faudrait non seulement qu'il y aille, mais en plus qu'on fasse le vaccin dans les couilles

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Fausse manip, dsl

L'ARN (la recette) reste donc toujours dans le cytoplasme et permet de produire des protéines jusqu'à ce qu'il soit naturellement dégradé. La durée de vie d'un ARN est courte, quelques heures à quelques jours. Les cellules refont donc des nouveaux ARN en continu en fonction de leurs besoins en protéine.

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Décidément je suis un boulet en smartphone...

Par rapport à cette histoire d'ADN et d'ARN, les virus sont des hackers. Ils ont tous un programme génétique qui portes des recettes permettant de faireleurs protéines de virud, mais n'ont pas de cuisine pour les fabriquer. Leurs protéines leur permettent de reconnaître et infecter des cellules cibles, et d'y insérer leur programme génétique. Certains virus comme le VIH ont un programme génétique sous forme d'ADN qui entre dans le noyau et peut même s'insérer dans notre propre ADN. Ces virus ajoutent leurs propres pages de recettes au grand livre du hangar, la cellule fera ensuite elle même les photocopies sans faire la différence et fabriquera des protéines virales qui s'assembleront pour faire des nouveaux virus (l'ADN du virus est également recopié en parallèle).

D'autres virus comme les coronavirus ont un programme génétique sousforme d'ARN, ils n'ont que des photopies de recettes qui ne rejoindront pas le livre, mais ils ont des protéines virales qui vont recopier leur ARN en de très nombreuses copies, permettant de faire de nombreuses protéines virales, s'assemblant en de nombreux virus, jusqu'à ce que le système immunitaire ait réussi à reconnaître et tuer toutes les cellules infectées (ou que ça se termine mal, toutes mes condoléances à ceux qui comme moi ont perdu un être très cher à cause de cette saleté de SARS cov 2).

Les vaccins à ARN ne contiennent des photocopies que d'une seule recette du corona : celle de la protéine spike qui est dirigée vers l'extérieur (donc facilement accessible aux anticorps) et lui sert à reconnaître et infecter des cellules. Les cellules des vaccinés vont récupérer cet ARN dans leur cytoplasme (la cuisine), pas dans le noyau. Cet ARN ne peut pas être répliqué, il va juste permettre de produire en grande quantité des protéines spike puis disparaître. Les protéines spike sont excrétées hors des cellules et reconnues par le système immunitaire qui apprend à reconnaître le virus. Le jour où il croise un vrai virus, il est capable de réagir beaucoup plus vite et plus fort car il connaît déjà.

Je ne cherche pas à te convaincre de te faire vacciner, mais si après réflexion tu es amené à le faire, j'espère que savoir cela t'aura rassuré par rapport à tes descendants.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

certes c'est un phénomene naturel que les mutations génétiques. je vous suggère cependant d'eviter de prendre un tube de plutonium a pleines mains pour tester l'effet de mutations a une frequence TRES hautement superieure a la normale sur votre descendance. vous voyez le rapport ou faut que j'explique plus densément ?

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

quand aux thérapies géniques, pour l'instant leur efficacité est encore loiiiiiiin d'etre assurée. c'est compliqué de faire muter précisément tel gene dans touuuutes les cellules du corps, y compris celles qui ne se renouvellent pas...

Répondre
gravatar

ND - il y a 2 mois

Erable > Très intéressant votre façon d'expliquer les rouages de la réponse immunitaire avec l'ARN messager, et ce de façon imagée. Je trouve que ça aide à bien comprendre comment cela fonctionne et personnellement ça me rassure quant au fait que les vaccins à ARN messager ne modifient jamais l'ADN donc "le hangar loin de la cuisine" n'est jamais attaqué ou piraté. Je dis ça car il y a 1 mois et demi je croyais encore que si : l'ARN messager modifiait l'ADN, et donc je me disais "hors de question de me faire piquer par Pfizer ou Moderna". Mais j'ai changé d'avis quant à ma réticence au vaccin ARNm, et ce que vous dites m'a été confirmé par mes médecins que j'évoquais dans un autre commentaire ici sur cette même note de blog.

Bref, j'envoie ce message à tous : même s'il y a déchaînement des passions, intéressez vous vraiment aux arguments scientifiques vérifiés et ARRÊTEZ de vous abrever tous les jours de news "qui noient le poisson et qui n'apportent aucun vrai éclairage", sinon un déchaînement de violence sur fond de croyances donc de données non vérifiées ou non cohérentes. Puisse ce petit message apaiser quelques tensions et réticences ? Si oui vous m'en verriez ravi (c'est pas gagné je sais)

Et un immense merci Laurel de laisser la possibilité à tout un chacun de s'exprimer librement dans ton "chez toi virtuel", c'est ce qu'il manque cruellement dans la tête du gouvernement en ces temps plus (+) que difficiles.
Longue vie à ta famille et amis, et au-delà de ce cercle si c'est possible ☺
👍����😘

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

et pour ma part malgré les progrès certains faits depuis une bonne quarantaine d'années dans le domaine de la génétique... on reste encore très loin d'avoir compris toute sa structure et on joue encore beaucoup aux apprentis sorciers. donc niveau confiance face aux bidouilleurs de genes, hein, vous m'excuserez... deja que c'est peut etre d'un de labo qu'est sorti le truc, finalement, malgré tout ce qu'on nous avait promis comme quoi c'etait un fake... alors on reparlera de thérapie génique vous et moi dans un monde ou les recherches en la matiere seront plus d'abord et avant tout financées par monsanto, d'accord ?

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Tant que vous même ou un de vos enfant n'est pas touché par une maladie génétique, il n'y a de toute façon aucune raison que vous en bénéficiez. Les personnes et parents concernés, eux, y mettent beaucoup d'espoir.

Autrement, vous ne semblez pas avoir envie de comprendre. Le plutonium n'a absolument rien à voir avec le vaccin, qui lui même n'a rien à voir avec une thérapie génique. J'essayais de vous expliquer son fonctionnement, je ne pensais oas que ce serait inutile.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

mon meilleur ami est myopathe. il a eu fondé des espoirs sur la thérapie génique fut un temps. a l'époque on croyait aussi qu'en l'an 2000 et des poussières les voitures voleraient. aujourd'hui ca fait longtemps qu'il ne croit plus au pere noel.

bref, vous voulez la version longue. ok. bien sur que le plutonium n'a rien a voir avec un vaccin... mais une multitude de mutations non naturelles a un rythme effréné, c'est mauvais pour la santé en général, non ? c'est ca qui est mauvais, dans le plutonium, précisément ! mais... peu en importe la cause ? les mutations en mode random anarchique, c'es toujours plutot craignos... et si le vaccin dont il est question ici provoque des mutation non naturelles a un rythme effrené lui aussi, c'est dooonc... potentiellement mauvais pour la santé. donc potentiellement risqué. peu importe que tous les vaccins du monde jusqu'ici aient été garantis sur facture totalement safe ou pas. parce que c'est tout simplement... pas le meme vaccin.

un peu comme si vous compariez de l'encre de chine et de l'encre de cartouche bic en me disant c'est la meme chose ca porte le meme nom et ca sert a ecrire... oui mais non. désolé j'ai pas trouvé de meilleur exemple mais... oui les deux portent les noms de vaccin, oui les deux ont la meme fonction, mais non les deux ne font pas du tout la meme chose pour parvenir aux memes fins. d'ou le fait que ca merite une attention et une reflexion un peu plus soutenue avant de balancer ca en mode obligatoire pour la population entiere. enfin non pas obligatoire surtout pas obligatoire c'est le mot tabou que le gouvernement ne prononcera pas meme siiiiiii...... saaaaans que ce soit tout a faiiiit obligatoiiiiire, siii vous voulez pas vous retrouver en citoyen de seconde zone, disons que ca vaut mieux pour vous.

en tout cas merci pour vos explications c'etait interressant a lire, mais ca ne me réconforte face a aucun de mes doutes.

Répondre
gravatar

Cesare - il y a 2 mois

C'est peine perdue, il suffit de lire ses commentaires pour constater que les arguments rationnels ne porteront pas. On est pas dans une démarche raisonnée mais dans la répétition d'inepties sur la vaccination (entre autres).
Il n'y a qu'à espérer que les gens qui pensent comme ça soient suffisamment marginaux pour que notre vaccination arrive à les protéger aussi.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

vous êtes adorable. la raison n'existe que de votre coté bien sur. alors vous aussi, comme PDO plus bas, relisez BIEN la bd de Laurel, elle s'adresse précisément a des gens comme vous.

Répondre
gravatar

Cesare - il y a 2 mois

Je ne considère pas Laurel comme une autorité morale (sans lui manquer de respect, bien évidemment). Et je ne suis pas d'accord avec les conclusions de sa BD. Tous les avis ne se valent pas, surtout quand un camp ne se contente pas "d'avoir des doutes" mais fait de la désinformation et manipule des gens qui n'ont pas les bagages nécessaires pour comprendre par eux-mêmes les tenants et les aboutissants de la vaccination (pas de honte à ça, tout le monde n'a pas le même parcours).

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

super ! donc si la manipulation et la désinformation font de n'importe quel avis un repoussoir immédiat, je vous suggère de revoir les déclarations de nos ministres/députés/présidents. ils en sont les professionnels, c'est leur boulot.

Répondre
gravatar

Pat - il y a 2 mois

Ni les adenovirus (utilisés comme vecteur dans certains vaccins) ni les brins d’ARNm n’ont la capacité de provoquer des mutations génétiques. Il faudrait en effet pour cela qu’il puisse pénétrer le noyau, ce que le VIH par exemple fait au moyen d’une enzyme appelée transcriptase inverse qui lui est propre. C’est exactement parce que ce mécanisme est si particulier qu’il est très difficile de mettre en pratique le principe de thérapie génique (et c’est aussi pour cela que la lutte contre le VIH s’est avérée si compliquée).

En revanche, vous avez raison, les rayonnements très énergétiques comme ceux qu’émettent le plutonium peuvent traverser toutes les barrières de protection et aller altérer l’ADN (de manière non contrôlable). C’est aussi ce qui se produit, pour dédramatiser un peu la chose, lorsque les rayonnements solaires touchent votre peau. La plupart du temps, des mécanismes de défense de nos organismes vont simplement éliminer les cellules qui auraient été ainsi lésées, ce n’est que dans une conjonction de circonstances très défavorables que la cellule modifiée peut survivre avec son matériel génétiques dégénéré. C’est pour cela qu’il faut prendre des précautions vis à vis des UV : si vous jouez au loto des milliards de fois par seconde, vous risquez de finir par gagner. Mais pour autant, la plupart des gens ont déjà été exposés au moins une fois au soleil sans conséquences catastrophiques.

En somme : les vaccins ne provoquent pas de mutations génétiques. Quand bien mêmes, de tels mutations ne doivent pas être exagérément considérées comme le mal absolu.

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Mais qui vous a raconté cette histoire de mutations, et sur quoi c'est basé au juste ? Contrairement à de nombreux virus, le vaccin ne touche pas à notre ADN. L'ARN messager est une molécule qui n'entre pas dans le noyau, elle reste dans le cytoplasme jusqu'à sa dégradation.
Je comprends qu'on puisse être inquiet quant à la toxicité de la protéine spike, où quant à la réaction du système immunitaire, mais ces histoires de mutations n'ont aucun fondement en terme de biologie cellulaire.

Répondre
gravatar

Estelle - il y a 3 mois

Oui, le gouvernement se fiche de nous.

Je suis allée bosser au contact des ados tout l'hiver et le printemps (à deux semaines de confinement près) sans vaccin, parce qu'on m'a expliqué de septembre à mai que je ne craignais rien, que les mesures étaient prises, et j'ai dû gruger, mi-mai, pour l'inscrire tout de em^me à la vaccination (trois jours avant l'annonce de Macron ou Castex pour dire que ma profession pourrait désormais prendre RDV pour le vaccin, car devenue soudainement prioritaire... huit jours avant la population générale).
Et deux mois après le jour où j'ai du "frauder" en cochant la case "pathologie" sur Doctolib parce que le gouvrnement racontait que je pouvais bosser en toute sécurité au milieu de mes ados, le pass sanitaire et devenu vital, et il faut le présenter partout, même dans les parcs d’attractions dont toutes les attractions sont en extérieur.

Ça mangue carrément de cohérence.

Je ne jette pas la pierre aux antivax, car si le gouvernement n'arrêtait pas de mentir aux gens (les masques "inutiles voire dangereux" devenus obligatoires partout 3 mois plus tard, les militaires rentrés de Chine ou sportif venus on ne sait d'où "testés, bien sûr" au printemps 2020 mais en fait non, la critique des soignants qui ne se vaccinent pas alors que ce n'est assez indécente, en ce moment, de critiquer les soignants...).

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

C'est vrai que des conneries, il y en a eu un certain nombre... mais on ne se vaccine pas pour faire plaisir à Macron ou à Véran: c'est pour soi-même et un peu pour les voisins

Ni Macron ni Véran n'iront jamais en réa: eux ça fait un moment qu'ils l'ont eu le vaccin

Répondre
gravatar

estelle - il y a 2 mois

Bien sûr, mais si certains citoyens ont été convaincus au printemps par le discours insistant de nos dirigeants, il est normal qu'il soit compliqué de les convaincre du contraire aujourd'hui.
Je n'ai pas été convaincue au printemps, j'ai fini par gruger pour me faire vacciner, je ne suis pas vraiment contre le passe sanitaire aujourd'hui (même si mal ajusté, je pense), et j'avoue que ma décision de me faire vacciner est un pari, une tentative d'ajustement entre "je n'ai pas envie de me choquer un Covid avec séquelles" et "quand même, en principe, les vaccins sont testés plus longtemps que ça avant d'arriver sur le marché".

