Nous n'avons pas peur de nous faire virer pour trois raisons.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

Talesia - il y a 3 ans

Je ne comprends pas la logique. Tout le début de l'histoire est basé sur le fait que les personnages sont dans une situation difficile car leur premier déménagement n'est pas remboursé et ils n'ont pas les moyens de faire le voyage retour. Et là d'un seul coup Adrien dit que s'ils étaient virés ils seraient remboursés rapidement ET qu'on leur paierait le deuxième déménagement. Comment peut-il avoir cette certitude?

Répondre

Laurel - il y a 3 ans

Il n'y a pas de certitude, c'est "il devrait" dans le sens moral, pas judiciaire.
Je devrais peut-être reformuler cette phrase case 3.

Répondre

Jean - il y a 3 ans

Hello. Autre détail que je ne comprend pas dans la case 3. Adrien ayant vendu une partie de ses parts (on a pas su combien au final ?), vous ne pouvez plus avoir 23% de la boite, puisque 23% c'etait la situation d'avant la vente d'une partie des part d'Adrien. Ou alors j'ai raté un truc ??

Répondre

Laurel - il y a 3 ans

En fait c'est plutôt 14, je me suis trompée, il faut que je corrige cette page... ^^'

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante