laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Nous avons peur que Joffrey continue à nous imposer des idées pourraves après la sortie du jeu sur l'Appstore.


"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a 2 ans

Cristophe

Je ne sais pas si le fait de toujours repousser un conflit est vraiment de la patience.

il y a 2 ans

Placebo

Des cas 2 à 4, on dirait qu'Adrien voit qqch sur son écran d'ordinateur qui lui fait adopter ce ton conciliant... Des menaces de Joffrey ? o:')

il y a 2 ans

gromph

Ah oui, les gros yeux de la case 3. J'avais pas fait gaffe. Du coup ma curiosité est éveillée ;) c'était fait exprès ?

il y a 2 ans

Laurel

Bonne remarque! Non ce n'était pas voulu. Je change ce regard. Merci!!

il y a 2 ans

rush

il m'enerve, il m'enerve, il m'enerve, il m'enerve, il m'enerve, il m'enerve, il m'enerve, il m'enerve, il m'enerve...
(adrien, pas Joffrey)...

Putain, c'est Ned Flanders...

il y a 2 ans

Laurel

Ah ah, en effet!

il y a 2 ans

iSkean

« Il sera plus détendu après ». Ou pas...
La patience d'Adrien est impressionnante!

il y a 2 ans

kristof k.

Raaaaaaaaaah, naïf Adrien, trop bon trop c*n!!! Ouvres les yeuuuuuuuuuuuuuuux!! ^^

il y a 2 ans

Axelle - @xela_85

Mais réveilles toi Adrien un peu ! grrrrrrrr

il y a 2 ans

Christophe

Je comprends complètement Adrien. Quand on a juste un poste d'intervenant il est facile de rentrer dans le lard pour demander des comptes. Par contre, à partir d'un certain seuil de responsabilité on ne peut plus vraiment se permettre de rejouer règlement de compte à O.K. Corral. C'est d'autant plus vrai lorsque l'on a des parts dans la dite société en plus des responsabilités.

Ayant vécu ça je comprends tout à fait sa réaction :)

il y a 2 ans

Laurel

Oui!

il y a 2 ans

Cristophe

Imaginons la suite de la fiction :
Il y a les gentils un peu cons (comme ici Adrien), il y a le méchant Joffrey, et il y a Laurel qui ne dit pas grand chose...C'est d'elle que va venir la révolte. Elle ne dit pas grand chose mais en secret elle prépare son coup... Et dès qu'elle sera prête, elle va prendre incontestablement le pouvoir !
Ceci est une fiction.

il y a 2 ans

Marshall Joe

(presque) rien a voir avec l'histoire, mais j'aime de plus en plus ton dessin. Il s'est fort affiné. Les expressions de vos visages sur cette planche sont vraiment tops. Simples et efficaces.

il y a 2 ans

Laurel

Merci! C'est vrai que dans l'idéal il faudrait que je refasse les planches du début.

il y a 2 ans

ND

Laurel, j'adore la case 3 et la 4 où tu...haem...ton personnage joue les psychologues improvisées. Je trouve bien aussi que tu montres le côté "double face" de ton personnage, avec d'un côté la colère contre un type qui abuse dans les grandes largeurs (je parle de Joffrey), et d'un autre côté le mode "compréhensif" et même prêt à lui "pardonner" (mais peut-être j'ai rien compris là-dessus).

Mais bon, ceci dit, le stress n'excuse pas tout. Quand je conduis et que je vais arriver en retard à un rendez-vous ça me stresse aussi, mais c'est pas pour ça que je vais rouler comme un taré et me mettre en danger avec les autres usagers de la route.
De même, je trouve ça scandaleux que Joffrey se "venge" en vous faisant payer (et pas au sens financier ou monétaire du terme) ses propres difficultés psy.

Merci pour cette BD, c'est très excitant d'attendre chaque jour une nouvelle planche de cette histoire à suspence! ;-)

il y a 2 ans

Laurel

Merci! :)

il y a 2 ans

Unlecteur

D'accord avec Laurel comme avec Adrien. Ce genre de personnage (Joffrey), ça peut se gérer, mais ça implique de la manipulation et c'est très chiant à gérer. Mieux vaut le virer dès que possible. Où lui confier un poste dans lequel il ne risque pas de faire de dégâts.

il y a 2 ans

Laurel

Exactement! Ça dépend des caractères.
Moi je ne peux pas, par exemple, j'ai horreur des caprices. Même chez les adultes.

il y a 2 ans

lelic

Il n'est pas 'zen', Adrien. Il a peur. Il fuit le conflit et désire avant tout être protégé.

C'est pourquoi il a choisi, par exemple, d'être avec une femme plus âgée, pour être protégé (commentaire psychanalytique de comptoir deuxième année).

Un homme sur de lui et dominateur ne se met pas avec une femme plus âgée, mais avec une plus jeune....

il y a 2 ans

Laurel

J'en parlerai plus tard dans la BD. Les personnages iront voir un psy. :D

il y a 2 ans

Lilybulle

Alors, heu, j'ai relus un peu les denrières planches... Et je ne vois toujours pas qui est ce "Orlando"? D'où est-ce qu'il vient? C'est un employé? Et il a eu autant de problème que Yann, alors? Puisque lorsque tu racontes l'histoire de Yann, tu disais juste avant (enfin, c'est Adrien qui expliquait la chose) qu'Orlando et Yann avaient eu tout deux des crasses. Puis Brume dit "Ah! Orlando. Laissez moi vous expliquer ce qu'il s'est passé..." Mais le directeur de la boite se nomme Florent. Du coup je suis perdue. Tu voudrais bien éclaircire ma lanterne, s'il te plait, Laurel? ^^

il y a 2 ans

Laurel

Orlando, ce n'est pas une personne, mais une ville. C'est noté page 85.
J'aurais pu mettre Miami par exemple à la place.
Tu penses à Orlando Bloom toi! ;)

il y a 2 ans

soleil

60 nuances de sado masochisme :-D
Idem super dessin, bulles, j'adore les yeux fâchés en lignes horizontale comme Larcenet. Ton dessin est moins "rond" que dans Cerise.

il y a 2 ans

Heliotrope

Psychologie de comptoir bonjour !

il y a 2 ans

Karlito

Hum, je ne crois pas qu'il n'y a que de la patience. Adrien a été le déclencheur d'une nouvelle vie aux EUA. En emmenant Laurel et le chat/criquet à la Pinocchio, il a une responsabilité sur les épaules. Si les choses ne tournent pas forcément dans le bon sens et qu'au final il sent qu'il est minoritaire (et un peu grugé sur les bords), il tendrait plutôt à applanir les conflits pour arriver au bout des choses, c'est à dire la réussite du jeu. Dans des projets de bouquins à illustrer, j'ai eu aussi des conflits avec l'auteur. Si on s'entête et on fait la tête dure, on arrive nulle part et le projet prend l'eau. C'est d'autant plus dur si on bosse un paquet de temps pour de la poudre de perlimpinpin et que l'on croisent tous les doigts pour que les ventes rapportent des droits d'auteur. Dans ce cas, on cale bien ses épaules, on ouvre délicatement un coin de son cerveau pour mettre le plus de Shadock frustrés possible et on applanit les choses pour finir le projet en étant le plus diplomate possible.
Je ne dirais pas qu'il est à ce point naïf, mais diplomate. Juste l'envie que le projet aboutisse et le succés permette d'envisager d'autres solutions.

C'est parfois Shadockien, mais il faut quelque fois savoir pomper pour atteindre son but.

Une question me turlupine. Il ya cette histoire de trinagle: Adrien 20 et les deux gugusses 40, LAurel 3. Si mon calcultrice Ferengis fonctionne bien, cela fait 63. Mais les 27 restant? Ils ne decident rien ou alors il y a un Ferengis dans mes neurones..? Ceux qui investissent non pas leut mot à dire??

il y a 2 ans

Arnaud

Si les 27 correspondent à des investisseurs financiers, je pense qu'ils n'agissent pas au jour le jour.
Juste en fonction du compte de résultat à la fin de l'année.

il y a 2 ans

Reubeuh

Lelic je suis pas d'accord avec toi et j'espère que les gens choisissent pas l'amour en fonction de ça, c'est un peu facile. On tombe amoureux d'une personne pour elle pas pour son âge.

Après je suis d'accord sur le fait qu'il évite les conflits et qu'il a sûrement un peu la trouille mais je pense pas que l'âge de Laurel ait un rapport là dedans. A la limite, sa force de caractère oui ! :D

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.