laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Mignon.

il y a un mois
Quitter la maison et ne pas voir grandir son frère et sa soeur...

Il y a un mot en anglais qui n’a pas d’équivalent français et qui désigne indistinctement un frère ou une soeur : sibling. 😊 Très pratique. 

En français, le plus proche serait « fratrie », mais ça ne parle pas d’une seule personne. Je ne sais pas pourquoi nous n'avons pas un mot pour ça. 🙂

il y a un mois

Artemisia - @Artemisia_dev

L'équivalent en français c'est adelphe.
https://fr.wiktionary.org/wiki/adelphe

Des amis québecois l'utilisent, et des Lyonnais aussi.

Le mot est neutre comme sibling. :)

il y a un mois

Laurel - @bloglaurel

Oh ??? Merci !!

il y a un mois

ND

Tiens tiens, mais ce terme, adelphe (merci Artemisia au passage, je ne savais pas 😏) me fait penser que celà pourrait convenir pour les gens qui se considèrent comme non-binaires ou avec une personnalité autant masculine que féminine. Je veux dire par là que adelphe apporterait encore un autre sens que androgyne.
Qu'en penses-tu ?
(à vrai dire je pense aussi qu'une personne que nous connaissons tous les deux a aussi un avis sur la question, mais ça m'ennuie de la citer ici sans son accord)

il y a un mois

Audrey

Je ne vois pas pourquoi le mot "adelphe" conviendrait pour définir ces personnes "non bianires" pour reprendre ton propos. Attention, ce qu'on lit sur la page wiki, à savoir "masculin et féminin identiques", n'indique pas le sens du mot, mais le fait que grammaticalement le mot est à la fois de genre masculin et féminin en conservant la même forme aux deux genres. Ainsi on peut dire un adelphe et une adelphe. C'est ce qu'on appelle en grammaire un mot épicène, comme en français les mots "enfant", "élève", "collègue" et bien d'autres.

il y a un mois

ND

Audrey > OK, merci pour cet éclairage

il y a un mois

ArnaudLR

Il existe aussi le mot « germain » utilisé en généalogie.
On le connaît mieux dans l'expression « cousin germain » qui est en fait un raccourcis pour dire « cousin issu de germain », c'est-à-dire cousin enfant d'un frère ou d'une sœur d'un des parents.
Le masculin pouvant aussi servir de neutre il est possible de parler des germains de Cerise.

il y a un mois

Laure

Oh, merci beaucoup de ce commentaire ! Je ne connaissais pas ce mot. Pourtant il manque au vocabulaire de la vie quotidienne... et il est tellement joli !

il y a un mois

Youpi

@Artemisia
Notez que selon le TLFI, le mot "adelphe" a été "créé" pour un usage botanique vers 1842.
Je cite l'étymologie:
"Empr. au gr. , adj. « de frère ou de sœur » = « qui va par couple, double, jumeau » (Xénophon ds BAILLY); formé de ἀ- (-copulatif) et de δελφύς (« matrice ») (Hippocrate, ibid.)."
Comment a t il pu passer dans le langage courant, je l'ignore.

Pour l'absence de mots neutre pour la "fratrie", je soupçonne l'origine majoritairement latine, donc romaine, de la langue française. Dans une société où le rôle des femmes citoyennes était de faire des enfants et où l'on se définissait par rapport à son père biologique ou adoptif, il ne devait pas sembler nécessaire d'avoir un adjectif pour désigner la partie "féminine" de la "fratrie".
Au contraire, la culture germanique donnait une plus grande importance aux femmes et au lien de parenté, au clan, d'où probablement l'existence d'un terme neutre.

D'un autre coté, wikitionnary anglais donne le terme "sibling" comme une invention du 20eme siècle, spécifiant la fratrie là où l'ancien sens du mot "sibling" était plus vaste (ex: les parents au sens large).
https://en.wiktionary.org/wiki/sibling#Old_English
De "sib": reliés, de même origine.

Bref, il reste à inventer un néologisme en français moderne. ;-)
Que diriez vous de "similipares"? De similis (semblable/pareil) et parens (parents).
Ou similigènes? Genus: origine, extraction, naissance.
Perso je préfère similipare: même s'il sonne moins beau, il met plus l'accent sur le fait d'avoir de mêmes parents que d'avoir de mêmes origines génétiques.

sources:
http://atilf.atilf.fr/
http://www.lexilogos.com/latin/gaffiot.php

il y a un mois

Marie-Aude

Hello :)

Dans ce cas, la version ancienne de "sibling" serait assez proche de "cognat" mot latin qui signifie "membre de la même famille par la naissance"

il y a un mois

Lebonsens

Définition de fratrie : ensemble des frères et sœurs de la même famille.

Je rappelle que le masculin est le genre non marqué en français*, le terme fratrie est donc neutre.

* http://latlntic.unige.ch/grammaticalite/?page_id=1554

il y a un mois

Molyb

Je ne connaissais pas adelphe mais il existe bien 'collatéral(aux)' qui utilisé en tant que nom et pas adjectif regroupe bien frère et sœur, mais aussi oncles, neveux et cousins. On l'utilise peu parce qu'il a une connotation juridique, mais le sens est à peu près le même.

il y a un mois

AP

Merci merci pour le mot français Artemisia, il existe un mit équivalent en allemand "die Geschister" et je n'ai jamais su le traduire en français !
Je ne pensais pas que Cerise était déjà assez grande pour partie à l'université... Comme le temps passe ;-)

il y a un mois

Laurel - @bloglaurel

Oh, pas maintenant, mais dans 3 ans, qui sait !

il y a un mois

ND

Plus que mignon, très profondément touchant 💜😌
Quelle adorable grande soeur ta Cerise, je la trouve tellement humaine et généreuse...comme sa maman en fait 😘

il y a un mois

Laurel - @bloglaurel

Merci ! ☺️

il y a un mois

Seven

Je me sers du mot "Parentèle" mais le sens est un peu plus large que désignant juste ses frères et sœurs.

il y a un mois

Anna

A "En passant": cela ne concerne que Cerise, je trouve ça déplacé de pérorer sur ses choix. Tu franchis la ligne de l'intimité.

il y a un mois

Kate

Mais n'importe quoi.

il y a un mois

Arthas

Psychologie de comptoir...
Elle aime ses petits adelphes, c'est normal mais de là à "déclencher l'envie de faire des bébés à son tour", c'est comment dire... en tout cas c'est son choix à elle, ca ne nous regarde pas.

il y a un mois

Lucie

Oh mais quel âge a a-t-elle ? Où doit-elle partir ?

il y a un mois

Laurel - @bloglaurel

Elle n'a que 15 ans, elle parle de ce qui viendra après le lycée. ☺️

il y a un mois

Max

Aawww Cerise, que quelqu'un lui fasse un câlin ! Comme dirait Marion Cotillard, c'est une belle personne que vous avez élevée, Laurel :)

il y a un mois

Syrah

Moi j'ai vécu le contraire. J'ai 16 ans de différence avec mon aîné... A l'époque les gens pensaient que mon frère était en réalité mon père (il s'occupait beaucoup de moi). J'ai été rapidement tata.
Aujourd'hui, passé la trentaine pour moi, nous avons une relation privilégiée. Certes nous n'avons jamais "joué" ensemble mais il y a une lien indéfectible et je resterai tout ma vie la "petite" :)
Bref pour moi que du bonheur (et en plus je draguais les copains de mon autre frère de 12 ans de plus que moi :D)

il y a un mois

il y a un mois

Anim★l

Le mot français est "germain" mais il n'est pas utilisé.

il y a un mois

Syborg

Mais n'importe quoi, rien à voir... Je ne sais pas si c'est de la médisance ou de la psychologie de comptoir...
Déjà, cela ne nous regarde pas, et puis s'occuper de ses frères et soeurs n'a rien à voir avec le fait d'être parent et tout ce que ça implique niveau responsabilités. Même si on a été élevé par une jeune mère.

il y a un mois

Laurel - @bloglaurel

("En passant" m'a demandé de supprimer ses commentaires, donc je le fais, mais cette conversation ne me gênait pas du tout, par écrit on a parfois du mal à formuler ses idées, c'est normal) 😘

il y a un mois

Syborg

Il ne devait pas penser à mal alors. Il y a des gens qui postent des vraies méchancetés ici, donc désolée à « En passant » si j'ai mal compris son message.
Sans vouloir relancer la discussion, si j'ai posté ça c'est parce qu'ayant moi-même une mère qui m'a eu à 17 ans et une belle-soeur qui a été à la même place que Cerise et qui pourtant a eu ses enfants à 35 ans, de mon expérience (donc ça n'engage que moi) j'ai pu voir qu'il n'y a pas de « mimétisme » entre parent/enfant à chercher, car la vie, les opportunités et les désirs de chacun sont en général bien différents.

il y a un mois

Laurel - @bloglaurel

Oui, il (ou elle) ne pensait vraiment pas à mal. 🙂
(et oui, en effet, chaque histoire est très différente, chaque parcours aussi...)

il y a un mois

Syborg

C'est malheureusement le lot de tous les aînés ou presque :/
Selon l'écart d'âge, il y a des avantages et des inconvénients.
Un grand écart implique de ne pas être de la même génération : difficile parfois pour les sujets de conversations et pour se voir quand les logements sont éloignés, mais plus tard la grande pourra aider les petits comme un adulte (de confiance!) : héberger pour les études/les stages, vacances sans les parents, besoin d'une voiture, de conseils, etc. (Après c'est selon le caractère de chacun bien sûr.)
Mon ami et sa soeur ont 15 ans d'écart et c'est ce qu'il s'est passé, si ça peut rassurer Cerise ^^.

il y a un mois

il y a un mois

Mutine29

A "En passant"

Je comprends que vous puissiez trouver ce genre de situation cocasse. J'avais à l'école deux camarades qui étaient oncle et nièce, eux-même rigolaient de cette situation...

Mais là j'avoue, je ne comprends pas pourquoi vous dites ça. C'est une extrapolation qui n'a aucun rapport avec le dessin de Laurel.

De plus, bien qu'elle en ait parlé sur son premier blog, il n'en a jamais été fait mention ici. Je trouve très déplacé que vous en parliez même si Laurel ne s'en cache pas.

Je finirai en citant un trio de comique que j'adore : "Cela ne nous regarde pas"

ABE

il y a un mois

Laurel - @bloglaurel

("En passant" m'a demandé de supprimer ses commentaires, donc je le fais, mais cette conversation ne me gênait pas du tout, par écrit on a parfois du mal à formuler ses idées, c'est normal) 😘

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.