laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

"C'est triste de voir que certaines personnes manifestent, pas pour obtenir plus de droits, mais pour que d'autres en aient moins."

Dessin évoquant "Le mariage pour tous", en France, instauré par le gouvernement de François Hollande. Merci à lui!

J'ai refait ce dessin, qui datait des manifs de la honte au moment où la cause du Mariage pour Tous était défendue par le gouvernement (il y a environ deux ans, du coup? le temps passe vite!). 


Je ne le retrouvais pas, et de toute façon mon trait a changé alors il fallait que je le refasse, car il est important... encore aujourd'hui.

Bon, ceci dit ces manifs ont l'air de se calmer, après un dernier soubresaut il y a quelques semaines, on n'en entend plus trop parler. La communauté LGBT a subi tellement de violences et de haine, depuis deux ans.  
C'est une honte, de la part d'un pays développé. Ici par exemple, en Californie, les gens ne comprennent pas. On parle de la France, quand même... Manifester pour que d'autres aient moins de droits... c'est totalement illogique. 
Surtout quand dans d'autres pays la loi passe sans le moindre débat, tant elle est évidente.

Perso, je suis profondément pro GPA et PMA.
Je ne vois pas où se situe le problème. (inutile de tenter de m'expliquer dans les commentaires, merci).

Après en avoir discuté l'autre jour avec un ami, qui n'aimait pas l'idée que son bébé puisse être adopté et élevé par des personnes de même sexe, je me suis rendue compte que j'aurais sans doute été moins névrosée si j'avais été élevée par deux femmes. Et ensuite mon mari m'a dit que lui aurait voulu être élevé par deux hommes. Comme quoi!! 
Chacun vit avec ses carences d'éducation, et elles ne sont pas liées au genre des parents, évidemment.

Il n'y a pas de règles, pas de c'est-mieux-pour-l'enfant, pas de droits à la carte. Juste le respect, la tolérance, l'égalité, et prendre les gens comme ils sont. 
Merci de votre attention. 

PS: Toute ces histoires d'intolérance en France me semblent d'autant plus choquantes que je vis dans une région où tout cela est normal, acquis, jamais remis en question. 
- Pour Halloween, il y a quelques jours, les gamins sont venus déguisés à l'école. Il y avait des garçons déguisés en Blanche-Neige, et Elsa, entre autres princesses. Pas une moquerie, pas une remarque. 
D'ailleurs j'y pense, Cerise a choisi de se déguiser en Finn, de Adventure Time. Un garçon. Elle n'a pas choisi Fiona, son équivalent féminin, et ça n'a dérangé personne non plus, évidemment. 
- Dans les entreprises de tech, ici, lors d'un entretien d'embauche, la question de l'homophobie ne se pose même pas. Il y a des transsexuels dans toutes les grosses boîtes et ça ne dérange absolument personne. 
- Je ne sais pas si ça a grand-chose à voir, mais dans un café il y avait un type taillé un peu comme un viking, très grand, avec des cheveux longs et exactement la tresse de Elsa, sur le côté, avec les mèches qui remontent et tout. C'était joli, alors je l'ai dessiné, et voilà, c'est l'occasion de poster ce croquis. 

Bon week-end!

Le mec du Starbucks avait la coiffure de Elsa (Frozen). Une longue tresse sur le côté. C'était joli!

il y a 3 ans

Deliah

Il fait plaisir à lire ton billet :-)

Il n'y a pas qu'en Californie, en Thailande par exemple j'ai vu des personnes venir travailler un jour en "homme" et le lendemain en "femme".

Je ne pose même pas de questions, pour moi c'est acquis, ça vient peut etre de mon éducation.

Je rêverais d'envoyer ton dessin à une fille de ma classe au lycée, qui avait sorti la phrase qui m'a le plus choqué au monde : les homos qui ont des enfants c'est dangereux, car après ces enfants deviennent homos et il y aura que des homos dans le monde...

il y a 3 ans

kristof k.

Eh bien si l'on suit sa logique, il ne faut pas qu'elle ait de gosses, sans quoi il y aura que des cons dans le monde!!! ^^

il y a 3 ans

Patrick

Tout dépend ce qu'on étends par mariage.
Soit le mariage est l'union d'un homme et d'une femme dans le but de faire des enfants et de les élever, soit c'est l'union d'une (ou plusieurs) personnes qui s'aiment.
Si c'est cette dernière option, il faut être favorable à la polyandrie, à la polygamie, au mariages entre frères et soeurs, entre père et fils, tant qu'il y a consentement et amour ?
Qui peut s'opposer à l'amour de 2 personnes quand bien meme elles seraient de la même famille ? qui peut s'opposer à la polygamie s'il y a consentement et amour ?

il y a 3 ans

Anthony

Mignon. Mais carrément bancal. Explique l'implication mathématique, qui te semble si limpide, que tu établis entre autoriser l'union entre deux personnes du même sexe et autoriser "la polyandrie, la polygamie, le mariage entre frères et sœurs, entre père et fils, tant qu'il y a consentement et amour". Je retiens l'idée, le prochain qui me dira qu'il faut interdire les armes à feu parce que c'est dangereux, je lui rétorquerai qu'il faut donc qu'il arrête de fumer, de conduire et de faire cuire sa viande au gaz. Aucun rapport.

La plupart des arguments n'ont je pense aucune valeur, d'abord parce qu'il n'y a pas de débat à avoir. Ensuite parce qu'ils s'appuient soit sur un effet cigogne, soit sur des études complètement erronées, soit sur... rien du tout.

On se pose des questions, on s'indigne, on manifeste pour des trivialités qui détournent des vrais problèmes. On n'a pas encore vu de manifestations de cette ampleur pour dénoncer les idées autrement plus graves de BHL et compères.

il y a 3 ans

Patrick

Je veux juste que l'on aille au bout de ses arguments. Si l'amour est le seul critère du mariage alors il faut l'ouvrir à tout le monde. Ou alors m'expliquer pourquoi on l'interdit à certains.

il y a 3 ans

Rwo - @RwoRomeo

N'as-tu pas entendu parler de l'histoire du chien qui s'est marié avec un gosse de deux ans mort ?

Non ? Moi non plus.

Pourquoi ? Parce qu'ils ne pouvaient pas se prononcer de manière claire et sans contrainte.

Ce genre d'histoire illustre l'idée d'interdire aujourd'hui l'union avec des gosses, des membres incestueux d'une même famille ou (et là la question peut faire débat) les groupes polyamoureux. Il est pratiquement impossible (dans le cadre de la loi) de savoir si absolument tous les membres s'engagent sincèrement.

Marier seulement deux personnes c'est déjà une belle galère, et ça finit souvent en divorce. Alors la pagaille que ça pourrait faire avec plus, des p'tiots, des morts ou des animaux :o

il y a 3 ans

Hevé

Au nom de quoi ? d'une morale imposée à d'autres ? au nom de quoi tu refuses de donner des droits à d'autres qui ne t'en retirent aucun ?
Si c'est au nom de la religion, je pourrais comprendre mais sans ça je ne vois pas en quoi une morale absolue l'interdirait.
JE susis assez d'accord avec Patrick. Mais je vais développer.


historiquement, en occident, le mariage c'était un foyer pour des enfants (rappelons-nous qu'il n'y avait pas de détecteur de stérilité ni de contraception). l'Eglise s'est imposée dans l'orgisation (assez tardivement d'ailleurs).

Assez récemment, le côté sexe hors mariage, enfin pour d'autres que pour les rois, s'est affiché (fin d'une hypocrisie) et les mariages ont été beaucoup moins arrangés. Autrement dit les mariages se sont de plus en plus faits "par amour".
Le divorce n'a fait que consacrer ça, plus d'amour, beauoup divorcent et se remettent (voire se re marient) avec quelqu'un qu'ils aiment.
De plus en plus d'enfants sont nés hors mariage (et sont même la majorité aujourd'hui).
Dans les faits le mariage est devenu une preuve d'amour, un contrat de vie commun. Il est alors évident qu'il faut arrêter de limiter le mariage aux seuls couples de sexes différents.


Mais ensuite, pourquoi limiter aux seuls couples "habituels" ?
je vais commencer par la polygamie.
Premièrement, il faut bien comprendre que la polygamie n'est pas limitée à la polyandrie patricarchale. Je ne vois pas pourquoi "Alice" ne pourrait se marier qu'avec "Bob" et pas avec "Bob" et "Charlie". Rappelons-nous que 85% des sociétés ont été polygames (même si souvent c'était de la polyandrie patriarchale, il y a eu un peu de polyandrie).


Ensuite le mariage entre gens de la même famille...
"C'est MAAAAAAAAL"
eeuuuuuh oui, mais encore ? Le bien le mal c'est assez floue comme notion...
"CONSANGUINITÉ".

Ahhhh
Bon rappelons que la consanguinité c'est un risque d'avoir des soucis avec des gènes non dominants qui se retrouvent sur les deux chromosomes et qui posent des souci.
Aujourd'hui on peut se marier entre cousins. Sur une génération ça va, sur plusieurs c'est une autre histoire. Et ça reste légal.
Mais de même si on est contre les maladies génétiques, je rappelle que des gens qui sont porteurs de maladies génétiques dominantes (ou sur chromosome X) ne devraient pas se reproduire vu que leurs enfants vont avoir des problèmes génétiques... (vous sentez le malaise ?)

Mais remarquez quand même j'ai parlé de mariage. Or on peut faire des enfants hors mariage. Du coup si deux personnes de la même famille font un enfant... Ben même sans mariage ça marche, du coup mariage ou pas, ça ne change rien niveau reproduction. La consanguinité n'est PAS liée au mariage.

En fait, le mariage permettrait de mieux suivre les grossesses de ce genre....

Enfin pour préciser, il s'agirait entre pérsonnes majeures et conscentantes...


Encore une fois ça ne changerait RIEN pour tout le monde, sauf pour ceux à qui ça donnerait des droits..

il y a 3 ans

Patrick

Je parlais évidemment de personnes majeures et consentantes !

il y a 3 ans

Audrey

Je trouve que c'est juste d'un point de vue logique, ce que tu dis, Partick. Mais les lois n'ont pas pour but de satisfaire une logique mathématique mais bien d'organiser une société de la manière la plus efficace possible. Il est donc normal qu'elles évoluent dans le temps selon les besoins des gens. Peut-être qu'un jour le mariage entre deux personnes sera autorisé parce que la société aura changé et que la notion de couple ne sera plus considéré comme la base de la structure familiale, mais ce n'est pas d'actualité.

Les homosexuels n'ont pas besoin du mariage pour montrer qu'ils s'aiment (personne n'a besoin d'un mariage pour ça) mais pour avoir un statut légal et social de famille. C'est bien ce qui déplaît à la Manif pour tous, bien sûr, qui ne veulent pas leur reconnaître ce statut...

il y a 3 ans

Audrey

Je voulais dire "peut-être qu'un jour le mariage entre plus de deux personnes sera autorisé" bien sûr. ;)

il y a 3 ans

Arnaud

Wow... J'avais jamais lu quelque chose d'aussi clair et logique. Merci

Les raisons pour lesquelles j'étais pour était moins claires (plutôt le côté : honnêtement, ça ne me dérange pas, ça ne va rien changer à ma vie et ça ajoute des droits à d'autres personnes, donc aucune raison d'être contre)

il y a 3 ans

Lyraudrey

Tu connais le principe d'abus de pouvoir ? Un enfant n'est jamais neutre face à ses parents, un parent aura toujours un pouvoir psychologique trop important sur son enfant. Impossible de savoir quelle est la vraie part d'amour et d'intimidation. Ensuite je te parle pas du complexe d'Oedipe dans des cas comme ça... Dans certains pays, le mariage entre frères et sœurs est autorisé, ainsi qu'entre cousins. En revanche, la procréation est interdite pour des raisons évidentes.

il y a 3 ans

Nina

Vous savez que le mariage entre cousins est autorisé en France?!
Et la procration entre cousin ne fait pas des handicapés.... si certain handicape ressorte de ces mariange c'est quand ca arrive sur plusieurs génération et non sur une seul.
Ma tante s'est mariée avec son cousin germain, ils ont 2 enfants qui vont très bien!

il y a 3 ans

Marie - @mariemeierart

Ah ah ah ah ah !!! Tu es vraiment sérieux en balançant ces arguments là ? Ah d'ailleurs tu as oublier que tu peux interdire le mariage aux couples hetero stériles aussi si on suit ta logique. Bref, ces arguments éculés la manif pour de merde les a déjà servis. D'autres y ont très bien répondu, mieux que je ne le ferai. Je t'invite a aller les lire. Ça te fera du bien.

il y a 3 ans

Patrick

Je suis tout à fait sérieux et cohérent, soit le mariage correspond au modèle préexistant, soit on considère que toutes personnes amoureuses entre elles ont le droit de se marier.
Explique moi de quel droit tu interdirait 2 personnes de se marier quand bien même ils seraient de la même famille ? De quel droit à partir du moment où le couple procréateur n'est plus la base du mariage, tu interdirais des mariages de 3 personnes ? Pourquoi une femme ne pourrait pas épouser 2 hommes ?
C'est discriminatoire non ?

il y a 3 ans

Nico64

Et selon toi, nous ne sommes pas capable de créer un nouveau modèle ? C'est forcément du tout ou rien ?
Notre société s'est construite sur les bases de la précédente, qui elle aussi s'est construite sur la précédente etc ...
L'évolution est inscrite dans notre ADN, il faut pas chercher à la forcer en allant taper dans les extrêmes !
la loi doit suivre la lente évolution des moeurs, le jour où la polygamie sera d'usage, la loi évoluera ...

il y a 3 ans

Patrick

c'est assez facile de ne prendre que ce qui t'arrange dans un raisonnement logique :)
On peut aussi estimer que la loi n'est pas là pour s'adapter mais pour incarner une vision de la société.

il y a 3 ans

line

Dans ce cas, allez jusqu'au bout vous aussi. Interdisons le mariage à ceux qui ne peuvent pas procréer. Femmes ménopausées, couples trop âgés, personnes stériles. Demandez un test de fertilité avant le mariage avec obligation de procréer ensuite.

il y a 3 ans

amelia

Il me semble que Lyraudrey a répondu à ta question, concernant les mariages entre personnes apparentées. Et qu'Audrey l'a également fait, pour les mariages entre plusieurs personnes. Pour l'instant, la réalité de la société fait qu'elle n'en est pas (encore) à devoir légiférer pour proposer un cadre légal à plus de deux personnes vivant ensemble et ayant des enfants. Mais rien ne dit que ce ne sera jamais le cas :)(et ce sera un autre temps de débat ! )

il y a 3 ans

Miss Holly - @Tseumpfeuh

J'adore le dessin du gars avec sa tresse :) Jolie note ! Je suis bien d'accord, l'éducation n'est pas genrée, c'est une affaire d'individus, et ça fait vraiment beaucoup de bruit pour rien.

il y a 3 ans

sylvain

Le mariage pour tous, la PMA, ce sont des sujets ou je partage ton opinion.

La GPA c'est la porte ouverte à la marchandisation du corps.
Une nouvelle fois pour les riches & puissants, contre les pauvres. Contre les femmes pauvres en particulier.

La PMA suffit bien à résoudre tous les obstacles.

il y a 3 ans

Amb'

Tous les obstacles... Pour qui?
Et pour ceux qui veulent « vivre » la grossesse sans la « subir »? Et pour les couples d'hommes? (parce que la PMA, eux, je ne sais pas trop ce qu'ils en ont à faire).

Accuser la GPA d'être la porte ouverte à la marchandisation du corps me semble une folie.
Sans me lancer dans un argumentaire (j'avoue j'ai un peu la flemme) je vais me permettre de la comparer à une « marchandisation du corps » bien connue.
En France, la prostitution est illégale. Force est de constatée que dans nos rues, la plupart des pratiquantes du « plus vieux métier du monde » sont des femmes malheureuses, embrigadées dans un proxénétisme à vomir. Elles sont retenues par une dépendance à la drogue qu'on leur force à avoir, ne touchent pas la moitié de ce que leur travail leur rapporte, vivent dans des conditions misérables... Faut pas se leurrer, bien rares sont les prostitués indépendantes, faisant ça par choix et le vivant de manière bienheureuse.
Maintenant... Comparons avec un pays où la prostitution est légale. Elle est encadrée, se fait dans des lieux fermés (aussi appelés « maisons closes »). Les prostitués sont protégées par le code du travail, ont des droit, un salaire, peut-être même le droit syndical?
Certes la plupart ne sont pas arrivées là de façon bien jolie, et encore, rares sont celles qui le font par plaisir, par désir de vendre leur performance (parce que se prostituer, ce n'est pas vendre son corps, c'est vendre une performance sexuelle, à mes yeux).
Entre ces deux schémas, lequel vous semble le plus atroce?

La GPA, c'est pareil. Si les gens sont vraiment motivés, on ne pourra de toutes façons pas les empêcher (pareil pour l'avortement, tiens, tant qu'à rester sur des sujets « polémiques »). Alors, entre la version sous le manteau, et la version réglementée, vous préférez quoi, pour prévenir « la marchandisation du corps »?
Et ça, c'est en occultant encore une fois les cas modérés, ou un couple gay quelconque veut un enfant, et choisit comme mère porteuse une de leur meilleures amies, s'engagent à payer (et à ne payer que) les frais de santé, le tout pour aboutir à un bonheur immense et partagé.
(Où sont les pauvres et les riches et puissants, dans ce cas de figure?)

il y a 3 ans

Ollia

Mais c'est pas vrai cette comparaison franchement bidon avec la prostitution! Oui c'est une marchandisation du corps, franchement, vous trouvez ça cool de devoir vendre sa dignité, au lieu d'essayer de trouver un travail qui sera certes pas plus épanouissant mais qui préservera le peu de choses qui vous reste, à savoir votre corps ? Vous ne préférez pas essayer de stopper tous les abrutis qui prennent les femmes pour des steaks à vendre, plutôt que de trouver des idées à la con pour les rendre "moins pire" aux yeux des gens ? Le plus vieux métier du monde n'existerait pas si les hommes se bougeaient le cul pour se trouver quelqu'un, ou essayaient de garder leur nouille entre les jambes. C'est ça qu'il faut encourager. Un peu comme si vous me disiez : oh ben il faut limiter la vodka avant de conduire. Prenez une bouteille de cidre, ça passe mieux.
Je parle pas des cas de personnes qui trouvent un certain plaisir à être rémunéré, sorte de fantasme, de kiff. ça, c'est autre chose.
Ya pas de légalité quand il s'agit de détruire ce qui fait notre essence même, un être vivant doué de sentiment, d'émotions, pas un vulgaire morceau de viande comparable au monde animalier. Merde à la fin, ras le bol de voir qu'on a mis des millions d'années à évoluer pour que des gens se disent qu'on est bons qu'à reproduire et à reproduire pour les autres. et tant pis si notre cerveau on le balance aux oubliettes. Les personnes qui accouchent sous X et qui en ont souffert remercieront toutes les gentilles dames pour qui la grossesse ce n'est rien qu'un état de passage, un geste altruiste tout beau tout mignon. On redeviendrait des guenons qu'on ne s'y prendrait pas mieux.

il y a 3 ans

Amb'

Bon, je suis heureuse d'apprendre que la dignité se rapporte à un acte sexuel. Soit.
Et vu ta réponse, je pense que tu n'as pas vraiment idée de ce qu'est la prostitution, surtout en France (enfin, je dis « en France » parce que je ne me suis pas énormément penchée sur le sujet à l'international).
NON les prostitués ne sont pas des femmes qui par flemme de venir faire des tours réguliers au Pole Emploi préfèrent s'habiller flashy et passer la soirée sur les boulevards.
Et NON la prostitution ne cessera JAMAIS d'exister (ce n'est pas pour rien qu'on dit qu'il est le plus vieux métier du monde).
Enfin, je ne vais pas trop perdre de temps à répondre au reste, surtout à "les prostitués n'existeraient pas si les hommes se bougeaient le cul pour se trouver quelqu'un", "je ne parle pas des personnes qui trouve un fantasme à être rémunéré" parce qu'on en revient au même fait : vous ne savez visiblement rien de la prostitution, des prostitués, et des clients des prostitués.
(Et je ne comprends pas l'analogie avec la vodka...? Enfin faire une analogie d'une analogie, on va un peu trop loin à la longue
Une plus correcte analogie serait "au lieu d'interdire l'alcool comme ça a déjà été le cas dans des États, d'augmenter le trafic clandestin et la criminalité, légalisez-le afin de réglementer sa vente et de contrôler le produit").

Je ne pige pas non plus le délire de la destruction de l'essence même d'un être? On parle de la prostitution, de la GPA? Quel est le rapport? Et surtout pourquoi?
Enfin vous apprendrez que ces « vulgaires morceaux de viandes comparables au monde animalier » sont eux aussi doué d'émotions, de sentiments et de sensibilité.

Et on se recogne encore une fois de plus à l'argumentaire non-sensé... Qui à dit qu'on était bon qu'à reproduire et à reproduire pour les autres? Pour vous la légalisation de la GPA veut dire que toutes les femmes devront être mères porteuses...? Euuuh, je pige pas trop le délire en fait ^^

Enfin jetez un œil dans les pays où la GPA est légalisée, et allez traiter vous-mêmes les femmes qui la pratiquent de gueunons. Je suis sûre qu'elles seront ravies.

(En attendant, je cherche toujours un argument ou des propos doués de sens dans votre message)

il y a 3 ans

Maxence

Oui je suis tout à fait de votre avis, les fermes à bébés des Thailande ou d'Inde où les femmes sont enfermées pour les empêcher de s'enfuir avec le bébé qu'elle doivent accoucher sont tout à fait des exemples de considération pour la vie humaine!

il y a 3 ans

Amb'

Vous avez raison, après tout ces situations sont parfaitement légales dans les pays où elles ont lieu, et c'est la représentation même de ce qui pourrait arriver en France!

il y a 3 ans

Cora

Attention à la Généralisation.
Comparer la Californie à la France, C'est comme comparer L'ile-de-France à l'état du Mississippi.

il y a 3 ans

Axelle - @xela_85

J'écris et ré écris ce commentaire mais c'est très personnel alors je dirai juste : je te souhaite de tout mon coeur que tu guérisses de tes névroses =) et un serveur avec une tresse de raiponce ça doit être super chouette à voir en vrai je préfère ça que ressembler à mr et mme tout le monde !

il y a 3 ans

Elodie

"Toute ces histoires d'intolérance en France me semblent d'autant plus choquantes que je vis dans une région où tout cela est normal, acquis, jamais remis en question."

http://fr.wikipedia.org/wiki/Proposition_8

Je pense que ça montre que le mot "acquis" ne veut pas dire grand chose.

Rien n'est jamais acquis, il y aura toujours des gens pour remettre en cause ce que l'on pense acquis, c'est pour ça qu'il faut toujours rester sur ses gardes et défendre fermement les avancées contre leurs détracteurs, et surtout ne jamais prendre ces derniers à la légère.

il y a 3 ans

Glagla

Apparement la Californie est un hâve de tolérance tant mieux mais avant de critiquer la France de loin avec des informations un peu biaisées, il serait aussi intéressant que tu te penches par exemple sur les travers de cette belle région....je ne t'ai pas vu par exemple t'indigner sur les récentes tueries, notamment en Californie dans les établissements scolaires ...
pour revenir au sujet mariage gay, cela n'a fait l'objet d'aucun débat dans mon environnement familial et professionnel (pourtant je bosse dans un univers pro plutôt conservateur)...oui j'ai vu des manif' qui m'ont plutôt fait marrer par leur cote caricatural :serre-tête, jupe plissée bleu marine, chemise blanche bien repassé...mais c'est aussi ça la liberté d'expression... Et ces manifestations ce sont vite essoufflées...
après perso, je comprends pas trop ton histoire d'education ça serait mieux selon les personnes d'avoir 2 papas, deux mamans, un papa et une maman, chacun se limite donc à son genre ???? Ça veut dire que selon son sexe, chacun a un rôle, un caractère, une façon d'eduquer, d'aimer préétabli...Ca veut dire aussi que tu considères cela différent d'etre élèvé par deux femmes ou deux hommes ou une femme et un homme, je vois pas bien la tolérance dans tout cela.
Très cliché aussi, je pense que l'essentiel c'est d'être désiré, aimé et guidé par deux personnes, je pense que ça n'a rien avoir avec le sexe des personnes...

il y a 3 ans

Lyraudrey

Vivement que notre pays soit moins rétrograde. Je ne vois pas non plus comment ça peut être gênant, deux personnes du même sexe s'aimant, se mariant, élevant des enfants. Les hétéros ne sont pas tous des parents modèles, même s'ils sont bien rangés dans le style "un homme une femme".
Ce n'est pas demain la veille que la France sera aussi ouverte que la Californie, heureusement. Je me console un chouia en me disant qu'au moins on est pas au Texas :D

il y a 3 ans

Nishe

Je rêve d'un jour où, en France, on ne sera plus "jugé" et "catégorisé" selon des apparences, suppositions ou
ragots ... Que cette "normalité apparente" qui rassure et est ancrée dans notre société vole en éclats ! Mais cela me semble être une utopie tellement lointaine !
Qu'on laisse les gens faire ce qu'ils veulent de leur sexualité, de leur apparence, de leur futur, de leur désir d'enfants ou non !
Le schéma un papa, une maman, des enfants, c'est fini ! Que cela soit deux papas, deux mamans, qu'importe !
Je suis une fille à l'apparence dite "assez masculine" depuis toujours, et je suis SANS ARRET persécutée par des personnes, plus ou moins proches, plus ou moins familières, qui me demandent si "tout est normal", si j'ai un copain, si j'aime les hommes, pourquoi je ne porte pas de jupes ou de maquillage, pourquoi je ne suis pas une "vraie" fille, pourquoi je pratique des activités masculines telles que le modélisme, la guitare électrique, la batterie (???) ... Tout est connoté, c'est usant, je n'ai rien à avouer, rien à cacher, rien d'anormal ni de normal, j'en suis venue assez souvent à me demander si quelque chose ne tournait pas rond chez moi, à force que l'on me rabâche sans arrêt les mêmes questions.

Mais le plus insupportable est cette intolérance sur tout et pour tout ! Quand va-t-on arrêter de persécuter ces gamins qui jouent à la poupée ou veulent un objet rose ? Et ces deux hommes se baladant paisiblement main dans la main ? Et ces deux femmes, raccompagnant leurs enfant à la sortie de l'école ? Quand va-t-on aussi arrêter de réduire le statut de la femme à celui de "honte" ?
Au lieu de se moquer allègrement d'un soi-disant puritanisme Américain, nous ferions mieux de coller nos propres nez sur un miroir, et se demander : "Quel est le but, qu'en retire-t-on, que voulons-nous, au juste ?"

il y a 3 ans

Auryn

Ah ça oui, si on ne veut pas porter de jupes ou de talons, ou avoir des enfants, ou tous ces autres trucs que toutes les femmes sont censées adorer on s'en prend plein la gueule pour pas un rond. C'est lassant au bout d'un moment.

Pour en revenir aux homophobes, personnellement j'aime bien leur balancer le slogan "If you don't like gay marriage, don't get one!" C'est drôle comme il faut tout leur dire.

il y a 3 ans

La fille renne - @black_eyed

Merci pour ce post :).

il y a 3 ans

Praglik - @pr4glik

Vaut mieux deux papas ou deux mamans qui s'aiment plutôt qu'un couple hétérosexuel qui se battent, un père veuf, ou une mère seule avec trois enfants à charge... Comme dit dans le dessin, c'est stupide que des gens prennent du temps à enlever des droits dont ils n'ont que faire. La société va les regarder de travers pendant un petit moment puis ça s'essouflera, tout comme le mariage interracial ou l'insémination artificielle. Et ceux qui utilisent la "procréation" comme argument, et bah je me demande pourquoi ils veulent que les humains continuent à procréer alors qu'on sait que d'ici 20 à 30 ans la surpopulation va devenir un réel problème.

il y a 3 ans

Sebastien - @sebthiebaud

<3

il y a 3 ans

Maxence

Il y a un problème avec l'intitulé de ton dessin il me semble : la manif pour tous défendait un statu quo et non pour que les gay aient moins de droits. Les gays ont les mêmes droits que les hétéros: se marier avec une personne du sexe opposé, et avoir recours à la PMA en cas d'infertilité (cad lorsqu'une femme et un homme n'arrivent pas à avour d'enfant). Il y a donc une égalité de fait dans les droits.

Ce que tu revendiques et ce qui est en vogue chez les libéraux US, c'est l'identité (comme ce qui est identique) des individus: désormais, on doit pouvoir utiliser la technologie pour passer outre la nature (premier pas dans le transhumanisme, très à la mode dans la silicon valley, mais c'est un autre débat) pour se reproduire comme bon nous semble, avec quiconque, et adapter les institutions à cet état de fait. La réthorique du changement de civilization n'est pas si fausse: désormais, l'homme n'utilise plus la technologie pour ne modifier que son environnement, mais aussi lui-même.

Il faut bien comprendre d'autre part que les technologies (pma/gpa) que tu revendiques mènent inéluctablement à l'eugénisme. La fertilité est en chute libre (20% des couples ne peuvent pas avoir d'enfant), et la PMA/GPA permet aujourd'hui de sélectionner les embryons en fonction du sexe (ce qui se fait déjà couramment dans la si progressiste Californie...), mais aussi les maladies génétiques et les caractéristiques physiques (yeux, chevdux, taille...). On peut aussi sélectionner les donneurs de sperme, les donneuses d'ovocytes, etc. Les couples ou les personnes seules voulant avoir des enfants ont forcément recours au diagnostic pré-implantatoire, ce qui "fausse" la roulette de la génétique par rapport à ceux d'entre nous nés "naturellement". Ce genre de pratique est déjà courant pour les animaux d'élevage, il s'appliquera à l'homme.

Je te conseille, pour creuser plus le sujet et élargir ton champs de vision, l'essai du collectif " pieces et main d'oeuvre" :

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=495

il y a 3 ans

Amb'

La Manif pour Tous s'est opposée au fait que les gays obtiennent plus de droit, notamment le mariage et l'adoption qui sont à leur yeux des choses sacrées qui devraient être réservées aux hétérosexuels (voir, à en entendre certains, aux catholiques pratiquants).
Il est vrai que le texte du dessin est mal tourné (l'original était "[...], mais pour que d'autres n'en aient pas" de mémoire, et me semblait plus juste).

Les gays ont toujours eu le droit de se marier, d'adopter, et d'accéder à la PMA. Si tant était qu'ils étaient engagés dans un couple hétérosexuel.
Du coup, si tu préfères, on peut dire que les couples homosexuels n'avaient pas le droit de se marier, d'adopter, d'accéder à la PMA ou à la GPA. Aujourd'hui ils ont le droit d'adopter et de se marier, mais n'ont pas accès à la PMA, contrairement aux couples hétérosexuels.

Ahahah! Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre! La PMA et la GPA mènent (INÉLUCTABLEMENT, attention) à l'eugénisme! Oui parce qu'en plus de se faire inséminer, on aura d'ici peu la possibilité de choisir d'avoir un enfant blond aux yeux bleus, qui ressemblent plus au papa, et qui si possible ne nécessitera ni appareil dentaire ou lunettes plus tard.
(Sinon, en France il est illégal de sélectionner le sexe d'un enfant sous prétexte qu'on veut une fille ou un garçon, et c'est valable dans la plupart des pays autorisant la PMA ; la question n'est abordée que dans le cas où il y a un risque génétique lié à un sexe ou l'autre)
Et c'est sûr que faire un DPI pour éviter à un enfant à naître d'avoir une anomalie génétique grave, ça va vraiment ruiner la diversité génétique humaine.
Franchement, avant d'affirmer des conneries pareilles, on prend la peine de se renseigner 2 secondes, ou de poser ses questions à quelqu'un qui, lui, a quelques notions de génétiques.

il y a 3 ans

Maxence

Sauf que la PMA était utilisée seulement en cas d'infertilité, donc pour faire fonctionner quelque chose qui aurait dû marcher. L'utilisation de ces techniques pour les couples homosexuels ne correspond pas à une "normalisation" de leurs droits, mais à la création d'un droit bien différent, puisque l'on ne vient pas régler un problème de la nature. Pour prendre un exemple, un couple d'hétéros pourra aussi faire son marché et sélectionner un vendeur de sperme soigneusement sélectionné (ex: http://dk-fr.cryosinternational.com/), une vendeuse d'ovocytes (ex: https://www.eggdonor.com/) et une mère porteuse pour éviter la grossesse et l'accouchement. Ceci ne lui était pas permis avant. On est donc dans la création d’un droit nouveau.
Tu parles de l'interdiction de sélectionner le sexe de l'enfant dans la plupart des pays où la PMA est autorisée, est-tu candide à ce point là pour ne pas voir la réalité? Aux USA, il est tout à fait possible de le faire, certaines cliniques utilisent même cet argument pour faire de la retape pour attirer des clients. Les médecins Californiens t'expliqueront volontiers que les lesbiennes préfèrent une fille et les gays des garçons.
Pour ce qui est de l'eugénisme, tu pourras remarquer que les fermes de sperme et d'ovules y participent déjà en sélectionnant les étalons, heu, les vendeurs et les vendeuses (ha oui, c'est vrai ce n’est pas déjà ce que l'on fait pour les animaux?). Le DPI est limité par les connaissances actuelles du code génétique, mais la possibilité de sélectionner les embryons permet en toute discrétion de faire ce qui est communément appelé de l'eugénisme. (pour ton info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A9nisme )
Si tu penses que ce cas de figure est une "connerie", réfléchis à ce qu'il va se passer lorsque les généticiens auront trouvé un gène influant sur l'intelligence (ou autre chose vue comme une qualité...) et que l'on donnera la possibilité aux parents de choisir les embryons. Que crois-tu qu'ils diront?
Tes arguments me font penser aux gens qui disaient que le web ne pourrait jamais être contrôlé, que les centrales nucléaires étaient absolument sûre, ou que les tests sur les pesticides étaient bien réalisés. Qui a eu raison à la fin ?

il y a 3 ans

myahoo

L'ancienne version était encore visible... sur Wikipedia. Jusqu'à janvier dernier où l'image a été retirée pour la raison suivante :

"libre de droits" (royalty free) is vague statement and not a specific licence

Si maintenant tout le monde doit tout dire en angliche, ce n'est pas gagné :-) !

il y a 3 ans

Rwo - @RwoRomeo

Ça fait quand un joli gros billet d'excuse pour intégrer un petit dessin au final :D

Non, non, je plaisante bien sûr. C'est juste que je ne vois absolument RIEN d'étrange de voir une tresse sur n'importe quel être vivant (un être humain, un cheval, un chien, on n'est pas à ça près). D'autant plus que je vois rarement des dessins de vikings sans une tresse quelque part. Même Uderzo y a pensé, pour le coup, avec ses Gaulois ou ses Normands ! XD
Alors pour le coup, non, ça n'a rien à voir avec le reste. Mais j'aurais bien aimé voir sa touche "Elsa", s'il s'est amusé à laquer (qui a dit "geler" ?) des mèches de ses cheveux en pointes sur le dessus de la tête ^^

... Voilà pour le paragraphe lourdingue.

Pour le VRAI contenu du billet. Bah ma foi, puisque la question du mariage LGBT & co. (je trouve le "pour tous" trop "miel à Trolls", qui sautent justement sur cette appellation pour créer aux déviances, et "homosexuel" peut être au contraire trop réducteur pour certains) n'aurait jamais dû élever autant de voix parce que cette tolérance aurait dû être innée d'office chez toute espèce intelligente (dont le dénommé Patrick ne fait décidément pas partie), je préfère encore attendre pour avoir une opinion sur ces questions de GMA/PMA.
Le commentaire d'une certaine Marion Boisset sur Facebook m'a paru très intéressant. Ce serait alors davantage une question d'éthique (et (peut-être beaucoup) plus), j'imagine. Pas un sujet que l'on peut traiter aussi rapidement et prendre le risque (énorme) de le gâcher et de détruire plus de vies qu'en illuminer. Je garde donc une approche très lente que je veux très prudente, avant d'exprimer un avis tranché. Un "éternel" (parce que la question reviendra, pour sûr) "à voir"...

D'où tous mes guillemets et mes parenthèses sur ce sujet, quelque part.
Prenez le temps de bien lire... Oo

Après, pour ce qui est plus du registre de l'opinion, je ne vois pas tant de "mal" chez l'éducation avec deux représentants du même sexe. Je ne connais pas une seule société, avec autant de personnes concernées qu'en Europe, qui divise les femmes et les hommes jusqu'à la saison des amours et dont résultent des déviances diverses suite à l'éducation sans contact avec le sexe opposé (si ce n'est peut-être le sexisme, mais dans ce cas les homosexuels sont loin d'être les seuls concernés).
Mais même une seule et unique figure quelle qu'elle soit permet déjà une forme de socialisation, bordel ! Ce sont ceux qu'on appelait les "enfants sauvages" qui démontraient le danger du manque de contact humain lorsqu'il se confrontaient à d'autres humains. Et c'est là le plus important selon moi sur tous ces sujets, l'"humanité".
Avoir des pensées destructrices envers un membre de son espèce n'est pas humain. Je ne dis pas bien sûr qu'on doit tous jouer les saints et aimer son prochain H24, c'est (ahah, voilà le paradoxe qui arrive !) humainement impossible (ou plutôt "plus que hautement improbable").
La nature a fait (et "dieu merci" qu'on qu'on en dise) qu'on est capable de penser, et donc d'avoir des opinions.
Ce qui est plus regrettable, c'est qu'il y ait un facteur d'erreur impressionnant dans le lot (mais bon, sur 7 milliards d'humains, multipliés par chaque pensée qui puisse traverser l'esprit de chacun, qu'est-ce que vous vouliez aussi).

Tout ça pour dire que le genre de connerie (appelons une connerie une connerie) dont Patrick vient de nous faire la démonstration, c'est de la merde. Net. Caca boudin et ce que voulez. Y'a même pas à en discuter, parce qu'il n'y a pas la moindre trace d'argument. C'est de la prétendue ironie sans véritable fond. Fondamentalement, un trou du cul, pour parler cru (tous mordus ♫ de Lustucru ♪).

En revanche, "les autres" (ce n'est pas personnel contre qui que ce soit bien sûr !), n'oubliez pas de prendre la peine d'écouter ceux qui ont un minimum d'arguments à dire. Un combat de sourds, ça peut être encore pire qu'un manque de débat.

----

Je crois que je vais m'en tenir là pour l'aspect débat. J'en viens maintenant à mon ressenti personnel.

Je n'ai pas de souci véritable avec les différentes formes de sexualité ou de genre, tant que ça s'en tient aux lois, éthiques terrestres, respect et santé de chacun etc. On me surprendra peut-être à faire les yeux ronds devant un body-builder poilu en tutu que je croiserais dans le tram (je prends le gros cliché pour que ce soit un tant soit peu parlant hein), mais en sortant, ce sera juste "Bon ok", et je passe à autre chose, j'oublie. Il (ou elle) a pas fait de mal, donc je m'en fous en fin de compte.

Il y a des trucs que je ne comprends pas toujours. Je suis jeune (c'est pas une excuse, qu'on s'entende bien), donc j'ai pas encore assez d'expérience de la vie et tout ce bazar. Et il arrive fatalement que mon cerveau reçoive un jour un message erroné et pas très joli.
Le truc, c'est de simplement jeter ça à la corbeille. C'est un spam, on s'en fout, point. C'est ça aussi le respect, quelque part. La pure et simple indifférence, c'est parfois le plus simple à faire pour soi et à vivre pour les autres.
Je me vois déjà en tant que père (si j'ai de la chance), avec éventuellement un ou une de mes gosses qui vient me faire son coming-out (peut importe là où ça débouche). Et moi de lui répondre :

"Ah. Si tu veux. Une idée pour le menu de ce soir ?"

Alors, bien sûr, j'en discuterai volontiers avec lui ou elle si ça lui chante. Mais à la base, c'est sa vie. C'en est l'aspect le plus intime. J'ai pas envie de me mêler de ça. Voilà une de mes visions du respect. Je force pas les choses. Que les concernés en discutent librement (ou presque, bien sûr, cf les limites vaguement explicitées trois paragraphes plus haut ↑), et que les autres respectent. Par l'indifférence ou l'encouragement de la voie/voix du "non-destructeur".

J'ai donc des opinions comme tout un chacun. Voilà la mienne, en partie. (WTF ? J'ai pas pu tout exposer ? :o )

Je me demande du coup si Patrick a eu autant de réflexion en écrivant on propre commentaire...

Et parce qu'il est presque 2H du matin:
Patrick, tu es con, sur ce coup-là. Je te le dis, en espérant que ça allume quelque chose quelque part là-haut. Mais j'ai plus assez la forme pour revoir ton éducation rien que ce soir.

Ah, et si tu tiens à avoir un argument, je te prie de relire tout mon commentaire depuis le début. On révise sa leçon mon petit. ♥

Bonne nuit tout le monde ! ♪

il y a 3 ans

Patrick

Oui il n'y a pas à discuter face à une personne qui argumenté, c'est évident :)

il y a 3 ans

Michel

Gérard Miller, sors de ce corps...J'ai rien compris.
Sans insultes et en français de base, cela dit quoi ta diatribe ?

il y a 3 ans

YYY

Pf. Les commentaires. Du coup, j'en laisse un juste pour dire que tu as raison.

Et que merde que les homosexuels ont morflé ces dernières années. J'ai du mal à imaginer combien angoissante a du être l'actualité.


Le seul espoir que j'ai, c'est de me dire que cela passera dans les esprits assez vite. C'est pas nouveau, en france, les manifestations massives de réactionnaires. (peut-être parce que nous avons une culture de la manifestation?) On les oublie. (Mon papa me rappelait par exemple les manifs de réac en réaction à mai 68)
Ils disparaissent dans les mémoires, crèvent de ce qu'ils ont été : des boulets haineux et figés dans le formol.
Mais qu'ils sont vivaces, en attendant. Qu'ils se battent pour exister. Qu'ils font du mal.


(Je ne sais pas si tu idéalises la Californie, ou pas. J'aime croire qu'il y a des endroits aussi libres que tu le dis, mais je n'y crois pas vraiment. Je ne parviens plus à y croire, plus maintenant.
Je sais que dans mon entourage, je ne connais aucune personne qui ait soutenu la manif pour tous. Et pourtant, ils étaient là. C'est facile de se dire qu'il n'y a pas ce genre de gens autour de nous. Avant ces évènements, j'aurais sincèrement cru qu'il y avait beaucoup moins d'homophobes en france. Lorsqu'ils se révèlent, la claque.)

il y a 3 ans

Stef

Merci pour ce billet.

Pour une petite démonstration d'amour et de tolérance qui met du baume au coeur et restaure un peu de foi en l'humanité, je me permets de suggérer cette vidéo de mon pays d'adoption, la Nouvelle-Zélande, dont le Parlement s'est spontanément livré à une standing ovation suivie d'une chanson d'amour lors de la conclusion (positive) du vote pour légaliser le mariage pour tous : https://www.youtube.com/watch?v=q9pOJ8Bc_-g

Enjoy and have a nice day!

il y a 3 ans

Phy.

Merci beaucoup à Elodie pour le lien vers la "Proposition 8", très instructif.

C'est ce que je me demandais : les USA sont très religieux.


(Parenthèse : le président des USA prête serment sur la Bible. Il y a actuellement un président noir, chrétien. Si demain il y a un président musulman, hindou ou athée, jurera-t-il sur la Bible ?)

Les USA sont très religieux, je me demandais donc juste si la Californie était particulièrement déchristianisée ou si les Chrétiens là-bas y étaient plus tolérants qu'ailleurs. L'article de Wikipedia répond grosso modo que non et non. C'est donc sans doute que les amoureux de même sexe y sont plus nombreux et / ou actifs qu'ailleurs, ils ont pu avoir gain de cause, et il y a eu une réaction, peut-être d'une minorité conservatrice. Effectivement, c'est inquiétant.

J'ai d'ailleurs été extrêmement étonné de lire que les Mormons ont soutenu la Proposition 8, alors qu'ils sont polygames. Et je me demande, du coup, pourquoi personne ne parle d'eux : est-ce que quelqu'un sait si la polygamie est interdite par la loi aux USA ?

Bon, je vais aller faire un tour sur Wikipedia pour creuser ce sujet.

il y a 3 ans

Phy.

Contrairement à ce que j'ai écrit, Wikipedia indique que les Mormons ont abandonné la polygamie, sauf l'aile traditionaliste "Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours".

Désolé pour le cliché.

il y a 3 ans

Zélie

J'avais déjà bien aimé ce dessin la première fois. Merci pour ce rappel !

