laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Le barbecue avec notre ami Xavier, on se plaint de Luc et Joffrey (pour changer).
Le vin français (par exemple le Bordeaux) est meilleur que le vin californien.
L'histoire d'une start-up de jeux vidéo dans la Silicon valley.



"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a 3 ans

Chris

J'ai découvert cette BD via Mac4ever. Maintenant, je viens directement à la 'source' pour lire la planche du jour. Dois-je remercier l'auteur pour m'avoir rendu accroc ? Mille fois oui et j'espère que cette addiction durera !

il y a 3 ans

Elbarto

Je trouve ça limite pire d'en être conscient et de ne rien faire, pire, en rire alors que ça impacte les autres personnes de la boite. Si au moins il ne s'en rendait pas compte, ça excuserait un peu plus (en quelque sorte).

En tout cas je remarque que au fil des planches, le pire n'est pas celui que l'on croyait...

il y a 3 ans

Axelle - @xela_85

Ce comportement n'est pas normal du tout même ^^ Tiens faut que je regarde ce que ça signifie les 7% / 18% je ne connais pas du tout !

il y a 3 ans

Nuggette

C'est marrant, je croyais qu'une partie de l'humour était dans le fait qu'il calculait son pourboire en pourcentages... mais apparemment non, vu comment vous en parlez, c'est comme ça aux Etats Unis ?

il y a 3 ans

en passant

Si tu payes par carte, il y a un espace pour mettre quel pourcentage tu veux donner, ou alors quand c'est à la main, plusieurs pourcentages sont calculés sur le ticket de caisse.

il y a 3 ans

ferotomate

Axelle, aux USA les serveurs sont payés moins que le smic local. Par contre c'est censé être compensé par les pourboires.

À chaque repas, les clients sont censés laisser entre 10% (si le serveur n'a pas été aimable, a fait beaucoup attendre etc.) et 20+% si le service a été impeccable.

En pratique, il est conseillé de laisser au moins 15%, et certains restaurants imposent 18% pour des repas à plus de 5 ou 6 personnes.

L'ennui c'est que certains clients ne supportent pas ça et ne laissent jamais de pourboire, ou dans ce cas 7% ce qui est limite plus insultant je trouve.

J'espère pour les personnages qu'ils ne comptent pas retourner dans ce restau où ils risquent d'être mal accueillis.

J'ai tendance à laisser 20% perso, principalement parce que c'est facile à calculer de tête :D

il y a 3 ans

Arnaud

Les Américains aussi peuvent ne rien laisser ? ou c'est surtout venant de touristes ?

il y a 3 ans

Japanese-Pink

C'est vrai que c'est principalement une affaire de touristes, mais les américains peuvent très bien ne rien laisser. Enfin, je ne sais pas ce qu'il en est exactement aux États-Unis, mais j'imagine que ça doit être sensiblement la même chose qu'au Canada où le système est le même.

C'est très rare, mais il m'est arrivé de ne laisser que quelques centimes de pourboire pour récompenser un service absolument exécrable (Les plats qui nous sont presque jetés, la fille qui nous ignore 2 fois sur 3 alors qu'il y a personne dans le resto et qui est désagréable la seule fois où elle nous parle, etc), tout comme il m'est arrivé de donner 35%. Mais les deux sont vraiment très rares, comme l'a dit ferotomate, ça tourne plus entre 10 et 20%.

il y a 3 ans

Axelle - @xela_85

Merci pour tes explications ferotomate !

il y a 3 ans

aaaah

case 4, c'est pas un peu bizarre la position du verre pour boire?
Vu comme il est placé, on dirait que le personnage place sa bouche au plein centre du verre...

il y a 3 ans

en passant

Les deux hommes donnent un bain de vin à leur barbe en fait :]

il y a 3 ans

Tiphaine

Et-ce que ce n'est pas l'expat (mais avec une nouvelle coupe de cheveux) qui parlait de la période "lune de miel" les six premiers mois ? Je me demande si cette théorie va se vérifier...

il y a 3 ans

ferotomate

Arnaud: Ça m'est déjà arrivé d'aller au restau avec des Américains qui ne laissaient rien, ou alors très peu. Après je ne saurais pas dire si à quel point c'est courant.

D'ailleurs, un des personnages au début du film Reservoir Dogs dit justement «ne pas croire aux pourboires».

il y a 3 ans

Arnaud

Merci

il y a 3 ans

Hoelenn

Disons que devant l'afflux de touristes et surement certains problèmes, j'ai déja vu certains restaurant, soit en zone touristique, soit des très huppés rajouter directement le pourboire dans la note, pour s'éviter les problème. Au canada c'était alors 13.5 % mais le tip est plus faible qu'aux US, on conseillait entre 10 et 15 grand max... Effectivement aux us j'ai plus souvent vu 15 20%

il y a 3 ans

Martin Penwald

Je vais me répéter peut-être, mais quand je vais au resto, je ne vois pas pourquoi ce serait à moi de payer les employés. Il y a un patron dont c'est le devoir, à la base.
C'est la principale raison qui fait que je vais rarement au resto.
De plus, cette histoire de pourcentage est complètement débile : pourquoi payer $6 de pourboire sur une facture de $30 et $3 sur une de $15 alors que les serveurs ont fait le même boulot ?
Bon, après, il faut bien voir que dans certains états, le salaire minimum pour les employés au pourboire est de moins de $3 de l'heure.
Dans un autre registre, au Québec, ce type d'employée doit payer des impôts sur ces pourboires, peu importe qu'elle en ait gagné ou pas.
Mais je trouve cette obligation très malsaine.
Personnellement, en dessous de $10, j'arrondis au dollar supérieur ou au ½ dollar si ce n'est pas assez, et au dollar supérieur+1 dollar entre 10 et 20 dollars. Et je ne mange pas si il est possible que j'en ai pour plus de 20 dollars.

Donc, sur un repas cher à trois, je ne vois pas le problème de ne laisser que 7% si ces 7% représentent plus de 7 dollars.

il y a 3 ans

ND

"...c'est cool que Joffrey sache qu'il a un caractère capricieux..."

A condition qu'il en fasse quelque chose de profitable pour les autres et plus particulièrement les gens "sous sa tutelle" dans la boîte (appelez ça comme vous voudrez mais c'est l'impression que ça me fait).

Sinon le côté cool me laisse plus que circonspect.

RV à la prochaine planche! ^^

il y a 3 ans

Marie

Mais qui Cerise appelle-t-elle Xavier (je croyais que c'était Adrien) ?

il y a 3 ans

choisirunpseudo

Ils mangent chez Xavier, le directeur financier, et Cerise veut mettre ou on lui a demandé de mettre la table. Faut suivre Marie :p

il y a 3 ans

Virginie

Les pourboires me rappellent toujours une phrase de Vian tirée de "l'écume des jours". Je devais avoir 12-13 ans que je l'ai lu la première fois et je m'en rappelle encore. Colin, le personnage principal, va à la piscine et donne un pourboire à l'ouvreur: "Un homme à chandail blanc lui ouvrit une cabine, encaissa le pourboire qui lui servirait pour manger car il avait l’air d’un menteur..." Cela m'avait marqué car c'est ce jour-là que j'ai compris l'importance du sens des mots. On parle, on communique, on utilise tellement de mots au sens détourné, sans faire attention au sens, au poids du sens, à la valeur du sens. Ce fut pour moi une grande révélation.

http://www.linternaute.com/acheter/pourboire/histoire.shtml

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.