"La deadline", page 19.

Et deux illustrations pour des stickers Instagram :

(Vous pouvez les trouver, ainsi que d'autres, en recherchant "bloglaurel" dans les gifs lorsque vous créez une story sur Instagram 😙)


Et la planche 19 :

À bientôt ! ✨

gravatar

ShamWerks - il y a une semaine

J'avais un pote et sa copine au bataclan ce soir là. Ils s'en sont sortis tous les deux. Mais la soirée à guetter les messages de mon pote sur FB pour donner des nouvelles, des posts laconiques du genre "mitraillette" ou "putain grenades".... J'ai toujours un frisson dans le dos à y repenser.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a une semaine

🙁

Répondre
gravatar

Alex - il y a une semaine

Il ne lâche jamais son verre de jaja et son paquet de chips ; sans doute une grande source d'inspiration pour lui.

Répondre
gravatar

AP - il y a une semaine

Effet de choc, sidération, décompensation... Le personnage principal n'est peut-être même pas conscient de ce qu'il fait, machinalement, pendant que son esprit essaie vainement de trier les images horribles aperçues quelques minutes avant sur le trottoir.

Répondre
gravatar

Alice - il y a une semaine

C'est quand même incroyable de juger quelqu'un comme ça alors qu'il vient de vivre quelque chose de traumatisant ^^'

Répondre
gravatar

bod - il y a une semaine

C'est incroyable. En fait les gens se projettent, je ne vois pas d'autre explication :o

Bonne année supplémentaire au blog de Laurel et à sa tribu.

Répondre
gravatar

Anne - il y a une semaine

Je trouve incroyable de répéter à chaque fois la même chose sur le fait qu'il boive? Si cette histoire ne convient pas à quelqu'un, il suffit de ne plus la lire...
La dernière case me touche, je ressens la solitude du personnage, isolé par ce qu'il a vu et qu'il n'a pas raconté, tellement choqué sans doute qu'il n'arrive pas à s'intéresser à ce qui se passe. Enfin je le comprends comme ça...
Merci Laurel, et merci à Guillaume de nous permettre de partager son histoire

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a une semaine

Peut-être que Guillaume se rend compte qu'il a eu plus de chance que Julien et Julien, s'il s'en est sorti, se dit qu'il a eu plus de chance que ceux qui y sont restés.

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante