Joffrey dit à Adrien de me dire d'arrêter la BD. Comme si en 2016 un mari pouvait donner des ordres à sa femme, quelle blague ! Du coup je continue de plus belle.

"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 

Laury-Ann LBr - il y a 2 ans

Oh ce regard vicieux, Joffrey ! Extrêmement évocateur... Sinon, toujours aussi fan de Brume 😍

Répondre

Juu Mushu - il y a 2 ans

OUAIS !!! VAS-Y LAUREL !!!! RÉBELLION !!

Répondre

Jennifer Parpette - il y a 2 ans

La fouine dans la fenêtre 😍 Ces petits persos secondaires me font tellement penser à la souris de Gaston Lagaffe ou la coccinelle de Gotlib ... J'adore j'adore j'adore ! Et Brume ! Elle est géniale...

Répondre

Jean-Michel Mateo - il y a 2 ans

YES !

Répondre

Lauriane Madison - il y a 2 ans

😂 j'adore le commentaire de Brume ! Quel retour de bâton phénoménal il s'est pris celui-là !

Répondre

Spadie Mesmin - il y a 2 ans

On en a gros ! Révolte !

Répondre

Rutsuku Fushin - il y a 2 ans

Autant Joeffrey est un gros c*n, autant là, il n'a pas tout à fait tort (et ça ne veut pas dire que je cautionne ses actions). Même avec les noms changés, avec Internet, c'est facile de trouver les références. N'importe quel moyen de communication peut faire un bad buzz sur un produit, une marque ou une entreprise. Heureusement que la loi est encore trop arriérée pour autoriser les oeuvres sous des noms fictifs.

Répondre

Chris Dufaun - il y a 2 ans

Allez Laurel ! L'oppression de l'homme-toucan ne passera pas !!

Répondre

Hélène Negles - il y a 2 ans

La bouille scandalisée de Brume dans la bulle 3… <3

Répondre

Éric de Berranger - il y a 2 ans

J'aimerais savoir où en était la BD à ce stade!

Répondre

Manon Giordano - il y a 2 ans

"Quel taliban" hahaha 😂 ça fait plaisir de te voir reprendre du poil de la bete ! 😀

Répondre

Cédric Roulliat - il y a 2 ans

"Joffrey" a dû péter une durite quand il a vu le succès de Comme Convenu...

Répondre

Carine Northman - il y a 2 ans

OUAAAAIS! :-D Ah, ça fait plaisir, des pages comme ça. Il doit être vert, vu comment "Comme convenu" est parti comme des petits pains sur Ulule. XD

Répondre

Adeline Lothindil Duterre - il y a 2 ans

Oh le sourire amoureux d'Adrien sur la dernière case... l'air de dire "je t'ai transmis le message, hein, c'est tout. Et je suis bien content que tu l'envoies chier mon amour" :p

Répondre

Bertrand Keufterian - il y a 2 ans

Et BIM !

Répondre

Caroline Schrödinger - il y a 2 ans

Il a raison, c'est trop d'honneur pour lui que de se retrouver dans une de tes BDs.

Répondre

Athina Vamvassaki - il y a 2 ans

Go Laurel - comics !!!

Répondre

Gillus Baggins - il y a 2 ans

Mais quel baltringue !

Répondre

Jülíe Fransdóttir - il y a 2 ans

La tête d'Adrien à la fin, trop amoureux et fière tout mignon <3

Répondre

Genevieve Henry - il y a 2 ans

Ready ? Fight mode activate !!

Répondre

Julien Hirt - il y a 2 ans

Sa démarche est déplacée, mais il n'a pas tort: il y avait de bonnes raisons de penser que cette BD allait nuire à l'entreprise

Répondre

Subaru Kondo - il y a 2 ans

Toutes les phrases commençant par "ah oui, et au fait" servent généralement à balancer une bonne grosse saloperie qu'on assume pas <3. Quel courage. Il ne sait pas qu'il a réveillé la berserk.

Répondre

Juliette Duflot - il y a 2 ans

Lau-rel!!! *clap!clap!clap!* Lau-rel!!! *clap!clap!clap!*

Répondre

Karl Bishop Weyland - il y a 2 ans

Réveille le super saiyen qui est en toi :p

Répondre

Alek Kayser Nogueira - il y a 2 ans

surtout qu'on retrouve tres facilement tout les protagoniste ^_^

Répondre

Alek Kayser Nogueira - il y a 2 ans

les lecteur ne sont pas non plus des mouton sans cervelle. On se doute que Laurel - comics raconte son ressenti, son point de vue, on est jamais objectif, on force toujours un peu le trait, et le lecteur peut lire entre les ligne aussi, c'est une fiction basé sur des fait réel, apres tout, elle ecrit dans le livre que toute personne ressemblant a une personne dans la vie ne serait que fortuite ^_^ (soit c'est ironique, soit sarcastique, soit c'est un peid de nez ;) )

Répondre

Aurélie F. Kaori Coloriste - il y a 2 ans

pourquoi il veux qu'elle arrete ? il à quelques chose à se reprocher ? s'il n'avais rien à se reprocher, le fait que laurel dessine une BD sur eux ne devrait pas lui poser de problème. Il à donc totalement conscience de ce qu'il fait et de l'image qu'il va véhiculer

Répondre

Mathieu 'Regulus' Bonnet - il y a 2 ans

Et encore, il a de la chance que cette planche n'ait pas pu sortir à l'époque où il a dit ça!

Répondre

Steve Requin - il y a 2 ans

"Allons donc, Grospif! Faire une histoire qui s'inspire de fais réels afin de dénoncer le comportements des tarés, ça se fait beaucoup, tu sais!"

Répondre

Mel Nemi - il y a 2 ans

GO Laurel, GO !

Répondre

Bénédicte Dat - il y a 2 ans

Le problème, c'est que visiblement pas mal des abus que Joffrey a commis sur Laurel et Adrien n'ont pas de preuve écrite (y a qu'à voir le freinage des quatre fers qu'il opère quand on les lui demande par mail), et les infos sur la société sont très vite trouvables, même si Joffrey a largement craché sur le droit du travail, menti sur énormément de choses et arnaqué nos deux amis, il reste un risque de diffamation...

Répondre

Farmace Rhaiden - il y a 2 ans

Laurel, simple curiosité mais au moment de cette demande (ô combien raisonnable de sa part XD) tu en étais à quel stade de la BD ? Il y avait déjà matière à faire de "reproches" pour lui ?

Répondre

Dorothée Ogre - il y a 2 ans

Tu m'étonnes, que "c'est mauvais pour la boîte"... Clairvoyant, le mec!

Répondre

Olivier Lebert - il y a 2 ans

Mauvais pour lui et pour Luc Terreux, surtout. ;)

Répondre

Ambre Vigneron - il y a 2 ans

✊ courage ! On vous soutient !

Répondre

Lili Shiloh - il y a 2 ans

OUAIIIIIS ! Révolution !!!

Répondre

Simon Delvaux - il y a 2 ans

J'adore la tête de Brume dans les dernières cases ainsi que l'écureuil dans la 2 :) Du coup, petite question, les écureuils du coin s'amusent vraiment à narguer brume ?

Répondre

Helene Aguilar - il y a 2 ans

Liberté d'expression il connaît pas lui 😠

Répondre

Virginie Boutard - il y a 2 ans

mais bien sur ! et la marmotte dans le papier d'alu !!

Répondre

Jeanne Deaux - il y a 2 ans

"Mais quand on crois"? C'est pas plutôt "Même quand on croit"? C'est juste une question, ne m'incendiez pas, je suis cute!

Répondre

Ely Akane - il y a 2 ans

FIGHT!

Répondre

shadylane - il y a 2 ans

Bah, il a raison pour le coup, c'est assez clair que c'est pas "corporate" et plutôt mauvais pour l'image de la boîte, que de déballer les histoires internes de Boulax sur Internet en étant encore associée et salariée (même si ce dernier point est toujours resté très flou dans la BD, apparemment il n'y a pas de contrat de travail ?). Il y a là aussi une certaine inconscience de la part de Laurel, et une vision très décalée par rapport au comportement attendu au sein d'une entreprise - même si c'est une start-up dont on est co-fondateur.

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Coucou ! Il y a d'autres personnes qui en parlent, ici: https://www.facebook.com/Comme.Convenu.BD/photos/a.1444938255826988.1073741828.1442819006038913/1729223757398435/?type=3&theater
Désolée mais les commentaires de Facebook ne s'affichent plus, depuis quelques notes. Peut-être qu'ils ont modifié leur code, on essaie de réparer vite ce souci. 🙂

Répondre

Elwin - il y a 2 ans

Il l'a bien cherché, cf les 300 planches précédentes. Pour ne connaître aucun reproches, il faut être irréprochable, la boîte comme le pdg. Et comme rien ne bouge en discussion interne...

Répondre

a - il y a 2 ans

"Pour ne connaître aucun reproches, il faut être irréprochable, la boîte comme le pdg."

euh, non.
La loyauté du salarié envers son employeur est un devoir, même si ce dernier commet des erreurs.

Répondre

Aëlle - il y a 2 ans

Laurel a raison !
Face au comportement odieux de Joffrey, elle se défend avec la meilleure arme dont elle dispose.

D'autre part, je ne suis pas sûre que l'attitude de Joffrey correspond au comportement attendu au sein d'une entreprise.

Répondre

Franck Jammes - il y a 2 ans

Ce n'est pas corporate non plus d'entuber ses associés.

Répondre

Naboki - il y a 2 ans

T'en étais à quelle planche quand il a dit ça? On début c'était pas encore "Mauvais pour la boite" ... ?

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Une quinzaine à peu près. 🙂
(vers le moment où le contrat est signé, je crois)
Je vais le préciser dans la prochaine planche.

Répondre

Tzia - il y a 2 ans

Donc, y a encore rien de terrible (comparé au reste) à ce moment là.
Clairement, si ça l'a chatouillé si tôt ce n'est pas parce que la BD était mauvaise pour l'image de la boite.Simplement, il a compris que tu n'allais pas la jouer "Bienvenue au Pays des Bisounours" et "ouais! monter une boite avec des associés pareils c'est trop de la balle".
Il était déjà évident (eh, le titre c'était Daily struggle! ) que tu ne créais pas cette BD comme un outil promotionnel hyper édulcoré mais comme une thérapie.
Du coup, ce qui était mauvais pour l'image de la boite, c'était surtout que son comportement allait devenir public....

Il a donc clairement conscience d'agir comme une grosse m.....

Répondre

Héloïz Dastarac - il y a 2 ans

Quel taliban Haha cette punshline

Répondre

bod - il y a 2 ans

Oui, mais là, il faut nous donner des indications sur la page du tome 1, sinon nous on ne s'y retrouve pas.

J'adore les dessins en général, mais je pense que le portrait de Laurel dans la dernière case la dessert un peu (sans cou, avec une drôle de barbe, une drôle de bouche et une chaise casque), par contre Adrien est très bien. Bisou quand même.

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

En effet, on dirait une barbe ! C'est le col. Je vais retoucher ça. Merci !

Répondre

Franck Jammes - il y a 2 ans

ça s'harmonise avec le "taliban".

Répondre

Heu - il y a 2 ans

Petite question vis à vis de ta remarque sur le mari qui donne des ordres : Est-ce que ton personnage et celui de Yann se parlent directement parfois ?

Car si ça n'a jamais (ou rarement) été le cas, je ne vois pas le problème à ce qu'il passe par qq'un d'autre pour faire passer son message, après tout les directeurs dans les boites font toujours/souvent passer leurs messages difficiles aux collaborateurs via leurs adjoints qui sont "là pour faire fusible".
Ce n'est pas forcément une marque de sexisme (d'ailleurs même si ton personnage est aussi co-fondateur et sans parler de la notion maritale, est-ce qu'il ne considère pas Adrien comme hiérarchiquement au-dessus de ton perso ?).
Sur ce coup là je le vois plutôt comme une marque de faiblesse de ne pas vouloir en parler directement (peur de l'esclandre ?).

Maintenant c'est juste une question par rapport à la lecture de la BD et donc pas pas rapport au vécu réel de la situation.

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Yann ? Oui on se parle souvent, à ce moment là, enfin on va souvent boire des cafés en tout cas.

Répondre

Anim★l - il y a 2 ans

Je pense que Heu voulais demander si Geoffrey et ton personnage se parlent, il a fait un lapsus.

Répondre

Stéphanie - il y a 2 ans

tu ne confondrais pas Yann (le stagiaire au nez pointu) et Joffrey (le patron despote) ?
Parce que là c'est Joffrey qui dit à Adrien de dire à sa femme de cesser la BD....

Répondre

Heu - il y a 2 ans

Oui erreur de nom merci pour la rectification

Répondre

hodor - il y a 2 ans

En meme temps, Laurel ne partage aucune tache avec Yann, qui va plutot coder avec Adrien et donc parler davantage a ce dernier qu'a Laurel...

Répondre

Laure - il y a 2 ans

Ils sont co-fondateurs. S'il a un problème avec Laurel, Joffrey doit lui en parler directement, ca ne rime à rien de passer par un autre co-fondateur (même s'il se trouve être son mari). Un e-mail poli et argumenté aurait été de bon ton.

Répondre

Heu - il y a 2 ans

Que ce soit mieux qu'il lui parle directement je suis d'accord.
Je dis juste que le fait qu'il ne l'ai pas fait ne se rapporte pas forcément à un comportement sexiste.
Comme le complète blou , ce n'est pad forcément explicite avec les donnees en notre possession

Répondre

Evhell - il y a 2 ans

Pour moi, il lui dit clairement en temps que conjoint.

J'adore le regard ravi d'Adrien sur Laurel en dernière case ! :D

Répondre

blou - il y a 2 ans

Moi je trouve que ce n'est pas si clair que ça, jusqu'à présent on a plutôt vu le sexisme de luc. Après je crois aussi que Geoffrey a voulu dire ça, mais ce n'est pas explicite du tout (en tout cas je n'y ai pas pensé en lisant la première case). Après tout juste avant laurel a dit qu'elle ne venait plus au bureau et Geoffrey semble se méfier des traces écrites. Peut-être que si sa phrase disait "dis à ta femme" ce serait plus évident.

Répondre

Franck Jammes - il y a 2 ans

C'est aussi parce qu'elle ne vient plus dans la boite.

Répondre

Axelle Xela - il y a 2 ans

Et quel succès ta bd suivie par des milliers de gens et ton projet Ulule qui a cartonné ! Dans ta face Joffrey (et Cul Terreux aussi hahaha)

Répondre

Audrey - il y a 2 ans

Quel plaisir d'avoir quelque chose sur lequel joeffrey ne peut pas demander le contrôle !!!! On sent ton personnage retrouver une part de liberte !!!

Répondre

Calliopitudine - il y a 2 ans

J'adore la petite tête de Brume dans la case trois ! Elle me fait bien marrer ! :D

Répondre

Max Lampin - il y a 2 ans

Aïe aïe aïe (ou chic chic chic?), ça sent la fin prochaine de la collaboration Laurel/Boulax.
Tant que Ad est dans la boite l'affreux Joffrey mangera son chapeau, mais après?
J'adore jouer les Nostradamus :)

Répondre

JuS* - il y a 2 ans

Certaines personnes du marketing diront "tant qu'on parle de moi, même en mal, c'est déjà ça" ... les "bad buzz", où les gens savent que la publicité va être critiquée mais archi vue (du type la dernière campagne GiFi) et notamment générer du trafic sur le net, sont de plus en plus courants ... ça devient même une forme à part entière de marketing.
Le seul "problème" serait si une clause du contrat de Laurel était "rompue", par exemple qui empêcherait qu'elle ait une autre activité à côté (ce qui ne semble pas le cas avec Docker) ou si on lui reprochait une atteinte à l'image de l'entreprise (et c'est souvent sur ce point là que les salariés se font avoir) ou encore de la diffamation (mais là c'est plus la boîte, mais la personne qui est impactée ...).
Pour ce qui est de la remarque sur le mari, cela dépend de la fréquence des échanges que Laurel a avec Joffrey. S'ils ont l'occasion de se voir régulièrement , alors ce n'est peut être pas du machisme, mais au moins du manque de courage que de ne pas le dire directement à la personne concernée ...ou comme dis plus haut, un stratagème pour faire passer la pilule.
Enfin sur la dernière case, c'est clair que Laurel ne se met pas en valeur ... sur le coup j'ai cru que la lèvre inférieure était énorme, pour après coup me rendre compte que c'était le menton !!
N'empêche, super BD, que je suis depuis le début ! Keep up the good work !

Répondre

Philou - il y a 2 ans

Superbe. Merci. Cette BD est en train de devenir une oeuvre.

Répondre

Marlene Varnerin - il y a 2 ans

Allons, enfants de la patriiiie !
Aux crayons citoyens !
Formez vos bataillons !
Dessinons, dessinons

Note pour Joffrey, s'il nous lit : ne JAMAIS se mettre à dos un dessinateur. Jamais. ^^

Répondre

Timo Jolivet - il y a 2 ans

Essayons un peu de recoller les bouts, entre la BD et aujourd'hui (Nov 2016). Un indice...

Répondre

Romain Peiffer - il y a 2 ans

est ce que vous vendez des t-shirts "Jeoffrey"

Répondre

Romain Peiffer - il y a 2 ans

j'aimerai aussi des pins, des sac a dos et des trousses

Répondre

Marion - il y a 2 ans

Je suis cette BD depuis le début (j'ai participé à Ulule bien sur) et j'adore voir la suite quasi quotidiennement c'est un régal, merci!
Juste un détail si je peux me permette: Brume passe des bras d'Adrien sur les jambes de Laurel trés rapidement. Elle est furtive!
Après je ne sais pas si ça vaut le coup de le changer, je te laisse le choix bien sur :-)

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

C'est vrai qu'elle est rapide, oui ! 😊

Répondre

Colas Nahaboo - il y a 2 ans

Ce qui est grandiose, c'est de regarder les interviews des 2 clowns dispo sur le web, et leur schizophrenie: au début ils ne parlaient que de 3 co-fondateurs de la boite - visiblement en omettant Laurel - mais ils n'arretent pas de mettre en avant sa patte graphique, car ils sont conscient que sans elle, leur boite n'aurait aucune chance.

Plus généralement, le contraste entre le discours séduisant - mais fantaisiste - sur le web des protagonistes réels et l'envers du décor montré la BD - réel - est ce qui la rend universelle pour qui a travaillé ou cotoyé ce milieu d'"entrepreneurs", avec le talent de Laurel, bien sûr.

Répondre

chloe.popi - il y a 2 ans

Est-ce que c'est à ce moment là qu'est apparu le petit laïus en bas de chaque planche du blog ? (le prédécesseur de "Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." )
Je crois me souvenir qu'au début il n'y avait rien de tel.

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Oh je crois que la phrase y est depuis toujours, mais sous des formes différentes. (mais je peux me tromper, j'ai une très mauvaise mémoire)

Répondre

Lucy - il y a 2 ans

Chic chic vous abordez enfin cette question que je me pose depuis le début de Comme convenu! Can't wait de lire la suite!

Répondre

Elsa Tran - il y a 2 ans

ouuuuuaaaaiiiiiiiiisssss!!!!!

Répondre

Es - il y a 2 ans

Je ne vois pas de machisme ou de talibanisme au fait que Joffrey passe part l'intermédiaire d'Adrien pour parler à Laurel :
- il a Adrien sous la main alors que Laurel bosse à domicile, tout simplement.
- c'est pas nu grand courageux, il sait que Laurel a plus de risques de lui exploser à la tronche qu'Adrien, donc il fait le choix "facile"
- après tout, Adrien vient aussi de passer par un intermédiaire pour faire fléchir Joffrey.

Répondre

Blob - il y a 2 ans

ça commence a me gonfler toutes ces personnes qui "ne voient pas le sexisme", on ne peut nier une oppression systémique alors que les 2 antagonistes ont un comportement clairement sexiste avec Laurel depuis le début de la BD. Y'a un moment où faut nommer le problème au lieu de penser que c'est juste une paire d'enfoirés comme un cas isolé. Beaucoup d'hommes sont comme ça car la société leur apprend à mépriser les femmes depuis leur naissance. Si vous voyez pas le sexisme, mettez vous à la place d'une femme, juste une journée qu'on rigole. La Bd parle de sexisme régulièrement depuis le début sans avoir encore mis les deux pieds dedans, mais ça sent l'écrasage de couilles de CEO a grands coups de BD satirique. GO, GIRL <3

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

C'est vrai que ce n'est pas forcément clair dans cette page là, mais en effet c'est l'accumulation qui me fait dire ça.

Répondre

blou - il y a 2 ans

En fait je suis assez perdue, je relis l'histoire depuis le début, et souvent le personnage de laurel dit que Joffrey n'est pas sexiste (pour Luc il n'y aucune ambiguité). C'est en réponse à des suggestions de Brume et de gens extérieurs. Du coup je me demande, est ce que j'ai loupé le fait que le personnage de Laurel se voilait la face au début, ou est ce que le sexisme de joffrey est plus insidieux que celui de Luc, mais tout aussi voir plus nocif car il est discuté, minimisé et nié.

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

C'est vrai, ce n'est pas très clair !

Répondre

Ella - il y a 2 ans

Je crois que c'est une des planches les plus joussives à ce jour ! (Ca et le rembarrage de Luc il y a déjà un moment quand il avait voulu faire des remarques à Laurel sur ses dessins) ! ^^

Mais c'est vrai que l'attitude de Goeffrey est d'autant plus surprenante qu'il n'y ait rien eu de "compromettant" dans les planches parues au moment où il demande à Laurel d'arrêter la BD.
C'est vraiment qu'il ne doit pas aimer que le contrat soit rappeler (genre... l'agent que Laurel devait avoir pour faire la comm' de ses albums... ??).

Mais sinon, je rebondis sur Blob une seconde, je veux bien croire qu'ils sont très sexistes (ne serait-ce que par l'attribution de 0% des parts au début, puis seulement 2% à Laurel, pourquoi?comment?) et même si ça a été pointé dans d'autres contextes, mais sur cette planche, ça donne un peu l'impression de sortir de nul part... Juste parce qu'il passe par Adrien ? C'est light.
Après bien sûr, c'est une BD, c'est difficile d'être exhaustif sur ce genre de remarques...
Je ne sais pas du tout si c'est possible, mais peut-être que des planches avec des rencontres de Geoffrey et Laurel où celui-ci ne la laisse pas faire des choses sous le prétexte que ce serait "trop compliqué pour elle" ou des trucs comme ça aiderait à replacer le contexte...

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante