On ne peut pas du tout rentrer, tout arrêter, même si on en a envie. Le retour en France nous coûterait bien plus que tout ce qu'on a: on creuserait une dette abyssale.

"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 

Mav Enture - il y a 2 ans

Et à quel moment les deux enf...ants de salauds vous remboursent les frais liés au déménagements? Parce qu'il n'en est plus jamais question...

Répondre

Olibria - il y a 2 ans

Comme convenu est vraiment passionnant et émouvant, tellement que c'en est difficile de vous lire si mal. Heureusement qu'IRL c'est derrière vous.

Répondre

Gregory Santos - il y a 2 ans

en fait ces deux bâtards ont fait de vous leurs esclaves gagnant juste assez pour (sur)vivre sans aucune perspective d'avenir...
https://youtu.be/8gk3EAqrHvA

Répondre

Laurent Dormoy - il y a 2 ans

c'est l'occasion rêvée pour leur foutre la pression: "Joffrey, on peut discuter de ta solution, mais seulement quand Boulax nous aura remboursé tous nos frais".

Une fois que c'est fait: "On a réfléchi, on n'est pas intéressés :-D".

Répondre

Banane - il y a 2 ans

J'ai du mal à concevoir que légalement il n'y ait pas de recours. Mais bon, si rien n'a été signé, ils peuvent sûrement prétendre que le déménagement, l'avance des frais, tout ça, ce n'était pas leur choix...
Bref, prise d'otage de CEO et de son chéquier, vous êtes aux USA oui ou non? :-)

Répondre

Brunelle Gerber - il y a 2 ans

Mais peuvent-ils refuser ? Et sur quels arguments ?

Répondre

Manon Giordano - il y a 2 ans

Gné j'avais l'espoir qu'Adrien ne soit pas si désemparé :/

Répondre

Juliette Duflot - il y a 2 ans

Mais ce suspens!!!!!

Répondre

Éric de Berranger - il y a 2 ans

Je déballerais tout à l'abruti à gros nez. Point par point. Calmement mais fermement. Ce que je trouve dingue c'est qu'ils sont cofondateurs réduits à rien, pendus à la bêtise calculée de Gronez. Truc de ouf.

Répondre

Fred - il y a 2 ans

Vous n'avez pas pensé à faire un film de cette histoire ? Le cocktail de biopic/emotions/méchant détestable/tout-fini-bien pourrait avoir du succès :-)

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Ce serait sympa ! 😊

Répondre

Max Lampin - il y a 2 ans

C'est le moment d'exiger le remboursement du déménagement comme préalable obligatoire à la suite des opérations, sans s'engager sur quoi que ce soit.

Répondre

citygirl - il y a 2 ans

salut ! je me demandais si une version de Comme convenu était disponible en noir et blanc (non colorisé)? je trouve que ça a bien plus de charme en noir et blanc

Répondre

Pim's - il y a 2 ans

Dire que le regard d'Adrien laissait tellement présager que l'heure de la revanche avait sonné... Et ben non, bonjour le pétard mouillé. RAAAAHHHH, mais il va venir ce coup de boule dans le sale pif de Joffrey, à la fin ?

Répondre

Alexandre Jobard - il y a 2 ans

"American dream"

Répondre

Leslie Boulay - il y a 2 ans

Il y a forcément une échappatoire. Justement parce qu'on ne peut pas prendre les gens autant pour des cons ET avoir tout prévu.
( Et aussi parce que Laurel et Adrien y seraient encore sans cela ^^)

Répondre

Emmanuel Marty - il y a 2 ans

"Sunk cost fallacy". On continue de s'enfoncer pour ne pas admettre qu'on s'est trompé / qu'on a cramé de l'argent pour rien etc. La bonne décision serait de rentrer

Répondre

Elodie Lambdas - il y a 2 ans

Et là le Père Noël arrive sur une licorne et on a le miracle tant attendu et mérité: on vous sort de la merde !

Répondre

CestParti - il y a 2 ans

Vous ne l'avez pas fait, c'est bien.
Mais vous avez fait un pari terrible, surtout pour une famille.

Répondre

Dim - il y a 2 ans

J'adore cette BD autant que je déteste le binôme infernal mais j'avoue que j'ai hâte de connaitre le dénouement de cette histoire, là ça commence à tourner un peu en rond :/

Répondre

Sylvain Pointeau - il y a 2 ans

Il faut voir combien ca coute d'arreter mais aussi combien ca coute de continuer! Profitez aussi de cette occasion pour demander le remboursement de vos frais. Vous etes partenaires ne l'oubliez pas.

Répondre

Max Lampin - il y a 2 ans

Je n'aime pas vraiment la tournure que ça prend.
Nos héros sont écrasés par l'adversité, dessinés tout petits, la super idée de la mort-qui-tue de Ad se révèle être d'une banalité un peu affligeante et sent très fort la méthode Coué.
Rien de nouveau donc.
Effectivement, il reste l'intervention surnaturelle de la fée bleu, pardon, de la carte verte. Pourquoi ne pas jouer au Loto en attendant.
Pourtant nos héros tiennent Joffrey par les c***, comment peuvent-ils ne pas s'en rendre compte?

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Ils s'en rendent compte, ils ne cessent de le dire.

Répondre

Cathy Paine Flamme - il y a 2 ans

J'attends avec impatience le miracle de la carte verte qui finalement va arriver plus tôt que prévue.....

Répondre

Max Lampin - il y a 2 ans

Ils s'en rendent compte mais ils ne prennent pas l'initiative, ils sont comme tétanisés. Quel dommage. M'enfin on ne connait pas tout les tenants et aboutissants.
Heureusement on sait que d'une façon ou d'une autre, ce sera happy-end pour conclure.
Et je rêve d'un truc: que ce soit nos héros qui balancent un jour l'imprécation sacrée à l'affreux Jojo et non l'inverse: "Comme convenu!" sur l'air de "par Horus, demeure!"

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Si, ils prennent un avocat et tentent d'avoir une carte verte.
Ce n'est pas rien comme projet car c'est loin d'être gratuit.
Pour payer ça, ils ont utilisé tout ce qu'ils ont eu lors de la vente d'une partie de leurs parts.

Répondre

Ran - il y a 2 ans

Je viens de découvrir cette histoire et j'ai tout lu d'un seul coup, j'ai été scotché. En plus comme je suis codeur (amateur) de jeux vidéos je suis rempli de sympathie pour nos héros !

Mais par contre, c'est encore plus dur à croire que de la science fiction des années 70... J'ai le sourcil qui s'est levé dès la page 8 et qui ne s'est plus jamais rabaissé. Mettre son destin entre les mains de types qu'on connaît à peine sans aucune possibilité de repli au cas où ça tournerait mal... C'est pas de la confiance, c'est de l'abnégation...

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

C'est une énorme erreur oui. J'espère que cette histoire pourra empêcher, avec un peu de chance, d'autres personnes jeunes et naïves de faire la même chose. En tout ça ça m'aurait peut-être aidée à me méfier de lire ça avant de m'engager.
Comment as-tu connu ma BD, s'il te plaît ? 🙂

Répondre

Ran - il y a 2 ans

Bah je trainais sur blogsbd.fr et je me suis dit, tiens, ça fait des années que je suis plus allé sur le blog de Laurel, allons voir s'il y a du neuf ^^ (ça doit être ton chouette caméo dans le Little Blog Adventure de Thorn que j'ai vu l'autre jour qui avait fait germer l'idée) (chouette jeu soit dit en passant)

Pour expliquer un peu mon incrédulité stupéfaite, il faut dire que mon premier métier c'est la sûreté nucléaire, et le concept "il ne faut jamais qu'une erreur unique, aussi fondamental soit-elle, puisse conduire à une catastrophe" est le premier qu'on apprend le premier jour... et qu'on répète tous les jours pendant toutes les années suivantes ^^

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

D'accord, merci ! 🙂

Répondre

Anto0085 - il y a 2 ans

Idem, j'ai découvert hier, et j'ai plus lâché, ... je suis arriver parce-que Thorn a mis le lien sur l'image que tu as fait pour ses 10ans de blog. Est ce ton histoire, ou un semblamt cr paul ressemble etrangement à Seb(bip) et jofrey...a Arth(bip) visuelement parlant.

Répondre

Audrey - il y a 2 ans

Bon, on touche le fond là, et c'est très dur de lire ces pages mais à la fois on sent qu'il se passe quelque chose, que la situation va se retourner à un moment donné. En tout cas, on entrevoit cet espoir, les personnages ne se font plus avoir et vont s'en sortir!!
On a tous hate de ce moment je pense, car peu importe les points de vue, une telle situation toxique sur le plan personnelle est affreuse.
Vivement lundi! :)

Répondre

Julien Noyer - il y a 2 ans

Je sais que le retournement de situation arrive à un moment... Je compte les minutes pour le voir !!!

Répondre

soufron - il y a 2 ans

Chère Laurel, votre bd et votre aventure m'ont énormément inspirés pour mon dernier article dans Esprit - où je vous cites expressément. Dites mois si vous voulez que je vous l'envoie en pdf : http://www.esprit.presse.fr/article/soufron-jean-baptiste/la-silicon-valley-et-son-empire-38978

Répondre

Laurel - il y a 2 ans

Merci beaucoup !!

Répondre

petitelune - il y a 2 ans

Je souffre rien qu'à lire ces quelques cases! Heureusement qu e je sais qu'il y a un happy end.

Répondre

Jean-B - il y a 2 ans

Je m'amuse plus à lire les commentaires que la bd et pourtant, tous les jours je clique pour avoir la suite.
Comme dans Tintin, les méchants sont très méchants et les lecteurs prennent pour argent comptant l'exagération des caractères mais n'oubliez pas que les "héros" finissent tous par gagner même quand ils sont dans un situation où ils ne "peuvent s'en sortir".
Dans tous les cas, cette bd une excellente leçon sur les rapports de force et qu'il est préférable d'avoir des contrats bien écrits que de faire confiance même à d'excellents amis, on ne sait pas à l'avance l'évolution des relations.
Si l'héroïne se décourage si facilement, le héros a, lui, une très grande force de caractère. :)

Répondre

mel - il y a 2 ans

En lisant les commentaires optimistes, c'est rassurant sur la suite, mais lire les dernières planches prennent vraiment aux tripes. Il faut un courage énorme pour traverser une épreuve pareille, qui s'étale en plus sur la durée, mine de rien. Je suis admirative malgré les erreurs qui ont certes été commises car vous ne baissez pas les bras, l'un est toujours là pour l'autre, pour pouvoir continuer à avancer. Vivement la suite et surtout le retour de bâton sur les deux fils de chacal x( Et compte sur moi et beaucoup d'autres pour sauter sur le tome 2 au moment venu ;)

Répondre

Gabriela Kedra - il y a 2 ans

*trépigne*

Répondre

Amaia Delacassonade - il y a 2 ans

Je vois beaucoup de donneurs de leçons juridiques / comportementales dans les commentaires de cette planche. Un peu d'empathie et d'humilité ne vous ferait pas de mal. C'est très facile de juger sans être soi-même dans cette situation :/

Hâte de voir un dénouement positif Laurel aaaah 🙈

Répondre

Sabine Amar - il y a 2 ans

ça fait au moins 10 fois que je viens sur la page pour voir s'il y a du nouveau, trop dur le suspense :)

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante