laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Impossible de quitter la boîte, Joffrey nous doit encore 10.000 dollars.

"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a 2 ans

Sylvain

Ben non.

il y a 2 ans

Laure

Dit comme ca, on dirait presque que vous êtes allés bosser au Qatar... --'

il y a 2 ans

Phy.

Waow ! Le dilemme intérieur déchirant, les heures d'angoisses et de colère à envisager cette option, pour en arriver à l'affrontement lucide de la situation, aussi cruelle soit-elle... résumés en quatre cases de dialogue câliné avec Brume !

Du mega-grand-art. Le perso de Brume est une trouvaille gigantesque. Tellement de tendresse passe par cette petite boule de poils, et permet de nous faire digérer des trucs qui ont dû te retourner l'estomac pendant des heures...

Su-per.

il y a 2 ans

Jiji2000

Pourquoi tu comptes les billets d'avions en "dollar par jour" ? Plusieurs centaines de dollar "par personne", plutôt, non ?

il y a 2 ans

MissTic

Ca doit tête horrible d'être coincé dans une situation pareil...bonjour l'angoisse

il y a 2 ans

Syborg

Vous avez vraiment pris de gros risques en allant en Californie !
Ca a beau être un endroit magnifique où vivre, espérer très fort que la boîte/le jeu va fonctionner (comme dit dans les premières planches) ne suffit pas... vos personnages n'ont pas de plan B en fait :/

il y a 2 ans

kassisto

A ce niveau là, autant carrément confisquer les passeports. C'est plus simple

il y a 2 ans

Anim★l

C’était un choix assez étonnant, de déménager toutes ses affaires. Tous les gens que je connais qui ont passé quelques années à l’étranger (moi compris) sont partis avec quelques valises et ont stocké leurs affaires dans une cave/un garage chez la famille... et si c’était à refaire (ça pourrait être le cas d’ici quelques années) je referais comme ça.

Bref quand tu avais parlé de ça, ça m’a donné l’impression que dans votre tête c’était un aller simple — ce qui est d’ailleurs assez gonflé, je ne sais pas si j’aurais le courage de faire ça.

il y a 2 ans

Auryn

Mettre ses affaires dans un garage chez la famille, c'est bien quand on est jeune et qu'on n'a pas grand-chose. Quand il faut y entasser le contenu d'un appartement entier comme dans le cas de Laurel, c'est totalement différent. Déjà, qui a autant de place? Tout le monde ne vit pas dans une maison avec cave et/ou garage.

Et encore faut-il que la famille en question soit d'accord! Ce qui n'est pas le cas de tout le monde.

il y a 2 ans

droop^

Ah ce moment la tu revends. Parceque balancer 10 000 $ dans le transport d'affaire je vois pas la logique. surtout si t as plus rien derriere.

il y a 2 ans

Elodie

Moi aussi j'ai tout donné mes affaires avant de partir (amis, famille, Emmaus, les voisins...), je pourrais pas dépenser autant d'argent pour déménager des affaires. Après avoir déménagé plusieurs fois dans ma vie, et avoir dû faire le tri à chaque fois, j'ai vite appris à mettre une distance entre les objets et moi-même.

Après j'ai demandé à Laurel sur FB, elle était tout simplement très attachée à ses meubles !

il y a 2 ans

Max Lampin

Arf! Je vais finir par penser que Brume n'existe que dans la tête de sa maitresse.
C'est Norman Bates en nettement plus sympa :-)

il y a 2 ans

Fred

En cas de départ, il y a tout de même une source de revenu.
Les parts de la boîte...

En fait, je pense aussi que quelque part dans vos têtes, ce voyage devait être un aller simple.
N'est ce pas la vraie raison ? ^^

il y a 2 ans

chloe

Vous envisagez de re-déménager toutes vos affaires ? Pourquoi ne pas les avoir laissées en France dans un garde-meubles alors ?

il y a 2 ans

Vincent B. - @Al_Monsterpuff

^0^ j'adore! Ta stylisation est de plus en plus rigolote!

il y a 2 ans

Chris

La situation semble coincée, comme ça, en apparence. Mais en fait je pense que c'est Adrien et Laurel qui ont tous les atouts dans leur jeu. Sans eux cette affaire s'écroule. Ils semblent ne pas l'avoir encore réalisé à ce stade de l'histoire. On sent que ce ne sont pas des pros du business. Mais ce sont eux qui produisent toutes la valeur ajoutée. Si on se réfère aux planches précédentes, on voit qu'ils ont noués plusieurs contacts et que leur travail est apprécié. J'ai peut être tort mais je me dis que si y a un endroit où on peut réussir quand on a du talent, c'est bien là bas. Le retour en France ne serait pas une solution, je crois. Même avec du talent il est plus difficile de réussir ici.
J’émets l'hypothèse que cet événement sera l'élément déclencheur qui les orientera vers une voie bien plus prometteuse et satisfaisante comme par exemple voler de leurs propres ailes?! J'ai hâte de voir si j'ai bon...

il y a 2 ans

PhilDeFer

Ouais...

C'est chaud hein...

il y a 2 ans

Appolonie

C'est difficile se retrouver coincé dans une situation pareille, quand on a espéré monts et merveilles d'un projet et que les obstacles s'accumulent... Je suis un peu dans le même genre de soucis en ce moment, j'espère que la suite de l'histoire montrera que vous avez réussi à vous en sortir, ça redonnera de l'énergie et de l'enthousiasme à ceux qui en ont besoin! Courage!

il y a 2 ans

Rizel

Tiens j'aurais écrit "on a nulle part"...
En remplaçant par "nous avons nulle part" / "nous n'avons pas d'endroit où aller".

il y a 2 ans

Olaf

Non, non, c'est bien "on n'a nulle part", ou "nous n'avons nulle part", il faut bien un "ne" ici.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.