laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

La deuxième partie du cauchemar, avec Brume morte dans mes bras... et je l'étouffe en me réveillant. ^^

(promis c'était la dernière planche sur ce sujet, hi hi!) 

(en tout cas j'ai pris plaisir à encrer ces deux pages...)   :-)

"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."


Et un simple dessin: 

Une fille rousse regarde son iPhone sur son lit.

il y a 2 ans

madvic

ouf, a force je vais devenir anxieux !

il y a 2 ans

Cristophe

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, Brume en réalité est morte écrasée par une automobile.

il y a 2 ans

Limule

Laurel, je suis accro à ta BD, mais les page avec Brume c'est chiant à mourir, ça avance pas... Si tu pouvais te concentrer sur la société, la création des jeux...

il y a 2 ans

Sylvain

Je crois, mais je peux me tromper, mais je pense que Laurel utilise le chat pour illustrer ses états d'âme... Il n'empêche que c'est un peu long ! ;)

il y a 2 ans

Emilie

Hey, il en faut pour tout le monde ! :) Dans les commentaires, on voit bien que ce genre de planche touche d'autres personnes.

Cette BD, c'est aussi (et avant tout) le ressenti de Laurel. La répétition montre aussi les "névroses" de son "personnage", qui se laisse submerger par son affect, et donc ses inquiétudes sur Brume qui finissent par avoir une incidence sur la société (ayant entrainé la dispute avec le CEO). C'est donc important dans l'histoire !

En plus, là on a les planches au compte-goutte, mais c'est l'ensemble final qui est important.

il y a 2 ans

Gabriel

Toi t'aime pas, ça plait a d'autres. (j'en fais partie).
Il en faut pour tout le monde.

il y a 2 ans

Bob

La narration est quand même bancale ! L'intrigue sur Brume et la porte est terminée et tu en rajoutes avec cette histoire de rêve, alors que le rêve aurait eu tout son sens avant l'histoire de la porte pour expliquer tes angoisses.

il y a 2 ans

Phy.

Laurel la Reine des Trolls arrive à faire naître la polémique d'un chat, l'animal le plus sacré et consensuel sur Facebook.

Mais quel ta-lent !

il y a 2 ans

Cyaniste

Haha la tête de Brume à la dernière case ! Génial !

il y a 2 ans

Lucie

Pffff on s'ennuie en ce moment... Ca manque d'actions et de rebondissements...

il y a 2 ans

Axelle - @xela_85

Horrible cauchemar :'(
Dis quel âge elle a Brumette ?

il y a 2 ans

max lampin

J'aime beaucoup l'effet de vagues de la première vignette. Et les arbres on dirait une gravure sur bois.
Cette planche est vraiment réussie.
Le gag final fait tomber la tension accumulée, on souffle.
(et même si personnellement je trouve qu'il y en a parfois un peu trop pour Brume, c'est toi qui décide, hein!
Jadis, dans Pilote, Goscinny avait totalement proscrit les référendums comme pratiqués dans les autres revues. Ces sondages classaient les bons et les moins bons auteurs en fonction du goût des lecteurs. Un nivellement par le moyen médiocre, un enfer pour les auteurs et une fuite de talents au final.

il y a 2 ans

larssenet ?

La deuxième case peut-elle être vue comme une référence à la fin du tome 1 du Combat Ordinaire, ou c'est mon imagination ?

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.