Répondre
gravatar

Pam Sy - il y a 2 mois

Vrai, la situation actuelle divise aussi bien les vieux amis que la famille,c'est bien triste

Répondre
gravatar

Pam Sy - il y a 2 mois

Vrai, la situation actuelle divise aussi bien les vieux amis que la famille,c'est bien triste

Répondre
gravatar

Hii - il y a 2 mois

Bien vu ! J'aurais juste dit la dernière phrase de façon beaucoup plus méchante pour ma part. Bravo Laurel

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

La semaine dernière, dans mon entreprise, c'était la guerre entre les "pros" et les "contre" vaccins.... j'ai du aller voir ma cheffe, avant qu'il y ait un meurtre, pour qu'elle fasse un brief rappelant les fondamentaux.
Et si elle ne le faisait pas, c'était moi qui faisait le brief, sauf que je ne suis pas vraiment diplomate dans l'énervement :
- le vaccin n'est PAS obligatoire pour le moment, cela reste donc une décision personnelle
- chacun a ses raisons de se faire vacciner ou non, ou d'être indécis
- respect de tous, quelles que soient ses opinions sur le sujet
- principe de confidentialité des données médicales
- les vaccinés peuvent toujours attraper et transmettre le COVID : continuité des gestes barrières pour TOUS au sein de l'entreprise
....
Bref, çà s'est calmé au sein de la boite...mais je dis merci à Macron pour tout ce foutoir, dont tout le monde se serait bien passé

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 2 mois

Je suis d'accord avec cette liste. 👍

Répondre
gravatar

ND - il y a 2 mois

D'accord aussi.
Très instructif et surtout véridique, merci pour votre commentaire

Répondre
gravatar

et bien non - il y a 2 mois

le respect de tous c'est gentil et bisounours mais desole toutes les opinions ne se valent pas et non toutes les opinions ne sont pas tolerables.
on ne peut pas etre pour le meurtre.
on ne peut pas etre pour la mise en danger de la vie d'autrui,

votre petite tranquilite passe apres le plus grand nombre (c'est ca la democratie a l'oeuvre, systeme imparfait mais c;est le notre).
donc oui le vaccin presente des risques et oui la transmission est possible ( bien que tres faible et tres tres courte) par un vaccine mais non cela ne donne pas le droit de dire j'attends egoistement.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ "et bien non"
Vous n'avez pas bien suivi les actualités : le vaccin n'est PAS (encore, allez savoir) obligatoire, donc chacun fait ce qu'il veut
Ce que je constate c'est que ce sont certains pro-vaccins qui sont les plus virulents et intransigeants (comme dans ma boite) : affligeant
Et vous n'avez pas lu mon post : je parlais de la polémique pro/anti/indécis vaccins et rien d'autre, faites l'effort de lire
Et quant à votre leçon de morale, passez votre chemin avec moi si c'est pour dire n'importe quoi : la démocratie c'est la séparation des trois pouvoirs : le pouvoir de faire les lois (législatif), le pouvoir de les appliquer (exécutif) et le pouvoir de les faire respecter (judiciaire) : l'obligation vaccinale n'est pas dans la loi à aujourd'hui, point barre

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

je n'ai vu aucun provaccin se comparer avec un juif pendant la shoah

Certaines réactions sont au delà de la honte, d'où les remarques acerbes que vous regrettez

Répondre
gravatar

Peuwi - il y a 2 mois

Merci pour ce joli message.
Dommage qu'il ne soit pas aussi inclusif aussi vis à vis du gouvernement, parce que s'il faut commencer à éliminer celui-ci ou celui-là sous tel et tel prétexte ...
In fine, on est tous des humains, on est tous tordus à notre façon.

Mais d'un autre coté, on est aussi tous humains, et il est bien normal de vouloir se bouger quand autrui n'en a visiblement rien à faire du bien commun (chose que l'on peut prendre à son compte d'un coté comme de l'autre :D)

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

c'est vrai qu'il est humain au final, ce pôôôôv bolloré qui paie tellement d’impôts qu'il se sent obligé de racheter canal +, cnews, europe 1 et compagnie pour bieeeeeen faire comprendre a tous leurs auditeurs que le probleme c'est pas son compte en banque, c'est les araaaaabes, on vous a dit !

Vous savez, les connards finis, ca existe, sur terre. ils sont humains aussi. Et parmi nos politiciens actuels on en a de sacrés spécimens ! regardez la carotte hurlante d'outre atlantique, il était gratiné celui la aussi !

Répondre
gravatar

Joemenet - il y a 2 mois

En tant qu'observateur du pays voisin helvétique, je trouve effectivement que ce débat est très clivant, mais il l'est car les mesures sont également très clivantes.
Par contre, je trouve que le débat va trop vers les pro - vax/pass sanitaire ou anti vax/pass sanitaire, mais je regrette que les critiques soient si virulantes, alors qu'un consensus pourrait être trouvé (oui, en Suisse, on aime bien le consensus).
Je suis vacciné, je suis convaincu de 'importance de la vaccination, mais je ne suis pas ENTIEREMENT d'accord avec l'obligation du pass sanitaire tel que présenté par Macron.
La question qu'on peut poser aux anti pass sanitaire, c'est qu'est-ce qu'ont peut proposer à la place au lieu de critiquer? Confinement, couvre-feu? Fermeture de tous les commerces? Et la question qu'on peu poser aux pro pass sanitaire tel que présenté par Macron, c'est qu'en est-t-il des jeunes qui viennent à peine de pouvoir se faire vacciner? Des personnes dont le vaccin est contre-indiqué par un médecin? De l'objectif actuel de vacciner toute la population alors que précédemment, on parlait de 80% de la population pour avoir une immunité collective?
Personnellement, si j'étais proche du gouvernement, j'aurais conseillé d'y aller par étapes, tout comme le déconfinement est allé par étapes. Augmenter légèrement le nombre d'établissement nécessitant le pass sanitaire, observer l'augmentation des hospitalisations (oui, il y a une augmentation massive des cas, mais on ne sais pas encore si les hospitalisation va autant augmenter), encourager la vaccination et définir un objectif d'ici à une date donnée, et annoncer des mesures plus restrictives si et seulement si la couverture vaccinale n'est pas atteinte. Ces mesures devraient amener des restrictions plus importantes pour les non-vaccinés, mais pas au point d'interdire presque à tous les accès (c'est fou d'imposer le pass dans le train!). De cette manière, on aurait pu encourager les indécis de manière plus douce, accélérer la campagne vaccinale, faire participer la population dans les efforts contre ce *** de virus, tout en gardant certains droits essentiels aux anti-vaccins convaincus qui pourraient être dans les 15-20% restant des fameux 80-85% de l'immunité collective.
Or, la méthode de Macron et du gouvernement est arrivé trop brutalement. Un grand nombre des indécis se sont rangés parmi les anti-vaccin, rendant la confrontation plus forte, et décrédibilisant le gouvernement.
Voilà en gros ce que je pense. Mieux vaut y aller un peu plus doucement et obtenir une plus grande acceptabilité de la population plutôt que d'imposer de manière stricte et si rapidement des mesures extrêmement clivantes.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

sinon, la solution quarantaine stricte des infectés, non pas chez eux mais dans un hosto ou on pourra surveiller avec qui ils entrent en contact, voire même accueillir également avec eux tous ceux avec qui ils ont été en contact... pourquoi personne n'y pense ?

on est safe avec 80% de la population vaccinée oui... enfin quand on est surs quand le vaccin est efficace quoi. parce que si 80% de la population est vaccinée, mais que même simplement 50% de la population vaccinée peut chopper le virus quand même, ça suffit pour que ça change que dalle. Moi c'est d'ailleurs ce qui me pose le plus gros souci avec ce machin. on sait qu'il y a pleeeein de cas de contaminations malgré le vaccin, mais on l'impose quand même... Ca se sent que ca pue du cul ou bien ?

et pourtant je suis loin d'etre un anti vaccin, d'habitude, pour ma part. mais la y'a trooooooop d'incertitudes. on est pas des cobayes merde ! y'a aucun "bon moyen" de faire passer la pilule d'une décision comme ca, que ce soit le pass sanitaire ou autre chose ca ne peut que gueuler en face.

qu'ils prennent le temps de nous pondre un vaccin digne de ce nom, a l'efficacité garantie, et la j'aurai rien a y redire, mais ce truc la, c'est bieeeeen trop frais. la recherche a besoin de temps. alors certes c'est pas la patience qui va les arranger, eux. maiiiis être un bon chef d’état c'est aussi savoir ne pas prendre de décisions a l'emporte pièce et prendre le temps de la réflexion. même, et je dirais carrément surtout, en cas de pandémie mondiale

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

oui, le passe sanitaire vient un peu trop vite, c'est sans doute à cause du variant indien/delta: il me semble visible à regarder les vidéos d'il y a trois semaines que le gouvernement n'a pas anticipé la vitesse de croissance du dernier variant.
On devrait critiquer ça, au lieu de gueuler sur le passe sanitaire (qui reste faisable sans le vaccin), depuis le début de la pandémie, Macron a systématiquement 3 semaines de retard sur le virus

Répondre
gravatar

Toc - il y a 2 mois

Oui, le pass sanitaire est une réaction brutale du gouvernement pour tenter d'accélérer la vaccination à cause de l'irruption du variant delta. Depuis le début il cherche à ménager la chèvre et le choux entre confinement et préservation de l'économie. D'autant qu'avec l'accélération des contaminations ce n'est même pas le pass sanitaire qui risque de devenir la norme mais bien un énième confinement

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Pour se sortir d'une pandémie, il faut que le taux de reproduction soit inférieur à 1, c'est à dire qu'en moyenne chaque personne contaminée en infecte moins d'une autre. Ainsi, le nombre de malade diminue avec le temps jusqu'à extinction du virus.

Les gestes barrière diminuent le taux de reproduction, la distanciation aussi, le vaccin pareil.

Le vaccin seul ne fait pas passer le taux de reproduction en dessous de 1 actuellement, pour cela il faudrait qu'un plus grand nombre de gens soient vaccinés et peut-être qu'il soit encore plus efficace contre les variants.

Mais c'est faux de dire que "le vaccin change que dalle" même actuellement : il contribue à réduire le nombre de nouveaux contaminés ainsi que leur "pouvoir de contamination".

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Pour la quarantaine stricte en milieu hospitalier et la fermeture des frontières, c'aurait été efficace au tout début. Quand on tourne autour des 10 000 nouveaux cas par jour, ça me parait difficilement réalisable.

C'est certain que la circulations des gens sur toute la planète n'aide pas à se débarasser d'une pandémie, avec la propagation des variants ! Peut-on pour autant refermer chaque pays sur lui même ? Je n'en sais rien, c'est compliqué...

Répondre
gravatar

Ben - il y a 2 mois



un vaccin digne de ce nom... et qui est juge? vous qui etudiez la medicine depuis vos toilettes? ou les comites scientifiques des 180+pays du monde qui ont valide ces vaccins?

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

c'est compliqué certes, mais moins que deux ans de crise économique généralisée pour cause de confinements a répétition. on en aurait eu fini en deux mois max.

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Sur ce sujet, instinctivement je suis d'accord avec vous, mais sans oublier que je n'y connais rien en économie et mondialisation. Mon avis n'est donc pas forcément pertinent.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

oh ben c'est pas compliqué vous prenez tout le profit pas généré par deux ans de fermeture des cafés, théâtres, salles de concerts, restaus, bars,... dans le monde entier. vous mettez ça en balance avec deux mois de profit de quelques vendeurs de smartphone et de voitures qui auraient pas été contents que les frontières ferment. même sans solides notions en économie..... on voit bien la différence je pense. et qui a le pouvoir, aussi, au passage. le peuple, ou les élites financières... ?

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Ca a l'air simple, comme ça, moi aussi instinctivement je pense qu'il faut tout fermer y compris les frontières entre pays de l'UE et juste envoyer de l'aide médicale aux zones les plus touchées jusqu'à disparition totale du virus, et qu'il aurait fallu faire un isolement très strict en ratissant large au tout début, mais si ça nous paraît si aisé c'est peut-être parce qu'il y a beaucoup d'éléments dont nous n'avons pas connaissance.
Je serais curieuse de lire des avis d'économistes sur le sujet. N'ayant même jamais eu de cours de SES de toute mon existence, mon avis ne vaut pas grand chose.
Ce qui ne veut pas dire que nous avons tort ! Juste que ce n'est pas si évident et que je ne suis pas du tout sûre de ce que j'affirme sur ce point.

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

En effet, je pense qu'il y a pas mal de Dunning-Krüger là-dessus.
Par exemple, pour l'économie, je n'y connais pas grand chose moi-même, mais je sais que le billet de banque que vous n'avez pas donné à votre patrons de café, vous ne l'avez pas brûlé.
Le manque à gagner des différents secteurs impactés ne correspond pas à une disparition de l'argent, mais simplement à cet argent étant utilisé pour quelque chose d'autre (y compris gardé au chaud dans le portefeuille).
Cela ne veut pas dire que les conséquences ne sont pas grave (le patron de café doit payer ses factures qui arrivent quotidiennement, et donc se retrouve dans une situation intenable personnellement pour lui), mais c'est surement pas si simple que comparer les manques à gagner.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

"On n'a pas assez de recul, c'est un vaccin fait dans l'urgence, on est des cobayes"... Ho, les gens. L'ARN Messager, on l'emploie depuis les années '90. 30 ans de recul, vous trouvez ça insuffisant? Oui, vraiment?

"On attend, d'autres le font ce vaccin, on arrivera bien à l'immunité collective..." En clair, tu comptes sur moi pour t'éviter d'avoir à le faire, ce vaccin? Paresse, trouille, égoisme forcené, ça te parles?

"Macron prend des décisions avec lesquielles on n'est pas d'accord, ou est la démocratie?" Ben, la démocratie, c'est quand tu as été (peut-être, hein) mettre ton petit papier dans l'urne. Pas ailleurs il a été élu pour diriger, il dirige. Ou est le problème?

Et perso, moi qui n'ai pas voté pour lui, je trouve qu'il s'en sort bien. Et est capable de décisions courageuses, de celles qui hérissent certains, mais qu'il faut prendre. Il fait ce qu'il faut faire, même si d'aucuns en font une raison de haïr.
Ca nous change. Et je suis de plus en plus admiratif, alors qu'à la base, Macron, pour moi, ce n'était pas mon choix.

Il aurait pu faire plus fort et en avait les moyens: vaccins obligatoire, point barre. Là il laisse une (petite) porte de sortie aux négationistes (pas dans le sens 40/45, dans le sens "ceux qui nient").

Les Français, ce sont tout de même des barbares incultes, égoistes et paresseux. Pour une bonne part d'entre eux en tout cas. Et en tant que Français, je m'autorise à le dire.

PDO

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ PDO
Ben justement, pour ma part, c'est le fait qu'il n'ait pas rendu la vaccination OBLIGATOIRE qui me fait douter, et je repose la question :
Si la vaccination est la SEULE solution, si les vaccins sont sans AUCUN risque, pourquoi ce gouvernement ne rend pas la vaccination contre la COVID obligatoire au même titre que les 11 vaccins qui le sont déjà en France ?

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

pas la peine de faire des généralités j'etais contre et je me suis fait vacciner merci bien. pas pour faire plaisir a l'autre machin tricolorisé non... ni pour pouvoir sortir dans des bars ou je ne vais de toutes facons jamais. maiiiiis j'ai des grands parents que je tiens a revoir avant qu'ils meurent, et dont je ne tiens pas particulierement ni a me rendre responsable de leur mort, ni a ce qu'ils craignent que je le sois pendant tout un sejour qui pourrait bien s'averer etre notre dernier moment ensemble... alors... va pour le vaccin experimental qui si on voulait bien etre rationnel cinq minutes ne m'offre aucune garantie de ne pas etre reponsable de la transmission du covid a mes grands parents quand meme. par contre le fait de pas aimer les bars les boites de nuit et autres bans de foules... la ca me permet de me sentir plutot safe, vaccin ou pas.

Répondre
gravatar

Ben - il y a 2 mois

MERCI!

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

quand a la démocratie, qu'est-ce que c'est...... hmmmmm la on risque d'avoir un long débat. déjà la démocratie c'est garanti par quoi deja ? la séparation des pouvoirs il me semble non ? alors quand on a un executif élu une fois de temps en temps et un législatif elu pile poil au meme moment pour que surtout, surtout y'aie pas de différence de point de vue entre les deux, une infiltration au sein de tous les partis majoritaires des memes idéologues avec les memes mantras, un controle des médias par les grandes fortunes copains comme cochon avec le pouvoir en place et lui garantissant une réélection constante en brandissant des épouvantails "attention les arabes sont mechants" "attention le fn monte", et des juges soumis aux decisions des prefets qu'ils ne ont qu'appliquer docilement sans juger plus de deux minutes... pardon hein mais ca commence a puer du cul.

vous avez deja entendu parler de socrate ? il avait bien vu les vices cachés de la démocratie. et notemment sa legere tendance

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Je me suis fait vacciner aussi. Après avoir "étudié" la question, je trouvais que c'était utile. Pour moi comme pour les autres (coucou les égoïstes). Par contre, j'ai refusé certains vaccins, pour choisir un ARN Messager. Le choix du produit, je trouve que c'est normal.

ARN Messager qui était bien moins "expérimental" qu'on le prétend: la technologie était connue depuis 30 ans. Et j'ai eu raison: je suis couvert pour une bonne part. Sans effets secondaires.

"Haha, seulement une bonne part" diront ceux qui ne sont pas couverts du tout: cherchez l'erreur!

Ben oui, parce que rien n'est parfait, même la meilleure technologie qui fonctionne au mieux. Au moins, si par malchance je devais être infecté, ce seraient des symptomes supportables, rapidement réglés, et je ne risque pas de passer 40 jours (ou plus) intubé, ou dans un lit des soins intensifs, ou sujet à des symptomes de longue durée particulièrement handicapants.
Ceux qui disent que le jeu n'en vaut pas la chandelle me semblent avoir un sens des réalités un tant soit peu atrophié.

Mais surtout, tout cela, c'est un révélateur d'une société: on veut que tout soit parfait, extrême et efficace à 100%. Aucun traitement, vaccin ou médicament ne l'est, et en général on est très loin des 90% annoncés dans le cas présent. Et si ce n'est pas parfait et absolu, autant crever diront ces gens (ou plutôt ils ne le diront pas, mais c'est le cas). Mais je vous en prie, les gars et les filles, ne vous privez pas, passez donc l'arme à gauche, et souffrez autant que possible si vous perdez à la roulette de la vie: ça nous fera des vacances!

Evidemment, on peut croire au Grand Complot, a l'injection d'une puce, aux méchants Big Pharma - il y a toujours des gens qui s'étonnent qu'on peut vouloir gagner de l'argent, surtout quant il s'agit de firmes commerciales, ça sidère toujours autant d'innocents-, a Bill Gates qui veut dominer le monde, au fait que c'est fait pour nous contrôler (qui diable pourrait bien avoir besoin ou envie de contrôler n'importe quel péquenot?)...

Oui on peut croire. On peut aussi croire au Grand Poireau Cosmique.
Mais croire n'est pas savoir. Et emême"penser" parait hors d'atteinte de ce genre de gens.

Enfin bref...
L'ignorance, la trouille, la paresse, l'orgueil (genre, moi je sais tout) c'est la France en grande partie (60%, à cette heure).

Ferré disait: "nous vivons une épomque épique, mais hélas, nous n'avons plus rien d'épique".
Ca se vérifie tous les jours.

PDO

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

savez y'a pas besoin de croire a des complots mondialisés pour se rendre compte que l'argent et son attrait a lui seul suffit a ce que certaines personnes se disent que fabriquer des armes c'est un buisness comme un autre, et acheter un grand média au passage pour se couvrir si jamais la population venait a dire le contraire, qui y trouverait a redire ? on appelle ca comment déjà.... hmmmmmmm un truc de marxiste qui veut des dictatures du proletariat, ca doit etre des conneries.

et je pourrais vous en dire long sur la différence entre la demande d'un traitement "parfait" et la demande simplement d'etre traité comme un patient et pas comme un cobaye forcé de tester des ribambelles de cachetons sans aucune garantie de succès ni aucune methodologie particuliere autre que "ah... ben vous avez fait une crise d'epilepsie quand meme. on va tenter un autre truc du coup". (et peu importe les effets secondaires, au passage)

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Qu'une société qui fabrique des médicaments fasse des profits, ça fait partie même du concept. On n'est pas dans une ONG ou une ASBL.
Normal.

Quant au fait d'être cobaye, il y a 2 milliard de vaccinés. On n'est plus au stade du cobaye depuis longtemps. Si ça posait problème, ça se saurait.
Et oui, sur 1 million de personnes il y en a quelques une ou ça se passe mal, mais pas plus (et même beaucoup moins) que pour n'importe quel vaccin.
Je ne vois pas trop le sujet, là.

PDO

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

ca se saura quand on aura vu les effets a long terme hein. pour le moment vous m'excuserez mais le recul il est pas encore suffisant. faut voir les consequences sur toute la population vaccinée en question tout au long ed la vie, puis sur les descendants vu qu'il y a risque de mutation génétique des cellules reproductrices... bref on est loiiiiiin de savoir quelles seront les conséquences. et ca va etre un joyeux bordel pour savoir ce qui est du au vaccin et ce qui ne l'est pas si on a aucun groupe témoin pour comparer :)

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

ils auraient testé un vaccin de ce type sur une petite maladie isolée, dans le cadre de la recherche, en demandant a des volontaires, en leur expliquant bien les risques, et en prenant le temps de voir ce que ca faisait sur le long terme, et ils auraient fait leur mega vaccin pour toute la planete ensuite, ca m'aurait nettement moins dérangé. pour rappel je suis pas contre les autres formes de vaccin.

la on est loin de tout ca c'est meme une bataille de "mon vaccin il est mieux que le tien" a l'echelle de la planete, on nous dit deja que de toutes facons sur les variants ben pfffrt... peau d'balle, alors tant pis si les variants se propagent on sera quittes de recommencer...

et pis surtout a coté de ca faudrait surtout pas qu'une seule fois on rate l'occasion d'aller a la bourboule se faire bronzer le cul sur des pages blindées de monde, en finissant sa journée en boite de nuit dans un endroit bien clos ou tout le monde se partage ses merdes. faut savoir assumer ses choix jusqu'au bout aussi, c'est ca la cohérence politique.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Bon bon, outre - une fois encore - que c'est une technologie qui existe depuis 30 ans, tu aurais souhaité qu'on prenne en plus, comme c'est jusqu'ici le cas pour les vaccins, 10 ans de cobayes (non, pas toi, j'avais compris) et de test à +/- grande échelle avant de mettre ce vaccin sur le marché.

100.000 morts jusqu'ici en un an.
dans 10 ans, donc, 1.000.000 de morts (et je passe les trucs connexes, genre covid longue durée, et la "chance" que ça se propage de manière exponentiellme, avec un petit variant "up to date" tous les 3 mois, jusqu'à l'ultime ou on sera vraiment démuni.

C'est ça le plan?

Quant au fait "qu'il y a plusieurs vaccins de marques différentes", c'est TOUJOURS le cas. Plusieurs fabricants sortent leur formule, et elles sont vendues en parrallelle... La grippe, le papillomavirus, la malaria... tous.
Rien de nouveau sous le soleil (de satan) :-)

V.

PDO.

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

on aurait pu. Avec des confinements pour gérer le virus pendant les 10 ans d'observation que vous voulez. Alors que pour tous les autres vaccins déjà existants, les effets secondaires sont apparus dans les six mois. C'était quoi l'intérêt déjà?
Par ce que personne n'a envie d'enchainer les confinements pendant dix ans. (et encore une fois, c'est le virus qui décide, comme pour le changement climatique: la nature se fiche de nos états d'âme)

Répondre
gravatar

Ben - il y a 2 mois

et d'ici la on fait quoi? on choisit qui comme cobaye selon vous? pas vous on l'a bien compris "tout pour ma gueule" semble etre votre leitmotiv.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

alors la on parle pas de plusieurs marques de vaccin contenant grosso modo la meme formule a deux trois adjuvants prets, on est sur 15 formules différentes, c'est pas du tout la meme chose. quand aux 30 ans de recherches dont tu parles.... vraiment ? ca fait trente ans qu'on teste les vaccins a arn messagers sur la population, et je precise bien : HUMAINE. tu es certain de ce que tu avances ? etonnant qu'on en aie jamais entendu parler jusqu'ici alors ? non... on a testé ca en labo. point barre. eventuellement sur quelques rats pendant deux mois grands max avant la production massive. c'est tout. et c'est largement insuffisant.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

quand aux autres solutions a adopter eh ben... je les ai deja pas mal evoquées non. la quarantaine déjà ca va commencer a demander des moyens de malade maintenant alors qu'on aurait fait ca au début ca aurait été nettement plus gérable, mais ca reste une solution a envisager pour un etat qui veut se donner les moyens. maiiiiis c'est plus important d'importer des smartphones directement depuis le pays ou a commencé l'epidémie non ? et puis de laisser les gens aller voir cousin julot et ses gamins a la piscine enfin quand meme voyons c'est la famille, les vacances, les congés payés, c'est sacré tout ca ! comment voulez vous que les gens consomment, sinon ?

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

oui, sur la population humaine, pour le cancer entre autres, et il y a eu des candidats vaccin ARN en test contre le palu par ex.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

oui y'avait moyen d'eviter d'imposer a tout le monde de se faire vacciner. suffisait de vous empecher d'avoir des vancances cette année. zetes pret a tous les sacrifices non vous avez dit ?

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

en tout cas, il est clairement possible d'avoir une position rationnellement sceptique sur le sujet, et laurel a eu parfaitement raison de vous rappeler de ne pas mettre tous vos contradicteurs dans le panier des complotistes qui cherchent des reptiliens partout

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Ben ouais, moi j’aurais préféré sacrifier mes vacances
Après j’ai la chance d’habiter dans le sud, donc je suis pour ainsi dire en vacances toute l’année
Après j’ai aussi la malchance d’habiter dans le sud, du coup les cas remontent en flèche vitesse grand V avec l’arrivée de tous les touristes

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Aucun vaccin n'a jamais eu de répercussions après 15 jours.
Donc, si je suis ta logique, il ne faut pas se vacciner maintenant, et ce sera la prochaine génération qui verra les résultats.

Bon, d'ici là, il n'y aura sans doute pas beaucoup de possibilités de voir les résultats
- si de toute manière, tu n'es pas vacciné parce que tu attends "de voir" d'ici a 20 ans
- si d'ici là tu passes l'arme à gauche, et que tu enmènes un max d'autres non vaccinés dans ton sillage.

Encore une fois, c'est l'égoisme "moi je ferai quand on sera sur que les autres n'ont pas d'effets secondaires", si on suit ton trip. Et là, on y va carrément "dans 20 ans".

Franchement, je peux te rassurer: il y a peu de chances que tu irradies de la lumière la nuit, qu'il te pousse un troisième oeil, ou que tes testicules tombent dans la cuvette dans les prochaines années. :-)

PDO

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

aucun vaccin jusqu'ici oui. la on parle d'un vaccin avec un protocole particulier qui implique quelque chose comme... le fait de faire muter un gene volontairement et sans laisser la nature s'en charger elle meme quoi. en mode bourrin. et sans garantie que ca fasse pas muter d'autres choses pas prévues. vous savez que c'est comme ca que commencent les cancers, une petite mutation pas prévue au mauvais endroit ? et sans garantie non plus que ca fasse pas muter l'adn de vos cellules reproductrices uuuuuuun poil plus violemment que la normale... et que ca soit pas bon non plus.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Si : des vaccins ont des répercussions au delà de 15 jours
Mais si vous êtes sûr de vous, allez l’expliquer à ma nièce qui a perdu son père d’une sclérose en plaque fulgurante développée quelques semaines après le vaccin contre l’hépatite B
Et au cas où, je préfère préciser que la cour de justice européenne a admis le lien entre certaines SEP et ce vaccin

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

Il n'y a aucun lien scientifique: le lien juridique, s'il existe, n'a rien à voir avec le lien scientifique

On sait par ex. que l'amiante est cancérigène (lien scientifique) mais tous les employeurs qui ont exposés leurs ouvriers à l'amiante ne sont pas condmanés (lien juridique)

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ TCHOF
Merci d’étudier le sujet avant d’apporter des réponses évasives
La justice a estimé qu’il n’y avait pas consensus scientifique quant à une relation de causalité, c’est pourquoi elle a rendu cette décision
De plus le gouvernement français a créé un fonds de solidarité pour les malades de sclérose en plaques à la suite du vaccin, ce qui laisse sous-entendre qu’il reconnaît un lien
Cela est plutôt rassurant car cela prouve que la cour de justice européenne ne s’est pas laissée impressionner par les lobbys pharmaceutiques qui paient pour des études dont les résultats sont favorables à ces mêmes laboratoires

Répondre
gravatar

Ben - il y a 2 mois

faire muter un gene? euh... c'est de l'ARN pas de l'ADN... l'ARN c'est le moule pour les proteines... cours de quatrieme... 30 ans de recul sur la technologies et 35000 testeurs rien qu'au Royaume Uni en 2020... Oh et par ailleurs regardez les statistiques pour le RU: vaccination massive, tous les plus de 40ans avec AZ et aujourd'hui? 50000 cas par jour mais tout est ouvert car les hospitalisations stagnent... cela marche.

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

le vaccin ne mute pas de gène! l'ARNm du vaccin ne s'approche pas des gènes, car il ne rentre pas dans le noyau de la cellule: le vaccin utilise seulement la partie aval de la chaine de prod cellulaire, pas le bureau de design

Pour ceux qui ont vu "c'est la vie" dans leur jeunesse, https://youtu.be/4vmNbJ_uYIs?t=815

Répondre
gravatar

ND - il y a 2 mois

Merci TCHOF pour le lien vers "il était une fois la vie...", je savais pas que ça y parlait de l'ARNm (bon en même temps y avait pas Youtube dans les années 80/90 et on se cramait les yeux sur des écrans cathodiques, donc pardonnez mon ignorance (même si je ne vous connais pas et qu'en fait je ne vous demande rien ni ne vous doit quoi que ce soit) )

Bref 👍

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

ma logique face a un vaccin comme ça c'aurait été testons son efficacité sur une maladie qui touche une pas trop grande population, sur laquelle on va trouver des volontaires BIEN INFORMES (vous trouvez qu'on aurait des débats aussi houleux si on entendait pas tout et son contraire selon les sites d'infos ?) pour leur faire tester le vaccin (je veux bien en être dans ces conditions), et grâce a cet échantillon test qu'on va tester pendant 20 ans ainsi qu'un groupe témoin a qui on a pas inoculé le vaccin, on saura s'il y a des risques sanitaires ou non de manière fiable, et on pourra prendre la décision d'utiliser le même type de vaccin pour la prochaine grosse pandémie. dans mon scenario le vaccin a arn vous oubliez, pour le corona. c'est plus la peine fallait donner des moyens a la recherche avant. et même si c'est plus rapide a produire. vous utilisez une autre méthode pour combattre le virus, parce qu'il y en a d'autres, et c'est tout. un bon vieux vaccin a l'ancienne, par exemple, et même si ça met plus de temps. point barre. on a 20 ans pour discuter du bien fondé de l'arn messager avec des experts qui ont 20 ans pour confirmer ou infirmer que ouais c'est bien un truc qu'on peut utiliser sereinement. et a la prochaine pandemie on est prets. ca veut juste dire de faire de la politique a long terme. un truc que nos politiciens de tout bord detestent, aujour'd'hui. dans les grand partis d'ENAistes en tout cas.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

en tout cas a partir du moment ou ca touche a la mutation des genes, 20 ans c'est bien le minimum de recul qu'on peut demander a la recherche pour garantir la sécurité du truc. regardez, on découvre encore des consequences qu'on avait pas envisagées a la catstrophe de tchernobyl. on en est loin, la, des 20 ans de recul sur les tests a l'echelle humaine, vous trouvez pas ?

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Le vaccin n'est pas radioactif, et il n'y a aucune raison logique qu'il puisse causer des mutations. L'ARN messager n'est pas de l'ADN. Il n'interragit qu'avec des molécules du cytoplasme, lui permettant d'être traduit en protéines et d'être dégradé.

Le transport de grosses molécules entre le cytoplasme et le noyau est quelque chose de très spécifique. Il se fait au travers de pores nucléaires qui ne reconaissent et ne laissent passer que les protéines adressées au noyau.

Quand bien même, je ne sais comment, l'ARNm du vaccin se trouverait dans le noyau, l'ARN n'est pas capable de s'intégrer dans l'ADN. Les nucléotides qui composent l'ARN sont différents de ceux qui composent l'ADN.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

(j'avais pas vu votre longue reponse j'y reponds ici du coup, en plus ca a l'air de galerer de l'autre coté)

savez y'a pas besoin de croire a des complots mondialisés pour se rendre compte que l'argent et son attrait a lui seul suffit a ce que certaines personnes se disent que fabriquer des armes c'est un buisness comme un autre, et acheter un grand média au passage pour se couvrir si jamais la population venait a dire le contraire, qui y trouverait a redire ? on appelle ca comment déjà.... hmmmmmmm un truc de marxiste qui veut des dictatures du proletariat, ca doit etre des conneries.

et je pourrais vous en dire long sur la différence entre la demande d'un traitement "parfait" et la demande simplement d'etre traité comme un patient et pas comme un cobaye forcé de tester des ribambelles de cachetons sans aucune garantie de succès ni aucune methodologie particuliere autre que "ah... ben vous avez fait une crise d'epilepsie quand meme. on va tenter un autre truc du coup". (et peu importe les effets secondaires, au passage)

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

oups...
tu pourras effacer laurel ^^ désolé

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

oupps je fais le boulet moi aussi. sa legere tendance donc a se transformer en "ochlocratie" (pouvoir aux grandes gueules qui se font elire avec un sourire en mode je suis loin de ces clivages gauche droite moi je veux etre l'ami de tout le monde. si ca vous rappelle quelqu'un c'est normal). ou en "oligarchie" aussi, des fois (pouvoir aux puissances d'argent qui tirent les ficelles en soudoyant les politiques en place si ca vous rappelle un certain ministre des finances recent, c'est normal aussi). bref. c'est beau la démocratie quand meme. ca fait combien de temps deja depuis le dernier referendum, sinon ? et on y avait répondu quoi déjà ?

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

mais le plus inquietant si on suit le concept du truc, c'est la suite des evenements : tyrannie (je vais vous sauveeer ! fiez vous a ma sagesse superieure et ne la remettez pas en question ! oui y'a deja de ca un peu actuellement, ca bascule lentement), royalisme, anarchie, bref... que des joyeuseutés tellement excitantes a envisager comme futur proche en petit rab de dessert sur une crise climatique généralisée

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

ce qui est fun en plus c'est que depuis un siecle ou deux au lieu que chacun fasse son petit cycle dans son coin pour en revenir a la democratie une fois de temps en temps et se taper dessus en interne le reste du temps, maintenant on fait ca tous ensemble dans un joyeux bordel mondialisé :) oui oui, meme les crises ecnomiques et les guerres, pas que quand ca va bien.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Bon, ceci dit, je laisse tomber la discussion. Je vais me promener (sans masque) et j'irai manger un glace à une terrasse (avec un passe sanitaire). Et je pars dans quelques jours en République Tcèque et en Slovaquie, sans test PCR ou antigénique, les mains dans les poches et toujours avec mon "covidsafe certification".
Tranquille.

Vous, vous faites ce que vous voulez hein...

PDO.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

j'aurai mon petit stample garanti covid friendly moi aussi bien que j'aie pas franchement demandé a l'avoir, vous en faites pas... mais pas pour faire plaisir a notre connard de president ni pour aller m'emmerder seul a une table en plein cagnard a boire ma biere deux fois plus cher que devant mon ecran ou je me sens tres bien et ou je mets la musique qui me plait. (chacun son truc... au moins du coup voyez meme sans stample, le covid j'avais pas tellement de chances de de devoir m'en preoccuper un jour. et puis ca me faisait bien rires toutes les lamentations des gens qui pouvaient plus sortir et qu'est-ce qu'ils allaient devenir, a moi qui sors jamais) en tout cas surtout, surtout, mon stample ne m'aidera pas du tout a me sentir en pleine sensation de confiance face aux risques encourus. autant pour moi face aux vaccins, que vis a vis de la garantie d'efficacité face au covid.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ PDO
Sans masque ? Mais vous savez quand même, que même vacciné, vous pouvez attraper le virus et le transmettre, rassurez-moi ?
Après on parle de l’égoïsme des non-vaccinés, je crois rêver

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

vous arrivez a boire votre biere avec un masque vous ? bravo !

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Eh oui, comme je disais plus haut, rien n'est parfait, je peux être infecté, mais en tant que vacciné, on estime la charge virale à 10% de celle d'un non vacciné.

En clair, je vais avoir à peu de chose près, des symptomes grippaux pendant 2-3 jours. C'est bête, mais c'est ainsi.Il n'y a à ma connaissance pas (ou peu, si on fait la part du diable) de vaccinés qui finissent aux soins intensifs.

Envisageons que je contamine un autre vacciné: même chose: 10% max (et probablement beaucoup moins, puisque je serais aussi transmetteur à 10/15%. Je n'ose pas dire qu'il risque 10%de 10%, mais c'est probable. Autant dire rien.

Envisageons que je contamine un non vacciné. Là ça se corse. Mais ledit non vacciné est tout de même conscient de son état de non-vacciné (enfin, on espère: à entendre certains, j'en arrive à douter de ce dont ils ont conscience ou pas). Donc, conscient de sa faiblesse, il portera un masque, se lavera les mains, se tiendra à + 1.50 m, ou on se rencontrera en exterieur. Et dans tous les cas de figure, il est responsable de prendre les mesures adéquates d'une part, et d'avoir fait le choix de ne pas se protéger par un vaccin. C'est un choix qui implique des conséquences.

PDO

Répondre
gravatar

Ben - il y a 2 mois

exactement !

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ Beren57
PDO n’a pas parlé de boire une bière mais de se « promener sans masque »
Une autre question ?

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

ah pardon en effet c'etait pas boire une biere c'etait manger une glace.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

bien sur que oui il va sortir sans masque dans son bistrot préféré. et après il se demandera pourquoi les chiffres repartent a la hausse en septembre mais trouvera une bonne raison pour se rassurer et considerer qu'on est bien toujours en démocratie et que macron a bien fait son boulot...

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Et fera porter le chapeau à ceux qui ne sont pas vaccinés…

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

exactement. et ne se reposera jamais la question de l'utilité d'avoir fait un vaccin expérimental a l'efficacité douteuse, surtout sur les variants en pleine propagation en ce moment précis. de toutes façons d'ici la macron aura trouvé un autre épouvantail a agiter pour continuer de dire "dormez braves gens" aux gars comme lui.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

et puis un jour peut être il lira dans un journal "scandale sur le vaccin covid" et fera... oups ! en arrivera-t-il ce jour la a douter de la bonne volonté des politiques ? l'histoire nous le dira.

Répondre
gravatar

Amen - il y a 2 mois

Mais vous êtes qui au juste…? Au départ vous parlez des femmes battues, expliquant en être une, pour ensuite tenir un discours contre le vaccin, en parlant de vous au masculin…? Je m’interroge… un complot peut-être 🤔

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

j'ai jamais dit etre une femme battue j'ai dit avoir eu un coloc qui m'avait tapé dessus, nuance. pas besoin d'etre une femme pour ca

Répondre
gravatar

martin - il y a 2 mois

@Amen : vous savez bien que le genre est une idée de vieux réac, attention de ne pas froisser Beren57. Mieux vaut s'adresser à iel en tant que iel, justement.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

bravo, en essayant d’être méprisant envers moi vous avez été méprisant envers la communauté lgbt. bien joué. et moi pour ma part vous m'en avez touché une sans faire bouger l'autre. continuez vous prouvez votre ouverture d'esprit.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

et pas besoin d’être une femme non plus pour se faire taper dessus par son conjoint d'ailleurs, un truc qu'on oublie aussi assez souvent.

Répondre
gravatar

ND - il y a 2 mois

Exactement. Et j'ajoute que les petits garçons victimes du patriarcat ça existe aussi, hélas bien plus qu'on ne le pense

@martin : au fait les gens ont le droit d'avoir "les deux genres" et elles/ils emmerdent copieusement votre mentalité de vieux réac qui méprise les lgbti

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Comique.
Pour tout le monde c'est une obligation déguisée (et je suis d'accord, sauf si ton bonheur est de passer ta vie à ne pas sortir de chez toi et regarder "le juste prix" à la télé...
Et toi tu as des doutes sur la qualité du vaccin (qui n'a rien à voir avec un choix politique) parce que ce n'est pas assez obligatoire?

Etrange.

PDO

Répondre
gravatar

Vini - il y a 2 mois

Bonjour 😃
La contrepèterie n'a pas encore été trouvée. Dommage 💉

Répondre
gravatar

Gégéleroutier - il y a 2 mois

Moi je l'ai trouvée !😃

Répondre
gravatar

Vini - il y a 2 mois

Vous pouvez partager ?

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ PDO
Oui parce que ça me donne l’impression que le gouvernement ne veut pas prendre le risque d’assumer d’éventuelles séquelles à long terme, c’est d’ailleurs l’avis de certains avocats spécialisés en droit de la santé
Mais ce n’est que mon humble avis, qui ne vaut pas votre avis de grand spécialiste, bien sûr

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Bien sur. Je suis heureux de vous l'entendre dire! :-)

PDO

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Contente de vous avoir offert ce petit moment de gloire

Répondre
gravatar

isabelle lacroix - il y a 2 mois

Bonjour, je venais souvent depuis longtemps, j'ai acheté tous vos livres mais je vais oublier votre adresse. Je suis pro vaccin parce que j'écoute la science et pas les croyances ( et pour être trash je ne crois ni au Père Noël ni aux lutins)et depuis 6 mois je me fais traiter de tous les noms et c'est toujours à moi pro -vaccin ( et athée et de gauche et femme ) qu'on demande de faire des efforts et d'écouter l'opinion de ceux qui m'insultent. Ce n'est pas grave juste un signet qui saute.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Votre commentaire est le reflet de ce que je constate au quotidien (at aussi dans les commentaires, ici) : les vaccinés essaient de convaincre ceux qui ne le sont pas par tous les moyens
Et pour se faire, ils sont moqueurs, condescendants, agressifs, et j'en passe...envers les non-vaccinés
Et tout comme vous le faites, les vaccinés chez moi se font passer pour des victimes des non-vaccinés (par contre préciser "athée, de gauche, femme", je l'avais pas encore entendu celle-là dans le débat)
Mais on ne doit pas vivre au même endroit, certainement...
Chez moi, il y a aussi beaucoup d'indécis qui écoutent pour prendre leur décision et qui n'osent plus dire qu'ils ne sont pas vaccinés, vu la virulence des propos et le comportement de certains vaccinés

Répondre
gravatar

Nico - il y a 2 mois

J’ai la chance d’être épargné par le débat (pour autant que je sache, tout le monde dans mon entourage est vacciné, et ça n’appelle pas de polémique particulière). Mais du coup, je suis en peine de bien comprendre quelles sont les positons alternatives. Je vois bien le sens du débat sur le pass sanitaire (versus d’autres manières moins intrusives ou au contraire plus coercitives d’accompagner la vaccination de masse). En revanche, je ne saisis pas bien les positions opposées à l’idée même de vaccination. S’agit il de dire qu’une autre manière de sortir de l’épidémie est possible (laquelle ?) ? Ou que la situation de confinement pourrait être la nouvelle normalité avec moins de désagréments que la vaccination ? Ou qu’une partie de la population vaccinée suffira à protéger les autres, et donc que l’on a intérêt à tirer les bénéfices sans encourir de risque (c’est un peu une moralité de passager clandestin, mais ça se voit par ailleurs, il y a bien des fraudes fiscales) ?
Je vois beaucoup de gens ici qui soulignent le manque de recul pour l’évaluation à long terme, mais par définition, attendre un recul de plusieurs années prend plusieurs années : comment s’organise-t-on en attendant ?

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@Nico
Merci pour ce commentaire apaisé et ce début de débat sans jugement
D’après ce que j’entends de la part des « contre le vaccin », la peur des effets secondaires à long terme prend le pas sur la peur du COVID : irrationnel ou non, je ne sais pas, les peurs étant souvent irrationnelles
Certains préfèrent « faire attention » plutôt que se faire vacciner : masques, distances, pas de gros rassemblements etc…Voilà leurs réponses alternatives
D’autres c’est plutôt « advienne que pourra » sans le vaccin
D’autre indécis ont peine à prendre eux-mêmes une décision, avec tout ce qu’on entend et toutes les contradictions (la liste est très longue) des mesures gouvernementales depuis le début…ce qui me semble légitime aussi
J’ai vu aussi des parents vaccinés mais qui se déchirent sur le fait de faire vacciner leurs « plus de 12 ans »
Pour ma part ce qui me perturbe, c’est : si le vaccin est le seul moyen efficace de lutter contre ce virus, et si les vaccins sont aussi sûrs qu’il l’annonce, pourquoi le gouvernement ne prend pas la décision de le rendre obligatoire ?
En attendant, il ne l’est pas (obligatoire) donc chacun est en droit de prendre sa décision ou de réfléchir et je constate que les pro-vaccins sont plus que virulents pour « convaincre » par tous les moyens possibles, (même certains ministres du gouvernement alors qu’ils ont laissé le choix, rappelons-le quand même) et ça c’est juste inadmissible pour moi

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

fermeture des avions et aéroports, quarantaine pour tous ceux qui rentrent de l’étranger, tous ceux qui présentent des symptômes et tous ceux qui les ont côtoyés, poursuite du confinement même pendant les grandes vacances parce que le virus lui, les congés payés, il s'en fout... bref, des solutions il y en a. sans être obligé d'imposer un vaccin sans aucune information préalable, et sans garantie aucune qu'il n'y aie pas de conséquence a long terme imprévues. sinon, on attend juste quelques mois supplémentaires et on aura un vaccin comme a la bonne vieille époque, contre qui personne ne trouvera rien a redire a part les habituels antivax. moi du moment qu'on arrête de me mettre dans le même panier juste parce que je suis contre CE vaccin bien particulier... Ca me va.

Répondre
gravatar

Angele - il y a 2 mois

"Ce" vaccin. Il n'y a pas qu'un seul vaccin contre la covid disponible en France.
"Sans aucune information préalable", il y a des d'études scientifiques disponibles sur internet, d'ailleurs si vous avez déterminé être contre "ce vaccin", vous avez bien dû vous forger votre opinion à partir d'informations, non ?
"Un vaccin comme à la bonne vieille époque", c'est à dire ?
"Fermeture des avions et aéroports, quarantaine pour tous ceux qui rentrent de l'étranger" donc vous voulez arrêter aussi le transport de marchandise et donc perturber toutes les chaînes d'approvisionnements ? Car sinon, pour les personnes en provenances de pays hors UE, il y a déjà des mesures de quarantaines appliquées, en plus des tests PCR à effectuer.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

"donc vous voulez arrêter aussi le transport de marchandise et donc perturber toutes les chaînes d'approvisionnements"

vous savez qu'on s'en sortait très bien avant la mondialisation ? les magasins etaient tout aussi approvisionnés, si ce n'est qu'on avait pas des tomates d'israel, des carottes d'espagne et des topinambours du bresil... ca venait de plus près mais ça n’empêchait pas de bouffer. d'ailleurs, meme en dehors de toute considération sur le virus... faudra bien y revenir un jour si vous voulez lutter contre le réchauffement climatique plus efficacement qu'en triant simplement vos déchets. oh oui c'est sur ca va être très dur de se passer de smartphones... mais que voulez vous, faut ce qu'il faut.

Répondre
gravatar

Angele - il y a 2 mois

Merci pour la réflexion sur les smartphones postée depuis votre smartphone/tablette/ordinateur.
Je n'avais pas en tête les problématiques liées à l'absence d'approvisionnement de tomates d'Israël, mais plutôt celles liées aux ruptures dans la chaîne d'approvisionnements des médicaments.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Si je ne trompe pas, le vaccin a commencé à être utilisé en grabde quantité vers janvier? Ca fait 6 mois, grosso modo.

Si 6 mois après, on est encore indécis, je pense qu'il est grand temps de penser aux fêtes de fin d'année: Buche ou sorbet? Fromage ou dessert?

Va falloir trancher!

PDO

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

Ou, plus simplement:
- les vaccinés sous-estiment l'impact de leur agressivité envers les non-vaccinés et sur-estiment la violence des propos des non-vaccinés envers eux.
- les non-vaccinés sous-estiment l'impact de leur agressivité envers les vaccinés et sur-estiment la violence des propos des vaccinés envers eux.

C'est un biais vieux comme le monde. On devrait enseigner ça à l'école primaire: si tu te sens agressé par ceux qui n'ont pas la même opinion que toi, sois conscient que dans 90% des cas, ces personnes reçoivent autant d'agression de la part de "ton" camp.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

disons que nous on traite pas les autres d'abrutis qui croient au pere noel quoi...

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@Beren57
Voilà c’est exactement ça…j’aurais pas dit mieux, d’ailleurs j’ai pas dit mieux

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

@Beren57
"disons que nous on traite pas les autres d'abrutis qui croient au pere noel quoi..."

1) Mon propos était justement que quand le camp A dit "je pense différemment parce que ...", le camp B entends très facilement "... et donc j'implique que je te méprise".

Je suis 100% d'accord qu'il y a des gens agressifs. Je pense simplement que vous voyez très fort les gens agressifs opposés à votre opinion, et très peu les gens agressifs partageant votre opinion. Donc, c'est normal de penser que "ce sont les autres qui sont les plus agressifs".

Voulant voir à quoi vous faites référence, j'ai fait une recherche sur cette page sur le mot "abruti", et apparemment votre message est le premier à employer ce mot. Quant à "père Noël", la première occurence apparait ... dans un de vos messages, utilisé de la même façon pour impliquer que votre interlocuteur n'est pas très malin de croire en quelque chose à laquelle vous ne croyez pas.

Ce n'est pas du tout une attaque envers vous, on est tous biaisés de cette façon, mais il me semble que si on reprenait exactement un de vos messages en rajoutant quelques "ne pas" pour lui faire dire la chose opposée, parce que ce nouveau message s'oppose à votre opinion, vous allez le juger "plus agressif que moi", alors qu'il s'agit exactement du même ton que vous avez vous-même employé.

2) De la même façon que vous garder votre sang froid et n'êtes pas agressifs, il y a plein de "pro-vaccination/pass sanitaire" qui font de même. Si on veut être juste, vous ne devez pas comparer les "agressifs" avec vous-mêmes, mais les "agressifs" avec les "agressifs" de votre camp.
Après tout, j'ai entendu parlé de vandalisme qui, apparemment, sont fait majoritairement dans le camp des "anti".
Et de nouveau, il y a un biais: le vandalisme ou l'agressivité nous parait toujours moins "grave" (voire même une réaction légitime face à l'injustice) quand on comprend les raisons qui ont poussés les gens. De nouveau, c'est très délicat de ne pas être biaisé.

3) l'agressivité est bien sur une mauvaise chose. Mais je suis sceptique quant à son usage pour savoir "qui a raison" ou "qui est illégitime". Je peux facilement imaginer des situations où quelqu'un ne fait que nier la réalité, et où l'autre personne, pourtant ayant raison et étant rationnel, devient de plus en plus frustré face à un comportement qui défie toute logique (surtout si la situation lui est néfaste).
Je ne dis pas que c'est le cas ici.
L'agressivité doit être condamnée.
Mais entre un irrationnel frustrant et un rationnel frustré, il faut se méfier de l'erreur de croire que c'est le plus calme qui est le plus rationnel.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

"Je suis pro vaccin parce que j'écoute la science et pas les croyances ( et pour être trash je ne crois ni au Père Noël ni aux lutins)". c'etait le premier message auquel vous ayez répondu.
petite remise en contexte : quand pour ma part j'ai parlé de pere noel, je parlais de théarpie génique, quelque chose qu'on nous vend comme l'avenir de la médecine depuis trente ans mais qui n'est pas encore pret de voir le jour et ne verra meme peut etre jamais le jour. quand la personne a qui je m'adressais parlait de pere noel, c'etait pour dire que si on etait anti vaccin, alors on était forcément pas rationnel.
je n'ai jamais prétendu que qui que ce soit ici n’était pas rationnel pour ma part. ni stupide, ni n'ai insulté personne. l'inverse, par contre...
comme je l'ai dit, le souci essentiel, c'est qu'on nous met dans le meme panier que les platistes-reptilanistes-illuminatistes. et visiblement, c'est un argument suffisant pour nous donner tort sans nous écouter. c'est la que le bat blesse...

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

Vous illustrez à la perfection mon propos: pour vous, recourir à l'image du père Noël n'est pas agressif quand c'est pour illustrer quelque chose auquel vous ne croyez pas. Normal: vous n'y croyez pas, donc, pour vous, l'image du père Noël vous semble raisonnable et légitime.
Mais si elle est utilisée avec un propos que vous défendez, alors, elle vous aparait comme une agression.

Je suis sur que vous allez me dire "non mais c'est pas la même chose, parce que moi, mon usage est légitime, ce que j'ai dit est vrai et est basé sur la science".
Mais c'est la raison même pour laquelle vous verrez TOUJOURS ceux qui ne sont pas d'accord avec vous comme agressif: par construction, les seuls moments où "croire au père Noël" n'est pas agressif selon vous, c'est quand vous êtes d'accord que l'élément en question est peu crédible.

Plus cette conversation avance, plus je deviens convaincu qu'en effet, vous n'êtes pas en position de juger qui est plus agressif que qui.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

non non du tout. la différence n'est pas sur un usage de la science ou non, sur le fait que je ne croie pas en quelque chose, rien de tout ça. la différence c'est que dans un cas on parle de quelque chose qui n'existe pas encore et dont on espère tous que ça existera un jour, mais quand au fait que ça sera dans un futur proche, j’émets pour ma part quelques doutes. c'est tout. ça ne remet en cause en rien l'intelligence de mon interlocuteur, ça modère ses espoirs en quelque chose... qu'il ne verra probablement pas de son vivant... (et j’espère franchement que l'avenir me donnera tort)

dans l'autre cas, c'est notre rapport complet a la réalité qui est mis en question. il y a la science d'un coté, la croyance de l'autre. et bien sur la science ne se trompe jamais (ce qui est soi en est une belle de croyance, parce qu'on peut même se tromper en ayant tout de même raison, en science. regardez newton). et si on a si on soulève une contradiction a ce qui a été posé la comme un fait établi par "la science" (c'est qui, "la science", au fait ?), alors c'est qu'on est un fanatique qui préfère vivre dans des contes de fées qu'affronter la réalité. vous voyez, le propos est tout autre.

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

On pourrait sortir un argument similaire qui défendrait l'idée que votre "père Noël" est en réalité plus agressif que celui dont vous vous plaignez.
Mais c'est pas mon propos. Mon propos, c'est que, par construction, vous allez toujours penser que ceux qui défendent des opinions auxquelles vous adhérez sont moins agressifs que ceux qui s'y opposent.
Donc, votre opinion sur "qui est le plus agressif" ne vaut pas grand chose.

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Pourtant, la thérapie génique est déjà utilisée avec succès contre certaines maladies. Pas toutes, car c'est très cher et très compliqué d'atteindre les cellules souches qui sont impliquées dans la maladie mais surtout pas toutes les cellules du corps, il faut aussi que l'insertion du gène dans les cellules ne se fasse pas n'importe où, c'est complexe, mais en plein développement et avec déjà des résultats partiels.
Vous avez peut-être entendu parler de l'outil moléculaire Crispr-cas9 grâce au prix Nobel obtenu récemment par une française (qui travaille à l'étranger) et une américaine, cet outil permet de cibler précisément l'endroit à modifier dans un gène et jouera probablement un grand rôle dans le futur de thérapies géniques, mais tout cela demande du temps, des tests et des essais cliniques.
Bref, on est loin de "croire au père noël", ça avance !

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

le probleme c'est que d'un coté on a des gens qui lisent 4chan et croient que les vaccins sont fabriqués par des reptiliens pour dominer le monde. de l'autre on a des gens qui lisent que le monde et qui n'y entendront jamais rien d'autre que "le gouvernement a raison". sur tous les modes et tous les tons, même quand on est pas surs. regardez : le fait que ce virus soit sorti d'un labo, y'à quelques mois c’était garanti sur facture, c’était fake. et aujourd'hui ? baaaaaaah ptetre que si en fait. donc vous avez des gens mal informés de tous les cotés, mais qui sont tous certains d'avoir raison : il l'ont lu, c'est donc forcément vrai. et a coté de ça vous avez des gens qui osent dirent "ouais mais vous êtes surs de vous ? moi j'ai une légère tendance a douter"... et les 4chaneux vont les traiter de comploteurs, pendant que les mondeux vont les traiter de complotistes. Non non... On est juste conscients de notre manque d'informations. Ça me rappelle une vieille maxime, d'un grec un peu old school, mais que tout un chacun devrait faire l'effort de se rappeler de temps en temps : "je ne sais qu'une seule chose, c'est que je ne sais rien".

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

l'information selon 4chan : "c koi dé sourses ? vazi jé pa envi de boir"
l'information selon le monde : "bon les gars, on a un sujet a traiter, pour bien le faire il vous faudrait deux semaines de boulot. vous avez deux jours. n'oubliez pas de bien interroger les sources officielles comme d'habitude !" et deux jours plus tard : "bon... tout ce paragraphe la, sur les anti vaccin et leur point de vue sur la question, vous me le supprimez. je sais qu'on est supposés respecter la pluralité des points de vue mais on va pas donner la parole aux platistes quand meme ! tiens d'ailleurs y'a aussi ce passage la, sur les doutes quand a telle declaration du boss de sanofi, vous me l'enlevez aussi, n'oubliez pas que c'est un client pour nos espaces publicitaires. bref vous me gardez le passage sur la déclaration du porte parole du gouvernement, et le passage sur la déclaration du professionnel de santé mandaté par le gouvernement. ça sera parfait".
et après on se demande pourquoi y'a queeeeeelques soucis d'information générale. lisez des médias indépendants, mais faits par des journalistes. c'est la SEULE source d'info valable. et bizarrement dans ce genre de médias y'a nettement moins de certitudes affichées dans un sens ou dans un autre. C'est pas parce qu'on dit dans le figaro, le monde, 20 minutes et france 2 que "maiiiis si ca fait trente ans que ces vaccins sont testés on vous dit !" que c'est pour autant vrai. ou sont les sources ? les études ? les rapports de tests ? prenez l'habitude de toujours demander leurs sources a vos medias préférés quand ils ne vous le disent pas d'eux memes comme ils le devraient...

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

"le fait que ce virus soit sorti d'un labo, y'à quelques mois c’était garanti sur facture, c’était fake. et aujourd'hui ? baaaaaaah ptetre que si en fait."

Inversément, on a des gens qui ont très tôt prétendu qu'il était évident que ça venait d'un labo. Aujourd'hui, maintenant que les observations ont évoluées, le fait que ce soit remis en cause est vu par eux comme le fait qu'ils avaient raison à l'époque.
Mais c'est faux: à l'époque, avec les informations qu'on avait, affirmer que la thèse du labo est crédible, c'était irrationnel et non-scientifique.
Elle était possible avec une faible probabilité, et celle d'une source naturelle était possible avec une plus grande probabilité. Donc, parier pour la première et prendre dur comme fer que c'était le cas, c'était irrationnel et non-scientifique.

De la même façon, si je vous donne un sac et vous dis: "j'ai deux sac, un avec 50% de balles bleues et 50% de balles rouges, et un avec 10% de balles bleues et 90% de balles rouges". Si vous tirez au hasard 100 balles et que 50% sont bleues, c'est irrationnel et non-scientifique de dire que vous êtes convaincu que c'est le sac avec 10% de bleues. Et pourtant, si vous tirez 100 balles supplémentaires et qu'aucune n'est bleue, la possibilité que ce soit le deuxième sac redevient plausible.

C'est la même chose avec les théories du complot. Oui, des complots ont existés dans le passé. Le problème des complotistes n'est pas qu'ils ont raison ou tort, le problème est qu'ils sont irrationnels et qu'ils croient dur comme fer à une hypothèse qui est logiquement scientifique pas digne d'être crue dur comme fer.
Et cela ne signifie pas que tout doit être cru sur parole. C'est d'ailleurs pas ce qui est fait, comme le prouve le fait que la communauté scientifique a continué à se poser des questions sur l'origine du virus alors que cette même communauté reconnaissait que cette hypothèse était, en l'état, peu plausible.

Bref, oui, la thèse du labo redevient plausible ET ceux qui prétendaient à l'époque qu'ils savaient que ça vient d'un labo sont irrationnels et non-scientifique et polluent le débat avec leur biais et irrationnalité.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

mais TOUT est comme ca. jamais rien n'est acquis avec 100% de garantie dans la vraie vie. c'est bien pour ca que la qualité numéro un d'un journaliste c'est de multiplier les points de vue pour éviter d'avoir un biais.une chose que la plupart des journalistes actuels ne font plus, et que ce soit sur le vaccin ou sur n'importe quoi d'autre ! regardez francois lenglet qui a chaque fois qu'il vient faire sa chronique de merde, nous assure qu'il n y' a aucune autre politique crédible que le libéralisme... c'est objectif ça ? non.

et de la meme maniere si les journaleux avaient bien fait leur boulot a l'epoque, l'utilisation d'un conditionnel aurait été de rigueur : "le virus ne s'est probablement pas echappé d'un labo". la non. On a eu le droit a des articles TRES surs d'eux, et meme garantis "mais non c'est sur, c'est un fake". pourquoi ? c'etait si important que ca de proteger les labos chinois ? de quoi exactement ?

non la seule chose qui rendait les infos aussi catégoriques, c'est parce que le gouvernement avait decrété que ca sortait pas d'un labo, donc ca sortait pas d'un labo point. ça a suffi pour que touuuuuus les journaleux de grands medias traditionnels confirment que "ah oui oui c'est sur, ca ne vient pas d'un labo". C'est parce qu'on a des medias aussi mauvais qu'on a de plus en plus de monde chez les complotistes vous savez...

allez voir sur acrimed, sur le media, sur mediapart, sur arret sur images, sur tous les sites d'info faits par des journalistes indépendants, payés UNIQUEMENT par les abonnements de leurs lecteurs, sans multimilliardaire actionnaire et sans pubs... vous verrez, y'a une nette différence de traitement de l'info, surtout depuis le debut du covid.

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

"la qualité numéro un d'un journaliste c'est de multiplier les points de vue pour éviter d'avoir un biais."

Pourtant, je pense que personne ne pense que c'est une bonne idée de donner le point de vue des platistes et des reptiliens. Il y a donc, pour un bon journaliste, une part d'esprit critique. Évidemment, parfois, le journaliste en fait trop ou pas assez et s'en prend plein la gueule de la part de ceux qui ne sont pas satisfaits (et la personne qui n'est pas satisfaite explique alors qui sont, selon lui, les "vrais journalistes" qui, en réalité, font pareil, avec pour seule différence que leur biais correspondent à celui de la personne insatisfaite).
Ça fait partie de la vie. Si un jour les journalistes ne sont pas accusés d'être mauvais, c'est à ce moment là qu'il faut s'inquiéter.

" On a eu le droit a des articles TRES surs d'eux, et meme garantis "mais non c'est sur, c'est un fake"."

Premièrement, ils avaient raison: ceux qui prétendaient que ça vient d'un labo sont des "fake news": ces gens-là ne doivent pas être écoutés, ces gens-là INVENTAIENT qu'ils avaient des preuves.
Alors, oui, trop de journaux ont conclut que la possibilité du labo était dès lors impossible, mais franchement, les journalistes étaient dans une très mauvaise situation à cause des idiots qui criaient sur tout les toits qu'ils savent que ça vient d'un labo. C'est exactement ce à quoi je fais référence quand je parlais de "polluer le débat". Les irrationnels non-scientifiques ne devraient pas avoir accès au débat, ils ne font que rendre flou le vrai du faux.

Deuxièmement, on a aussi eu beaucoup d'articles donnant une part très importante à des thèses très peu scientifiques. De nouveau, il s'agit d'un de vos biais: 25% des articles ont été trop dur, mais 25% n'ont pas été assez dur (ce qui est tout aussi grave), mais vous n'avez remarqué que les premiers et pas les seconds.

"c'est parce que le gouvernement avait decrété que ca sortait pas d'un labo, donc ca sortait pas d'un labo point."

Pas vraiment le gouvernement, surtout les scientifiques qui disaient que la thèse du labo était improbable vu ce qu'on savait à l'époque.
Désolé, mais, bien que ce soit vrai que les journaux auraient du dire "improbable" plutôt qu'"impossible", ce sont les journaux qui ont dit "la thèse du labo n'est pas si impossible que ça" qui ont mal fait leur boulot. À l'époque, la science disait que la thèse du labo était bien plus improbable, et un journal qui présentait cette thèse comme réaliste et légitime ne fait certainement pas de bon journalisme.

"C'est parce qu'on a des medias aussi mauvais qu'on a de plus en plus de monde chez les complotistes vous savez..."

C'est pas si simple. C'est aussi parce que les médias réalisent que "l'opinion populaire" est de plus en plus complotiste, irrationnelle, ... qu'ils traitent les opinions "du peuple" avec le mépris que certaines d'entres elles méritent.
Malheureusement, cela entraine un cercle vicieux.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

hmmmmmmouais. j'y croirais presque s'ils ne caressaient pas aussi les plus basses et les plus viles opinions "du peuple" dans le sens du poil avec les articles constants sur "les musulmans qui posent probleme dans notre société", sur touuuuut l’éventail politique journaliste depuis libé jusqu’à valeurs actuelles... bien pratique pour faire monter le score du fn et ensuite pouvoir dire "soit vous votez pour le dernier guignol libéral qu'on vous a sortis du chapeau, soit vous aurez le pen au pouvoir".

admettez le on a plus les médias de notre jeunesse... aujourd'hui on a des usines a gaz qui fabriquent de l'information cheap (du copier coller d'afp en fait, simplement) mais surproduisent des éditoriaux d'opinion tous forgés dans le même moule de l'ENA, tous complaisants avec le pouvoir, tous méprisants envers le peuple (regardez le traitement fait aux gilets jaunes). eeeh oui, depuis nos vingt ans, tous les journaux qu'on lisait ont été rachetés par des multimillardaires, et la différence est flagrante.

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

Le CNRS s'est fait engueuler en 2020 parce que le journal de com' de la boite parlait de tester l'hypothèse de fuite d'un labo, et il y a eu des équipes dessus

Je suis parfaitement d'accord avec les gens qui critiquent la vilence des discours dans un sens ou dans l'autre, mais c'est totalement indépendant de l'intêrêt du vaccin ou non. D'où décide-t-on en mode "il m'a mal parlé, alors je boude?" sur un truc aussi important pour soi et pour les autres?

Il y a quand même eu 100 000 morts rien qu'en France! 30 ans d'accidents de la route

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

L'exemple des musulmans est bien choisi: le nombre de fois où on entend "les médias grand public sont super politiquement correct et refusent de dire la vérité sur le vrai danger des musulmans".
Ils ont donc le même argument que vous. Si votre raisonnement fonctionne, alors, le leur fonctionne également. Et si vous dites "oui mais moi je sais la vérité sur les musulmans, parce que je lis les bons médias et vois la réalité du terrain", et bien sachez qu'ils disent exactement la même chose. Et comme vous, ils croient réellement que eux ils savent et que les autres sont juste trop naïfs.

Bref, tout cela n'a aucune objectivité et donc peu d'intérêt: pour vous, les bons médias sont ceux qui disent ce avec quoi vous êtes d'accord, et ce avec quoi vous n'êtes pas d'accord démontre que les autres médias sont mauvais.

Quant à la différence flagrante, ça fait des siècles que les gens disent ça, et quand on regarde objectivement, en général, c'est simplement un biais.
Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas un problème avec les médias actuels. Mais la façon dont le problème des médias est instrumentalisés pour justifier votre opinion est simplement un phénomène de biais super connu et très souvent observé.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

bon.... le fascisme serait donc une opinion comme une autre. pas de probleme. comme vous voulez. pas pour moi.

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

Vous réalisez que mon propos est justement que c'est GRAVE qu'on ait des personnes qui prétendent que les musulmans sont un problème.
Mon propos est que votre raisonnement leur donne raison: vous expliquez qu'il ne faut pas croire les chiffres, qu'il ne faut pas croire les scientifiques, qu'il ne faut pas croire les médias quand ils disent quelque chose qui ne correspond pas à ce à quoi on croit fermement, qu'il faut toujours tout remettre en question et que finalement, il suffit de choisir l'hypothèse qu'on préfère, et quand quelqu'un n'est pas d'accord, il suffit de dire "les médias sont mauvais, il ne faut pas les croire, pareils les faits et les chiffres, parce qu'après tout, qu'est-ce que la science, les scientifiques se trompent parfois, alors, je suis légitime de nier les réalités, et si vous dites le contraire, c'est bien la preuve que vous êtes agressif".

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

mais je n'ai jamais dit ca ! tout ce que je dis c'est que si on ne peut plus avoir confiance dans les médias, alors il vaut mieux douter de tout et chercher soi mêmes les sources de toutes les rumeurs que l'on entend... ce qui est un boulot excessivement long, j'admets volontiers. mais j'ai aussi donné l'alternative "préférer les médias faits par des journalistes indépendants sans actionnaires et sans pubs", parce qu'il y a a toujours même dans les plus profondes crises de la démocratie. et ça c'est beaucoup plus faisable.
j'en ai même cités plusieurs. moi mon préféré c'est arrêt sur images. mais y'en a d'autres.

ce qui est sur c'est que d'une manière générale la meilleure façon d'avancer c'est de douter de tout, puis a partir du moment ou on a analysé ce qu'on entend (qui parle, pourquoi, a qui s'adresse-t-il, quels biais a-t-il, ...), trier le bon grain de l'ivraie et se concentrer sur les sources les plus fiables. par contre, croire sur parole le figaro ou le monde, ou croire sur parole les idioties qui peuvent être propagées comme des feux de poudre par facebook et twitter : mauvaise idée dans un cas comme dans l'autre. d'ailleurs croire sur parole qui que ce soit, c'est généralement pas une bonne chose. je vous rassure, y'aurait eu des antivax forcenés en mode c'est un complot mondial pour nous injecter des nanopuces pour controler notre cervau je leurs serais rentré dedans tout pareil pour leur dire de calmer leur enthousiasme. j'en ai pas vu, simplement.

en tout cas on a aucune garantie que ce vaccin a arn messager soit aussi safe que notre gouvernement le pretend pour le moment, ca c'est pour les pro, et de l'autre coté, que le covid soit un complot mondial pour vendre des medocs, c'est a peu pres aussi crédible que la terre plate, ca c'est pour les anti. en attendant d'avoir de meilleures infos, doutez. mais je rappelle que le propos de départ, c'etait la bd de laureline qui disait justement la meme chose, et qui reprochait au gouvernement de nous mettre le couteau sous la gorge avec ce choix qui n'en est pas un.

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

@ J, je profite que vous passiez encore par ici pour vos commentaires pleins de bons sens et très pédagogues. C'est un plaisir de vous lire.

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

De nouveau, vous devez vous rendre compte que c'est exactement ce que se disent les anti-musulmans. C'est incorrect de votre part de penser que ceux qui ne sont pas d'accord avec vous sont ridiculement stupides. C'est un biais courant: vous êtes convaincu que vos opinions sont logiques et sensées, donc, forcément, si quelqu'un d'autres a une autre opinion, c'est forcément, selon vous, qu'il n'y a aucune réflexion derrière. Malheureusement, c'est faux: même les anti-musulmans, dans leur tête, sont convaincu que ce sont les autres qui croient aveuglément, et que eux sont les plus malins, ayant découvert les raisons pour lesquelles les "pro-musulmans" mentent à la population, ayant découvert quels sont les "bons médias" et les "mauvais médias", ayant découvert "d'où vient l'argent" ou "quels sont les agendas cachés de ceux qui parlent".

Par contre, ce qui est vrai, c'est que, dans votre cas comme dans le leur, la conclusion que vous obtenez après avoir "trié le bon grain de l'ivraie" est celle que vous vouliez entendre, et si quelqu'un arrive à une autre conclusion, c'est que cette personne n'est pas intelligente ou est brainwashé par les mauvais médias.

J'aurais avec vous un discours différent si vous n'utilisiez pas ces deux éléments envers tout le monde.

Quant à "d'où vient l'argent", c'est une méthode facile pour justifier n'importe quelle situation. "il vient des big pharma, donc vaccination obligatoire", "il vient des big pharma, donc, vaccination peu encouragée pour faire trainer l'épidémie et engendré des bénéfices plus longtemps", "il vient des big corporations, donc vaccination obligatoire pour retourner dans la société de consommation", "il vient des big corporations, donc vaccination peu encouragée car Amazon fait des profits durant la crise", "il vient de la population qui a peur, donc vaccination obligatoire", "il vient de la population qui en a marre, donc vaccination peu encouragée car ils veulent juste prétendre que rien ne se passe", "regardez la chine, leur gouvernement est méchant et ils imposent des restrictions, c'est donc que les restrictions sont bénéfiques pour les puissants", "regardez Trump ou Bolsonaro, qui sont super influencés par les puissants, et qui poussent pour avoir le moins de restrictions possibles, c'est donc qu'ignorer la situation et ne pas imposer de restrictions est bénéfique pour les puissants", ...

"en tout cas on a aucune garantie que ce vaccin a arn messager soit aussi safe que notre gouvernement le pretend pour le moment"
Les gens qui ne sont pas inquiet à ce sujet ne le sont pas parce qu'ils écoutent le gouvernement aveuglément, mais parce qu'ils ont triés le bon grain de l'ivraie et que les sources qui sont inquiètes sont bien plus souvent moins fiables que les sources qui ne sont pas inquiètes.

Répondre
gravatar

Erable - il y a 2 mois

Insérez "vous remercier pour" au bon endroit dans mon commentaire précédent :)

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

Merci. Je vous retourne le compliment.
Contrairement à moi, vous avez même démontré que vous savez bien de quoi vous parlez et vous avez apporté des faits concrets démontrant que certaines affirmations étaient simplistes.

Répondre
gravatar

F - il y a 2 mois

Tu connais la sélection naturelle ?
Ceux qui sont le plus adapté face au monde qui les entoure survivent et ont une descendance.

Vu comme le COVID se répands de plus en plus vite, les mieux armés survivront (coucou les vaccinés). Les autres, et bien...
...

COVID : 4 129 954 morts dans le monde en un an et demi, 192 149 552 contaminés recensé à la minute ou j'écris, je vous laisse imaginer combien ça fait en cas réel.
https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/dashboards/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Rappelons à nos amis qui pense que LE vaccin c'est caca, qu'il n'y a pas UN vaccin mais DES vaccins (184 différents en cours d'étude, et l'article date de janvier).
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coronavirus-combien-y-a-t-il-de-vaccins-contre-le-covid-19_150562

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

et... ? c'est supposé nous rassurer ? les scientifiques sont teeeeellement surs que leur trucs vont marcher que les gars d'en face leur disent "non mais nous on a fait mieux", deja ca sent la cohérence de point de vue sur le sujet meme dans le milieu médical... encore un qui a des arguments de folie et un respect des autres indéniable.

Répondre
gravatar

F - il y a 2 mois

Je ne veux pas te rassurer, juste te dire que si tu veux vivre sans douleurs ni tuyaux dans la trachée, fais le bon choix.

Quand à la démarche scientifique, elle ne favorise pas la cohérence de point de vue mais le consensus et l'avancée à l'aveugle et à petit pas.

... et la vie n'est pas un long fleuve tranquille ni indolore, désolée, struggle for life...

... sinon, je respecte absolument tous le monde, surtout ceux qui ne font pas le même choix. Face à la maladie et la mort chacun a ses peurs et ses problèmes ... c'est normal. Mais faut déjà être tombé gravement malade pour savoir ça.

...et mes arguments sont tout à fait rationnels, puisque basé sur des faits. La raison, c'est les faits + la réflexion :-)

Souris, il fait beau aujourd'hui :-)

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

croyez moi les hôpitaux je fréquente souvent. assez pour savoir qu'avoir une confiance absolue dans les médecins relève autant de la croyance qu'avoir une confiance absolue dans les curés. doutez de tout !

Répondre
gravatar

J - il y a 2 mois

Vous voyez, vous vous plaignez d'un commentaire que vous trouvez agressif parce qu'il associe votre "camp" à un groupe de personnes ayant des croyances irrationnelles.
Ensuite, on a un autre commentaire, d'une personne modérée qui explique certaines nuances qui expliquent ses choix.
Et vous lui répondez que si elle a fait ces choix, c'est parce qu'elle est naïve et offert une "confiance absolue dans les médecins".
C'est non seulement super caricatural, mais c'est également tout aussi agressif que le commentaire que vous critiquiez plus tôt.

Ne vous plaignez pas d'être considéré comme un abruti si de votre côté, vous n'avez aucune nuance et êtes incapable de ne pas caricaturer vos interlocuteurs et de comprendre qu'on peut peser le pour et le contre et se ranger du côté de l'avis des médecins, non pas parce qu'on leur donne une confiance aveugle, mais parce que leurs explications sont bien plus sensées, plus réalistes, plus conformes aux observations (passées et futures), plus scientifiques, ... que des hypothèses émises par des individus qui démontrent qu'ils ne savent même pas de quoi ils parlent et qu'ils ont de gros biais.

Répondre
gravatar

Erwan - il y a 2 mois

J'adore, c'est tellement vrai
" salut les gueux " ^_^ .... Empêcher les gens de travailler et de les traiter de feignent .... ce gouvernement ne fait que ça gilet jaune et maintenant vaccin, il oublie un peu vite comment il a était élu .... Faire appliquer une loi avant son vote, c est n'importe quoi, Liberté ??
j'ai tellement hâte d être en Avril prochain pour les élections
Quand à obliger un vaccin toujours pas homologué pas fou, il ne veut pas que les français/es se retourne contre le gouvernement en cas d'effets aux long terme

Répondre
gravatar

a - il y a 2 mois

Waw ! ça part en live, les commentaires.

Savez-vous qu'on peut être vacciné et être refusé du Pass ? Il suffit d'être vacciné avec un vaccin chinois, russe ou autre, validé par l'OMS, mais refusé par l'UE.

Il y a des brouzoufs en jeu, il faut vendre des vaccins aux européens, mais au profit de quelques labos qui toucheront le pactole.

Répondre
gravatar

Kadie - il y a 2 mois

Ce qui est en jeu est au delà du débat sur le vaccin, et nombre de gens qui se révoltent le voient - y compris des vaccinés. C'est le contrôle omniprésent de tous, pour chaque geste de la vie courante. La barbarie administrative dont la France est championne, et qui crée déjà des millions de situations de grande détresse humaine - par exemple en obligeant les gens des EHPAD à crever seuls, entourés uniquement d'étrangers masqués. Quant au vaccin : une seule méthode de lutte contre une pandémie complexe dont les virus mutent sans arrêt ? Miser à 100% sur l'immunité vaccinale, quad on a cassé l'immunité naturelle en affaiblissant les gens par la peur, la division, les restrictions, et en bloquant les traitements médicamenteux qui aident à guérir lorsqu'on les prend assez tôt ? Aucun système biologique ne fonctionne ainsi ; dans la nature, c'est la biodiversité qui permet de surmonter les grandes vagues d'extinction. Même pour les campagnes de vaccination massive face à des maladies bien plus létales que le covid-sras2, ou invalidantes à tous les coups, on ne traitait pas les gens de la façon dont la Macronie nous traite. Si on dit oui à la fin du droit fondamental de disposer de son corps (ce droit dont les femmes étaient privées jusqu'en 1975 en France, et le sont encore dans les pays totalitaires)... on dit oui à tout ce que des gouvernants à l'ego démesuré, dénués de toute bienveillance, décideront pour nous.

Répondre
gravatar

Kadie - il y a 2 mois

Quant à la concurrence victimaire avec les martyrs juifs de la Shoah, sous-tendue par une haine antijuive qui déshonore les gens dits de gauche : d'un seul coup, la voilà pointée du doigt par les media mainstream ! Elle est soudain bien pratique pour désavouer un mouvement de résistance sociale à un projet de loi gravissime pour l'Etat de droit... alors que quand des islamistes torturent à mort des vieilles dames ou exécutent des enfants sur le sol français au motif que leurs victimes sont juives, c'est circulez ya rien à voir, ah la la encore un fou ma bonne dame... d'ailleurs une précision à l'usage d'un des internautes : il s'agissait de camps d'extermination, pas seulement de concentration. Le but était d'anénatir le peuple juif et le judaïsme, pas seulement d'épuiser des esclaves au travail. Et l'administration française a envoyé plus de 4100 enfants juifs à la chambre à gaz, après les avoir séparés de leurs parents et laissé à l'abandon pendant des semaines dans les camps de Pithiviers et Beaune-la-Rolande - ceci sans que l'occupant nazi ait rien demandé. Qu'on laisse ces martyrs tranquilles, et qu'on aille plutôt chercher des comparaisons avec la Chine ou les pays de l'Est, ou mieux encore avec "1984" de Georges Orwell. Ou encore le "choix de la liberté" (pour les vaccinés) avec les conversions forcées, quand l'Eglise était au pouvoir.

Répondre
gravatar

TCHOF - il y a 2 mois

Oui, l'antisémtisme se porte bien. On a péché par naïveté dans ma génération en croyant qu'on en avait fini avec ça: quand je vois ce que des gens sont capables de dire ou de faire (affaire Halimi) j'ai l'impression d'un grand retour en arrière

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 2 mois

Sans oublier les tziganes, les homosexuel-les, les handicapé-e-s, les communistes...

Répondre
gravatar

Kadie - il y a 2 mois

Un mot encore sur la "solidarité" au nom de laquelle on culpabilise ceux qui font le choix de refuser ce vaccin-là ou simplement d'attendre - parce que non, au bout de quelques mois on n'a pas de recul, même si on a vacciné des millions de gens : les donneurs de leçons feraient bien de balayer devant leur porte et de commencer à réduire leurs consommations diverses, notamment d'eau et d'énergie. Parce que la pandémie actuelle est une rigolade en regard de ce qui attend nos enfants, vu la vitesse du changement climatique.

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 2 mois

On peut être vacciné ET réduire ses consommations diverses. Et on peut aussi ne pas être vacciné ET ne pas réduire ses consommations diverses. Et plein d'autres combinaisons.

Répondre
gravatar

ND - il y a 2 mois

Kadie > Bien dit 👍👏 (+1 et applaudissement)

En effet, LAISSEZ LA LIBERTÉ aux gens de décider EUX-MÊMES de ce qu'ils font ou mettent dans leur corps!!

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Ben voui, on va faire comme toi qui a des doutes et qui se fiche pas mal de sa santé (bon, te concernant, nous aussi) et surtout de la vie et de la santé des autres....
Diminuer notre consommation? Réduire l'impact sur l'écosysteme? A l'échelle des millions d'années de la planête, on n'a pas assez de recul. Et puis, si les famines et les catastrophes écologiques augmentent, tant que ça concerne les auttres? Qu'est ce qu'on en a a battre?
Et pourquoi on croirait au réchauffement climatique? Ca nous priverait de nos libertés de se contraindre!

C'est fou comme c'est gênant, quand on tend un miroir, hein? :-)

PDO

Répondre
gravatar

Alexandre - il y a 2 mois

Bonjour,
Je suis pas très dicton ou maxime, mais la phrase : "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres" est à mon sens à garder en tête quant on vit en société.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@ PDO
Comme vous deviez être content de vous en écrivant cette réponse mais vous vous rendez compte qu’elle tombe complètement à plat ?
Les non-vaccinés, les indécis se ficheraient de leur santé et celles de autres ?
C’est exactement ce que dénonce Kadie, vous essayez de les culpabiliser
Je suis non-vaccinée (pour le moment, hein, je n’ai pas encore pris de décision, et j’en ai parfaitement le droit), je fais attention à ma santé et celles des autres, je garde le masque, je n’ai pas oublié les gestes barrières et j’évite les foules et rassemblements
Par contre, je constate que beaucoup de gens vaccinés ne font plus du tout attention (ni masque, ni gestes barrières…), car justement ils sont vaccinés me disent-ils
Regardez ce qui se passe autour de vous, vous constaterez la même chose que moi, si vous n’êtes pas de mauvaise foi

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Je ne pense pas que ma réponse tombe à plat, jeune Kadie.
Je me suis juste borné à réemployer vos propres arguments dans un autre contexte, lequel semble vous importer.
Ca ne vous a pas échappé, même si vous tentez de noyer le poisson par l'étalage de votre... quoi donc, vertu sociale?
Parce que bon, ce qui vous semble digne d'éloge (le port du masque and so on) est quand même le strict minimum admissible, non?
Tous notre respect et notre admiration semblent être un minimum devant une telle abnégation!

PDO

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Apologises...
Je pensais qu'il s'agissait d'une réponse de Kadie, et ce n'est pas le cas. Un petit moment de distraction.
Il s'agissait de l'intervention d'un illustre anonyme.
Rendons à César ce qui lui appartient.

PDO

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Vous êtes décidément bien distrait, vous n'avez pas lu mon post
Ou avez-vous vu de l'abnégation ?
Vous dites "le port du masque and so on est quand même le strict minimum admissible" on est d'accord, mais moi, j'écrivais que justement l'effet pervers du vaccin c'est que certains (beaucoup dans mon coin) vaccinés oublient tous ces gestes essentiels
Et je vous invite à regarder ce qui se passe, vous constaterez la même chose que moi, j'en suis certaine

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Cher anonyme,
Ne soyez pas sensible comme ça: bien sur j'ai lu votre post... puisque j'ai répondu. Respirez voyons!

Quant au fait que les vaccinés se laissent plus de tolérance, c'est assez logique: ils sont largement moins contaminables (entre 10et 15% de risques) et transmettent largement moins également, dans les mêmes proportions.
C'est donc un peu la récompense de l'effort (bon, on n'a pas construit les pyramides non plus, il s'agit juste de 4 secondes) apporté.

Quant aux gens qui ne le portent pas, il y en a pléthore aussi chez les non vaccinés, et ça c'est largement plus pire comme disait mon fils. Et là, c'est largement de la mauvaise volonté et de la contestation imbécile.

Donc, vous ne vous faites pas vacciner, on ne va pas non plus vous couvrir d'éloges lorsque vous faites le strict minimum admissible.

PDO

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Un vaccin n'a jamais protégé autre chose qu'un vacciné

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Simpliste.
Si un vacciné ne peut pas choper la maladie, il n'a aucune chance de la transmettre...
Si il risque 10% d'infection (beaucoup, beaucoup plus légère dans les effets) il risque de contaminer dans les mêmes proportions. Et si celui qui risque d'être contaminé est vacciné aussi, ce n'est plus qu'une petite part de ces 10% qu'on peut considérer comme "facteur de risque".

PDO

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

sauf qu'il y a déjà des cas fréquents de contamination de vaccinés... vous pouvez dire ce que vous voulez, en abandonnant les gestes barrière sous prétexte que "je m'en fous moi j'ai fait le vaccin", vous propagez nettement plus la maladie qu'un non vacciné confiné chez lui.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Ah c'est une solution évidemment. Tu peux compter sur tes voisins pour faire tes commissions à ta place, à tes amis pour déposer sur le pas de la porte un petit colis de temps à autre (il va de soi que personne n'entre), ne pas bosser dans un taf qui implique une présence... Robinson quoi. En comptant comme d'hab sur les autres, transporteurs inclus.
Pourquoi pas.
Mais si cette solitude est induite par le covid et que d'autre part tu me parles "liberté", tu m'autorisera à rigoler un chouia.

PDO

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@Beren57
Tout à fait d’accord

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

vous savez ca fait deua je fais mes courses avec un masque, que je me lave les mains en rentrant chez moi, que je cotoie personne (mais ca c'est meme hors-pandemie), ca suffit amplement pour que le virus ne passe jamais par moi. pas besoin de transporteur pour autant. un transporteur c'est meme plutot un propagateur de virus, a force d'aller de porte en porte dire bonjour aux gens a moins d'un metre. masque ou pas. suffit qu'il passe chez un infecté, et se réajuste le masque juste derrière sans s’être lavé les mains. et pouf ! il devient infecteur lui aussi...alors que n'avoir de contact qu'avec des emballages cartons ou plastique qu'on manipule soi meme... aucune chance que le virus survive la dessus de toutes manieres.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

vous voulez etre libre de sortir ou vous le desirez, sans avoir a porter de masque ? oubliez ca tant que le virus existe. pour retrouver cette liberté, il y a un prix a payer. et pas celui de notre liberté de disposer de notre corps, ni celui de pouvoir etre respecté quel que soit le débat et quelle que soit son opinion. un prix coutant, en monnaie trébuchante, a investir par notre gouvernement dans des moyens supplémentaires pour les hopitaux afin qu'ils accueillent des quarataines. sans ca, aucune solution a long terme ne se profilera, meme pas le vaccin. et on continuera de tous propager gaiment le virus chaque été. parce que "libertééééééééé... d'aller sur la plage ou de regarder kaamelott ! non pas le controle au faciès, les condamnations sans procès, le droit de manifestation qui disparait, les médias qui n'ont meme plus le droit de les couvrir, tout ca on s'en fout voyons... quel rapport avec la liberté enfin ?"

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Mais je suis libre de sortir comme je veux, justement. On se contente de porter le masque dans les transports en commun ou les endroits clos et fréquentés comme les magasins. Dans la rue, les restaurants, pas de problème puisqu'ici, si on a un covid pass (pour l'instant, car comme ça commence à se passer dans toute l'Europe, il sera de plus en plus appliqué de la même manière qu'en France, même chez les Allemands, et ce sera une excellente chose) il sert uniquement pour voyager.

Le virus va rester actif? Evidemment. Il va muter? Très probablement. On prend toutes les mesures nécessaires (et le vaccin - et ses éventuels upgrades - en est une efficace) mais on ne se couche pas et on n'attend pas de mourir non plus.

Le monde entier regarde les réactions des français avec stupéfaction et on pense qu'ils sont sacrément dingues.

Comme disait ce présentateur américain: "ils refusent de prendre un vaccin pour préserver leur famille, mais ils descendent dans la rue pour avoir le droit d'aller au bistrot sans un simple pass sanitaire... cherchez l'erreur!"

Quant aux peuples qui n'en disposent pas ou pas suffisamment (bonjour la Tunisie et les autres) là "l'exception française" est d'une stupidité sans nom. Voire criminelle.
Mais bon, ce n'est pas nouveau non plus, ce point de vue des "étrangers": juste une confirmation de ce qu'ils en pensaient depuis longtemps en fait.

PDO

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

déjà deux ans que*

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Tout à fait d’accord
Pour le moment le vaccin n’est pas obligatoire, donc chacun décide…et que Macron pointe l’égoïsme et l’irresponsabilité des non-vaccinés me donne envie de hurler, lui qui a donné le choix (soi-disant) …diviser pour mieux régner, voilà l’attitude de notre gouvernement : à gerber

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Le droit n’est pas la morale, d’où la différence entre obligatoire/interdit et bien/pas bien. Et malin / pas malin.

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

ça me fait penser à cette célèbre citation : "Le régime totalitaire est un régime où tout ce qui n'est pas interdit est obligatoire."

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

Ça va, sinon ?

Répondre
gravatar

a - il y a 2 mois

Ouais. Pas mal et toi ?

T'en penses quoi des commentaires ? : )

Un rien apaisés, non ?

Cela illustre quand même la puissance du débat.

Il y a un mois, moins d'un tiers des inscrits allaient voter. Aujourd'hui, sur cette actu, il y a plus de 200 commentaires.

La politique n'est pas morte.

Répondre
gravatar

SR - il y a 2 mois

Bonjour à tous,

Pour ma part, je suis vacciné... et je m'en porte bien. Mais je ne rentre plus dans les débats pro/anti. C'est de l'énergie et du temps perdus. Chacun reste sur son opinion (et je rappelle qu'une opinion n'est pas un fait). J'en suis venu à « accepter » le choix des anti-vax ou anti-pass.

Mon calcul est simple. J’estime que je suis protégé à 90 % environ. C'est à dire que j'ai encore 10 % de malchance de faire une forme grave. Pour essayer de diminuer encore ce score, je continue à pratiquer les gestes barrières. Mais, plutôt que de se battre, j'ai décidé de laisser faire et de laisser le choix. J'ai décidé d'accepter ce risque de 10 %.

Après tout, ce sont les non vaccinés qui, aujourd'hui, prennent les risques et qui, demain, iront remplir les hôpitaux, pour une très grande majorité. Les faits sont là : il suffit de regarder ce qui se passe en Angleterre ou en Israël.

Pour ce qui est de la circulation du virus et de l’émergence de nouveaux variants, nous sommes de toute façon tributaire de ce qui se passe dans le monde. Et comme le reste du monde (comprendre pauvre) est très loin d’être vacciné, je ne vois pas comment nous pourrions y échapper. Mais ceci est un autre débat.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

enfin du recul chez un pro, merci a vous !

Répondre
gravatar

PDO - il y a 2 mois

Les vaccinés ont 10% de contracter le virus certes, mais pas les formes graves et évitent en général toute forme d'hospitalisation. Ce qui n'est pas exactement ce que vous dites.
PDO

Répondre
gravatar

- il y a 2 mois

@PDO
Vous pouvez toujours essayer de vous convaincre de vos chiffres mais malheureusement c’est SR qui a raison (je dis malheureusement car cela ne me fait pas plaisir, hein)
C’est pourquoi les gestes barrières sont essentiels, mais ça, ça devient de plus en plus compliqué avec certains vaccinés qui se croient à l’abri de tout
Ne serait-ce qu’aujourd’hui à mon boulot, 2 collègues (on est 15 en tout) et 1 livreur quotidien ont décidé de ne plus mettre le masque car vaccinés…
Le vaccin ne résoudra pas tout

Répondre
gravatar

SR - il y a 2 mois

Si, si, c’est exactement ce que je dis. Il ne faut pas qu’il y ai de malentendu entre nous. Les vaccinés évitent dans une très grande majorité les infections (diminution de 92 %) et, par conséquent, les formes graves. Les hospitalisations de personnes vaccinées sont vraiment à la marge et concernent des personnes à haut risque par ailleurs. De la même manière, le risque de transmission chute de manière drastique. Toutes les études récentes le montrent (américaine, anglaise, israélienne).

Après, il y aura toujours quelqu’un pour remettre en question ces études et les chiffres qu’elles contiennent. Comme il y aura toujours l’exception qui deviendra, par magie, la règle ou l’argument ultime chez certains. Je vous ai dis, je n’essaye plus d’argumenter.

Pour préciser un peu ma pensée : il est bien évident que je ne veux de mal à personne individuellement. Cependant, un peu comme Boris Johnson a pu le vivre, je me dis q’un petit tour par les réanimations pourrait balayer un certain nombre d’inepties et de certitudes infondées.

Encore une fois, le risque, ce n’est ni moi ni mon entourage qui le prend. Et pas dans 10 ou 20 ans. Aujourd’hui, dans les semaines ou les mois qui viennent.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a 2 mois

eeeet voila ! même pas besoin d'attendre septembre :

https://www.arretsurimages.net/articles/vaccines-face-au-delta-le-washington-post-ebranle-les-etats-unis

le vaccin ne sert a rien. c'est désormais officiel.

Répondre
gravatar

SR - il y a 2 mois

C'est ce qu'on appelle les réalités alternatives distordues... Ou l'application directe de l'adage "quand on dit une connerie, un mensonge ou une contre-vérité, il faut toujours le dire avec aplomb". Sur un malentendu, cela peut passer ;-)

Le point important de cet article (je parle de l'orignal du Washington Post et de l'enquête du CDC) est qu'il faut continuer à porter les masques parce que la charge virale ORL du variant delta reste importante même chez les vaccinés. Pour le reste, rien de bien nouveau : les vaccinés sont mieux protégés que les autres et avec des conséquences beaucoup moins graves. Donc, aussi, moins nombreux a pouvoir contaminer leur entourage. C’est de la logique niveau « règle de trois ».

Répondre
gravatar

Alexandre - il y a 2 mois

Eeeeeet bien visiblement on ne lit pas le même article - et d'autres sources plus complètes -, ou bien c est officiel : vous n'avez que peu d'objectivité.

Répondre
gravatar

JulienFromDijon - il y a 2 mois

Mon avis :
En tant qu'homosexuel, j'ai une expérience en plus, celle qu'on retire des documentaires sur le sida. Je pense notamment à "how to survive a plague".
(Si vous voulez gagner du temps, ne lisez que les titres des paragraphes).

1° Il faut se rappeler que "personne ne mérite une pandémie".
Une pandémie c'est absurde, injuste, et abjecte.

La majorité des gens touchés sont absolument innocents. Même ceux qui ont eu une conduite à risque ont droit à notre compassion, car une épidémie c'est absolument injuste, absurde, et abjecte. (Lors du Sida, il y avait eu un retour de la morale, une morale de merde à là "ils l'ont bien cherché" "punition divine").

2° On digère mal, psychologiquement, que la pandémie continue.

Mais la pandémie de Covid dure, avec les variants. C'est une mauvaise nouvelle, et elle est difficile à digérer, psychologiquement, et pour tout le monde.

3° Psychologiquement, c'est plus facile de transformer des individus en bouc-émissaire, que de s'attaquer à un virus abstrait et une pandémis complexe.

C'est plus facile de s'en prendre à des individus, bien tangibles, qu'à un virus infiniment petit et invisible, et qu'à sa pandémie mondiale et complexe.
C'est une facilité de l'esprit, mais une erreur, que de se focaliser sur la tension entre 2 groupes. D'un côté il y aurait les réfractaires à la vaccination anti-covid, et de l'autre les pro vaccination, ou le gouvernement. L'ennemi c'est d'abord et toujours le virus.

4° Le virus reste l'outil le plus efficace contre les variants, et le seul que nous avons.

Donc le covid est encore grave pour la France, et pas encore maîtrisé.
Je suis plutôt pro vaccination obligatoire, dans ce cas précis.
On n'a que le vaccin comme outil, et je trouve qu'il y a suffisament de transparence et de recul sur les rares effet secondaires, qu'on pourrait lui attribuer directement.
Donc j'estime que dans ce cas précis, la vaccination obligatoire -et le pass sanitaire- est la bonne réponse collective, la bonne réponse politique.
Et je suis pour la vaccination obligatoire des soignants, là aussi dans ce cas précis seulement. Car m'étonne qu'on veuille être soignant, tout en ne croyant pas à la médecine, quand elle se base correctement sur la méthode scientifique. Or, il est prouvé qu'on est beaucoup plus contagieux pour ses patients quand on n'est pas vacciné du covid.

5° Il est plus jouissif, psychologiquement, d'être dans le ressentiment et l'outrance, que de lire des textes chiantifiques en restant impartial.

Je n'ai pas non plus fait l'effort de lire une tonne d'étude. Je fais confiance à Arte, France inter, et aux possibles scandales relayé par des sources sérieuses que j'aime. Je suis partial. Et c'est ici la dernière idée que je veux introduire :
Il est plus jouissif de créer des boucs émissaires, d'être dans l'indignation, le ressentiment, voire même la connerie pure, que de se lire des articles sérieux sur le sujet.
Ca demanderait un travail à plein temps, un travail de journaliste sérieux et scientifique, avec une formation scientifique.
Pour écouter les réfractaires à la vaccination, il faut également une compassion et une patience, que les gens ont du mal à trouver après des mois de pandémie.

6° On trouve les réfractaires à la vaccination chez des gens qui souffrent déjà de formes de rejet dans la société.

Je refuse d'accepter qu'on traite les réfractaires de ploucs, le gouvernement de démagos, et les pro vaccin de mouton.
Statistiquement, on trouve les réfractaires davantage dans la france périphérique et les gens atteints par la fracture numérique. Ce sont des gens qui souffrent déjà de formes de rejets. (précarité et chomage plus fréquent, distance géographique et coût d'entretien d'une voiture quand on a des revenus modestes, isolement des personnes agées...)
Donc, comme en amour, on préfère parfois plaquer l'autre de peur d'être plaqué en premier. C'est comme ça que je m'explique ce désamour pour ce qui vient de l'état et des autorités médicales. On préfére revendiquer cette étiquette de mauvais citoyen, avant que l'autre ne nous la colle dessus (ce qui n'était pas sûr d'arriver).

Désolé, je n'ai lu qu'une poignée des autres avis.

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante