Croissance.

Plusieurs propositions de fonds pour un t-shirt : 🙂

Le bureau quand les beaux jours reviennent... j'adore ! 😍

Et les tirages pour Ulule sont là, prêts à être découpés ! 🙂

La qualité d'impression est parfaite comme toujours, merci à notre ami Pascal. ✨

Et un dessin ! ✏️

Belle journée 💕

À bientôt


🌿 Laurel 🌿

gravatar

Attila Marcel - il y a 7 mois

Perso, je préfère le fond orange.

Votre bureau est sympa. Tu ne collectionnes plus les bocaux avec des trucs zarbis dedans ? :D

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Non, je n'avais pas le droit de les emmener aux Etats-Unis donc ils sont restés en France il y a 8 ans.

Répondre
gravatar

Monsieur B. - il y a 7 mois

As-t-il des autres choses que tu ne pouvais pas emmener aux Etats-Unis et que tu as du laisser en France ?
Je trouve cela un peu triste que tu as dû te séparer de tes bocaux avec des animaux dans du formol...

Répondre
gravatar

a - il y a 7 mois

Est-ce que Claire Brétécher t'a influencé, que ce soit pour te lancer dans la bédé ou par le dessin, les histoires ?

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Non, car je n'ai lu ses livres qu'assez récemment ! 😳
J'ai été influencée par Franquin, Seron, Larcenet, Peyo, Tome et Janry...

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

J'ai lu le commentaire évoquant Claire Bretécher… Et puis je viens d'apprendre son décès, qui me glace, me bouleverse 😢
C'est par Bretécher que j'ai entendu parler du féminisme, il y a très longtemps, à un âge – j'en ai 52 aujourd'hui – où je ne comprenais pas bien ce que ça représentait.

Souvent je reprends 2 fois des nouilles, pour paraphraser Desproges, mais là je suis d'une tristesse infinie 🥺 C'était une immense personne !

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Tiens d’ailleurs (je me réponds 😬) ce n’est peut-être pas totalement fortuit d’évoquer Claire Bretécher sur ce blog, elle fut une des premières à auto-éditer ses albums de BD, pour s’affranchir de la mainmise paternaliste des grandes maisons d’édition.
Avec une grande réussite.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

J'ai une admiration sans borne pour Claire Bretécher. Je suis vraiment touché par sa mort. Mais dire qu'elle était féministe est un foutage de gueule majeur: elle cognait sur tout ce qui bouge sans distinction.
C'est une des manies du féminisme de s'approprier "pour la cause" tout ce qui bouge et qui est susceptible de porter une jupe (ou pas: j'imagine mal Bretécher en jupe, même si c'est techniquement possible s'entend)et de crédibiliser le mouvement, parce que femme et touchant au génie: soudain Collette est féministe (elle l'était à peu près autant que moi, ce qui n'est pas rien, par exemple).
On y va même sans l'ombre d'un remord pour des dames comme Hildegard Von Bingen (née en 1098 tout de même, et qui a eu par conséquent le bonheur de ne pas connaitre Caroline De Haas ou autres allumées du bulbe).
Poufiasserie et récup sauvage, quant tu nous tiens...

PDO

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

PDO j’ai même pas envie d’argumenter face à ton ramassis de conneries.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Excellente nouvelle! :-)
PDO

Répondre
gravatar

Richard - il y a 7 mois

Je ne comprends pas pourquoi vous vous excitez comme ça. Peut-être que cet article de 20 minutes va voys mettre d'accord ?
https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2716087-20200211-claire-bretecher-feminisme-dessin
Extrait :
« Le féminisme, c’est vraiment la seule chose qui m’intéresse en ce moment. Mais, c’est assez difficile parce que moi le militantisme, j’ai horreur de ça », déclare-t-elle sur Antenne 2 en 1975. A la question « Vous sentez-vous féministe ? », Bretécher répond en 2009 à L’Express au passé : « C’était ma tendance, mais l’aspect militant m’a toujours dégoûtée. Jeune, j’étais sur mon pré carré, fallait pas qu’on m’emmerde. »

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Tout à fait exact.
Un jour un journaliste quelconque l'a interviewée et s'est étonné que le point de vue exprimé par Bretécher était radicalement opposé à ce qu'elle avait déclaré la veille.
Elle lui a répondu, "hier c'était hier, et aujourd'hui c'est aujourd'hui". - je cite de mémoire.
On arrive rarement à un tel niveau de mépris et de dérision "sans y toucher". J'adore.

PDO

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Et voici l'interview en question : https://www.youtube.com/watch?v=pdKwb5ya2VQ
Elle détaille plus loin comment le féminisme se traduit dans sa BD, tout en se méfiant du militantisme, de tous les militantismes.

Accessoirement, c'est pourquoi je n'ai précisément pas dit qu'elle était féministe – quoique elle-même en revendiquait la dimension dans son travail – mais que c'est par son travail que j'ai notamment découvert le féminisme, à commencer par le fait que les femmes n'y étaient plus seulement représentées en bimbos ou en mégères, au choix (sic).

La nuance a dû échapper à PDO.
Mais comme dirait l'autre, je parle pas aux réacs, ça les instruit.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Ah! découvrir le féminisme par Bretécher: toute une aventure intellectuelle.

Autant elle se moquait et critiquait les hommes, qu'elle décrivait malgré tout avec une certaine tendresse sans en nier le ridicule, tant les femmes (et les féministes) étaient passées à la hache. Aucune des ses héroïnes (Cellulite, Agrippine, Lemercier.. et j'en passe), n'en sortaient grandies ou intactes. Pour mémoire, la double page du mec qui assurait seul l'éducation de ses enfants après séparation était un monument de cruauté vis à vis des dites féministes. Et on n'oublie pas les avocates spécialistes en viol...

Mon cher Em, si ne pas représenter des femmes sous forme de Bimbo t'a fait découvrir le féminisme grâce aux trois traits rapides de Mme Brétecher, il ne t'en fallait pas beaucoup. Mais on se réjouit pour toi hein! Sans réserve!

Quant aux mégères, elle ne s'est pas privée. Mais ça a du t'échapper. C'est vrai que c'était subtilement cruel Et il est possible que cette subtilité t'ait échappé. Vu d'ici, je dirais que c'est probable même.:-)

PDO

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Oh, j’assume assez ce que tu qualifies de manque de subtilité, si ça motive, plus de 35 ans après avoir découvert ses planches, de ne pas y porter le même regard que toi, et que ça ne m’ai pas amené au même sentiment sur le féminisme.
Le seul fait, à cette époque, d’avoir les personnages qu’elle a dessiné, quotidiennes, en disait bien quelque chose. Je ne crois pas que le féminisme en BD ai besoin de grandir les femmes, les faire exister est suffisant.

Mais je m’incline devant tes certitudes, et repense à ce que Bretécher, évoquant les Frustrés, disait des gens qui savent, toujours davantage que les autres.

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

Si jamais être une femme libre, émancipée et forte c’est déjà être féministe qu’on le veuille ou non.

Mais bon PDO doit être une vieille bourrique au zizi tout frépis, ça ne vaut pas la peine de s’attarder avec lui.

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

PDO, pour ce que tu qualifies de "trois traits rapides" ou son utilisation de 'mégères', tu devrais voir l’interview citée plus haut, tu dirais moins de conneries et en apprendrais probablement sur celle que tu es sûr de connaître mieux qu’elle-même.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Fred, quant on a du talent - ou qu'on est un génie, ou qu'au moins on touche sa bille dans son domaine ce qui est rare mais qui existe - on n'a pas besoin d'être féministe: on existe. Et on crée. Et on n'a rien à se prouver, à se définir ou à justifier "en tant que femme" ou autre chose. Ce sont celles qui n'ont pas l'ombre d'un talent qui ont besoin de se dire féministe. Un peu comme ceux qui font des commentaires quotidiens sur les blogs et qui ont besoin de se déclarer "en tant que jeune progressiste intello" ou assimilé.. Ca ne mène pas loin, mais ça aide à vivre. Non?

Je connais les divers interviews de Brétecher Em. Je peux en louper un de temps à autre, mais ce doit être rare. Bien que je ne sois que peu intéressé par la bande dessinée. Mais Bretécher m'a toujours intéressé, elle.
Mais c'est bien gentil de te fixer sur elle, néanmoins j'avais cité d'autres personnes qui sont dans le même cas, sujettes à appropriations sauvage.
Mais tu n'as peut être pas percuté. Ou ta culture ne les englobe pas. Mais bon, je ne suis pas là pour faire l'éducation des masses populaires laborieuses non plus.

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

Ben disons que je suis pas intéressé à être éduqué par un incapable sans éducation non plus.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

On perd pied Fred?
Trop facile cette répartie pour quelqu'un d'aussi brillant que toi.
Pas grave note. Tu n'es que des petits pixels sur un petit écran. Tu t'en relèveras.

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

On perd pas pieds j'ai juste une vie plus intéressante qu'écouter un sexiste aigri hahaha.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

En insultant les gens avec tes petits doigts sur un petit clavier?
Wow, oui c'est sur. Ca doit être trippant.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Bon voila qui est fait.
Assez joué.
Bonne nuit, Freddy. A un jour sans doute.

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

C'est à dire qu'avec 'poufiasserie' et autre 'allumées du bulbe', au premier message, tu t'amuses aussi pas mal à insulter en ligne, derrière ton pseudo.

Mais, je dois dire que tu m'as ouvert les yeux. Je me demandais – oh pas longtemps, entre 2 bières à me gratter les couilles – pourquoi les femmes étaient jusqu'à encore très récemment, ah d'ailleurs jusqu'à aujourd'hui en fait, si peu reconnues par les grands messes d'auto-congratulation artistiques, scientifiques, etc… (Oscars, Césars, Molières, festivals de Cannes et consorts, Angoulême, prix littéraires, prix Nobels, etc, etc)… ?
Mon manque de subtilité m'avait fait rater l'essentiel : les femmes n'ont majoritairement pas de talent, encore moins de génie, à peine si parfois l'une touche sa bille dans son domaine.

Bretécher aurait mérité cent fois le Grand prix d'Angoulême, elle n'en a eu qu'une version d'honneur' (dont on sait très bien ce que ça représente). Sûrement parce qu'elle touchait sa bille dans son domaine.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Mon cher Em
Je crois que tu devrais relire ce que j'ai dit au premier post que j'ai publié (encore que ça n'a pas d'importance majeure, ce que je dis, mais tant qu'à faire, autant saisir l'esprit).

Effectivement, je considère que récupérer le nom et la réputation de quelqu'un qui n'a rien demandé (ou qui est mort, ou qui s'en tape etc...)pour renforcer une cause à laquelle il y a de fortes chances qu'il/elle n'adhère pas est une poufiasserie et une malhonnêteté. Ce n'est pas une insulte, c'est une constatation certes méprisante, mais parfaitement justifiée. Alors dire "l'auteur féministe "Claire Bretécher (ou Colette, ou Von Bingen, ou n'importe qui d'autre qui est une grande féministe, je trouve ça franchement répugnant. Pas surprenant, c'est le niveau auquel on est habitué avec les féministes (il y a d'autres mouvements qui procèdent ainsi, mais là, ce sont d'elles que je parle)mais ce n'est pas une raison pour laisser passer.

Je n'ai jamais estimé que les femmes sont "moins bonnes que les hommes" (il faut me relire une fois encore). Je suis dans un secteur d'activité ou elles sont pléthore, les pointures féminines. Mais il est incontestable que des femmes (et des hommes) sont cités comme des génies dans leur domaine, alors qu'ils ne le méritent pas, et qu'ils sont simplement portés par la vague de l'air du temps, alors qu'il est évident que ce qu'ils/elles produisent c'est juste de la merde (et je pèse mes mots). Ce n'est pas parce qu'on fait deux crobards revendicatifs et mal dessinés qu'on mérite l'admiration des masses.C'est vrai en BD, en peinture, en photo, au cinéma... dans tous les domaines les domaines créatifs. Pour rester neutre et ne pas cibler la BD spécifiquement, je dirais que ce n'est pas parce qu'on fait des photos au smartphone, qu'on est une femme et qu'on arrive à publier des images sur un site internet qu'on est un génie. Le vide intersidéral qualitatif des productions "trop bien" promues par les féministes donne le vertige tellement c'est mauvais dans la grande majorité des cas. On est très loin du prix d'Angoulême ou de n'importe quelle nomination à une foire au boudins locale. C'est juste du militantisme décérébré.

Quant aux prix et honneurs, si tu es créateur (un/une vraie, hein) on s'en fout. On crée parce qu'on a besoin de créer. Si on a un prix, ok, c'est très bien, mais on s'en tape fondamentalement. A la limite, faut y aller en soupirant parce qu'on va perdre sa soirée en smoking ou en robe ad hoc.

Connaissant Bretécher (pour en revenir à elle) je ne pense pas que ne pas avoir eu de prix l'ait plongée dans des abimes de désespoir. Une soirée raclette avec des potes devait franchement lui faire bien davantage plaisir. Et n'importe quelle nomination devant les foules ébahies n'aurait changé ni son talent ni sa renommée. Elle était un peu au dessus de ça. Ce sont les frustrés qui font la course aux statuettes et autres balivernes.
Et les frustrés, elle connaissait un peu.:-)

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Sur le fond, ton constat est que ça va, merci, les choses et les genres sont à leur place, le reste n’est que de l’agitation (ou les qualificatifs que tu choisis).

Mon regard est que vivant la fin (j’espère) d’un patriarcat encore très marqué, la visibilité et la reconnaissance des femmes et de leurs apports aux arts, aux sciences, à la société... est encore largement déficitaire. En cela – et sans avoir dit que Bretécher est une auteure féministe – son travail a certainement contribué à réduire ce déficit, donc selon moi à faire, aussi, œuvre de féminisme. Comme quand elle dit qu’elle s’est tourné vers l’auto édition pour s’affranchir du paternalisme des grandes maisons d’édition (je cite), qui, à talent 'égal', publient une écrasante majorité d’hommes.

Là-dessus tu déroules ta certitude de savoir et quelques insultes. Ah non pardon, là encore tu m’éclaires : Fred ne t’a pas insulté, il a "fait une constatation, certes méprisante mais parfaitement justifiée" (sic). De son point de vue, bien entendu.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Ah le grand méchant patriarcat... il y avait longtemps.:-) Au moins trois jours.

Tu restes très attaché à la notion de notoriété "les femmes qui manquent de reconnaissance". Je viens de te dire que la reconnaissance n'avait aucune valeur, et était juste bonne pour ceux qui ne la méritaient pas en général, mais manifestement on n'est pas d'accord. Ca reste un statut enviable pour toi.

Tu t'imagines vraiment que "réussir" est plus simple pour un homme? Puis-je te dire - mais tu t'en fous, et tu as raison, je m'en fiche aussi, c'est juste un fait - que sur les 125 étudiants qui ont suivi le même cursus que moi (4 ans tout de même) je suis le seul à avoir exercé? Tu t'imagines que ça a été tout simple parce que j'ai une bite et des couilles de "téussir" (Bon tout est relatif aussi :-))? Ben voyons!

C'est marrant, on parlait hier avec une amie (qui est dans le milieu de jazz) d'une fille que nous connaissions (un peu pour ma part, beaucoup pour la sienne)et qui était une sacrée chanteuse et guitariste. Depuis ses 20/22 ans jusqu'à l'année dernière, on l'a vue progresser à grands pas, au point de se dire que dans 20 ans (vers ses 45/50 ans, avant ça, on ne peut pas prétendre ou très rarement à la maturité artistique)ce serait une top pointure. Un son à la Bonnie Raitt. Une belle voix et un superbe toucher.

Bon, à 29 ans elle arrête. Parce que les concerts dans les bars, les kilomètres, les cachets de misère, elle a sa dose. Et qu'elle voudrait un petit appartement, un chat et une fiat 500. Et un bébé bien sur. On ne sait pas encore qui sera le donneur de sperme (le biomane comme dirait Bretécher), mais elle va trouver. Pas de souci. Et sa Stratocaster et son Marshall sont au grenier maintenant (ou dans la cave, je ne suis pas sur).

Par contre des musicos mâles (les fameux bitards, c'est ça?), bons au mauvais, de 50/60 ans voire plus, suffisamment passionnés pour vraiment y consacrer leur vie et courir le cacheton, il y en a beaucoup. Qui vont accepter les conditions de merde pour leur passion jusqu'à leur mort (ou presque).
Voila ce qui empêche bien des femmes de devenir "visibles" voir "célèbres". C'est le méchant patriarcat des méchants vieux musiciens blancs. Ben voyons.

Et puisqu'on parle égalité, ou sont donc les filles dans les aciéries, les hauts fourneaux, et autres joyeusetés? Je peux te le dire: il n'y en a pas. Pas valorisant, salissant, tout ça... juste bon pour les "encouillés".
Bon, à part dans "Flashdance" bien sur. Ca ça fait rêver chez "Osons le féminisme". Enfin, j'exagère peut être sur ce coup là.

C'est sur que c'est plus facile de devenir "journaliste, Paris/Londres/New York/Tokyo (sans rire hein, c'est du vécu)".
Alors que bien sur on est pigiste au Dauphiné libéré à mi-temps.
Tout ça à cause du méchant patriarcat bien sur.
Triste vie! Quelle injustice tout de même.

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

Bretécher était féministe que tu le veuilles ou non.

Dire ça d'elle et l'utiliser pour insulter féminisme, c'est utiliser la mort d'une personne pour la rallier à TA cause.

Le matriarcat existe. Le viol et la violence conjugale est perpétrée dans la majorité par des hommes. Le sexisme existe et tu en es là preuve.

Tant qu'il y aura des PDO sur terre le féminisme sera nécessaire.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Patriarcat*. Faut croire que PDO a hacké mon clavier.

Répondre
gravatar

a - il y a 7 mois

Je rêve ou c'est PDO qui corrige le texte de Fred ( Patriarcat, Matricarcat ) en disant que c'est PDO qui a hacké le clavier ?

--> PDO = Fred sont la même personne ! Gros troll !

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Ah merde...:-)
Alors Fred? On s'est réveillé? Pas trop de bleus à l'âme?
Mais es tu conscient de ce que tu écris Fred, mon garçon?
"Le matriarcat existe".
Mince la barre de rire.

Répondre
gravatar

Alice - il y a 7 mois

Il est vraiment super con ce mec avec son exemple tout pété au sol ?

Moi je fais des études de génies mécaniques et je dois démolir des mecs harceleurs tous les jours. Et je vais bosser dans la crasse vu que j'aime les voitures.

Alors tes arguments de fion tu te les mets dans ce même endroit.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Je te crois sur parole Alice!
Tu es une héroïne. :-) (ou un héro: l'exactitude de genre et les pseudos, ça ne fait pas toujours bon ménage, hein....):-)

Répondre
gravatar

Alice - il y a 7 mois

Mais espèce de petit troll.

Donne ton adresse email que je t'envois une preuve formelle alors.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Alice, mon enfant... voyons!
Tu es une grand(e) comique, toi. On se calme là...
Vas chercher ta clef à molette et va défoncer une ou deux carrosseries, tu verras, ça va te faire un bien fou! :-)
Une preuve formelle par mail... ah putain!:-)

Bon, désormais, même si c'est drôle, je vais me borner à ceux et celles capables d'aligner plus de deux neurones. Les jeux et les ris, ça va un moment hein.

PDO

Répondre
gravatar

hello - il y a 7 mois

J'ai pas le courage de lire toute votre prose haineuse. Pouvez vous me faire un résumé (15 lignes maxi)? Merci d'avance.

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Ah ouais, mais sous l’habillage de phrases à rallonge tartinées sur tes (PDO) souvenirs persos, c’est un vrai discours nauséabond en fait 😶
Heureusement, je crois assez que l’histoire enterrera ta vision du monde.
Malheureusement, pas assez vite.

Répondre
gravatar

B - il y a 7 mois

hello : En gros, PDO est un vieil aigrit sexiste qui ne supporte pas que Brétecher ait été une féministe. Et malgrés le fait qu'il y ait des interviews, des amis proches d'elle, des gens qui l'ont rencontré, à qui elle a confirmé ses positions, il persiste à dire que non c'est faux, et que de surcroît féminisme = vieille aigrie hystérique.

Du coup ben on dit à PDO que c'est un gros con et lui il répond en faisant le malin et en s'enfonçant de plus en plus dans son caca.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Navré de te décevoir, mais no one chance, l'enterrement.
Mais on va peut-être en rester là, aussi sans épiloguer davantage...
Quant on n'est pas d'accord le dispositions de l'autre sont toujours toujours nauséabondes. Ca va dans les deux sens.

PDO

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

PDO is the new Valentin. Quoique je préférais largement ce dernier.

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

@PDO
Pas du tout : être en désaccord, par exemple sur la lecture du travail de Bretécher n’implique absolument pas que l’opinion de l’autre soit nauséabonde.
Ce sont des propos qui se dévoilent qui le sont : nier, contre toutes les évidences, l’impact du patriarcat, et considérer que les femmes qui ne sont pas visibles, ou reconnues, ou publiées (etc...) à l’égal des hommes, n’ont à s’en prendre qu’à elles-mêmes, que si elles avaient un talent égal ça viendrait tout seul, qu’elles s’empechent elles-mêmes par confort... ça c’est nauséabond.

Pour l’avenir, la seule chose que tu peux espérer c’est que le mouvement ralentisse suffisamment pour que tu n’en souffres pas trop, mais ce monde là sera bel et bien enterré, et le plus tôt sera le mieux.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Tu sur interprètes à ta mode Em.
J'ai dit que dans mon métier il y avait pléthore de femmes qui étaient des pointures.
Et c'est probablement le cas ailleurs.
Ce que je précisez, c'est que les femmes ont d'autres exigences de vie (comme l'envie d'un enfant, d'une vie plus rangée et confortable... etc)
C'est un choix, mais ça a impact. C'est ainsi.

Prétexter un soit disant patriarcat, c'est supposer que les hommes boycottent volontairement ces pauvres femmes, leur mettent des bâtons dans roues etc, tout simplement parce qu'elles sont femmes. Ce qui n'est pas le cas du tout.

Mais je vois surtout qu'à ce stade et surtout parrmi les jeunes, les deux sexes s'éloignent de plus en plus. Les unes comme toi se prétendant victimes, les autres - en tant qu'hommes - qui construisent leur vie en évitant les interactions avec les femmes.

Répondre
gravatar

Alice - il y a 7 mois

Hahahahahahahahahaha ce qu'il faut pas entendre.

La plupart de mes amies, de mon âge, émancipée du partiarcat, ont zéro envie d'enfants ou de rangement. Cette envie elle se fait à deux.

Et oui mon cher PDO ce qui entrave la route des femmes dans des métiers plus techniques c'est bien le partiarcat et le sexisme. Mais bon tu as l'air d'avoir le cul à la place du cerveau donc ça sert à rien.

Je dirais juste : ok boomer.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Et je te réponds: My pleasure Zoomer.
Toujours à la pointe de l'expression novatrice, hein, Alice?
:-)

Répondre
gravatar

El - il y a 7 mois

Faut vraiment qu'on interdise internet aux vieux mecs, ça leur réussit pas

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

@ El
J’espère que c’est pas uniquement une question d’âge, ou de genre 😬😶

Répondre
gravatar

El - il y a 7 mois

Les deux.

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Ah, c’est râpé pour moi alors 😓

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Zut mon post n'était pas terminé, et il s'est clôturé après une mauvaise manip.

Mais bon, je vais laisser ça en l'état: il y aura surement quelques hyènes post adolescentes qui vont me donner prétexte à continuer. Demain. J'ai d'autre chose à faire ce soir.
Lâchez vous, les garçons et les filles. Si j'ai le temps ou l'envie, on règlera ça demain donc. Mais par pitié, exprimez quelque chose de cohérent, pour certains.

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

Oh ben oui, zut, toi aussi alors tu fais des fausses manips ?
"On s'est réveillé ? Pas trop de bleus à l'âme ?"
Je te cite, mais ça n’a aucun sens.

Ne te sens pas obligé de revenir... Reste au 19è, c’est confortable pour tes idées.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Bonjour à tous,

Merci pour vos échanges, qui même s'ils sont tendus, restent courtois et sans trop de flood. Je pense que vous ne tomberez jamais d'accord (et ce n'est pas grave). J'ai bien aimé lire votre conversation.

PDO > Tu dis avoir suivi un cursus avec 125 élèves pendant 4 ans, et être le seul à travailler dans ce domaine ?! Serait-ce trop indiscret de te demander quel est ton métier ou ton activité, du coup ? 🤔 Juste par curiosité. Et que font aujourd'hui tes anciens camarades ? 😳

Bonne soirée à tous !

Répondre
gravatar

Em - il y a 7 mois

C’est courageux de lire tout ça 😳

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

Je peux bien sur te répondre Laurel. Mais je préfère le faire par mail si ça ne te pose pas de problème.
Moins je laisse d'indication sur ce que je fais et qui je suis, même pour ce genre de détail, mieux ça vaut.
J'imagine que tu comprendras.

PDO

Répondre
gravatar

a - il y a 7 mois

Te laisse pas avoir Laurel, PDO/Fred s'est grillé tout seul un peu plus haut en se mêlant allègrement les pinceaux.

ça me rappelle misc.engueulades et autres délires sur les NG.

J'ai la nostalgie des low-kicks des Justin Bonaventure Pochard, G2N, et autres fonctionnaires occupant leur temps à ravir les internautes par leurs saillies.

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

La honte, sans doute.

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 7 mois

Rôôôh le mythoooo! Comme il se la joue.

Répondre
gravatar

PDO - il y a 7 mois

La honte de quoi Freddy? De me perdre dans des discussions stériles avec des zozos qui changent de pseudos pour faire croire qu'ils sont plusieurs à partager une opinion? :-)
Je n'ai plus 15 ans mon grand. J'assume très bien ce que je dis. Et quant j'ai une opinion elle est réfléchie. Je n'ai rien d'un buvard prêt à accepter des positions juste parce qu'elles sont dans l'air du temps.
Bon, je dis ça, je ne dis rien, spas...

PDO

Répondre
gravatar

Fred - il y a 7 mois

Facile de croire qu'il s'agit de la même personne. Moi aussi je me propose à te donner mon adresse mail pour te prouver mon identité.

Mais bon, tu l'as déjà refusé à Alice, donc on imagine bien que tu ne cherches qu'à avoir raison...

Répondre
gravatar

Christophe - il y a 7 mois

Ça doit être un peu bizarre de travailler avec un Joffrey énervé qui te regarde en permanence ^^

Super pour les tirages pour Ulule :)

Répondre
gravatar

Raquel - il y a 7 mois

J'ai eu la même pensée en regardant la photo 😅

Répondre
gravatar

Pim's - il y a 7 mois

Le premier dessin me fait penser aux personnages de Gladys et Georges dans la Flander's Company :D

Répondre
gravatar

BoP - il y a 7 mois

Ca manque de couettes quand même :)

Répondre
gravatar

CLaire - il y a 7 mois

Pour le T-shirt, je préfère les couleurs 1 et 4.
Le pistache est pas facile à assortir (et tout le monde n'aime pas tant les couleurs un peu fluo), et le rose saumon fera rosâtre pour certains - et le 7 rose ressort moins sur cette couleur plus proche.

Le dernier modèle, le bleu, est le plus asse-partout, et celui qu'un plus grand nombre de gens acceptera sans doute de porter, mais le orange est bien aussi, car il est plus gai mais sans non plus déconner (bon, le 7 rose ressort moyennement sur le fond orage, c'est vrai, mais j'aime quand même).

Répondre
gravatar

jacques-humule - il y a 7 mois

Je verrai bien, pour les t-shirt, une diagonale qui partirait du dos de la tortue pour arriver au niveau du haut de la queue de la baleine avec bien sûr 2 couleurs différentes. Cela complique la chose mais ça apporterait de la profondeur au dessin.

Répondre
gravatar

Pam Sy - il y a 7 mois

Merci Richard pour le partage de cet article, plus parlant que bien des disputes

Répondre
gravatar

Hermine - il y a 7 mois

Bonjour Laurel ! Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, mais je suis la jeune fille avec qui vous discutiez par mail pour lui donner des conseils sur le dessin. En tout cas je vous remercie, vous admire, et grâce à vous j'ai fait beaucoup de progrès. Merci infiniment.

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 7 mois

Oui, bien sûr, bienvenue à toi, Hermine ! 🙂

Répondre
gravatar

Noname - il y a 7 mois

Elle dort pendant ses poussées de croissance ? La chance ! Moi c'était tout le contraire, ils étaient infernaux !

Répondre
gravatar

Agnès - il y a 7 mois

Hermione est terrifiante, mais si drôle ^^
Vous avez mis Joffrey en gransd dans votre bureau? Il vous manque? 😂

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante