Géométrie.

Cerise a des cours de géométrie intensive pendant l'été dans son école californienne.

Pour ceux que ça intéresse de connaître un peu mieux le système scolaire américain... 🎓


Cerise (15 ans) est en high school, et cet été elle a "gagné" 5 semaines de cours intensifs de géométrie. 😙 Je dis gagné car ils présentent ça comme une chance incroyable. Et c'est vrai que ça l'est !! 
Bon, personnellement, à sa place, j'aurais préféré faire autre chose de mon été mais bon. 😅

Ces cours sont réservés aux bons élèves (qui apprennent en 5 semaines l'équivalent d'une année entière 😳... le soir, Cerise rentre épuisée, avec des devoirs assez béton),
Mais aussi aux élèves les plus faibles. S'ils ont raté leur géométrie l'année précédente, ils doivent tout revoir pendant l'été. 😶

Il est intéressant de voir que la même activité est une punition pour certains et un bonus pour d'autres. 😳

Croquis chat Laurel

 (je parle de la Californie, je ne sais pas comment ça se passe dans d'autres Etats) 🇺🇸

Samantha Fichepain - il y a 2 ans

Le voient ils comme une punition ou une chance de se ratrapper ? Selon comment c'est présenté ce n'est pas la meme chose en effet :/

Répondre

Lu - il y a 2 ans

Je me faisais la même réflexion ! C'est peut-être une chance de progresser...

Répondre

Spadie Mesmin - il y a 2 ans

Mais du coup, si elle apprend une année entière de géométrie, et ce qu'elle ne risque pas de se retrouver à s'ennuyer comme un rat mort en cours de géométrie toute l'année suivante, sans compter la fatigue supplémentaire dès le début de l'année, non ?

Répondre

Mary Melly - il y a 2 ans

J'adore ce genre de posts d'expats! Moaaaar!

Répondre

Eve Chauviré - il y a 2 ans

Comment ca s'appelle ce système ?

Répondre

Skye Crystal - il y a 2 ans

Et quand on "gagne" c'est obligatoire? Parce que bon même en étant bon élève on a peut-être envie de faire autre chose de ses vacances? En tout cas c'est intéressant =) (j'étais bonne élève mais dans le style "j'ai des facilités j'en rame pas une", et je pense que ça m'aurait juste saoulée de gagner des heures en plus au lycée alors que j'appréciais pas spécialement l'école!)

Répondre

Magalie Berna - il y a 2 ans

Et pourquoi pas les laisser se reposer et profiter des vacances putainnnnn !!!!

Répondre

Jérémie Locas - il y a 2 ans

Au Quebec, on appelle ca des cours d'ete! Ca n'existe pas en France? Ca m'etonne que ca t'etonne Laurel! Alors en France, si tu rate un cours, tu n'as pas l'option de le refaire intensif durant l'ete pour ne pas etre pris a le refaire pendant un ans? C'est un peu chiant de retarder son education de la sorte...

Répondre

Youpi - il y a 2 ans

Je ne sais pas quel est le système en France pour les expat's.
En général, si on rate une semaine de cours -par exemple pour raison de santé- on est tenu de le récupérer soi-même. En cas de période plus longue, il peut y avoir des cours de rattrapage à l'hopital.
Souvent, lors du passage dans l'année suivante, les premières semaines de cours sont consacrées aux révisions des cours de l'année d'avant. Ca permet au prof de voir sur quels points il va devoir insister et aux élèves de se remémorer les cours en question.

Répondre

Super s - il y a 2 ans

Du coup, ce qu'elle apprend, c'est du programme de l'année passée ou de l'année à venir?

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

C'est le programme de l'année passée (elle n'avait pas étudié cette matière)

Répondre

Super s - il y a 2 ans

Elle n'avait pas géométrie l'an dernier? Pourquoi ? C'est optionnel?

Du coup, ce sont les notes de quelles matières qui comptent pour gagner ce stage?

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Les maths ! 🙂

Répondre

Franck Hls - il y a 2 ans

Je suis allé aux états-unis (boston) quand j'étais en 1ère au lycée. A l'époque (années 90) on nous a fait faire les exercices de notre classe d'échange, et j'ai trouvé ça d'un niveau brevet, sans plus (c'était ultra facile). Est-ce que ces classes ne sont pas destinées pour certain(e)s comme ta fille à relever le niveau pour faire office de tête de peloton post high school ?

Répondre

Arthas - il y a 2 ans

Il y a des profs qui bossent pendant l'été ? Ca n'arrivera jamais en France ;-)

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Apparemment ce ne sont pas les profs habituels mais des remplaçants !

Répondre

Audrey - il y a 2 ans

Et hop, encore du bashing anti-prof! Sache que pendant l'été, les profs bossent... eh oui, les cours de l'année suivante, ça ne se prépare pas tout seul! Alors on reprend les cours des années passées pour les améliorer, on en crée de nouveaux (surtout quand les programmes de 4 niveaux changent en même temps comme c'était la cas l'année passée...), on lit des bouquins pour se tenir à jour scientifiquement, on lit aussi des livres pour choisir ceux qu'on va faire étudier à nos élèves l'année suivante, on prépare les projets, on se concerte entre collègues pour concevoir un projet ensemble (pour moi ce sera avec un collègue d'HG pour bosser sur Simone Veil, la shoah, la lutte pour les droits des femmes), et puis j'avoue, on en profite aussi pour se reposer après un an de bruit et d'agitation permanents au collège, de paperasserie administrative de plus en plus lourde, d'insolence, de violence et d'incivilité de plus en plus fréquentes et pesantes (qui se fait régulièrement insulter et agresser sur son lieu de travail? Pas grand monde je pense...et nous, c'est tant par les élèves que par leurs parents). Le job de prof est accessible sur concours à n'importe quel master, et aux parents de 3 enfants et sportifs de haut niveau sans condition de diplômes! Venez, on manque de profs! Ben oui, on a un job tellement idyllique et calibré pour glandeur qu'on manque de profs... étonnant non? Faut croire que gérer 30 gamins par classe n'attire pas tant les foules que ça...quand on voit à quel point certains ont du mal à s'occuper de leurs propres gosses quand ils sont en vacances, ça se comprend...
Bref, y en a marre.
Je fais mon job sérieusement, après des études solides et exigeantes, je suis payée au lance-pierre pour un job de plus en plus éprouvant, et je me fais mépriser par ceux qui, parce qu'ils ont été élèves un jour, pensent savoir ce qu'est le job de prof et se croient autorisés à le critiquer, à l'attaquer dès que l'occasion se présente.
Ce job, je le fais pour vos gosses, en m'investissant bien au-delà des 35h par semaine (pas de RTT pour nous, ni de possibilité de poser des jours, ni de choisir la date de ses vacances, et on ramène toujours du boulot et des soucis à la maison, dans le cartable, et dans la tête...), en espérant apporter des connaissances, de l'ouverture culturelle et de l'épanouissement à tous mes élèves. Je ne le fais pas pour le fric.
Et pour ça, je me fais cracher dessus par l'opinion publique. Et constamment. Et de plus en plus.
Quand, à force de mépris, de réductions budgétaires, il n'y aura plus aucun adulte compétent et volontaire pour devenir prof, qui s'occupera d'enseigner à vos enfants? Des branquignols. Voilà ce que vous aurez gagné. Des gens qui auront vu de la lumière, sans réelle envie ni compétence pour être enseignant (je vois déjà des collègues en lettres qui font des fautes et ne savent pas différencier un COD d'un COI).

Je suis lasse. Vraiment.
Et si chacun, au lieu de baver sur les autres, apprenait à respecter le travail fourni par chacun, et arrêtait de contribuer à la destruction de la solidarité entre tous les travailleurs qui en bavent? Ca changerait la vie, non? Accessoirement, on pourrait enfin lutter ensemble contre toutes les horreurs que les nantis aux manettes de l'Etat tentent de nous faire subir...

Tout ça serait autrement plus réjouissant que ce que je viens de lire là...

Répondre

Anim★l - il y a 2 ans

Arthas, je suis prof (certes dans le supérieur), on est dimanche 23 juillet et je suis en train de bosser. Bon pas là à l’instant, mais ça fait deux heures que je suis sur mon ordi et je m’accorde un break en passant sur le blog de Laurel.

Répondre

Anim★l - il y a 2 ans

Update au lundi 24 : j'ai bossé 7 heures hier, aujourd'hui j'aurai bossé 8 heures... avant le dîner, je n’exclus pas d’en rajouter après !

Répondre

Youpi - il y a 2 ans

+1!!!
Mon père était prof (en France).
J'aurais bien aimé faire son boulot... si j'avais eu le droit de flinguer les élèves chiants et leurs parents (de tous les milieux les parents, bourgeois comme pauvres. Y a des cons partout).
Je me souviens aussi des we où mon père passait son temps à corriger les paquets de copie et à préparer les cours. Des vacances où il préparait les cours. Y avait bien dans son lycée un ou deux collègues qui se la coulaient douce, mais la majorité (une centaine) bossaient dur. Ils y croyaient...

Je me souviens d'un pote qui disait: "mon père y dit que tous les profs c'est des feignasses". Je lui réponds:
"-ben pourquoi ton père y fait pas prof alors?"
"- ben parce qu'il a pas envie de se taper 30-40élèves qui foutent le bordel"
"-ben t'a compris pourquoi c'est pas un boulot de feignasse..."

Répondre

Lucie - il y a 2 ans

Je suis prof aussi et MERCI pour ta réponse qui résume parfaitement bien ce que je pense et ressens ! J'étais sur le point de répondre à peu près la même chose que toi :-)

Répondre

Gilles - il y a 2 ans

Ici en Allemagne, quand tu dis que tu es profs les gens ont les yeux qui brillent et te regardent avec grand respect ^^
Les relations avec les gamins et parents m'ont l'air aussi bien moins conflictuelles. Après la mentalité est pas la même, par exemple beaucoup moins de par-coeur et plus de pratique, ça doit aider à ce que les élèves ne se sentent pas "étrangers" à ce qu'ils apprennent.
Ah, et niveau salaire pour un prof c'est 3000€/mois net (genre 60000 brut). Quand je dis aux collègues le salaire d'un prof français, ils y croient presque pas xD

Après l'argent de l'Education est beaucoup moins englouti dans l'administration qu'en France, c'est aussi un pays qui sait se réformer pour améliorer les choses sans se retrouver systématiquement dans des oppositions idéologiques contre-productives. Ca aide.

Répondre

Jean - il y a 2 ans

Voilà l'arbre qui veut cacher la forêt, j'en connais un qui reconnaissait que son travail d'enseignant lui avait permis de construire un mur de 2,20m de haut autour de sa maison et son grand jardin.
Il disait que ce sont les premières années qui demandent du travail, après c'est de l'entretien.
Bon, c'est peut-être lui qui est l'arbre qui cache la forêt !
Il fut avouer que dans les temps anciens, être instit c'était gloire et respect, que dans les classes de 36 à 40 élèves, on entendait les mouches voler.
C'est l'évolution de la société, le respect du prof, du médecin, du policier, de la vieille dame … fout le camp et l'exemple est donné d'en haut, alors ne vous étonnez pas de ce qui arrive.
Quand un prof exclu de son cours un élève, la hiérarchie fait pression pour passer l'éponge, pas étonnant que lorsque le prof se fait agresser physiquement, on pousse des cris d'orfraie et ça ne va pas plus loin. Quand je vois certaine vidéo, je suis atterré : il faut avoir des nerfs d'acier.

Je comprends, maintenant, que certains pays ne font pas redoubler, si pendant leurs vacances, les enfants doivent se mettent à niveau.

Je suis admiratif devant certains enseignants qui se donnent à fond malgré les difficultés et qui font plus que minimum syndical.

Répondre

Audrey - il y a 2 ans

Merci Youpi... ;-)

Répondre

Priscilla Brouc - il y a 2 ans

Super concept. Je pense que c'est une aide pour les enfants. J'aurai aimé avoir ce système où tu peux avoir des cours dans les matières où tu es en difficulté.
Belle mentalité que de prendre cela comme une chance et non une punition.

Répondre

Aurélie - il y a 2 ans

C'est horrible déjà qu'une fois adultes y'a pas de vacances tu vis jamais

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Ici, aux US, on a généralement 10 jours de vacances par an (et quand on est malade, et qu'on reste à la maison, on prend sur ces 10 jours, même avec un justificatif du médecin).

Répondre

Lucie - il y a 2 ans

10 jours mon dieu ! quelle vie ! la vie se résume donc au boulot, on a intérêt de l'adorer sinon quelle déprime !

Répondre

Fenarinarsa - il y a 2 ans

Oui d'ailleurs c'est un problème car quand on est malade il est plus rentable niveau productivité de rester chez soi se soigner puis de revenir guéri et reposé. Si les jours de maladie ne sont pas payés comme aux USA ou au Japon les gens ont tendance à vouloir venir travailler et leur productivité baisse jusqu'à plusieurs semaines, et en bonus ils contaminent leurs collègues -_-
Ceci dit en France dans la plupart des sociétés les 2 premiers jours de congés maladie ne sont ni payés ni remboursés par la sécu (sauf convention collective ou si la boite est cool et maintient le salaire).
Là où je bosse au début c'était en mode startup et dès qu'il y avait une maladie toute l'équipe se contaminait et au bout de 3 jours plus personne ne pouvait bosser et ca foutait une merde incroyable dans la prod ! Résultat maintenant les employés sont priés de rester chez eux et leur salaire est maintenu.

Répondre

BC - il y a 2 ans

Pour info, certaines boîtes US donnent des "sick days" pour les enfants malades et des "personnal days" aussi que l'on peut prendre "sans" rien justifier. On peut aussi prendre des congés sans solde et comme les salaires sont plus hauts qu'en France on peut se le permettre un peu. Selon les boîtes les horaires de travail sont aussi assez cool par rapport à la France, ex. dans le TN, beaucoup d'américains partaient vers 17h alors que les étrangers bossaient plus tard.

Répondre

Asylum - il y a 2 ans

Elle n'a pas que cinq semaines de vacances au moins, si? 😅 Ou ça lui prend en effet tout son été?

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Il lui restera 3 semaines à ne rien faire ! ☀️

Répondre

Eric Vezin - il y a 2 ans

15ans déjà...

Répondre

Cyril Kilien - il y a 2 ans

Cerise, hang in ! Priceton est dans le virage !

Répondre

Mathylde Gaubert - il y a 2 ans

Mais y'a des profs?

Répondre

Nojo - il y a 2 ans

Je ne connais pas le système des High School. Si j'ai bien compris, elle prépare une UV pendant les vacances, mais est-ce que cette UV est validée à la fin des cinq semaines?
(parce qu'alors, ce système est très intéressant pour les bons éléves)

Répondre

Pascal Oudot - il y a 2 ans

Le pédagogue que je suis est extrêmement intéressé par le principe que tu énonces! Placer la même activité à deux niveaux est simultanément très valorisant pour les plus faibles et extrêmement formateur pour les meilleurs. Voilà une formule qui me plait!

Répondre

Lucie - il y a 2 ans

C'est déjà ce qu'on fait toute l'année avec nos classes : faire le même programme en essayant de l'adapter au mieux aux niveaux très hétérogènes des élèves.

Répondre

Jean-Paul Jennequin - il y a 2 ans

Il me semble que le système fonctionne comme chez nous en fac : tu as ton diplôme de fin d'études quand tu as obtenu un certain nombre de notes dans un certain nombre de semestres. Tu choisis toi-même les cours que tu veux suivre, mais tu dois avoir suivi au moins X semestres d'Anglais, X semestres de maths, etc. Donc, il me semble que ce que Cerise est en train de faire, c'est d'acquérir en cinq semaines l'équivalent d'un semestre de maths (ici, de géométrie), ce qui peut lui permettre de finir plus vite la high school ou de suivre le semestre du niveau supérieur à la rentrée.

Répondre

Nostradamiss - il y a 2 ans

CA veut donc dire que si on veut passer des vacances tranquilles sans faire des maths en plus, il faut être ni mauvais, ni bon ?

Répondre

Orane Wenns - il y a 2 ans

Ceux qui ont "gagné" ces cours, ne seront pas en décalage avec l'année qui arrive

Répondre

James - il y a 2 ans

c'est une bonne idée pour faire un petit burn-out estival et faire une rentrée épuisé.

Répondre

James - il y a 2 ans

c'est une bonne idée pour faire un petit burn-out estival et faire une rentrée épuisé.

Répondre

Syrah - il y a 2 ans

Ce n'est pas une punition, cela permet aux élèves moins bons de comprendre leur matière et ainsi de passer l'année... vaut mieux cela que vouloir les faire passer à tout prix (et se retrouver avec des gosses au BAC ne sachant même pas écrire 3 mots sans faute) ou alors les faire redoubler l'année entière pour une matière faible...

Et ce n'est pas un "bonus" mais une chance incroyable. Aux USA, si tu veux une bonne fac après, il te faut de très bonnes notes et une bourse (ça douille !). Donc cela permet aux élèves d'augmenter leur future moyenne et de s'assurer un meilleur avenir.

Je comprends tout à fait que de notre côté de l'atlantique cela puisse permettre barbare (aaaaaaah mon fils n'a pas le droit à ses 12 millions de semaines de vacances estivales ! ) mais cela fonctionne sur la réalité du marché étasunien.

Après n'étant pas Française (donc pas ni râleuse, ni paresseuse des 35 heures :D), cela me choque moins.

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Oui, c'est une chance en effet !! 👍🏻🎓

Répondre

Youpi - il y a 2 ans

Mon père prof avait tenté avec certains de ces collègues de mettre en place des jours de travail en petit groupe: les bons élèves bossaient sur des sujets innovants, les mauvais revoyaient les notions de base.
Hélàs, l'Etat a décidé que ça coutait trop cher, que ce n'était pas dans le programme, etc. Poubelle.

PS: je suis français et croie moi, les 35h c'est sur le papier. Ou alors quand il y a 35h, c'est parce que 39h de boulots ont été condensés en 35h de travail...

Répondre

Hélène Tremblay - il y a 2 ans

Rien qu'à lire ça, j'fais d'l'anxiété ... :/

Répondre

Auryn - il y a 2 ans

Les cahiers de vacances, c'était déjà pas marrant...

Répondre

Anna Konda - il y a 2 ans

Le simple fait de présenter l'école et le travail comme une punition et une corvée est à la base de l'échec et du mal être français. La vie n'est qu'une question de point de vue.

Répondre

Nathalie Kyudo - il y a 2 ans

Bravo cerise 🍒

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante