Différence d'expérience...

À votre avis... 🤔 Les bacheliers de cette année vont-ils décaler l'année du bac d'un an, sur leur CV ? 😅


PS : Rien à voir, mais... les livres Californid sont arrivés !! 📙📙📙

7 palettes, 3 tonnes. Tout est dans le bureau.

Il faut que je retouche les photos que j'ai prises, et il y aura très bientôt une news sur Ulule ! 🙂

MERCI de votre patience ! ✨

gravatar

armelle - il y a une semaine

Incroyable que Cerise ait passé le bac! Félicitations en tout cas. Le temps a passé vite et j'en étais restée à votre blog Un crayon dans le coeur ... et même aux tout début où vous habitiez encore à Metz (Sablon si je ne me trompe pas). Je viens donc de passer quelques semaines à me mettre à la page et à lire tous vos posts pour être enfin à jour. Toujours un plaisir de vous lire.

Répondre
gravatar

Ric - il y a une semaine

J'ai surtout une pensée pour les "mauvais" éléves qui n'auront pas eu la possibilité de bachoter et qui auraient pu décrocher leur bac ainsi (comme beaucoup ?). Nombreux sont ceux qui ne fichaient rien pendant l'année pour ne se reveiller qu'au moment du bac : le bac "covid" , ils ne l'auraient pas eu ceux-là ! ;)

Répondre
gravatar

Teocali - il y a une semaine

La même ici. J’ai eu mon bac grâce à deux semaine de révision intense avant l’épreuve suite à deux années de glandouille intégrale. Bon je l’ai regretté par la suite, après que l’on m’ait expliqué (bien trop tard) le concept de “dossier de candidature”

Répondre
gravatar

Super Salade - il y a une semaine

Je pense que c'est aussi un caractère. perso je suis plutôt angoissée mais pas scolairement, donc je fais pas ces cauchemars (mais ils sont très courants je crois, même chez les gens comme nous qui l'avons passé il y a longtemps). Tu disais que Cerise, aux USA, était allée dans un nouveau lycée dont elle ne connaissait pas encore la langue comme ça, no stress. Et que toi ça t'aurait fait faire des nuits blanches aussi. Elle est peut être juste plus détendue? (et tant mieux)

Répondre
gravatar

Adrienhb - il y a une semaine

Félicitations à Cerise.
Courage à toi pour te débarrasser de ces mauvais souvenirs.
Bon courage pour gérer les envois.
Et j'en déduis que "Le signe" ne va pas nous donner signe de vie avant quelque temps. ;)

Répondre
gravatar

Laurent - il y a une semaine

La réponse est donnée par Fabrice Erre dont je vous recommande le blog :
https://www.lemonde.fr/blog/uneanneeaulycee/2020/06/24/generation-covid/.
Pour ma part, ma fille est en seconde et les mésaventures de cette année sont pour elle une piqûre de rappel quant au fait qu'il faut travailler régulièrement et non compter se rattraper à l'examen.
Le vrai enjeu c'est Parcoursup et ce sont les bulletins des deux dernières années qui comptent.
Cerise a-t-elle eu ce qu'elle voulait ? Stresse-t-elle en regardant sa place sur la liste d'attente ?

Répondre
gravatar

Max Lampin - il y a une semaine

Si ça peut te rassurer ... 45 ans après l'avoir eu, j'en rêve encore, et c'est toujours le même stress :-)

Répondre
gravatar

Céline et Louis - il y a une semaine

Oh waou, j’ai du mal à réaliser que Cerise en a fini avec le lycée! Félicitations à elle quand même! 🎉 C’est peut être une année de bac spéciale mais si elle l’a eu c’est grâce à son travail de ces dernières années! Et donc quelle est la suite pour elle, elle veut continuer dans l’illustration?

Répondre
gravatar

Estelle - il y a une semaine

Dis-donc, ce ne serait pas ton stress qui t'aurait fait louper le bac, la première année ?

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a une semaine

très bonne question... dont la réponse est oui. ca va clairement etre une année discriminatoire. meme simplement au niveau des etudes superieures... allez faire une prépa avec un bac obtenu comme ca... aucune chance. entre un "mention très bien" et un "mention j'ai eu une très bonne moyenne au premier trimestre", on privilégiera qui ? C'est bien triste pour nos enfants. Gouvernement d'incapables

Répondre
gravatar

Frago - il y a une semaine

Bonjour, je me permet de répondre.
En fait on ne sait pas comment les jeunes seront recrutés dans plusieurs années.
Comparons ce qu'on peut comparer. En 1968, le taux de bachelier a explosé. (Pour rappel mai juin 68 mouvement étudiant puissant, grève généralisée dans le pays... bref contexte particulier le bac a été limité à des oraux).
Bon ben cela n'a pas affecté leurs vies étudiantes et professionnelles par la suite que je sache au contraire. Alors qu'on aurait pu se dire "bon ben les étudiants vont tous se crasher en 1er année du coup. En 69 il y aura beaucoup de jeunes étudiants redoublants ou qui quittent les études " ça n'a pas été specialement le cas, au contraire il semblerait que cette génération de bachelier a plutôt bien réussi les études et leurs vies pro (trouver un emploi et compagnie). Pourquoi ? Ben il y avait du travail tout simplement. C'est une époque que les gens qui ont connu résume en "tu aimais pas ton taff? Tu te faisais virer? ton chef, sa tête te revenait pas? Bah en 1/2 journée même pas, 1jour grand max, tu retrouvais autre chose."
Bref ce qui va faire que les jeunes bacheliers de 2020 n'auront pas d'emploi ce n'est pas ça.
Franchement le bac c'est le minimum pour être caissier aujourd'hui. Pour des boulots un tant soit peu qualifiés ce qui compte vraiment c'est les études APRES le bac, les stages pendant la formation, les boulots et expériences professionnelles. Le bac est considéré comme 'une plaisanterie nécessaire'. En vrai là dedans une année scolaire amputée d un trimestre sur toute une scolarité ce n'est pas grand chose en soit. (Je suis prof si on se demande pourquoi je peux me permettre de dire ça).
Pour les boulots pas qualifiés le bac ça fait bien a dire sur le CV mais sans plus en fait, ce qui compte réellement c'est prouver que tu es ponctuel, discipliné et bosseur.
Nan ce qui va être dur pour cette génération, comme pour nous tous en fait, c'est qu'il y a une crise économique en cours, une grosse récession qui va arriver. Pour le coup ça ne recrutera que très peu, des entreprises vont fermer mais pas une ou deux.
Ça va être par paquet de centaines et de centaines. C'est ça qui va être difficile pour les jeunes en vrai, le coup du "ah tu es de la promo 2020... hum je vois, je vois... merci au revoir " ce sera peut-être un critère débile discriminatoire, mais vraiment il ne faut pas se focaliser là dessus. Les entreprises sont capables de prendre n'importe quels critères dans ce genre de cas pour refuser de prendre des gens. Ce qui est DEJA le cas maintenant, allez petit florilège qui existe: Tu es une femme en âge de procréer ... hum tu peux tomber enceinte, en plus les enfants c'est les femmes qui s'en occupent donc elle va vouloir partir plus tôt, être trop absente, alors non on prends pas .
Tu as plus de 50ans... trop vieux il va être malade, il va pas aussi vite qu'un jeune bref non merci.
Tu es noir... je suis pas raciste hein mais les clients peuvent l'être alors tu comprends bien que non je vais pas le prendre.
Tu as un handicap... ah ben non franchement faire un poste adapté ça coute de l'argent! Alors non.

Pour être recruter, il va falloir montrer de plus en plus qu'on est très docile, prêt à tout pour le poste. Y compris des sacrifices perso lourd, y compris à faire des horaires et des cadences intenables... et surtout qu'on accepte les salaires les plus bas possibles.
Vous avez déjà lu "les raisons de la colère"? Le chômage et la misère généralisée ont poussé des dizaines milliers et des dizaines milliers de gens après 1929, en exode, prêts à être payé contre même pas forcement un salaire, mais un peu de nourriture, des bons alimentaires...
Je ne sais pas si ça ira jusque là avec cette crise, mais ce n'est franchement pas impossible.

D'ici là, Cerise à quand même le droit d'être fière d'elle. Cette année a été très dur pour tout le monde. Avoir été sérieuse et assidue en cours au 1er et 2nd trimestre c'est très bien. Elle mérite de plus ample félicitation :)

Répondre
gravatar

Martin - il y a une semaine

Bonjour Beren57

Pour info, la validation des voeux sur Parcoursup se fait sur les notes des 2 premiers trimestres, rien à voir avec le bac.
Le bac ne sert qu'à la validation finale. Bien que certaines filières imposent une mention au bac, leur niveau de recrutement est tellement élevé que seuls les élèves ayant très bien bossé toute l'année sont pris.
Le seul soucis sera que les bacheliers 2002 auront plus de boulot le premier trimestre de la rentré prochaine pour rattraper leur retard vu la terminale écourtée.

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a une semaine

Vous comparez ce qui n'est pas comparable. En 68, les étudiants étaient peut être en grève, mais du coup ils ont passé toute l'année a faire de la philosophie politique sans même s'en rendre compte, a discuter de l’éducation idéale, a argumenter avec leurs profs... Ils vivaient dans une époque de plein emploi. Le niveau d'exigence du bac était supérieur a aujourd'hui. Et malgré tout ils ont bel et bien subi une forme de discrimination, puisque pour certains (mon pere en témoignerait) l'accès a des études poussées leur a été rendu difficile par le simple fait qu'ils l'avaient passé cette année la.

Vous dites que le bac est une plaisanterie nécessaire ? eh bien essayez de travailler sans. Même avec, mais avec un handicap, d'ailleurs. Ou simplement une couleur de peau qui ne revient pas au patron... Vous le dites vous même. Effectivement, la discrimination a l'embauche ça marche déjà très fort. Alors donnez leur un prétexte, et les patrons ne vont pas se gêner.

Mais ce n'est pas pour ceux qui vont se contenter du bac et qui subiront de toutes façons cette discrimination, bac 2020 ou pas, que ça m’embête le plus. c'est pour ceux qui veulent faire de hautes études (comme mon fils qui veut faire une prépa aux grandes écoles). Ces études sont d'ores et déjà hautement discriminatoires, par essence. Comment vont-elles gérer la nouvelle promotion d'après vous ?

Déjà qu'avec la réforme appliquée a la va-vite, sans concertation préalable, et au forceps, par ce gouvernement, cette génération était dans la merde (je ne compte plus les matières ou les profs ont dit a mon fils : normalement vous auriez du voir ca cette année mais d'après le nouveau programme ce n'est plus le cas, alors on va quand même l'apprendre mais vite fait parce qu'on aura pas le temps d’approfondir). Mais en ayant travaillé uniquement de septembre a janvier et en ayant passé le reste de l'année a la maison... Ce bac ne vaut tout simplement plus rien.

Tout ca pour un putain de microbe qui aurait pu être facilement mis sous contrôle... si on avait fermé les frontières et les aéroports et mis les gens qui venaient de chine en quarantaine, au moment ou il le fallait. Mais pensez donc... quel choc ç'aurait été pour l'économie que de stopper les milliers de bateaux qui arrivent chaque jour de chine pour nous apporter des iphones tout neufs ! Quelle perte d'argent ç'aurait été que d'investir a l'avance dans des lits d'hopitaux, des masques, des tests de dépistage... Pire que ces presque six mois de quarantaine généralisée ? Sans doute, a en croire le troupeau de banquiers décérébrés qu'on a au gouvernement. Et aujourd'hui, plutot que d'assumer la responsabilité de leurs erreurs, ils nous la font endosser a tous. Merci Macronnard.

Répondre
gravatar

C. - il y a une semaine

@Beren57
Je ne comprends pas votre raisonnement. Vous dites que votre fils va faire une CPGE. Je suis passée aussi par ce cursus. L'admission en CPGE était sur le dossier scolaire uniquement, et pas sur le bac (à l'époque d'APB du moins). De plus, l'immense majorité des étudiants en CPGE y arrivent directement après le bac. Donc votre fils ira en cours et passera ses concours avec des "bacs 2020" comme vous dites. Il y aura quelques personnes de la promo d'avant (qui refont leur deuxième année de prépa) ou de la promo d'après (si votre fils refait sa deuxième année de prépa) mais de toute façon les examinateurs ne connaissent pas la promo de bac des candidats (ni même leur note, et ils n'en ont rien à faire d'ailleurs). Très rapidement, il ne mentionnera même plus le bac sur son CV. C'est typiquement le genre d'études où le bac n'aura aucun impact.
Éventuellement, ceux qui travailleront rapidement après le bac ou qui auront des parcours d'études plus tortueux feront peut-être face à de la discrimination "bac au rabais", mais je n'y crois pas trop. Mon père a aussi passé son bac en 68, il en rigole et cela n'a absolument pas affecté sa carrière (bien que ne travaillant ni dans l'éducation, ni dans la philosophie politique). Le bac est (heureusement!) effacé tellement vite par les études supérieures ou les expériences pro...

Répondre
gravatar

martin - il y a une semaine

Pour ce qui est du microbe : on est tous toujours beaucoup plus malin après...

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a une semaine

va faire, va faire... j'en sais rien. c'est juste un projet. son projet. que j'espere pour lui qu'il n'aura aucun mal a réaliser, malgré les conneries du gouvernement. pour le moment il est en premiere, il a encore un an a tirer avant les dernieres épreuves du bac, fort heureusement pour lui. je sais meme pas ce que ca veut dire, pour etre honnete, CPGE. Ce que je sais c'est que les grandes écoles sont très regardantes sur les mentions au bac, pas que sur le dossier scolaire. point barre.

Répondre
gravatar

Alex - il y a une semaine

Bonjour,
votre réponse montre effectivement que vous ne connaissez pas bien les CPGE et grandes écoles. J'ai fait ces études, pour résumer :
- sélection en "prépa" (CPGE donc) : sur dossier avant le bac, le bas est nécessaire parfois avec mention, mais ça ne fait que confirmer votre sélection, dont rien à faire de quel bac il a passé, il faut qu'il ait des bonnes notes au lycée (maintenant apparemment plus que 1ere et terminale). Et comme dit au-dessus, tous les élèves qui veulent faire prépa à l'année n ont passé le bac à cette année n, ce n'est donc pas, par définition, un critère de discrimination ;
- sélection des grandes écoles (sauf exceptions extrêmement rares) sur concours. En gros, il faut être bon le jour du concours. Votre fils peut avoir 5 de moyenne pendant deux ans, s'il est dans les meilleurs le jour du concours, il sera pris. C'est simple, l'école veut 120 élèves ? Ils prennent les 120 mieux classés qui veulent venir, point barre. Ils en ont absolument rien à faire de son dossier scolaire (y compris polytechnique ou l'école normale supérieur), c'est le principe d'un concours. Par contre, du coup, il faut pas se louper, parce que même si on est excellent pendant deux ans, si on rate le concours, on n'a que ses yeux pour pleurer...

Répondre
gravatar

Nic - il y a une semaine

Bon j'ai lu la diatribe en diagonale par manque de temps(je ne suis pas dans l'enseignement) mais je pense qu'il s'agit du livre "les raisins de la colère" et non "les raisons de la colère".

Répondre
gravatar

Estelle - il y a une semaine

Oui, les raisons de la colère.
Et vu le niveau de mes élèves de 4e qui ne savent (pour certains ) par ce qu'est une charrette, pas où est la Chine ou croient que c'est un tout petit pays (mais ne vous inquiétez pas, la majeure partie d'entre eux aura le bac), qui ont 4 ans de retard en français, ce n'est pas le trimestre perdu qui va changer grand chose.

Le livre est bien "les raisins de la colère".

Sinon, niveau recrutement, il faudra soit être prêt à faire tous les sacrifices, soit être vraiment bon ; vu la baisse du niveau, un vrai son élément sera forcément remarqué.

Et personnellement, vu comment les copies sont corrigées (ce n'est pas la faute des profs, mais des consignes de correction qui visent à distribuer des points des points et encore des points) vs vu comment les pros corrigent pendant l'année, en tant que recruteur, je ne vais pas me préoccuper de savoir si le bac a été obtenu en 2020 et qi c'est de toutes manières un faux. Clairement, aujourd’hui, tous les bacs sans mention ou mention assez bien ne prouvent pas grand chose.

Répondre
gravatar

Manu - il y a une semaine

Marrant, j'ai passé mon bac en 2000 également, L, option arts plastiques (je précice car peut-être le même) et obtenu au rattrapage en ayant révisé un peu beaucoup trop tard... C'est resté un traumatisme de ne pas l'avoir eu du premier coup, j'en ai longtemps fait des cauchemars mais pas les mêmes que toi, plutôt lié au manque de révision je pense, j'arrivais au lycée comme un jour normal et j'apprenais qu'il y avait une épreuve du bac là tout de suite, grosse panique, rien préparé... tout le monde sur sa feuille qui bûche bien au courant et moi qui me demande ce que je fou là... jusqu'à ce que je me dise "hey mais ça fait 20 ans que tu l'as eu ce bac !" et pouf je me réveille soulagé.

Répondre
gravatar

x) - il y a une semaine

haha.. quand j'y pense le bac.. je l'ai eu avec d'excellentes notes en français, en bio et en art plastique. Alors que j'ai passé un bac... scientifique, avec gros coef sur les math et la physique où je n'ai pas du tout excellé (9 et 10). Mes notes au bac ont été un peu meilleure que l'ensemble de l'année en plus, sans doute lié à l'exigence du lycée et à un peu de veine :)
Aujourd'hui c'est vraiment fini, digéré etc. Par contre, je rêve beaucoup beaucoup trop de mon travail, de mes collègues, de ce qui se passe, ou pas d'ailleurs. Oui clairement je ne suis plus anxieuse scolairement mais très professionellement. Et c'est nul aussi de rêver de sa hiérarchie dans des situations pas possible et de devoir les saluer comme si de rien était le matin à 8h00..

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a une semaine

c'est marrant, pour ma part, j'ai vécu le bac comme une formalité administrative absurde, dont je n'ai rien eu a foutre tout au long de l'année. Je n'ai rien foutu de l'année, comme tout au long de ma scolarité. Je me suis contenté d'écouter et de participer en cours sans jamais faire ni rendre un seul devoir, ou apprendre une seule leçon. La seule fois ou avec mon meilleur pote, on s'est dit "bon, et si on révisait, quand même", on a fini bourrés comme je l'ai plus jamais été ensuite. Je l'ai pourtant passé comme une lettre a la poste. Et si la seule vraie difficulté du bac, c'était le stress qu'il engendre ?

Répondre
gravatar

martin - il y a une semaine

Ben il suffit de le dire à votre fils : Bourres-toi la gueule et tu réussira !

Répondre
gravatar

Beren57 - il y a une semaine

je m'en fais pas pour lui il a aucun probleme a l'école, et il a une très bonne moyenne sans se forcer. il est meilleur que je l'étais, sans pour autant se bourrer la gueule :p et il est tout sauf stressé par le bac. il ira loin ^^ je suis fier de lui.

Répondre
gravatar

Wendigo - il y a une semaine

Idem, les examens me stressaient malgré le fait que je n'avais pas de mauvaises notes. Avec d'autres raisons, j'ai cessé le lycée en 1ère S.

J'ai souvent dû négocier en entretien pour prouver que j'avais le niveau pour les postes à BAC mini :/

D'ailleurs, mon métier depuis 15 ans m'a obligé à passer des examens niveau BAC... Le prochain boulot, niveau BAC+2...

Décidément, que je hais être interrogé xD

Ps : Le pire étant que j'ai rattrapé mon niveau sur plein de domaine (bio, philo, histoire, maths, la physique de l'optique, etc...) mais par plaisir, sans stress d'un exam :P

Répondre
gravatar

Angèle - il y a une semaine

J'ai du mal à comprendre cette mystification autour du bac, je l'ai passé en 2013 et en garde un souvenir plus que vague. Peut-être car il m'a paru insignifiant à côté de la charge de travail et l'enjeu des concours post-prépa, ou parce que la vraie étape à cet âge là a plutôt été de quitter mes parents et ma ville pour mes études, je ne sais pas. Aujourd'hui, à 23 ans, le bac est une anecdote que je ne mentionne déjà plus sur mon CV.

Répondre
gravatar

Estelle - il y a une semaine

Idem. Vu mes notes de l'année, je savais que je ne risquais ni de le louper, ni de l'avoir sans mention. Il y avait un suspense pour la mention bien, que j'ai finalement loupée, ce qui m'a un peu contrariée.
Mais (à part pour les élèves au niveau tangents ou les grands grands stress), je n'ai pas trop compris le pataquès.

Répondre
gravatar

Armelle - il y a une semaine

Oh là là, j'étais pareille juste avant l'examen, d'autant plus que je fus victime de lourd harcèlement scolaire les années précédentes, depuis la 5è, que j'ai changé de lycée (et même de région) cette année-là, ça a été d'autant plus difficile de repartir à zéro l'année de ma terminale...

Mais cette seule année vécue à Lille a finalement été une des plus chouettes années scolaires de ma vie, mes profs étaient extraordinaires et j'ai eu un accompagnement très efficace, tant et si bien que j'ai eu mon bac haut la main avec mention ! 🙂

En tout cas, félicitations à Cerise, j'espère que ça lui permettra de faire ce qu'elle aime par la suite !
Gros bisous à toute la famille ! 😘

Répondre
gravatar

individu1671137 - il y a une semaine

Le baccalauréat ? Cette tradition folklorique a encore lieu ?

Répondre
gravatar

Syborg - il y a une semaine

Félicitations à Cerise ! Ça doit être un peu blasant en effet d'avoir une notif' pour t'annoncer ton bac.
Le plus important c'est les diplômes post-bac, mais j'espère qu'elle n'est pas trop blasée quand même.

Moi je l'ai eu en 2007 avec une moyenne de 10,1 😅. Je n'étais pas dans la bonne filière, j'avais pris Bac Scientifique parce que j'aimais les sciences mais je me suis rendue compte en terminale que les exercices étaient beaucoup trop hors de ma portée. Je me suis accroché et j'ai eu le bac avec toutes les matières non scientifiques + SVT (où j'étais quand même assez bonne) 😌.

Répondre
gravatar

Blou - il y a une semaine

sincèrement je ne vois pas pourquoi ils auraient à mentir sur leur date d'obtention du bac, pour les inscriptions en prépa, fac ou écoles les dossiers sont déjà faits, et après ça le bac ne sera qu'une formalité (mais indispensable quand même). Par contre je me demande combien n'auront pas de mentions alors qu'ils auraient pû peut-être en avoir une en bachotant.

Répondre
gravatar

Estelle - il y a une semaine

En fait, si on te disait de rassurer Cerise au mois de mars avril, c’est parce qu'on savait que ça allait se passer comme ça :
https://www.franceinter.fr/le-proviseur-nous-a-demande-de-falsifier-certaines-moyennes-vers-un-bac-2020-au-rabais

La valeur d'un CV, c'est pas le bac, c'est ce qu'il y a après. :)

Répondre
gravatar

a - il y a une semaine

"La valeur d'un CV, c'est pas le bac, c'est ce qu'il y a après. :)"

Exact. Je n'ai jamais eu le bac, même pas été au lycée. 30 ans après, j'ai passé un master avec succès, dans une université prestigieuse.

Le bac n'ouvre que les portes des universités, pas celles des entreprises. Ensuite, il faut un diplôme bien épais et/ou une expérience réussie.

Répondre
gravatar

Céline - il y a une semaine

Félicitation à Cerise. Elle n'aura pas eu l'excitation devant la grille du lycée, parcourir les listes pour voir si son nom est inscrit ou pas. rattrapage ou non.
Comme toi, Laurel, j'ai loupé le bac scientifique en 2000, je pense, non, je suis sûre, par stress (en contrôle continu, je l'avais) puis réussi en 2001. Je me souviens, lorsque j'ai passé le bac pour la seconde fois, être toujours aussi stressée et me demander si j'avais bien choisi ma voie, si je le loupais qu'est ce que je ferais...
Aujourd'hui, j'ai un travail et même si je repense de cette période à chaque fois qu'un proche passe le bac, c'est un lointain souvenir. Il y a tellement de choses qui se sont passées depuis.
Je pense que l'on se met trop la pression et du coup patatra.
Le bac de Cerise ne sera, surement, plus important dès qu'il y aura le post bac car c'est toujours le après qui compte. C'est juste un sésame pour entrer dans une école pour la suite.
Encore toutes mes félicitations à Cerise, et lui souhaite de réussir dans tout ce qu'elle entreprend.

Répondre
gravatar

Xavier - il y a une semaine

C'est fou ça m'arrive de faire aussi ce genre de rêves !!
J'ai passé mon BAC en 2000, pas de stress, ça s'est très bien passé.
Et pourtant je fais parfois un rêve où je retourne dans mon lycée, et en arrivant dans le bâtiment je me rends compte que je suis en retard, que je ne sais pas du tout dans quelle salle je dois me rendre, et que j'ai carrément aucune idée de mon emploi du temps !!

Répondre
gravatar

Twix - il y a une semaine

Pas de bac en Belgique, la dernière année étant comme les autres sauf que plein de profs demandent des tfe.... Du coup beaucoup de travail quand même. Je n'aimais ni l'école ni mon adolescence mais j'aimais apprendre donc j'ai réussi. Mais difficile par après de trouver ma voie, donc ça ne veut rien dire de birn réussir ou pas à cet âge là. Je trouve plus important de savoir ce qu'on veut faire, d'avoir un projet, bac ou pas bac ce que je n'avais pas.
Ceci dit c'est quand même une étape importante à passer :-)
Je me rappelle d'un dessin de blog où Cerise allait à l'école gardienne en votre compagnie et celle de son père biologique et où la salle était remplie de bambins en larmes ;-)

Répondre
gravatar

Twix - il y a une semaine

Pas de bac en Belgique, la dernière année étant comme les autres sauf que plein de profs demandent des tfe.... Du coup beaucoup de travail quand même. Je n'aimais ni l'école ni mon adolescence mais j'aimais apprendre donc j'ai réussi. Mais difficile par après de trouver ma voie, donc ça ne veut rien dire de birn réussir ou pas à cet âge là. Je trouve plus important de savoir ce qu'on veut faire, d'avoir un projet, bac ou pas bac ce que je n'avais pas.
Ceci dit c'est quand même une étape importante à passer :-)
Je me rappelle d'un dessin de blog où Cerise allait à l'école gardienne en votre compagnie et celle de son père biologique et où la salle était remplie de bambins en larmes ;-)

Répondre
gravatar

Gaël - il y a une semaine

C'est fou ce que tu étais anxieuse quand même, tu avais un peu une mentalité de victime non ?

Répondre
gravatar

C. - il y a une semaine

Et c'est quoi au juste une "mentalité de victime"?
(non parce que sans vouloir être désobligeante votre commentaire fait un peu "mentalité de gros beauf")

Répondre
gravatar

B. - il y a une semaine

Merci ! XD

Répondre
gravatar

ND - il y a une semaine

Moi aussi presque 20 après je rêve ou même repense éveillé à mon année du bac (2003 en ce qui me concerne, une année d’ailleurs ou un "mai 68" à failli se produire car le sujet de maths des séries Scientifiques comportait une ou quelques questions qui n’étaient pas au programme de Terminale 2002/2003 et qui semblait être niveau bac+1 ou bac+2)
Je n’avais pas profité de mes vacances de Pâques qui précédaient pour travailler, mais surtout pour tenter de me détendre car j’étais très angoissé. Les 2 meilleurs profs que j’ai eu cette année-là nous avaient pourtant conseillé de ne pas nous y prendre au dernier moment pour réviser, mais ça n’a pas empêché que je dorme moins de 6 heures la nuit précédant l’épreuve, pour en définitive y aller à la fois confiant mais aussi la mort dans l’âme...

J’ai quand-même eu le bac du premier coup mais sans mention, et surtout pas avec les matières sur lesquelles j’avais compté pour gagner des points (j’étais en S, seulement 10 sur 20 en maths et en physique, et 12 en français, à l’écrit comme à l’oral alors que j’avais en classe de première 7 de moyenne sur l’année, et là-dessus je n’ai toujours pas compris par quel miracle cela s’est produit, j’ai vraiment eu de la chance je crois 😯)

Et dire que ce fut une époque où, très paradoxalement, je me sentais plus confiant dans la vie que depuis ces 10 dernières années 😢

Mais bon assez parlé de moi

Et toutes mes félicitations à Cerise ! 🙂
Et oui, je pense hélas que ça va être embêtant pour elle lorsqu’un employeur va voir que son bac a été validé l’année de la covid 😔
Même si je lui souhaite vraiment de pouvoir vivre elle-même de ses passions, c’est ça le plus important (pour moi le bac n’est qu’une formalité pour le salariat, inutile donc pour l’auto-entreprise). Et vu son niveau artistique et ses nombreuses potentialités je ne suis pas inquiet 😊

Tout de même touché Laurel de savoir que tu fais encore des mauvais rêves de l’époque d’il y a vingt ans. Je t’envoie toute ma bienveillance et ma compassion pour te soutenir et te rassurer 💜😘

Belle journée 🙂

Répondre
gravatar

Toto - il y a une semaine

Le bac est une aberration. Il est inutile, coûte très cher (5 €/copie, et 10 €/oral) et depuis au moins 20 ans, on le DONNE ! Bien évidemment, on ne le supprimera jamais, pour pleins de raisons alakon. Regardez comme les profs ont râlé cette année, car ils n'auront pas leur petite prime de corrections.... A part stresser inutilement des générations entières (cf témoignages ci-dessus), je n'en vois pas l'intérêt.

Tout se décide sur Parcoursup à présent, donc il faut bosser régulièrement pendant 2 ans si on veut avoir une bonne formation dans le supérieur. Mais si on n'a pas commencé avant, impossibeul.

Répondre
gravatar

Toto - il y a une semaine

Pour compléter mes propos, je précise que j'ai présidé à plusieurs reprises des jurys de bac.

Au fait, même quand le bac est CADEAU, on le donne encore PLUS. Cf. :

https://www.franceinter.fr/le-proviseur-nous-a-demande-de-falsifier-certaines-moyennes-vers-un-bac-2020-au-rabais

Répondre
gravatar

V. - il y a une semaine

Franchement, je veux bien croire qu'on me l'ait donné le bac de 1995! J'ai rien foutu dans un système qui me convenait pas du tout. Et pourtant, par la suite, j'ai fait des études poussées et ce dans plusieurs pays où je suis devenue excellente élève et maintenant prof. Comme quoi...

Répondre
gravatar

Elaïna - il y a un jour

10 euros à l'oral ?

Non. Du reste, quand on fait passer moins de 5 candidats, on n'est pas payé.
L'an dernier encore, dans mon jury de bac, nous étions 5 profs convoqués pour faire passer 6 candidats à l'oral de rattrapage. Bilan : on nous a imposé un candidat chacun. J'ai perdu ma matinée (parce que j'étais convoquée à une heure de route), et j'ai payé 25 euros de garde pour la garderie des enfants.

Répondre
gravatar

yanna - il y a une semaine

Toutes mes félicitations à Cerise! Avoir le bac cette année signifie avoir travaillé de manière assidue et continue les deux premiers trimestres, sans compter uniquement sur le simple bachotage. De mon point de vue, c'est plus parlant qu'un bac classique, j'espère que les recruteurs sauront en tenir compte. De toute façon,l'essentiel se jouera à partir de maintenant. Tous mes encouragements pour la suite!

Répondre
gravatar

Peuwi - il y a une semaine

C'est plutôt une bonne chose d'avoir son bac sans stresser, je le souhaite à tout le monde.
Le bac est une vaste farce, la mention que l'on y reçoit ne sert à rien. (effectivement, cela fait longtemps que seules les notes de l'année qui comptent)
Mais de toute manière, l'école générale dans sa globalité n'a plus de sens aujourd'hui. Pour éduquer, wikipedia est mieux, et pour le reste ...
Etudiants : sachez que vos 20années d'études ne servent qu'à une seule chose : décrocher un premier entretien à votre premier job. (et si vous comptez commencer indep ou reprendre le commerce familial, ca ne sert donc à rien)
Même les réseaux d'étudiants ne fonctionnent plus, un réseau d'anciens de telle boite est largement plus utile.
Bref, 20ans de cours abrutissants, de révisions et de stress, juste pour recevoir un email positif du recruteur.

Par contre : attention, les cours ne servent à rien, mais ce que vous retenez vraiment, des cours, des échanges, des bouquins ou de Wikipedia, ca, c'est qui fera de vous un "humain" et non une serpillière.

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante