Comme convenu, l'histoire en BD d'une start up de jeux vidéo en Californie.
On arrête Gourmand Caterpillar. bah! Un échec de plus!
Comme convenu, l'histoire en BD d'une start up de jeux vidéo en Californie.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."     



Comme convenu, l'histoire en BD d'une start up de jeux vidéo en Californie.

Manon Giordano - il y a 3 ans

Pas gentille brume :(

Répondre

Tout Petit Ouistiti - il y a 3 ans

Le boulet c'est Jeoffrey ! Pas toi! :-P

Répondre

Pauline Pamamapa Mangin - il y a 3 ans

J'ai adoré ce jeu ! Enfin, surtout les dessins et le gameplay... En tant que joueur on ne se rendait pas compte de tout ce qui se passait derrière... Et ce, même en étant super active sur le forum... Vu qu'on en est qu'à la moitié, je me demande bien ce qui va pouvoir se passer après !

Répondre

Aurore Lhm - il y a 3 ans

Ce jeu me manque!

Répondre

Gabrielle Skanda - il y a 3 ans

:(

Répondre

Xavier Arnoult - il y a 3 ans

Très gentille Brume d'enfoncer le clou. Un succès ou un échec pour un jeux vidéo est toujours collectif. Il ne faut surtout pas déprimer.

Répondre

Sinéad Lachever - il y a 3 ans

Ça donne tellement la rage ...

Répondre

Max Lampin - il y a 3 ans

Aaargh pour le "ce qui est fait est fait"
"J'étais passif avant, je suis passif après, toujours victime consentante"
Alors "ce qui est fait est fait", d'accord, à condition de saisir ce moment à bras le corps pour enfin partir sur de nouvelles bases qui tranchent radicalement.
Je l'espère sans y croire, juste un peu.

Répondre

Paladin - il y a 3 ans

Dans tous les projets il faut parfois savoir arrêter les frais. Mais c'est TRÈS dur.

Répondre

Blandine Kristjánsdóttir - il y a 3 ans

J'aimais beaucoup ce jeu et j'étais bien triste quand il a cessé de fonctionner. Et j'ai lu beaucoup de réactions en ce sens et de gens qui aimaient tes dessins.
Donc est-ce un boulet-échec pour toi ? Ce n'est pas ta faute s'il a été arrêté, Brume peut accrocher le boulet à Joffrey.

Répondre

Michèle Ledran - il y a 3 ans

Comme tu sais bien raconter, c'est un délice !

Répondre

Yannovitch - il y a 3 ans

Aaaaaaaaah HORREEUUUUUUUUUR !

Répondre

Audrey Delécolle - il y a 3 ans

J'aimais vraiment beaucoup ce jeu aussi, j'ai même donné des sous, j'ai donc été très déçue de constater à chaque lancement : "impossible de se connecter au serveur" pendant des semaines, et personne dans l'équipe (forum ou support par email) n'a dit que le jeu était fermé. Même quand il a été retiré des stores, aucune communication n'a été faite.
Ca prouve bien que vos deux neuneux de patrons n'en ont rien à faire des joueurs tant qu'ils ne jouent/n'achètent pas à leur manière : ils coupent tout sans rien dire à personne (y) .
Vu l'éthique de l'entreprise, ça ne donne pas du tout envie de jouer à ses autres jeux !

Répondre

fannizz - il y a 3 ans

Bien d'accord avec toi.

Répondre

Koyuki Mizumoto - il y a 3 ans

Pareil, ici des jeux qu'on fait et hop on stoppe. Certains ont meme pas vu le jour et apres 2ans de production on arrete tout.

Répondre

Baba Zingaretti - il y a 3 ans

J'adorais ce jeu...

Répondre

lelic - il y a 3 ans

L'INSERM n'a rien à voir là dedans.

C'est Winterstein & Jungwirth :

https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Winterstein+%26+Jungwirth++

Internet, c'est mieux que la télé !

C'est comment la télé, à Frisco ? Combien de chaines ?

Répondre

Youpi - il y a 3 ans

@Cerise:
Ca te tente des lasagnes "théoriquement" à la viande de bœuf? :D
Bon dessin :)

Répondre

Youpi - il y a 3 ans

Jamais joué à ce jeu mais lu une critique (mais je ne sais pas sur lequel de vos jeux elle portait, car je ne sais pas à quoi correspond gourmand caterpillar). Il y était dit que le graphisme était superbe, le thème du jeu sympathique... mais que la sensation de devoir payer pour ce jeu "gratuit" y était omniprésente, que les incitations à payer y étaient répétées et abusives. Ainsi que des incitations répétées à tweeter partout au sujet du jeu.
Bref, ça sent le commercial qui a mal fait son boulot.
Je sais que ce genre de comportement est courant sur les jeux "gratuits", après tout il faut bien se financer, mais il faut savoir le faire avec subtilité.
J'ai déjà désinstallé des jeux au graphisme super et au bon scénario, mais qu'il n'était pas possible de gagner de partie sans payer et qui étaient très intrusifs (du genre à faire vibrer à n'importe quel moment votre téléphone pour vous rappeler que pour 2$ vous pouviez acheter deux vies!).

D'un autre coté, pour t'enlever le "boulet", je dirais que si j'étais un chef d'entreprise cherchant un bon graphiste pour un jeu, je t'aurais contacté pour te débaucher de ton ancienne entreprise, la qualité des graphismes et des animations étant un des seuls points positifs du jeu.

Répondre

Richard - il y a 3 ans

Adorable Brume: prête à te proposer la corde pour te pendre! :D

Répondre

Tim Minkowsky - il y a 3 ans

"et surtout ne pas ... joffrey... tout le temps" (y)

Répondre

Thibault - il y a 3 ans

Dingue que vous n'ayez pas eu votre mot à dire sur l'arrêt de ce jeu dans lequel vous vous êtes tellement investi !

Répondre

Ilian - il y a 3 ans

y a que moi qui trouve l'enchainement des trois dernière planche aléatoire ? planche un on parle de tes échecs passés , planche deux un montre haloween au USA , plache trois un reviens sur les échecs mais ceux du présents cette fois , je trouve ça bizarre perso.

Répondre

Paladin - il y a 3 ans

Ben moi non absolument pas au contraire.
C'est des événements qui se passent dans un ordre chronologique et qui, de plus, donne un repère temporel.
Et ca donne aussi un sentiment de haut et bas.
Haut : cerise est bouclé (repère temporel).
Bas : du coup remise en question et pas de gros succès en 10 ans
Haut : halloween c'est la fête (repère temporel)
Bas : quelque jours plus tard arrêt du jeu

Alors oui enchainement rapide certes mais les événements s'enchainent rapidement aussi. Et laurel en plus nous file de bon repères temporel pour ce rendre compte de la vitesse des événements (ce qui manquait parfois avant)

Répondre

Itou - il y a 3 ans

Pareil. J'apprécie les rappels temporels, mais là il n'est pas très bien intégré je trouve (sorry Laurel, ça me fait bizarre de critiquer cette BD formidable). Ca fait un peu "vérité historique", alors que les deux pages "boulets" pouvaient se suivre et Halloween venir ensuite, pour montrer qu'il y a quand même eu de bons moments. Même si "ça s'est pas passé dans cet ordre", en tant que lecteur on s'en fiche, vu qu'on ne sait déjà pas ce qui relève de la fiction et ce qui est véridique.

Répondre

tetoy - il y a 3 ans

Après l'écureuil, au tour de plume XD

Répondre

Tolita Carrera - il y a 3 ans

Pour être franche, je m'y attendais hélas un peu snif... mais je pense que vous avez été très mal conseillés et mal entourés (je parle de pros hein pas d'amis). C'est vrai que dans le rush du voyage on n'a pas forcément le temps de voir les papiers, l'administration tout ça... Et puis merde quoi 75 000 personnes? Mais c'est plus que le stade de France !! Tu te rends compte? En sachant comment t'as commencé? C'est fantastique et en même temps un peu triste... Allez la vie c'est parfois une succession d'échecs mais il faut garder espoir! Mon seul regret c'est de ne pas avoir contribué financièrement au jeu car j'étais à l'étranger. Et dites-vous bien que la prochaine fois (je prie pour que ça arrive) ben faites gaffe!

Répondre

Anne-Maëlle Hécétou - il y a 3 ans

La dernière case est parfaite ! :D

Répondre

thibault - il y a 3 ans

Alors la vision de l'échec boulet c'est quand on est dans le creux de la vague. Lorsqu'on rebondit et avance (avec une remise en question par exemple), l'échec n'est plus un boulet mais un levier de réussite. Car il aura apporté l'expérience, les idées pour mieux faire.

Répondre

Max Lampin - il y a 3 ans

Euh, les bras d'Adrien, ça lui fait des oreilles à la Goofy.
Marrant, mais ça colle pas avec son état d'esprit :-)

Répondre

Les avatars sont liés à l'email via gravatar.com

Page précédentePage suivante