Joffrey promet de ne pas fermer le bureau de San Francisco. Rassurée, je rentre chez moi... il n'aime pas que je pense qu'il nous a arnaqués.
"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 
gravatar

soufron - il y a 2 ans

Au moins vous serez prêts pour votre prochaine boite. Vous avez un peu collectionné toutes les erreurs possibles sur celle-la. Après tout, il faut payer pour apprendre.

Répondre
gravatar

Jean-Marc Leroy - il y a 2 ans

"Tu l'écriras bien dans ta petite bédé, là, hein?"

Répondre
gravatar

Axelle Xela - il y a 2 ans

MENTEUUUUUUUUUUR

Répondre
gravatar

Hélène Damit - il y a 2 ans

Là nous sommes un peu plus de 11 000 avec la colère qui monte, qui monte...

Répondre
gravatar

Mary Melly - il y a 2 ans

Raaah tu fais durer le suspense XD j'ai tellement hâte qu'il se retrouve comme un con avec la moitié de son équipe qui lui dit tchao

Répondre
gravatar

Max Lampin - il y a 2 ans

Ai confianssssssssssssse
Croaaaaaaaaaa z'en moaaaaaaaaaaaaaa
ça se précise

Répondre
gravatar

Sophie Pampamdoll - il y a 2 ans

Mythooooo

Répondre
gravatar

Justine Durand Bonneton - il y a 2 ans

😖🔫

Répondre
gravatar

Audrey Bottero - il y a 2 ans

Pitêtre que pour lui, malhonnêteté n'a rien à voir avec bêtise, mauvaise foi et injustice?

Répondre
gravatar

Rébecca Gohe de Martino - il y a 2 ans

Aaah mais en soi c'est vrai qu'on l'a jamais vu le dire directement, je suis allée vérifier au début 😂

Répondre
gravatar

Cath Imini - il y a 2 ans

Il devrait faire de la politique, il a la mauvaise foi pour :p

Répondre
gravatar

Magali Giordano Brachat - il y a 2 ans

Mais envoie le bouler! Ca nous fera tous du bien hahaha

Répondre
gravatar

Katchoum - il y a 2 ans

On dirait qu'il essaye de s'auto-persuader à force de répéter qu'il a toujours été honnête... Quel tordu!

Répondre
gravatar

pierstoval - il y a 2 ans

D'un point de vue pragmatique et totalement objectif, au fond, à part cette BD qui ne fait que le supposer, est-ce qu'il y a quoi que ce soit vous permettant de *prouver* qu'il vous rembourserait le déménagement ?
Si c'est le cas, ça peut changer beaucoup de choses...

Répondre
gravatar

Tartofrez - il y a 2 ans

Non, et elle le dit à la page précédente : ils n'ont aucune preuve écrite de l'arrangement.

Répondre
gravatar

Nem Ito - il y a 2 ans

Il faut le faire interner !

Répondre
gravatar

a - il y a 2 ans

En affaires, tout est permis !

Gouverner c'est prévoir. Qui qui se lance en affaires sans écrit doit ensuite en supporter les conséquences.
Nul ne peut se targuer de sa propre légèreté, en matière de business, la légèreté est une faute.

Ce principe n'est pas valable pour les salariés, bien sûr.

Des écrits, des écrits, toujours des écrits ! Les paroles s'envolent, les écrits restent.

Je suis certain qu'il existe une fable de La Fontaine pour illustrer ce propos.

Répondre
gravatar

v - il y a 2 ans

Bien sur, donnons raison au tortionnaire, ne nous encombrons pas d'une morale et des valeurs inutiles, soyons des animaux.
Clairement, adrien et laurel n'etaient pas préparés a se défendre et c'est pour ca que jeoffrey a adhéré au projet, depuis la premiere désinformation jusqu'aux promesses non-tenues, c'est le problème des passionnés vs profiteurs. Alors oui, jeoffrey n'a pas dit qu'il rembourserait le demenagement, mais qu'ils se rembourseraient sur les premiers bénefs, et apres? Ca reste dégueulasse.
Dans une moindre mesure, c'est comme le recruteur qui pretend que les frais peuvent etre considéré comme du salaire lors de la négociation. Quel jeune ira verifier ce propos?
Mais jetons la faute sur les abusés, celle qui se fait violer l'a toujours un peu cherché aussi, non?
Il faut arreter cette facilité, a.
L'abuseur est le fautif. Point.

Répondre
gravatar

a - il y a 2 ans

Mon pôôvre, vous mélangez tout.

Nous avons affaire ici non à des salariés, mais à des personnes qui se lancent dans l'entrepreneuriat. Se lancer sans connaissances préalables de ce monde là est fautif. En droit, on appelle cela une légèreté blâmable.

Quant à la comparaison avec le viol, elle vous discrédite car totalement hors sujet.

Répondre
gravatar

v - il y a 2 ans

L'image du viol est très a propos au contraire, puisque c'est uniquement pour te reprocher de chercher à culpabiliser des victimes d'abus divers pour leur "légèreté".

"Se lancer"? "En droit"? "légèreté blâmable"?
Ne sont-ce pas Luc et Jeoffrey qui sont venu vers Adrien pour commander un jeu pour commencer? Ont-ils ou non participé à la décision de monter la société? Si, et si.
Donc Adrien et Laurel se sont surement fait "recruter" par 2 abuseurs professionnels. Pas au sens "legal" auquel tu tiens tant, evidement.
Explique-moi pourquoi des entrepreneurs face à une bande organisée sont moins en droit d'être défendus qu'un salarié? Abus de pouvoir, Abus de confiance, désinformation, menaces, harcèlement moral, etc...
Je ne veux pas refaire le système, loin de là, mais laisse laurel tranquille avec ça.
Et une petite question réthorique. Adrien et Laurel sont en tord légalement? Et depuis quand ce qui est légal est-il juste?

Répondre
gravatar

a - il y a 2 ans

"Explique-moi pourquoi des entrepreneurs face à une bande organisée sont moins en droit d'être défendus qu'un salarié?"

Tout simplement qu'un salarié n'est pas à égalité du fait du lien de subordination. Il n'y a pas égalité des parties devant le contrat.
Alors que les associés ont tous les mêmes droits, la seule différence réside dans le nombre de parts qu'ils détiennent.

Les deux protagonistes de cette histoire auraient été mieux protégés s'ils avaient été salariés de droit français.

Répondre
gravatar

v - il y a 2 ans

Je voulais dire de TON point de vue, pas de celui de la loi.
Vu que tu lui reproches presque cette bd, qu'elle a légalement le droit de faire, c'est que c'est une question de point de vue.

Répondre
gravatar

Anthony Jacquet - il y a 2 ans

Faut pas oublier les consignes même de ce deal qui ont pas été dit directement par lui : Si vous faites un jeu qui marche. Parker a certes très bien fonctionner, mais le second qu'ils ont créé fut un carfarnaum suite à ce soucis de pub. Evidemment, la discussion n'a plus le même sens d'un projet à l'autre. L'envoyer bouler, l'insulter ou quoique ce soit maintenant mettrait en péril le peu de dignité qui reste à Laurel et à sa famille, même si je suis d'accord que là ils touchent le fond. Faut malheureusement des fois attendre le moment propice pour rebondir et non foncer droit dans le mur... La carte verte est leur ultime chance de se retirer les chaînes au pied qu'ils ont.

Répondre
gravatar

Juu Mushu - il y a 2 ans

C'est pas possible, il se voile la face en fait. C'est comme ça qu'il fait pour continuer à se supporter. Il s'auto-persuade !

Répondre
gravatar

Bertrand Keufterian - il y a 2 ans

Twist final, personne n'est réel : tout se déroule dans la tête de Plume :)

Répondre
gravatar

foducool - il y a 2 ans

"et surtout, oublie pas, hein, j'ai jamais été malhonnête"

(p$^@in ça m'scie d'entendre un débit de c%ù!neries pareilles)

Répondre
gravatar

Sébastien - il y a 2 ans

S'il le répète encore, ça va devenir vrai ? :)

Répondre
gravatar

Adrien Cubertafond - il y a 2 ans

une leçon à 8000 € rentre mieux qu'une leçon gratuite ... :-/

Répondre
gravatar

a - il y a 2 ans

Ta phrase pince-sans-rire m'a bien fait rigoler.

Répondre
gravatar

Steve Requin - il y a 2 ans

Juste le fait de mettre Laurel sur Parker tout en niant à mort le succès de Caterpillar, c'est une manoeuvre de manipulation.

Étape 1: "Laurel, tu es une merde dans tes propres projet."
Étape 2: "Laurel, JE suis ton sauveur: JE t'ai trouvé une personne qui aime tes dessins: L'auteur de Parker."
Étape 3: "Monsieur l'auteur de Parker, JE vous ai trouvé une artiste qui excelle à dessiner Parker."

Ainsi:

- Il empêche Laurel d'avoir du succès avec ses propres créations.
- Il la convainc qu'elle n'est bonne que pour contribuer au succès des autres.
- Il a le beau rôle en tant que "sauveur" de Laurel.
- Il a le beau rôle en tant que fournisseur d'artistes pour l'auteur de Parker.

Il faut se méfier des gens qui nous apportent des solutions tout justes bonnes à à peine survivre aux problèmes qu'ils ont eux-mêmes créés.

Répondre
gravatar

Maman BCBG - il y a 2 ans

Il le croit sincèrement hein? Il ne s'envisage pas une seule seconde comme pouvant être le méchant de l'histoire...
Bon à ce stade, moi je n'arrive même plus à être en colère... Je pense que vous même vous aviez juste envie que ça s’arrête non? :( C'est tellement... décourageant...

Répondre
gravatar

Morabius Loehid - il y a 2 ans

Les gens malhonnêtes qui sont eux même convaincus de ne pas l'être car ils mentent tellement qu'ils s'en persuadent eux même : Le bonheur. Des fois ils le savent quand même mais continuent de mentir pour rester dans une "ligne de conduite" qu'ils se sont instaurés à la base. Ils doivent sans doutes se dire que mêmes démasqués ont aura toujours le doute ?

Répondre
gravatar

Kitof - il y a 2 ans

Une question : Si a ce stade, ta BD avait déjà commencé, il ne pouvait ignorer que vous aviez en tête que le déménagement était pris en charge par Boulax ? Tu le précise dès le début de ta BD ?

Répondre
gravatar

QX - il y a 2 ans

J'ai relu le début et en effet, d'après Adrien, Il a seulement dit qu'il rembourserait le déménagement si le jeu fonctionnait.

Répondre
gravatar

Pierre - il y a 2 ans

les meilleurs menteurs ce sont ceux qui croient à leurs mensonges ... ça s'appelle l’autosuggestion ...

Répondre
gravatar

Chatinieres Charles-Antoine - il y a 2 ans

un pervers narcissique en force

Répondre
gravatar

Martin Feragotto - il y a 2 ans

'Je n'ai jamais été malhonnête" c'est vrai : il a toujours été PROFONDÉMENT malhonnête :

Répondre
gravatar

François Conil - il y a 2 ans

Le sale gaslighting de malade....

Répondre
gravatar

Tom Thomas Krebs - il y a 2 ans

en même temps, il fait tellement de choses, il a pu oublier certains détails... c'est que c'est pas facile d'être patron ! Vivement votre carte verte !

Répondre
gravatar

Gaelle Forgeot - il y a 2 ans

rhaa mais tuez-le !

Répondre
gravatar

Max - il y a 2 ans

C'est qu'il me met le doute à force... Pareil, il fait vraiment partie de ces gens qui ne réalisent pas du tout ce qu'ils font, ceux qui ont leur propre petite histoire qui se déroule dans leur tête et ne colle pas avec la réalité. Ça ne change rien à la gravité de son comportement, mais ça expliquerait certains trucs. Comme cette discussion, là, où il a l'air de sincèrement vouloir votre bien ce qui est en décalage complet avec son attitude le reste du temps. A moins que ce soit le pote qui parle et pas le professionnel ? Vous aviez déjà mentionné qu'il était différent dans les deux cadres.

Répondre
gravatar

Will - il y a 2 ans

Sur la question du déménagement, la planche 19 dit clairement qu'il ne sera pas pris en charge par Boulax (mais que si la boite marche bien, les bénéfices permettront aux héros actionnaires de finir par s'enrichir au point d'effacer cette dépense). Du coup sur ce point, il n'y a concrètement pas de fausse promesse, même orale ...Ca explique la surprise du méchant au gros nez.

Répondre
gravatar

val - il y a 2 ans

il essaie de s'en convaincre ?

Répondre
gravatar

Sylvain - il y a 2 ans

A chaque fois que tu as parlé du remboursement du déménagement dans la bd, c'était toujours Adrien qui te rapportait des propos lors de réunions auxquelles tu n'as pas assisté. Aurait-il mal compris ? La seule fois où Joffrey en parle, c'est pour dire que si la boite fait faillite, il paiera les frais de rapatriement en France. C'est peut-être vraiment un problème de communication pour le coup. Ce qui n'enlève rien aux autres crasses que vous avez pu subir. Mais là j'ai l'impression que c'est lié à une ambiguité (volontaire?) dans les propos.

Répondre
gravatar

Franck Jammes - il y a 2 ans

A force de le répéter, il arrivera peut-être à s'en convaincre.

Répondre
gravatar

Firenze - il y a 2 ans

Il s'essaie à la méthode Coué. ^^

Répondre
gravatar

aynen - il y a 2 ans

Alors qu'il a fait preuve d'une mauvaise foi à toute épreuve deux minutes plus tôt en défendant Luc...

Répondre
gravatar

Vini - il y a 2 ans

La dernière case et bien faite je trouve.
On voit bien que le personnage est au bout du rouleau et que gentiment Jojo remanipule comme ça l´arrange.
J´attend donc la suite pour voir quel virage l´histoire va prendre.
coup de théâtre? la carte verte est arrivée ?

Répondre
gravatar

Morémuse - il y a 2 ans

Allez, après ce déluge de mauvaise foi, je sors ma boule de voyance et je prédis l'arrivée de la carte verte dans les planches de la semaine prochaine :)

Répondre
gravatar

Anim★l - il y a 2 ans

Mon pronostic : il va faire un geste et proposer de vous rembourser 25% du déménagement sous forme de prime exceptionnelle, parce qu’il est bon prince etc.

Un point intéressant : à ce moment là il a lu le début de ce qui s’appelait alors « the daily struggle », donc, comme il me semble qu’il en est question dès le début, il sait que vous attendez ce remboursement. Il avait donc préparé sa réponse, et la possibilité de faire une réponse en plusieurs temps.

Répondre
gravatar

Vince - il y a 2 ans

Bonjour,
Tant mieux si c'est bd permet a l'auteur d’extérioriser ses problèmes, mais plus on avance dans le temps plus j'ai la désagréable sensation qu'on assiste a une mise au pilori en ligne, Ok les collaborateurs en question sont surement des gros enfoirés, mais comment ce faire un avis objectif alors que l'on ne voit l'histoire que par le prisme naratif de Laurel?
Bonne journée.

Répondre
gravatar

Richard Ricard - il y a 2 ans

Je peux me tromper, et je sais qu'il est très difficile de contrôler ses émotions et réfléchir à ce qu'on va dire dans de telles conditions, mais Geoffrey a du avoir sa petite frayeur au moment où Laurel s'est marré, il a vu qu'elle a craqué et que n'importe quoi pourrait arriver, un procès, une démission catastrophe, une stratégie de sabotage, de la vengeance, mais quand elle a dit qu'elle est heureuse qu'il ferme pas SF, il a pu souffler un coup, elle a montré que quoiqu'il arrive, son rêve est de bosser à SF, et Geoffrey pourra donc sereinement continuer son plan réfléchit et machiavélique, faire de ses partenaires de simples employés dont il fera ce qu'il voudra.

Répondre
gravatar

Marlene Parisot - il y a 2 ans

Parker = Docker ?

Répondre
gravatar

Marie-Eve - il y a 2 ans

Et encore une fois, surtout comprend le bien, il n'a jamais été malhonnête avec vous

Répondre
gravatar

Tisseur_de_reves - il y a 2 ans

Hello Laurel
Une petite question, vu que je n'ai vu pas vu la réponse (mais peut-être ai-je oublié d'enlever les peaux de saucisson devant mes yeux...). Dans la BD, c'est effectivement Adrien qui avance l'argument du remboursement du déménagement pour te convaincre de signer les papiers. Dans la réalité, est-ce que tu avais effectivement entendu Joffrey évoquer la chose devant toi, lors d'une rencontre (formelle ou informelle) ? Ou n'as-tu eu, comme dans la BD, que les retours d'Adrien sur la question, sans que M. Pinocchio ne t'ait personnellement dit quoi que ce soit sur le sujet ?
Merci !
Ah, et as always, bravo !

Répondre
gravatar

Anim★l - il y a 2 ans

Pourquoi je sens venir qu’il va parler de fermer le bureau de SF prochainement ?

Répondre
gravatar

a - il y a 2 ans

As-tu pris connaissance du discours de Jean-Luc Mélenchon ce dimanche sur la culture, notamment sur les droits d'auteur ? Tu parlais du statut des artistes dans une de tes précédentes notes....

Répondre
gravatar

Laurel - il y a 2 ans

Concrètement, je pense qu'absolument aucun candidat n'améliorera la situation des auteurs de BD/romanciers/graphistes. Ni lui ni un autre.

Répondre
gravatar

Jamé 203 - il y a 2 ans

Deux pages 441 ? Ou bien c’est définitif, il n’y aura plus ques des pages 441 jusqu’à la fin ?

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante