Le déni (1/5).

Voici une petite histoire courte à suivre cette semaine, si vous le voulez ! 😊


Elle fera 5 pages.

Voici la première.

À demain les amis ! ✨


🌿 Laurel 🌿

gravatar

Virno - il y a 3 semaines

Ok ça commence fort !

Répondre
gravatar

Guilhem - il y a 3 semaines

Y a quand même un gros faux-air de Joeffrey dans le visage de l'étudiante, attention à ne pas trop la faire passer pour une andouille ! :-p (un déni, c'est un déni).

Répondre
gravatar

foducool - il y a 3 semaines

très fort le déni, pourquoi t'es pas allée à une pharmacie pour du doliprane ?

(bon on voit tout de suite qu'elle attends le plus gros pet du monde, pas la peine de faire durer le suspens XD)

Répondre
gravatar

Emmy - il y a 3 semaines

Ça illustre pas mal la page ultra mega polémique de Californid il y a un certain temps : en pharmacie il faudrait payer 3€ son Doliprane, à l’hôpital c’est « gratuit »…

Répondre
gravatar

Blou - il y a 3 semaines

Pour le moment on ne sait pas où c'est.

Répondre
gravatar

Jean - il y a 2 semaines

Ce n'est pas gratuit à l'hôpital, c'est payé directement par la SS et 100 fois plus que le prix d'une boîte de Doliprane dans une pharmacie.

Répondre
gravatar

foducool - il y a 3 semaines

l'anecdote d'une sage-femme qui se trouvait dans une pharmacie où y'a un accueil ?

Répondre
gravatar

Erable - il y a 3 semaines

On ne sait pas où c'est = dans quel pays, je suppose

Répondre
gravatar

Alfred - il y a 3 semaines

@foducool
Ca peut être une cirrhose... ou qui sait... Un rare cas d'échinococcus granulosus? Certains cas de carence vitaminiques ou autre pourraient provoquer un gonflement de ventre important. Il y a eu des cas de scorbut dans des pays développés qui ont été diagnostiqués tardivement car la maladie était devenue très rare.
Là ce serait du déni médical. ;-)

Note: ne pas chercher sur internet pour échinococcose si vous n'avez pas l'estomac bien accroché.

Répondre
gravatar

Gwen - il y a 3 semaines

Du coup, tu as attisé ma curiosité et je suis allé voir. Le rongeur sur la page Wikipédia n'est pas joli à voir en effet :-(.

Répondre
gravatar

Alfred - il y a 3 semaines

- Hors sujet -
Cette maladie est ancienne et mal connue ce qui est dommage car elle est très difficile à soigner - quand on peut la soigner-. Surtout la forme qu'on trouve dans l'hémisphère Nord dite "multilocularis" qui transforme le foie en "gruyère". L'autre forme, granulosus, crée plutôt des sortes d'énormes kystes plus faciles à soigner (mais taux de décès non nul).
Dans les zones à risque, la maladie se transmet à l'homme par des fruits sur lesquels des carnivores non traités (renards, chiens, chats, etc.) ont pu faire leurs besoins. C'est pour cela qu'il faut systématiquement faire cuire (idéal) les fruits ou légumes poussant à moins de 50cm du sol ou les laver très soigneusement. La congélation n'est pas efficace sur ce parasite. Et se laver soigneusement les mains avant de toucher de la nourriture ou après avoir manipulé un animal non traité.
Infos plus détaillées sur le site du ministère de l'agriculture français:
https://agriculture.gouv.fr/lechinococcose-alveolaire
- fin du hors sujet-

Répondre
gravatar

David - il y a 3 semaines

Je ne suis pas sûr pour le doliprane en cas de maux de ventre, attendons la suite (avec impatience bien sûr)... Sinon publier ces histoires courtes sous formes de recueil (comme un recueil de nouvelles mais en BD) ce serait une chouette idée non ?

Répondre
gravatar

petitelune - il y a 3 semaines

Aie...

Quand j'étais en Allemagne, notre prof nous avait raconté que la mère d'une famille d'accueil avait amené leur étudiante aux urgences. Elle était mineure je crois.

Elle avait super mal au ventre. Contrairement au dessin, elle était maigre comme un clou et son ventre quasi plat.

Elle était enceinte et allait accoucher. Elle n'en savait rien. C'est la mère de la famille d'accueil qui a dû lui expliquer, la calmer et qui est restée avec elle pendant l'accouchement.

Je plains les deux, l'une dans un pays étranger qui comprend pas ce qui lui arrive, loin de sa famille et de ses amis, et l'autre qui doit gérer une telle situation.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 3 semaines

Quelle terrible épreuve en effet ! 😳

Répondre
gravatar

Fluffy - il y a 3 semaines

C'est arrivé à une copine, elle avait des douleurs atroces au ventre, elle s'est rendue à l'hôpital parce qu'elle souffrait (pas pour un doliprane) et croyait avoir une infection urinaire (après avoir cherché sur google).

Arrivée sur les places, les médecins lui annonce qu'elle est en plein travail pour accoucher. Elle était totalement sous le choc, appelée sa maman en pleurs en lui demandant de venir.

Elle avait pris du poids mais pensait que c'était à cause du stress des examens (oui à 16 ans, ça pouvait se tenir), elle n'avait pas du tout de ventre rond comme sur le dessin même en portant des tenues moulantes.

Personne ne s'en était douté.

Répondre
gravatar

Estelle - il y a 3 semaines

Oh, le bon sujet ! Raconté par une sage-femme, en plus, ça garantit un récit sous un angle objectif, et ça promet d'être intéressant.

Répondre
gravatar

Ballmeyer - il y a 3 semaines

J'ai déjà entendu des histoire de "enceinte sur le point d'accoucher" et "ventre super plat". Il en faudrait beaucoup pour me convaincre de la véracité...

Pareil avec : enceinte sur le point d'accoucher mais qui l'ignore malgré l'arrêt des règles, ou mieux, les règles sont remplacées par de "fausses" règles convaincantes.

Répondre
gravatar

Amb - il y a 3 semaines

Ce ne sont pas simplement des "histoires", en fait. Le déni de grossesse est une réalité documentée scientifiquement et médicalement. C'est un fait, pas quelque chose de sujet à l'opinion.

Répondre
gravatar

Ballmeyer - il y a 2 semaines

Ce n'est pas le déni de grossesse que je remets en question, c'est l'absence de modifications physiques. Je veux dire qu'il me faudrait plus que quelques témoignages pour y croire.

Répondre
gravatar

Erable - il y a 3 semaines

Si on imagine la "femme type" avec un ventre super plat et un cycle réglé comme un coucou suisse avec des règles de même abondance chaque mois à la date prévue, c'est en effet très difficile à croire.

Pourtant, comme le dit Amb, c'est un fait. L'explication du ventre qui a peu varié se trouve dans la position du bébé : l'utérus ne grossit pas de la même manière et se retrouve beaucoup plus étendu dans un axe vertical. Ajouté au fait que de très nombreuses femmes, celles qui ne posent pas dans les magazines, ont naturellement un ventre un peu rebondi (surtout après les repas ou bien quand elles sont ballonnées pour raisons digestives), le développement de l'utérus peut effectivement passer inaperçu chez elles.

Pour les règles tous les 28 jours avec la même intensité, c'est la norme expliquée dans les bouquins de biologie mais c'est loin de concerner toutes les femmes : les cycles varient entre 3 semaines et jusqu'à plusieurs mois, sont influencés par le stress, les règles durent selon les femmes de 2 jours à plus d'une semaine, avec un flux sanguin plus ou moins important, pour une même femme les règles ne sont pas identiques à chaque cycle, et des saignements dus à d'autres causes (ce n'est pas rare, pendant la grossesse) peuvent être donc être interprétés comme des règles.

Ce n'est effectivement pas le corps qui "envoie" de fausses règles convaincantes à la date prévue pour s'auto-tromper, mais des saignements autres, confondus avec des règles par des femmes qui ont des cycles tellement irréguliers que l'absence de règles toutes les 4 semaines ne les alerte pas.

L'éducation est à prendre en compte aussi, certaines femmes encore très jeunes n'ont jamais eu réellement d'explication sur ce que sont les règles et n'ont pas accès à un gynéco.

Tout cela explique la possibilité de dénis de grossesse avec un ventre qui varie peu et une absence d'alerte par arrêt des règles. Ça nécessite de réunir plusieurs critères, dont des critères psychologiques aussi dont je ne parlerai pas car je n'y connais rien, ce sont donc des cas rares mais possibles. Wikipedia mentionne des études parlant d'un accouchement sur 2500 environ, on voit bien que ce n'est pas la norme, mais forcément ce sont des accouchements qui vont faire beaucoup parler et tout le monde aura "entendu des histoires".

Répondre
gravatar

zebio - il y a 3 semaines

Merci pour ce bel effort d'information et d'éducation, visiblement, la biologie féminine, ça reste une grande terre inconnue...
Il y a de très bons documentaires et reportages sur le déni de grossesse, ça permet de s'informer et de remettre en cause pas mal de "certitudes". Comme dit ci-dessus, le déni de grossesse, c'est un fait - rare certes - pas une opinion.

Répondre
gravatar

Toc - il y a 3 semaines

C'est toujours le problème avec les statistiques. Avec 1 cas sur 2500 grosses, c'est un phénomène plutôt rare. Sauf qu'avec 750 000 naissances par an en France, ça veut dire qu'il y aurait en moyenne 300 dénis de grossesse par an en France, donc pas si rare que ça au final

Répondre
gravatar

Geo de Forest - il y a 3 semaines

Ma grand-mère était bien ronde, et un jour la voisine lui demande "A qui est ce bébé qui pleure chez vous ?". La voisine n'avait jamais rien remarqué, et le bébé était ma mère.

Répondre
gravatar

Ballmeyer - il y a 2 semaines

Intéressant, merci.

Répondre
gravatar

Vewo - il y a 3 semaines

Vous devez être tellement fièr/e de votre coup.

Répondre
gravatar

Camille - il y a 3 semaines

Vewo : de quoi ?

Répondre
gravatar

Vewo - il y a 2 semaines

De spoiler la fin de l'histoire avec tellement de mépris. Mais votre commentaire a été effacé.

Répondre
gravatar

Amb - il y a 3 semaines

Eh, on l'a déjà eue celle-là, il y a fort longtemps :)
Par contre un déni de grossesse avec ventre visible c'est curieux quand même !

Répondre
gravatar

Toc - il y a 3 semaines

J'imagine que c'est une exagération graphique pour rendre la situation explicite au lecteur, mais que dans la réalité la grossesse était moins visible - en tout cas pour la personne et ses proches vu que le personnel médical s'est tout de suite douté de quelque chose

Répondre
gravatar

Geo de Forest - il y a 3 semaines

J'ai trouvé. En décembre 2010 avec l'infirmière Catherine.
Et le bébé est une fille.

Répondre
gravatar

Marion - il y a 3 semaines

Je suis impatiente de lire la suite !

Répondre
gravatar

Geo de Forest - il y a 3 semaines

Oui, c'est ça. Il me semblait bien avoir déjà vu une histoire semblable.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 3 semaines

C'était une BD que j'avais publiée dans Spirou, je l'ai redessinée. 🙂

Répondre
gravatar

Sardine - il y a 2 semaines

On a déjà vu cette sage-femme sur le blog en tout cas, avec un gag bien drôle. Sais pas si c'est la même histoire.

Répondre
gravatar

cel - il y a 2 semaines

une question, pourquoi lui avoir fait le ventre caractéristique d'une femme enceinte? j'ai cru comprendre que dans la majorité des cas de déni, le ventre ne se développait pas de la même façon a cause de la façon dont se mettait le bébé (très bien expliqué dans un des commentaires d'ailleurs).

Répondre
gravatar

Emilie - il y a 2 semaines

Voilà un article intéressant avec photos à l'appui :
https://www.vice.com/fr/article/kzmezy/avec-ces-femmes-qui-ont-accouche-sans-savoir-quelles-etaient-enceintes-grossesse-cryptique-deni

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante