laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Aux Etats-Unis, sans assurance santé, accoucher coûte 30.000 dollars en moyenne.

"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."


(edit)

Bon, je sais qu'en France "L'Etat" c'est nous, les contribuables, hein. Ça me paraît tellement évident en fait que je n'ai pas jugé utile de le préciser. Je crois que tout le monde en est conscient, que ce sont nos impôts et taxes qui financent la santé. 
Je ne préfère pas alourdir les planches, déjà trop chargées en texte, pour dire de telles évidences. 

Deuxième chose. Je ne juge pas l'accouchement à domicile, je ne suis pas contre ça (je ne me suis jamais posé la question en fait), et je trouve ça très bien que des femmes fassent ce choix, d'ailleurs. La case 3 n'est pas une critique de l'accouchement à domicile. C'est surtout là pour montrer que justement, certaines femmes ici aux US n'ont pas le choix, elles. 

il y a un an

Amb

Pas vraiment non. Il y a plus de financement que "juste" le contribuable.

il y a un an

loic

Non. Car la "contribution" nationale permet un droit égal en matière de santé à tous les citoyens, quelques que soient leurs revenus et leur classe sociale.
Ce qui ne revient pas du tout au même.
Qui plus est, contribution fixée en France à hauteur des revenus.

Pour prendre un exemple : un expatrié Français rencontré à Singapour, et ayant aussi vécu aux U.S. précédemment, m'a tenu ce discours :
"A Singapour, ou aux U.S., on a le choix de payer une assurance santé, une mutuelle, ou à contrario de ne pas le faire. J'ai fait le choix de ne pas le faire, et d'assumer à ma charge les frais de santé si il m'arrive quelque chose ou à un membre de ma famille..." Puis de railler le système français et notre système de "contribution" obligatoire donc...
La différence, c'est que cette personne, experte en fiscalité (et donc en défiscalisation), et que je qualifierais d'une morale douteuse, gagne beaucoup d'argent. Et que même si elle a décidé "d'investir" sur le fait que sa famille n'aurait pas de problèmes de santé les années à venir, pour faire l'économie d'une assurance santé (souvent très chères dans ces pays) pourra quand même faire face si il arrive quelques chose.
La même personne, qui n'a pas les moyens de se payer une assurance, aura juste le droit de ne pas se soigner...

Un autre exemple :
Un ami a une forme d'hépatite assez rare (10.000 personnes concernées en FR) pour laquelle un labo a trouvé il y a quelques mois un traitement. Ce traitement coute 32€ le cachet, soit 12000€ à l'année. Il est en France pris en charge par la sécurité sociale. Aux U.S., mon ami n'aurait pas eut les moyens de se payer ce traitement et de voir son espérance de vie prolongée. En d'autres termes, il serait condamné à mourir prématurément.

Voilà ce qui ne revient pas du tout au même...

il y a un an

djakk

Ben il aurait peut être pu se payer lui-même son traitement :
- le remboursement de la sécu fait monter le prix des médicaments
- la sécu (et la retraite) taxe notre salaire brut de 50% ! De quoi récupérer 12000€ par an, sans compter que du coup l'économie française est plus+ compétitive donc plus+ facile de gagner de l'argent …

il y a un an

Geo de Forest

"L'état ne couvre qu'1% des dépenses" : quelle est la différence entre "L'état" et "nos impôts" ?
D'où vient cette valeur de 1% ?

il y a un an

lelic

En France, on ne s'en rend pas compte, mais c'est la SECU qui prend en charge les frais de santé, pas l’État.

Plus exactement, le régime général :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Assurance_maladie_en_France#Le_r.C3.A9gime_g.C3.A9n.C3.A9ral

D'où l'importance historique de la loi dite 'Obamacare' http://fr.wikipedia.org/wiki/Patient_Protection_and_Affordable_Care_Act

il y a un an

jean-marc

etant moi même bénéficiaire d'un traitement un peu lourd je ne peux qu'approuver / appuyer. et je garde mon travail donc je continue de faire rentrer des cotisations. la solidarité est importante !

il y a un an

Audrey

J'adore ton dessin de la femme enceinte de la case 1, vraiment beau!

il y a un an

Amb

Euh... Et les hôpitaux publics? Parce que y a plein de nanas qui n'ont pas ces 1000$ aux USA et qui ont quand même des enfants.

il y a un an

Elegna

Il me semble que le cordon autour du cou arrive quand même suffisamment fréquemment pour que les sages femmes sachent le gérer, non ?
Mais il est certain qu'accoucher à la maison dans un mauvais cadre présente des risques, j'avais notamment lu le témoignage d'une maman qui avait fait le choix de l'accouchement à domicile pour son deuxième enfant, et ce dernier c'était très mal passé parce que le placenta ne s'expulsé pas, elle a su par la suite que la sage femme avait été exclue de l'hôpital pour fautes professionnelles et avait eu un blâme, si ça vous intéresse le témoignage de cette maman est ici: http://ledoubitchoublog.over-blog.com/

il y a un an

FX

Je n'y connais rien en assurance-santé, je ne sais pas ce qui va se passer, mais ma première réaction en lisant la dernière case si optimiste et pleine de confiance, ça a été "Non mais ils sont complètement débiles ou ils le font exprès ?".
Une intuition...

il y a un an

Raphaël

un petit cadeau en passant, suite à ton dessin de Biba http://www.arretsurimages.net/chroniques/2015-05-20/SNCF-cherche-pigeons-id7746

il y a un an

jean-marc

belle première case ! Mais vos persos me semblent tellement naïfs :(

il y a un an

Boule

Waouh vous avez l'air vraiment blasés de chez blasés et au bout du rouleau

il y a un an

Amb

Ouip, les gens adorent ne pas avoir la possibilité de se faire soigner sans devoir revendre un rein derrière au marché noir pour rembourser leurs dettes.

il y a un an

Youpi

@Rebecca:
Dans ton entourage (comme dans le mien), tu as probablement des gens qui râlent parce qu'ils sont en bonne santé et donc qu'ils "ne payent que pour les autres" (et qui se fichent de toute considération morale). J'ai une petite argumentation très compréhensible pour eux, bien qu'un peu technique.
Une personne pas soignée est une personne qui ne peut pas travailler. Donc qui ne rapporte plus à la société.
Une personne qui ne va pas se soigner pour une petite maladie mais attend d'être très malade va coûter beaucoup plus cher en soins au final et va avoir une forte baisse de productivité sur une durée plus longue.
Enfin, une personne malade devient un "réservoir" de maladie, susceptible de contaminer les gens sains. Plus elle passe de temps malade, plus la probabilité qu'elle contamine quelqu'un de sain (par exemple un type qui trouve que l'assurance maladie est trop chère) est élevée.
Bref, si nous sommes en bonne santé, c'est aussi parce que nous soignons les autres.
Et c'est rentable d'aider ceux qui ne peuvent pas se payer de soin à le faire. :)

il y a un an

Thomas Crayon - @thomascrayon

Et apres ça on en trouve encore pour râler sur le système français?!
Merci à toute la France de m'avoir permis d'avoir quatre enfants, je suis ravi de contribuer à mon tour!

il y a un an

Mat

Et donc? quel est le meilleur système? payer pour soi, à hauteur du niveau de couverture qu'on souhaite ou bien profiter du système de la sécu? (je ne sais franchement pas l'écrire autrement...)
De mon point de vue, je trouve qu'on arrive aux limites de notre système Français, et qu'il devrait y avoir une cotisation en fonction des risques qu'on prend. De plus, la cotisation en fonction du revenu, je ne trouve franchement pas ca égalitaire. ( les égalitaristes vont me tomber à bras raccourcis, mais ce système était bon pendant les 30 glorieuses, maintenant ce n'est plus le cas. De plus, je n'accepte pas que bons nombres de branches professionnelles cotisent à un régime à part, ce qui fait les système n'est pas égalitaire et qu'en fonction du travail que vous faites, vous n'avez pas la même couverture, à cotisation égale...) A savoir aussi que la cotisation, sur le principe, ne doit pas être en fonction des revenus, dans le cas contraire, on appelle ça un impôt !

il y a un an

Amb

Donc on devrait tous payer pareil, qu'on soit riches ou pauvres?

Et si on ne souhaite pas spécialement de couverture, mais qu'il nous arrive un gros pépin (hospitalisation, maladie grave) tant pis pour nous?
Et si on est atteint d'un mal chronique mais qu'on a pas de quoi payer une couverture suffisante, idem?
Et quand on est myope et/ou qu'on a des dents pourries, on mérite pour autant de payer plus que ceux qui ont la chance d'avoir une bonne vue et des dents solides?

Ce genre de raisonnement ne mène nulle part... Un tout petit peu de solidarité ça ne fait pas de mal. Surtout qu'on est bien content quand ça finit par nous apporter.

il y a un an

Mat

c'est la vie, c'est comme ca, pourquoi en syrie, les gens se prennent des bombes et se coltinent daech alors que nous, on est libre? ce n'est pas normal non plus! et pourtant, trop peu de gens crient à la solidarité! On ne peut pas enrayer toutes les épidémies, toutes les morts d'enfants (c'est horrible et révoltant) toutes les injustices simplement part de la solidarité. Et le principe de culpabilisation ne fait que frustrer et agacer une bonne partie des gens. La sécurité sociale est indolore pour chacun, ca devrait être le cas à mon avis, qu'on sache combien on paye pour ces soins si faciles d'accès. ça éviterait les abus et la complaisance de beaucoup d'entre nous. Regarde combien tu es payé avant impôt ça te fera réfléchir ainsi que les impots imposables (csg + rds)....

il y a un an

Amb

La solidarité, c'est pas "tout le monde devrait se prendre des bombes sur la gueule" mais "personne ne devrait s'en prendre et travaillons pour ça"!
C'est pas normal, mais qui a dit que ça l'était? Et qu'on ne pouvait rien faire, et qu'il fallait se mettre dans le crâne que c'était comme ça et pas autrement?

À un moment faut distinguer ce sur quoi on a pas de prise (le hasard, les maladies "pas de bol", le fait qu'il fasse froid aux pôles et chaud aux tropiques) et ce sur quoi on en a (les injustices induites par l'homme, notamment la pauvreté au Tiers Monde qui, non, n'est pas là parce qu'il fait trop chaud/trop froid/trop humide).

Intéressant, je suis sûre que ton discours n'aurait pas été le même si tu avais été handicapé, atteint d'une maladie grave chronique et tout ce que ça implique au niveau du droit du travail, de la sécu, etc. Ou alors si, c'est la vie, tu galères et puis c'est tout?

Tu n'es pas content qu'on te prenne l'argent que tu gagnes (et que, par ailleurs, tu as sûrement gagné de par la sueur de ton front unique et sans impliquer personne d'autre), et j'imagine que de fait tu n'es pas content de profiter de tout ce que cette "solidarité" apporte (sécu, aides sociales, lieux et activités publiques financés par l'État et/ou la municipalité, etc.) donc.

il y a un an

Yarrick

Cela existe déjà, cela s'appelle... une complémentaire santé !

Si vous comptez sur la sécurité sociale pour avoir des remboursements corrects de vos hospitalisations ou de vos consultations de spécialistes, vous n'êtes pas au bout de vos surprises

il y a un an

Mat

Complètement d'accord, on a dépassé les limites du système de l'état providence. Je rappelle que l'employeur vous paye un salaire brut! et que le Net, c'est après les prélèvements obligatoires! Ne prennez pas en référence voter net, mais votre brut, c'est votre vrai salaire!

il y a un an

TableDeChevet

Ca tombe presque bien comme sujet, john oliver à fait une vidéo qui prolonge un peu le sujet (les congés maternité inexistants) pour la fête des mères aux US.
Toujours aussi drôle et pédagogique https://www.youtube.com/watch?v=zIhKAQX5izw

il y a un an

Richan

Vous avez l'air vraiment épuisés dans la dernière case é.è

il y a un an

Virginie

Je tiens à souligner quelque chose en ce qui concerne l'assurance maladie. Mon mari a travaillé pendant 8 ans pour une compagnie américaine, Cisco et maintenant pour une autre compagnie américaine Rackspace. Les compagnies américaines doivent obligatoirement fournir leurs employés d'une assurance maladie. Après, le niveau de l'assurance que l'entreprise fournie n'est pas régulé. De ce fait, votre compagnie était dans l'irrégularité totale à ce niveau là.

il y a un an

Gaetan - @gaetan_dv

Super lien !!! :D

il y a un an

Paladin

Je vois pas ce que ça vient faire là mais bon....
Pour les vegans etc
Si la nature nous a donnée des canines c'est pas pour faire jolie. Les animaux (les chats par exemple...) mangent de la viande aussi. Manger de la viande c'est naturel, nous sommes omnivore. Pouvoir manger de la viande régulièrement est un GROS progrès des dernières décennies.
On est mange souvent trop certes mais en manger est nécessaire à un bon équilibre alimentaire. On peut s'en passer mais c'est compliqué (je veux pas rentre dans les détails mais je peux).
Être végan et allaiter son enfant peut être considérer comme de la maltraitance.

il y a un an

Miako

Une remarque à propos de ceux qui disent que la sécu est le meilleur système qui soit, le plus juste et égalitaire bla bla, car on dépense peu pour être entièrement couvert. Ils ne doivent pas se rendre compte qu'ils dépensent la moitié de leur salaire chaque mois pour la maladie et la retraite et que s'ils ne cotisaient pas "de force", ils pourraient choisir une assurance de leur choix, moins chère et qui rembourse mieux.
Parce que oui la sécu c'est pas la meilleure assurance qui soit, elle ne rembourse pas tout (vous avez déjà eu à refaire vos dents ? c'est bien pour ça que certains appelent les pauvres les sans-dents) et quand elle rembourse c'est à 60% max (sauf si vous avez une maladie prise en charge à 100%).
Si la sécu était parfaite on n'aurait pas besoin de payer une mutuelle en plus ! Toutes les assurances fonctionnent sur le principe de la solidarité aussi, tout le monde est obligé d'avoir une assurance habitation et auto, pourtant si vous n'avez jamais eu de pépin ou d'accident, vous avez toujours cotisé pour couvrir les problèmes des autres.
Pourquoi être forcé de donner 46% de son salaire à l'Etat pour être obligé de prendre une assurance complémentaire pour être assuré d'être couvert ? Faites le calcul et vous verrez que durant toute votre vie d'actif vous aurez donné une petite fortune à l'Etat. Par exemple, si vous gagnez 1500 € par mois durant toute votre carrière, vous donnez 1200 € à l'Etat pour la maladie et retraite, ce qui fait 14 000€ par an, soit plus d'un demi million € durant votre entière carrière. Je connais une personne qui à 60 ans (donc fin de carrière) a eu un accident grave, s'est retrouvé hospitalisé pendant plusieurs semaines et s'est retrouvé avec une facture d'hospitalisation de 40 000 € à sa sortie parce que la sécu n'avait remboursé qu'une partie des frais et qu'il n'avait pas de mutuelle. Vous trouvez ça toujours juste ?
Alors oui à l'assurance maladie, mais à condition qu'on laisse le choix à chacun de choisir celle qu'il souhaite plutôt que d'être obligé de donner la moitié du fruit de son labeur pour être mal couvert.

il y a un an

Syborg - @syborg0

Planche très intéressante :)

Je trouve les ricains quand même super gonflés de critiquer par petites piques acerbes dans les films, shows, journaux, le fait qu'en France on paye énormément d'impôts au vue de tous les problèmes de santé qu'ils peuvent rencontrer, comme ici les frais concernant une grossesse, le dentiste, ou même une simple consultation pour un rhume !

C'est vrai qu'on pourrait choisir si on a pas les moyens : "Moi je ne cotise pas, ni pour les autres ni pour moi-même, si je suis malade je pomperai sur mes économies", or l'Etat nous impose de cotiser à la sécu (enfin sauf erreur). C'est peut-être parce que je baigne dedans, mais je trouve que notre système français, bien que largement perfectible, et au regard de la situation d'un américain moyen par rapport à un français moyen, est plus juste.

il y a un an

Anne-Claire

Je me permets de rebondir sur la case 3 : un cordon autour du cou, une sage-femme est tout à fait capable de gérer le truc.
Là où un plateau technique et un obstétricien peuvent être utiles, c'est quand au monito on se rend compte que le bébé est en souffrance alors qu'il n'a pas encore fini "sa route". Dans ce cas on utilise différents moyens pour accélérer le processus. Et il est vrai qu'une révision utérine "à la roots" c'est loin d'être un bon souvenir...

Et puis pour un accouchement à domicile, il sera très rare que la maman soit dans cette position, mais bien plus probablement sur le côté, accroupie ou à 4 pattes.
C'était juste pour rétablir un peu de vérité. Si cette BD est ammenée à être publiée, ça peut être pas mal de revoir ce dessin pour éviter de propager toutes ces légendes urbaines qui font tellement de mal à l'image des accouchements physiologiques.

il y a un an

Mat

Effectivement, cette position est dite obstétrique, imposéepar le corps médical afin d'acceder au mieux à la chose. Hors, on est très loin de la postion la plus naturelle...(4 pattes, côté ou bien en suspension avec une barre ou une étoffe)

il y a un an

Syborg - @syborg0

Juste au passage, je ne sais pas si à l'époque le taux de mortalité était beaucoup plus élevé, mais en tout cas dans ma famille, très rurale, mes grands-parents et leurs fratries (nés dans les 40's, voire même certaines personnes de la génération de mes parents) sont nés dans la maison familiale, à la campagne loin des hôpitaux ; et n'ont pas eu de frères/sœurs morts à la naissance...
Mais bon il y a toujours des imbéciles qui donnent une mauvaise image de certaines pratiques pourtant pas si vieilles que ça !

il y a un an

Elegna

Tout à fait d'accord avec vous, Laurel n'a surement rien contre l'accouchement à domicile, comme elle le dit, mais cette case donne vraiment une image fausse et très mauvaise de l'accouchement à la maison.
La position en poulet de bresse n'est pas du tout naturelle, porter une jupe longue qui descend sur les mollets pendant un accouchement est également curieux.
Je suis vraiment étonnée du choix du cordon autour du cou comme situation qui serait ingérable pour une sage femme, c'est ultra courant comme problème et il ne faut pas dévaloriser les capacités des sages femmes, en France elles ont réussi la difficile PACES pour ensuite étudier pendant 4 ans la maïeutique et fait des stages avant d'exercer, cependant peut-être qu'aux USA c'est différent et que les sages femmes ont une formation qui ne leur permet pas vraiment de ne pas dépendre du gynécologue ou du médecin dés qu'un tout petit pépin (comme le cordon autour du cou) arrive.

il y a un an

Steph

Mon dieu...
1 bébé sur 4 naît avec le cordon autour du cou ! La plupart du temps, entre deux contractions, il suffit de... l'enlever. Ah ouais.
Et au fait, quand la physiologie est respectée (pas de péridurale, et pas la fameuse position gynéco, que j'aime appeler la position "poulet de bresse"), qu'on fout la paix à la mère qui est en train d'accoucher, et que le bébé descend de manière "normale" (la maman sent comment elle doit se mettre pour que le bébé passe les différentes étapes du bassin), il y a moins de problèmes, de souffrance foetale etc... qu'en hopital.
Ben oui, que vous le vouliez ou non, en prenant le cas d'une grossesse sans problème avec une femme en bonne santé, elle prend plus de risque à accoucher en hopital qu'à domicile...

1/4 des femmes accouchent chez elles aux Pays-Bas. Et le taux de morbidité est inférieur à celui de la France qui fait une guerre ouverte aux sage-femmes libérales excercant à domicile. Nous sommes bien pauvres face à l'aad...

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.