Je suis aussi contente d'apprendre qu'il existe des endroit où la plupart des gens sont plus tolérants et ouverts que chez nous.

il y a 3 ans

Michel

Je crois que Laureline vit encore dans sa bulle de "touristo-emigrante" à ne voir que le merveilleux de la CA avec les lunettes de "l’innocence". Pour y avoir vécu treize ans, je puis dire que c'est l’État oû les contrastes entre les systèmes de vies sont complétement hystériques . Du plus glauque au plus artificiel...Du plus libertaire (PMA,GPA entre autre. Quoique dans ce cas là , il y a bagarre actuellement)au plus religieux...Une totale négation de l’être humain( pour certains migrants )à un laisser-faire proche de la Décadence Grecque antique.
Et toujours au-dessus, partout omniprésent ; The Lord et Money...
Jamais la population française, toutes options confondues n'accepterait ce mode vie..

il y a 3 ans

HerbeDeProvence

De toutes manières la loi est passée, qui osera l'abolir maintenant?

il y a 3 ans

Toc

Tu sais, il y a bien des mouvements qui souhaitent abolir le droit à l'avortement en Espagne. Une loi n'est jamais passée définitivement (et encore heureux d'ailleurs, vu le nombre de lois racistes qui ont pu être votées par le passé). Rien n'interdit qu'elle soit finalement abolie dans 10, 20, ou même 50 ans pour des tas de raisons plus ou moins valide (une abolition complète du mariage par exemple).

il y a 3 ans

Cat

#'murica

http://www.nytimes.com/2014/11/08/opinion/pregnant-and-no-civil-rights.html?_r=0

il y a 3 ans

effer

Merci pour ces opinions rafraichissantes dans ce Monde plein de préjugés, de racisme, d'exploitation des femmes et de guerres.

il y a 3 ans

lilie

Sur le fond je suis ok avec toi. Mais la superposition entre france et californie me gène.
Les gens de la manif pour tous ne représentent pas la france. Dans la plupart des familles il n'y a eu aucun débat puisque la majorité des français étaient favorable à la loi.

En france aussi des petits garçons se deguisent en fille et inversement. En france aussi il y a des hommes aux cheveux longs.
C'est sans doute moins visible. Il y aura toujours des gens pour râler mais c'est ce que nous sommes.

il y a 3 ans

Juliette

Merci pour ce joli billet =)

il y a 3 ans

jacques

Bonjour les clichés dans ce dessin!
Naturellement, ce sont 2 hommes homos. Naturellement ils sont jeunes. Naturellement ils sont branchés. Naturellement c'est une femme qui les regarde. Naturellement elle est voutée. Naturellement elle est revêche. Naturellement elle est vieille mode.
Naturellement, c'est caricatural et donc réducteur.
C'est dommage, il y avait un beau débat à avoir sur ce que nous sommes, nous les humains et imaginer le futur avec toutes les données scientifiques, politiques, psychologiques, historiques que nous avons. A la place nous avons un non-respect de ce qu'est l'autre en face de nous avec ses angoisses.

il y a 3 ans

Clemclem

Houlala, c'est juste un exemple, il faut se détendre!
Si Laurel devait illustrer tout les cas d'homophobie ordinaire, il lui faudrait un nouveau blog entier!!
Histoire de mettre les jeunettes fashion qui disent "je suis pas homophobe mais (remplir au choix") et tout les autres genres de gens!
Et puis c'est un exemple généraliste, les intolérants supportent encore moins les couples d'hommes (ce qui se font pêter la gueule sont très très souvent des hommes), il paraît que les filles, c'est différent....
Merci Laurel pour ce post!! :)

il y a 3 ans

eman

Tout à fait d'accord, même si ça part d'une bonne intention, le fait est que Laurel dessine toujours les gentils beaux et cool, et les méchants moches... Comme Disney quoi... (Après c'est sûr que les gens méchants, on a souvent l'impression qu'ils sont moches, et inversement...)

il y a 3 ans

Lee

C'est vrai, mince, Laurel, quoi... Au nom de l'impartialité, du aurait du de dessiner deux vieilles lesbiennes ringardes, regardées de loin par un jeune homme droit, branché et au regard sympa.
Ou même tiens, un couple hétéro, à la place des 2 hommes homos.

Euh mince, attendez...

il y a 3 ans

Mécréant

Il est vrai que le premier dessin fait un peu Walt Disney, avec les gentils tout beaux et la méchante toute moche.

C’est effectivement le principe d’une caricature : on grossit le trait. Par contre, je ne vois rien de choquant à faire une caricature à visée politique (tous les journaux en font) tant que le débat ne se résume pas à la caricature...
Quand une nouvelle loi n'a d'impact que sur les personnes qu'elle vise et que cet impact sera pour eux positif, pourquoi "manifester contre"?

il y a 3 ans

marie

Bonjour,
je suis d'accord tout le monde peut se marier aucun problème ni de genre ni de sexe et je m'en fiche chacun est libre de faire ce qu'il veut, mais les femmes peuvent procréer et pas les hommes c'est comme ça depuis notre venue sur terre et je comprends qu'on puisse désirer un enfant mais quand on sait qu'on ne pourra pas en faire ? j'ai plutôt l'impression que tout le monde veut la même chose que son voisin alors qu'on parle de la vie ! Qu'on me dise adopter un enfant pour lui rendre la vie plus belle (que ce soit deux hommes, deux femmes ou un coupe hétéro) pas de problème mais créer un enfant alors qu'au départ on sait qu'il faut un homme et une femme... J'ai peur des dérives...

il y a 3 ans

Ollia

Et c'est là tout le cœur du problème redouté par les "antis".

il y a 3 ans

Amb'

Une précision : la PMA (et la GPA) ne consistent pas à fabriquer un bébé dans une éprouvette à partir de produits chimiques.
La PMA (Procréation Médicalement Assistée) se pratique, comme la procréation classique, à partir d'un spermatozoïde (don de sperme) et d'un ovule (celui de le femme).
Donc on reste dans le schéma "un homme + une femme" biologiquement parlant.

il y a 3 ans

Ollia

Bon, je ne vais pas écrire un pavé pour aller dans le sens contraire pour respecter votre souhait. Vous ne voyez pas où est le problème. Ben pour moi il y en a un gros et il n'y a RIEN A VOIR avec l'éducation d'un enfant, ou la présence d'un père/d'une mère pour un môme, ça va bien au delà. Et pour ça je suis profondément CONTRE la PMA pour les couples homos, et la GPA pour tous. ça concerne notre vision de l'humain, et je n'ai aucune envie qu'elle évolue dans le mauvais sens.

il y a 3 ans

Amb'

Donc aller jusqu'au bout de la chose en autorisant les homosexuels à avoir des enfants (parce que "juste" l'adoption sans la GPA et la PMA, ce ne pas aller jusqu'au bout par peur de la polémique, clairement), c'est une évolution dans le mauvais sens de l'humanité?

« Et pour ça » pour quoi? Je ne comprends pas, un morceau de votre message a sauté ou vous dites juste que vous êtes contre sans expliquer pourquoi?

il y a 3 ans

Ollia

Je ne considère pas le progrès de faire en sorte qu'une femme ne soit considérée par une personne de sexe opposée que pour des besoins primitifs de reproduction, et il en est de même pour l'effet inverse (pas besoin d'un homme, sauf pour ses gamètes, en soi). On crie au machisme pour moins que ça aujourd'hui dans le milieu hétéro, et vous voudriez qu'on l'accepte pour des désirs d'enfants à tout prix par quelques irréductibles qui veulent le beurre, l'argent du beurre, et le séant de la crémière ? (que je comprends en soi, mais ne suis pas pour qu'on accepte tout et n'importe quoi pour y parvenir)

il y a 3 ans

Asp

Moi, je n'ai aucun problème avec les homosexuels, les travestis, les transsexuels ou autres, du moment qu'ils ne veulent pas la guerre ou la bombe atomique (peu probable, à mon avis)alors pourquoi leurs interdire de vivre comme ils l'entendent?
Superbe dessin surtout, et continue comme ça Laurel.

il y a 3 ans

adricube

Ah, Laurel remet une pièce dans la machine.
Alors, ne nous lançons pas dans les arguments de fond, ça ne sert à rien, ils seront ipso facto déclarés irrecevables.
Sur la forme, donc : je lis dans la note et les commentaires :
"La communauté LGBT a subi tellement de violences et de haine" : par contre, les opposants qui se sont fait insulter, mépriser, auxquels on a souhaité -entre autre- qu'une bombe explose dans les manifs ( http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/27/la-manif-pour-tous-porte-plainte-contre-pierre-berge_3149054_3224.html ), ça ce n'est pas violent et intolérant. Ni les attaques ad hominem -souvent sexistes d'ailleurs- contre Frijide Barjot notamment ( http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2F24heuresactu.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2013%2F01%2Fmariage_homo_frigide_barjot.png&imgrefurl=http%3A%2F%2F24heuresactu.com%2F2013%2F01%2F28%2Fmariage-pour-tous-les-images-choc-de-la-manif-socialiste%2F&h=589&w=893&tbnid=5KY1M-b-oIiW4M%3A&zoom=1&docid=ddzVEV8TVhKozM&ei=auxdVP--NoesPKXTgZAB&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=1305&page=8&start=139&ndsp=20&ved=0CKUBEK0DMDU4ZA )

On lit ensuite ici que c'est une évidence, et qu'il n'y a que des arriérés pour refuser le mariage aux personnes homosexuelles. On oublie que ce débat ne concerne, en gros, que l'Amérique du nord et l'Europe à savoir environ 1,3 milliards de personnes .. sur 7. En Asie, en Afrique la question ne se pose pas ... ces humains (80%) là nous sont ils inférieurs ? Sont ils méprisables ?
Ont lit enfin qu'il y aurait, finalement, deux sortes d'humains : les bons, et les mauvais. Ce manichéisme, ce dogmatisme est rigolo à lire sous la plume de tenants de la tolérance ... qui ne supportent pas l'idée que d'autres gens puissent avoir une opinion différente, qui refusent ne serait-ce que d'écouter les arguments. Cette vision du monde est finalement très ... religieuse ! une nouvelle religion, sans gourou officiel certes, sans livre sacré non plus, mais qui détiendrait, comme toute religion, la vérité absolue.
Pour finir, il est rigolo de voir que souvent les gens qui sont pour le principe de précaution concernant les évolutions technologiques : OGM, nucléaire, ... mais qui n'imaginent pas prendre les mêmes précautions concernant l'être humain, et accepter que la science puisse manipuler plus facilement l'être humain que les plantes.

Donc Laurel, en conclusion :
- penses tu qu'il y a une violence légitime, et une autre illégitime ? Si oui, en quoi es tu supérieure moralement à tes adversaires ?
- penses tu qu'une minorité de la population mondiale soit supérieure moralement ?
- penses tu toi même détenir la vérité absolue sur ce sujet ? si oui, comment te différencies-tu d'un croyant de n'importe quelle religion ?
- penses tu qu'il faut être plus précautionneux concernant les plantes et les animaux, que concernant les humains ?

Merci de me répondre.

il y a 3 ans

Madeline

Colonisés, exploités, maltraités précisément par les occidentaux, une bonne partie des pays de notre planète est actuellement dans une phase de reconstruction qui ne laisse guère la place à ces questions. Il est d'ailleurs notable que dans ces pays, il n'y a pas eu un débat qui a conduit au rejet, mais pas de débat du tout. Cela viendra probablement en son temps.

Quant à savoir s'il est plus important de préserver les plantes et les animaux, je réponds bien sûr ! L'écosystème nous subit, tandis que le petit humain grandit dans un monde rationnel où les choses et leurs raisons peuvent lui être expliquées. Il est très certainement beaucoup plus important de préserver la planète où il vivra que de s'opposer à l'évolution d'une société déjà en marche qui n'attendait plus qu'un cadre légal pour régler des soucis pratiques.

il y a 3 ans

Ollia

Ben la réponse est simple, il faut préserver les deux :)

il y a 3 ans

Madeline

Évidemment, je ne disais pas qu'il valait mieux maltraiter les petits humains que les animaux et les plantes, mais qu'il valait mieux changer une norme sociale (principe de précaution de quoi ? le recul est suffisant pour affirmer que personne n'est mort d'avoir eu une famille différente) que s'attaquer à l'environnement :)

il y a 3 ans

adricube

j'ai oublié un truc, concernant ma deuxième question :
- penses tu qu'une minorité de la population mondiale soit supérieure moralement ? si oui, en quoi te différencies-tu des colonisateurs des siècles précédents ?



et pour vraiment finir, une petite remarque hors sujet concernant le paradis californien ... si tout le monde y est si beau, si gentil, si ouvert, si tolérant, si "en avance", comment se fait il qu'en 2012 un référendum y ait refusé l'abolition de la peine de mort (même s'il ne semble pas y avoir eu d'exécution depuis 10 ans)

il y a 3 ans

maeloup

Ces manifs me sortent par les oreilles.. Surtout depuis que je bosse dans l'Education Nationale. Combien d'enfants je vois en manque d'amour, d'encadrement, de de présence de l'un ou des deux parents ? Combien de couples dans la "norme" ne remplissent pas le rôle qui leur est du ? Combien de beaux-parents se retrouvent à éduquer/aimer un enfant délaissé par un de ses parents biologiques ?
Quand je vois tout ça je me dis que peu importe le sexe etc. du parent : tant qu'il est présent et conscient de son rôle.
Que ces gens viennent dans un collège pour le constater et ensuite qu'ils osent cracher leur haine devant ces enfants abîmés par la norme qu'ils prônent.

il y a 3 ans

Lyraudrey

J'aime beaucoup ton commentaire, Maeloup.

il y a 3 ans

Lyraudrey

De toute façon les gens contre oublient souvent qu'il y a bien pire pour un enfant que d'avoir deux parents du même sexe. Les hétéros réussissent depuis la nuit des temps à faire beaucoup de mal à leur enfants. La grande difficulté actuelle pour des homos d'avoir un enfant leur confère au moins un avantage : l'enfant est voulu, désiré, réfléchi, accueilli pour de vrai. Tention hein je dis pas homos = gentils et hétéros = méchants. Si c'était tout aussi simple pour eux, le pourcentage crétins/parents responsables serait sans doute le même. Mais actuellement il y a un certain mérite, une certaine bataille qui font que les homos sont globalement plus responsables. Donc l'enfant ne serait que potentiellement plus heureux dans ce type de famille que dans d'autres où un gamin est parfois fait pour avoir des allocs en plus.
Histoire vraie : la mère de mon compagnon était dans un lit de maternité à côté d'une femme qui lui a dit à propos de son nouveau né "comme ça on pourra avoir la télé". Et la maman éberluée de répondre "Et vous allez l'appeler TF1 ?".
Donc à ces bien-pensants sacro-saints protecteur de la Vraie Famille, attaquez-vous donc aux bonnes causes...

il y a 3 ans

Casouffle

C'est drôle comme on peut, sous couvert de l'expression d'une opinion ou d'un ressenti, évoquer des vérités qui n'en sont pas. Quand je lis dans l'article qu'en Californie les gens seraient incrédules face aux démonstrations de rejet de l'autre à travers les manifs contre le mariage pour tous c'est quand même une petite douche froide. Il n'y a pas si longtemps que ça (2008) la Californie votaient pour interdire les mariages de personnes de même sexe suite au référendum d'initiative populaire "Proposition 8" rassemblant plus d'un million de signatures. Le résultat de ce référendum (52% favorables à l'interdiction ) a eu pour effet l'arrêt de la célébration des mariages jusqu'à une décision de la cour suprême en 2013 invalidant ce dernier. Alors quand je lis que les Californiens s'étonnent du rejet d'une partie de l'opinion publique en France je souris doucement. ..

il y a 3 ans

kristof k.

Je connaissais déjà ta position à ce sujet, et je ne peux que te suivre et te remercier d'en faire état aux vues de ta visibilité, aussi infime soit elle.

Je n'ai pas lu tout(s?) les commentaires, et je ne voudrais pas entrer dans un débat.
J'adhère à ton propos, point.

Intéressant et encourageant de voir que par chez vous les mentalités sont aussi ouvertes, je n'ose imaginer en France un gamin déguisé en princesse. Enfin si, j'imagine parfaitement, pour avoir vécu les railleries liées à ma supposée homosexualité quand j'étais au lycée (supposée car à l'époque je n'étais pas encore "outé" et ne m'affichais pas, ni même n'étais effeminé). Idem concernant les transexuels, qui ici sont plutôt voués aux métiers de la nuit, voire à la prostitution (si ce n'est les 2, rapport au coût des interventions chirurgicales).

Bref, un commentaire qui n'apportera rien au schmilblick, juste pour dire merci pour ton soutien...

il y a 3 ans

Richard

Je cite Laurel: "Pour Halloween, il y a quelques jours, les gamins sont venus déguisés à l'école. Il y avait des garçons déguisés en Blanche-Neige, et Elsa, entre autres princesses. Pas une moquerie, pas une remarque"

Pour un homme ou un jeune garçon, il y a tout de même une différence entre se déguiser en femme à l'occasion d'une fête et vivre habillé en femme. Ce n'est pas en détournant des comportements festifs qu'on fait passer un message de société!

D'autre part, la caricature de la France royaume de l'intolérance me fait bien rire. C'est sûr que dans ce merveilleux pays de liberté que sont les US, on est tolérant, on n'est pas raciste, on aime tous le monde, même si on appartient au KKK, même si on applique encore la peine de mort avec des méthodes pseudo-humanitaires qui font agoniser le condamné pendant de longues minutes, même si on impose ses lois au monde entier, et même si on fout des bombes sur la g... de ceux qui ne veulent pas de l'hégémonie US. Bon, là aussi je caricature (un peu), mais c'est tellement facile et divertissant.

Pour en revenir à la France royaume de l'intolérance, ce qui me désole dans cette histoire de mariage pour tous, c'est d'abord le passage en force d'une loi qui impose un profond changement de société dans un pays aux racines chrétiennes, ce qui aurait mérité une consultation populaire, alors qu'il y avait des problèmes tellement plus urgents à traiter dans ce pays. Mais évidemment, pour "Moi Président", c'était une promesse électorale bien plus facile à tenir que le redressement du pays, et il ne fallait surtout pas risquer un désaveu d'un éventuel référendum.

Ensuite, l'intolérance n'est pas le seul fait des couples hétéros et catholiques. Il y en a tout autant de l'autre bord. Si on peut s'étonner de la virulence de certaines réactions au mariage pour tous qu'on veut faire passer systématiquement pour "homophobes", je suis tout autant étonné que les partisans du mariage pour tous se refusent à admettre que ça peut choquer certains. Que les minorités qui se plaignent d'être victimes de l'intolérance de la majorité commencent déjà par balayer devant leur porte.

Maintenant, allez-y, incendiez-moi, je suis ignifugé. :D

il y a 3 ans

kristof k.

vousincendier vous ferez bien trop plaisir...
"Pays aux racines chrétiennes"... Déjà ça en dit long sur votre façon de voir les choses. On est en 2014, et le profond changement de société dont vous faites état s'opère depuis un moment déjà, que vous le vouliez ou non, et même si ce n'était pas le sujet le plus préoccupant, il fallait bien le traiter à un moment ou un autre, cela n'aurait rien changé à la haine déversée dans nos rues, à grand renfort de manipulation d'enfants placés en première ligne. Comme quoi, elle est belle l'éducation chrétienne que vous défendez!!! D'ailleurs, ces mêmes enfants ne seront ils pas les plus maheureux si, par malheur, ils venaient à se découvrir homosexuels?

Pour le reste, bien sûr je comprends que cela puisse choquer, mais choquer pourquoi précisément? Un enfant ne sera pas plus malheureux élevé par un couple parental du même sexe, le principal étant qu'il ait autour de lui des repères masculins et féminins. N'importe quel psy le dira.

Enfin, merci de ne pas faire d’amalgame entre homosexualité et "vivre habillé en femme" (attention nulle intolérance de ma part, j'en ai juste marre des clichés). Vous devez sûrement croiser chaque jour des hommes et femmes que jamais vous ne soupçonneriez d'être gays, sans doute même dans votre entourage proche.

Bref, le seul constat que l'on peut faire est l'absence d'évolution des mentalités dans un pays gangrené par la haine, le mépris et l'intolérance. Je pense que l'on peut craindre le pire pour 2017...

il y a 3 ans

Richard

""Pays aux racines chrétiennes"... Déjà ça en dit long sur votre façon de voir les choses."

Ça ne me fait jamais plaisir de me faire incendier, mais je ne peux pas laisser dire des choses inexactes. Nier que le pays a des racines chrétiennes, comme d'ailleurs la plupart des pays européens, c'est faire preuve d'une parfaite mauvaise foi. Et je ne vois pas en quoi le rappeler en dit long sur ma façon de voir les choses. Oui j'ai été élevé dans la religion catholique, comme une bonne partie de mes concitoyens. Devrais-je m'en excuser ? Non ! Mais ce n'est pas parce que j'ai été élevé dans cette religion que je la pratique et que je la défends, car même si je partage certaines de ses valeurs, je suis aussi capable de reconnaître et de condamner ses dérives.

Simplement, je conçois que des gens de culture chrétienne puissent être choqués par le mariage pour tous, comme je le suis un peu moi-même. C'est un peu trop facile d'affirmer que quelqu'un qui ne conçoit le mariage qu'entre un homme et une femme ne peut être qu'un méchant homophobe liberticide. Les convictions personnelles, c'est beaucoup plus complexe que ça, ça se respecte, et ça ne devrait pas être traité de façon aussi caricaturale. Mais la loi étant passée, je m'incline, et je ne vais pas aller manifester pour la faire abroger, même si je persiste à penser que c'est la porte ouverte à des dérives, comme par exemple la revendication de l'autorisation de la polygamie. C'est une évolution de société que je regrette, mais je l'accepte. Je regrette aussi certaines réactions excessives des jusqu'au-boutistes qui n'acceptent pas cette loi, mais peut-être y en aurait-il eu beaucoup moins si cette loi n'avait pas été passée en force.

Quant à faire de l'amalgame entre homosexualité et vivre habillé en femme, ce n'est pas moi qui le fait en suggérant que des jeunes garçons déguisées en filles à l'occasion d'Halloween puissent faire l'objet de moqueries ailleurs qu'en Californie. Rendez à César ce qui est à Laurel, SVP.

"Pays gangrené par la haine, le mépris et l'intolérance": je suis entièrement d'accord. Mais à qui la faute ? Et l'intolérance existe dans chaque camp, à tel point que maintenant, être hétéro catholique vous classe d'office dans le camp des homophobes liberticides, il serait bon de ne pas l'oublier.

Et pour finir, oui, on peut craindre le pire pour 2017 quand on a tout fait pour diviser les Français. Et je ne m'en réjouis pas.

il y a 3 ans

Laurel

Je suis d'accord, pour les racines chrétiennes, ceci dit. J'ai grandi dans une famille athée mais également dans une culture européenne, chrétienne. Et sans être croyante le moins du monde, je respecte ça.


Mais je ne vois pas le rapport avec le mariage pour tous.
Car personne n'a parlé de religion. les croyants continueront de marier un homme et une femme à l'église.
Là on parle d'égalité, devant la loi française. Les unions se font à la mairie, pas dans un lieu de culte.
Il ne faut pas tout mélanger.


Par exemple, Richard, je crois que c'est toi qui parlais de polygamie.
Bon, j'ai aussi grandi dans une culture monogame, évidemment...
Et si dans 15 ans, en France, un président se présente avec ça au programme, et que la loi passe, j'avoue que ça me fera quelque chose.
Mais du moment que personne ne m'oblige à prendre un deuxième mari (et déjà un c'est du boulot!), comment pourrais-je protester? Si je ne suis pas concernée, si la loi ne change pas ma vie, comment aurais-je la légitimité de descendre manifester? Tu le ferais, toi?
Qu'est-ce qui te choque dans le polyamour?
J'avais lu ce site: http://poly4mour.fr
Et je n'ai pas été gênée par leur histoire. D'ailleurs, finalement, ça ne m'aurait pas choquée de les voir se marier.

il y a 3 ans

Mécréant

On pourrait mal interpréter la remarque sur Halloween et en déduire – comme Richard – que le travestissement lors d’un carnaval (ou carnaval à thème : Halloween) induirait/indiquerait l’homosexualité, d'où moqueries. Il n’en est rien bien sûr...

D'ailleurs, pour m’être amusé à me déguiser en femme lors des carnavals de mon enfance/adolescence, je dois dire que je n’ai jamais eu la moindre moquerie ou remarque (c’était pourtant il y a 20 ans déjà).

Cette remarque, comme celle sur les cheveux longs n’a effectivement pas de lien avec le premier dessin.

La longueur des cheveux n’est pas un caractère sexué. Elle est une question de norme/contre-norme et évolue en fonction des siècles et des cultures
(cheveux longs en Grèce jusqu’au 6ème siècle av. J.-C., longs pour Samson, courts à Rome, longs en Gaule, longs chez les Vikings, etc.)
Cette norme culturelle peut d’ailleurs varier selon l’origine sociale
(cheveux longs pour les nobles, courts pour les paysans)

Bref, aller à l’encontre de la norme – quelle qu’elle soit – fait passer un message. Ce message peut faire partie de la norme…
(comme lorsqu’un chevalier coupe ses cheveux pour marquer son deuil/faire pénitence)
… où indiquer un rapport particulier à la culture dominante
(les contre-cultures – hippies, skinheads, dreadlocks – et nombres d’artistes l’illustrent parfaitement)

il y a 3 ans

Reubeuh

Moi y'a un ptit truc qui me chagrine dans tout ça... Les hommes autant que les femmes peuvent élever un enfant, les homos autant que les hétéros, là dessus je dis pas... Mais au lieu d'ouvrir la PMA à tout le monde, est ce qu'il ne vaudrait pas mieux faciliter les adoptions ? Des centaines d'enfants attendent une famille et adopter prend des années, je partirai plutôt sur changer ça que créer encore des vies.

il y a 3 ans

Amb'

Mais adopter, c'est quand même différent de procréer, tu ne trouves pas?
Je ne te connais pas, je ne sais pas si tu es homme ou femme, si tu veux des enfants ou pas, mais si tu en voulais, peut-être aurais-tu une préférence entre adopter un enfant ou en "fabriquer" un, qui soit au moins à 50% la chair de ton couple?
Parce que le soucis, là, c'est que les couples hétérosexuels ont ce choix, d'adopter ou de procréer, que les homosexuels n'ont pas.

il y a 3 ans

Amb

Après relecture je trouve ma dernière phrase bancale!
On va plutôt dire ;
Le soucis, là, c'est que ce choix qu'ont les couples hétérosexuels, d'adopter ou de procréer, les homosexuels ne l'ont pas.

(Qu'on ne croit pas que je sois contre les droits des hétérosexuels, non plus :p)

il y a 3 ans

Ollia

Ben c'est à la nature qu'il faut s'en prendre alors. Pas à la loi.

il y a 3 ans

Reubeuh

Je suis d'accord avec toi, c'est un choix qu'ont les hétéros mais je pense que le désir d'enfant, ben c'est l'enfant qu'on désire... Pas forcément la grossesse (ou alors c'est triste pour l'enfant qui est conçu pour remplir un ventre). L'enfant, l'amour qu'on lui donne, il le rendra, adopté ou pas (d'ailleurs dans le cas d'un couple homo il sera forcément adopté par l'un des deux dans tous les cas.)

Et pour répondre à tes questions : je suis une femme, élevée par une femme et adoptée par la suite par mon beau père que j'aime comme un père, je ne différencie pas l'amour entre mes deux parents... Et je veux un bébé, j'essaie d'ailleurs, mais je sais que si on y arrive pas, on se tournera plutôt vers l'adoption parce qu'on veut un enfant plus que tout, qu'il vienne de mon ventre ou pas :)

il y a 3 ans

Amb

Ollia > La nature réserve le "même sort" aux couples hétérosexuels stériles et aux couples homosexuels (= pas d'enfant naturellement).
Pas la loi.


Reubeuh > Bien sûr, c'est l'enfant qu'on désire! Mais on peut aussi désirer l'enfant ET la grossesse (c'est personnellement mon cas, par exemple ^^ je suis en envie d'enfant et j'ai aussi très envie de vivre la grossesse)
Après y a aussi l'aspect "génétique" qui parle à beaucoup. Avoir un enfant qui nous ressemble physiquement, etc.

En tous cas, bonne chance pour la suite :) En espérant que ton envie soit comblée, peu importe comment ^_^

il y a 3 ans

Huhucr - @Belzebuth

Salut, je vis en Californiiiiiie là où tout est super et tout le monde très intelligent et sans défauts, et pleins de bons sentiments, comme moi !

Merci de votre attention.

il y a 3 ans

Amb'

AH! Ça y est! Je trouve où ton dessin me chiffonne :
Le texte original était "C'est triste de voir que certaines personnes manifestent, pas pour obtenir plus de droits, mais pour que d'autres N'EN AIENT PAS" et pas "en aient moins"/"to take others' away" qui donne une impression de "retrait" de droit.
Or, comme il a été dit, ces personnes se sont opposées à donner plus de droits aux homosexuels, pas leur retirer un droit qu'ils avaient déjà.

il y a 3 ans

Mist

Le mariage pour tous était une promesse électorale, et toutes les lois ne font pas l'objet de référendums.
Je suis tout à fait heureuse qu'il soit désormais autorisé en France.
Cela dit, je peux comprendre les inquiétudes de certains à propos de la PMA ou la GPA. Je n'ai pas d'avis tranché à ce sujet, je n'en sais rien.
Mais je pense qu'il ne faut pas tout mélanger. Le droit aux homos à se marier, être reconnu comme parents des enfants qu'ils élèveront, c'est un problème différent de la PMA ou la GPA.
Le débat sur ces questions est important, mais il concerne les hétéros (femme ou homme célibataire, par exemple) autant que les homos. Il me semble qu'en France, ces techniques ne sont autorisés que dans le cas d'une stérilité médicale, et donc une femme seule ne peut pas choisir de se faire inséminer plutôt que de tomber enceinte "naturellement". Ni un homme ou un couple (hétéro ou homo) recourir aux services d'une mère porteuse. Je pense que ces questions sont à traiter séparément de la question des couples homosexuels.
J'avoue que j'ai aussi été choquée des manifs. Profondément. Et j'ai eu peur. Mais cela dit, il faut faire l'effort de comprendre ce que voulaient dire ces gens.

il y a 3 ans

Amb

La GPA, je suis d'accord, on peut considérer le débat comme légèrement à part (puisqu'elle n'est autorisé à personne en France)

Mais la PMA, c'est quelque chose d'autorisé pour les groupes hétérosexuels... C'est tout de même dommage qu'on aille pas au bout de la chose en leur autorisant le mariage, l'adoption ET la PMA aux couples homosexuels, non?

Personnellement, je l'ai ressenti comme "on donne le mariage (promesse électorale) et on régularise la situation actuelle vis-à-vis de l'homoparentalité (adoption, notamment pour les couples homoparentaux où seul un des parents avaient des droits sur l'enfant...) sans aller plus loin".

il y a 3 ans

Maya

La PMA comme son nom l'indique c'est la procréation médicalement assistée, c'est à dire que c'est une aide médicale apportée aux couples ayant des soucis MÉDICAUX entraînant une difficulté à concevoir un enfant. Connaissez vous réellement le protocole? Un couple qui n'arrive pas à avoir d'enfant doit "prouver" qu'il essaye depuis au moins 3 ans, des tas d'examens médicaux sont réalisés pour détecter la source du problème et seulement après tout ça (je passe les détails) la PMA est engagée et n'est pas forcément réussie à tous les coups d'ailleurs. Ce protocole coûte à la sécu la bagatelle de 10000€ (environ) par essai, sachant que la sécu prend en charge à 100% 4 fiv et 6 inséminations. Voilà pour les explication plus ou moins techniques.
Maintenant sachant celà, déjà si on autorise la PMA pour les couples homosexuels seules les femmes peuvent en bénéficier donc inégalités pour les couples hommes. Et ensuite quel critère de sélection? Un couple de lesbienne pourra essayer 3 ans de faire un bébé ça ne marchera jamais bien évidemment. La PMA est un protocole médical très coûteux, laissons le aux personnes qui ont réellement un soucis médical et facilitons l'accès à l'adoption un maximum pour n'importe quel couple en mal d'enfants!

il y a 3 ans

Amb

Cette bagatelle de 10.000€ environ (si c'est vrai, je ne suis pas allée vérifier) est sans doute due aux multiples tests et consultations préalables?
La PMA est autorisées aux COUPLES hétérosexuels stériles. Donc càd un homme et une femme qui ensemble ne peuvent pas avoir d'enfant (soit parce que l'homme est stérile, soit parce que la femme est stérile, soit parce qu'aucun ne l'est mais entre eux ça ne marche physiquement pas).
On vérifie bien évidemment la stérilité du couple car quel intérêt d'une FIV pour un couple qui aurait pu se débrouiller naturellement?

Côté couples homosexuels, il coule de source qu'ils forment des couples stériles. De quel autre critère de sélection aurait-on besoin?

Et je reste sur mon avis que les hétérosexuels, eux, ont le choix d'avoir un enfant qui est "leur" génétiquement, pourquoi les homosexuels ne devraient-ils avoir que le droit d'adoption?
Si on doit tant que ça faire adopter des enfants, autant faire campagne auprès des deux camps (parce qu'on évoque pas des masses l'adoption pour les couples hétérosexuels, hein).

il y a 3 ans

R

Salut Laurel, et d'abord, merci d'avoir republié ce dessin. Je lis ton blog depuis bien 6 ans, pardon de ne commenter que maintenant.

Ce qui m'a beaucoup peinée dans ces histoires de manif de merde, au delà de voir tous les bas du front défiler dans leurs tshirts bleus et roses, c'est le fait que les pour, qui étaient quand même majoritaires en France, ne se soient pas bougé le cul en réaction.

Dans mon entourage familial et amical, 90 % des personnes étaient en faveur du mariage pour tous. Pas un n'est allé aux manifs qui allaient dans ce sens. Mes copines retrouvées là bas m'ont dit que j'étais la seule de leurs potes hétéros qui soit venue. Et c'est cette apathie qui m'a vraiment fait chier.

Pour moi la France n'est pas plus intolérante que les usa ou la Grande-Bretagne par exemple, on a la même proportion d'arriérés à mon humble avis, mais ce manque de courage m'a fait flipper.

Quant aux débiles en rose et bleu, ils semblent un peu se calmer, mais ils continuent de me faire vraiment peur, et on ferait bien de rester sur nos gardes, comme le disait un des commentateurs.

Je ne sais pas si tu avais vu qu'ils avaient organisé il y a quelques mois des raids dans les bibliothèques municipales pour exiger le retrait des ouvrages qui n'allaient pas dans le sens de leurs "valeurs", genre en mission commando. Ce type de comportement me fait très, très peur...

Et sinon, bravo pour Daily Struggle dont je guette avec impatience chaque nouvel épisode :)

il y a 3 ans

Laurel

Merci pour ton commentaire.
Je trouve pour ma part que la faute revient également beaucoup aux médias qui se sont fait l'écho de ces manifs, et leur ont donné une importance qu'elles n'ont pas, à la base (ne représentant qu'un petit pourcentage de la population française). Ça n'a pas aidé pour l'image de la France vis-à-vis des autres pays développés...

il y a 3 ans

jacques

J'ai lu tous les commentaires et aucun ne parle de l'enfant qui un jour va apprendre que sa mère l'aura donné à quelqu'un d'autre. Quel traumatisme cela va déclencher? Les enfants nés sous X se battent pour savoir qui sont leurs parents et se demandent pourquoi ils ont été abandonnés. La même chose va se passer. Les psys vont avoir du travail dans les prochaines années...

il y a 3 ans

Phy.

Pour faire rapide, j'ai l'impression qu'on est dans une bataille de tabous.

Si je ne suis pas totalement alzheimerisé, le tabou est un interdit mental nécessaire à la construction de la psyché humaine.

Les « pros » considèrent que l'homosexualité ne doit pas être considérée comme un tabou, car elle ne menace pas l'être humain dans la construction de son identité.

Les « antis » sont souvent moins virulents envers l'homosexualité elle-même, qu'envers d'éventuelles familles homoparentales qui menaceraient les enfants qui y seraient élevées. Cela revient à considérer cette situation comme taboue.

La mise en parallèle de Patrick avec la polygamie est intéressante, du coup : d'après Wikipedia, la polygamie est autorisée en droit (quoique loin d'être pratiquée en fait) par un ensemble de pays représentant un tiers de la population mondiale.

La polygamie doit-elle être considérée comme un tabou ?

Coïncidence, les pays autorisant la polygamie semblent être ceux où l'homosexualité est le moins acceptée.

Pour apaiser les passions, doit-on d'abord s'accorder sur une liste exhaustive des tabous de l'espèce humaine, comme il y a une Déclaration Universelle des Droits de l'Homme ?

Ce serait houleux, mais peut-être bénéfique.

il y a 3 ans

Adricube

Bien vu. Je le disais d'une autre façon plus haut.
Bon courage pour dresser la liste ! Sachant qu'à mon avis, il ya une énorme majorité de la population mondiale pour qui l'homosexualité est une monstruosité, la peine de mort une évidence, etc. Mais c'est sur que la plus grande menace pour l'avenir de l'humanité c'est les 50% de français qui s'inquiètent de l'ouverture de l'adoption aux couples homosexuels... En manifestant pacifiquement.

il y a 3 ans

Clem

Le gros problème de cette loi, c'est qu'elle a été presque forcée. Le débat aurait dû être plus présent pour "habituer" les gens au fait que les homos avaient eux aussi envie de pouvoir se marier et être égaux.
Pour ce qui est de la GPA, je ne suis absolument pas pour, que se soit pour les homos autant que pour les heteros..
J'aime votre travail Laurel par contre, je vous trouve trop étriquée, vous critiquez les personnes dites intolérantes pour autant que je sache, vous l'êtes tout autant.
Tout le monde peut avoir ses idées, politiques ou non, mais ça ne devrait pas être étaler sur son lieu de travail, vous avez une certaine notoriété pas besoin de l'utiliser pour culpabiliser les grands méchants. Bref, je continuerai à lire vos BD ainsi que votre daily struggle parce que j'adore votre travail mais par contre vos idées politiques de gentille femme de gauche hyper-tolerante ne regarde que vous.

il y a 3 ans

Laurel

La loi était au programme de François Hollande, il a été élu, donc elle a été appliquée.
Elle n'est pas le moins du monde "passée en force", puisque c'était prévu...

Et ce blog n'est pas mon "lieu de travail", c'est... un simple blog perso. Il est évidemment hors de question que je m'interdise de parler de tel ou tel sujet. ;)

Tu me demandes d'arrêter de "culpabiliser les grands méchants".
Si tu as ce sentiment, c'est que tu n'es pas tant à l'aise que ça dans tes baskets. Mais ne demande pas aux autres d'arrêter d'en parler... surtout sur leur site.

il y a 3 ans

Clem

Je suis parfaitement à l'aise dans mes baskets, rassurez-vous!

il y a 3 ans

adricube

Allez, je vais être d'accord avec toi , la loi Taubira a pleine et entière légitimité démocratique : votée dans les règles, approuvé par le CC, etc.

Par contre, sur l'importance des manifs (un peu plus haut):
Pour rappel, la loi Taubira prévoit le mariage et l'ouverture de l'adoption pour les couples formés de personnes du même sexe.
A l'heure de l'adoption, les sondages (qui valent ce qu'ils valent) donnaient une majorité POUR le mariage, mais également une majorité CONTRE l'adoption. Difficile donc d'affirmer que la population était contre la loi.
Quant aux manifs, il faut quand même être sacrément peu objectif pour ne pas reconnaitre que 1/ ce sont les plus importantes qu'ont connu notre pays 2/ qu'elles sont le fait de personnes peu habituées à ce genre de démonstration 3/ que vu le nombre de gens il y a eu un nombre minime de débordements (à comparer avec les dégâts causés par de récentes manifs rassemblant 1000 fois moins de personnes !)

Pour conclure, imaginons que dans 2 ans soient élus un président ayant à son programme l'abolition de la loi Taubira. Imaginons qu'il ait une majorité parlementaire prête à voter cette abolition. Imaginons que des dizaines, des centaines de milliers de personnes défilent contre cette abolition mais que le gouvernement n'en tienne aucun compte. tiendras tu le même discours ?

il y a 3 ans

Olivier

c'est marrant cet argument du passage en force qui revient régulièrement : cette loi a été adoptée par l'assemblée et le sénat, comme toutes les autres, par des députés et des sénateurs élus. Le débat à l'assemblée a duré 110 heures sur 24 séances en première lecture, avec une assiduité des députés plutôt exceptionnelles... Pourquoi cette loi serait passée de manière plus forcée ? Parce que ces opposants réclamait un référendum qu'ils n'ont pas obtenu, feignant d'ignorer que la constitution ne permettait pas de toute façon un référendum sur cette question ? Le débat sur le mariage entre personnes du même sexe est présent dans la société, et dans le monde politique, depuis au moins le début des années 1990 (CUC en 91, PACS en 99) et depuis 25 ans ans, les opposants nous ressortent les même arguments moisis (on atttend toujours la destruction de la société annoncée alors par Boutin et Villier en cas d'adoption du PACS...).

"Habituer les gens au fait que les homos avaient eux aussi envie de pouvoir se marier ET ETRE EGAUX"... sans déconner ? En 2014 en France il faudrait laisser aux gens le temps pour s'habituer à l'égalité entre citoyens ? Il me semble que ces pourtant un des premiers mots d'un vague papier rédigé en 1789, mais c'est vrai que deux siècles, ça fait court pour s'habituer...

il y a 3 ans

clem

Mon commentaire est mal rédigé, c'était surtout un coup de gueule par rapport à Laurel.

il y a 3 ans

Martin Penwald

Oui, alors, quand même, la Californie, c'est cet état qui a refusé par référendum d'accorder le droit de mariage aux homosexuels (proposition 8). Alors que malgré les demeurés qu'on a en France, les personnes de même sexe peuvent s'y marier.
Donc bon, Californie, Californie, bof …

il y a 3 ans

Maxence

Une Californie tellement ouverte d'esprit que le patron de Mozilla a été poussé à la porte à la suite que l'on ai découvert qu'il était contre le mariage homosexuel.

Est-il normal de perdre son emploi pour des opinions politiques dans un pays soit-disant démocratique? Est-ce compatible avec ton idée de "l'ouverture d'esprit" telle que pratiquée en Californie?

il y a 3 ans

Laurel

On n'a pas "découvert qu'il était contre", et il ne s'agissait pas d'une "opinion".
L'homme en question a fait un don de 5000 dollars à une organisation qui se bat concrètement contre les droits des homosexuels.
C'est très différent.

il y a 3 ans

Maxence

Tu te trompes, c'est $1000 qu'il a donné à une association contre la proposition 8. Il l'a fait en 2008, donc il y a 6 ans. Je ne pense pas que donner de l'argent à une organisation politique soit quelque chose puni par la loi, non? D'autre part, les fait ayant eu lieu il y a longtemps, on peut donc bien parler de la répression d'une opinion personnelle, les collaborateurs proches de Eich ayant tous dit qu'il était très correct envers les homos au travail.

Noam Chomski disait que si on limite la liberté d'expression aux opinions qui te conviennent, ce n'est plus de de la liberté d'expression.

Pour avoir une démocratie réellement pluraliste, ne penses-tu pas qu'il faut laisser les gens défendre leurs opinions dans le cadre défini par la loi sans craindre des sanctions? Les gays auraient-ils oublié le temps où le fait de faire son coming out pouvait engendrer un licenciement?

Ce genre de réaction du lobby LGBT envoie un message fort : si vous vous opposez à nous, vous risquez de vous faire virer. Un peu comme au temps du McCarthysme. Super démocratique comme attitude!

il y a 3 ans

Laurel

En effet, 1000 dollars, désolée pour cette erreur!
En tout cas, 1000, 5000 ou 10 dollars, perso je n'accepterais jamais de bosser sous les ordres d'un type qui a fait un don à une organisation qui oeuvre contre l'égalité hétéros/homosexuels.

C'est un engagement anti-gay concret, de la part de cette personne.
On comprend qu'il y ait incompatibilité avec des employés.

La liberté d'opinion signifie que tu as le droit de faire des dons à de telles organisations, sans être poursuivi par la loi, ou l'Etat.
Par contre, il faut être prêt à en assumer les conséquences. Il y a aussi la liberté des employés à ne pas accepter de travailler avec une personne qui a fait ça.
"La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres."

Tu aurais trouvé normal que les employés soient obligés de travailler avec lui?
Moi, non.

D'ailleurs, c'est un des trucs que je trouve vraiment géniaux, ici: le pouvoir qu'ont les employés sur les patrons. Avoir la possibilité de dire "Ok, je démissionne, je ne viens pas bosser demain." est un atout énorme. Pour garder les bons éléments, il faut assurer sur les salaires (et le reste). D'ailleurs, certains CEO se paient moins que leurs meilleurs développeurs ou ingénieurs.

il y a 3 ans

Martin Penwald

Je te trouve un poil naïve pour le coup au sujet du droit du travail.
La très grande majorité des États-uniens coincés dans des boulots de merde n'ont justement pas la possibilité de trouver facilement du travail, la destruction des syndicats par cette râclure de Reagan ayant causé des dégâts considérables à la classe ouvrière.
Donc, non, dans la situation actuelle, les employés n'ont aucun pouvoir sur les patrons, même si il est vrai que les gens ayant des compétences particulières puissent se permettre de changer de boîte comme ils le souhaitent. Mais ça ne représente qu'une proportion négligeable de la population active.

il y a 3 ans

adricube

J'adore lire cet éloge de la flexibilité du monde du travail ... tu dirais la même chose en France, on te traiterait d'ultralibérale ... tu n'étais pas un peu de gauche quand tu vivais encore dans notre vieux pays tout moisi ?

il y a 3 ans

Martin Penwald

Wow.
Arrrgl, on est sous la coupe du lobby LGBT/juif/musulman/franc-maçon, vite, il faut faire triompher la Seule et Unique Vérité et …

Sérieusement ?

il y a 3 ans

mag

Je n'ai jamais compris comment on pouvait refuser à quelqu'un un bonheur qu'on s'accorde à soi-même... Surtout que ca ne nous rendra pas moins heureux nous-mêmes si d'autres personnes se marient. Donc merci énormément pour ce dessin et le texte qui va avec ! Merci Laurel !

il y a 3 ans

A.

Il y a une chose particulièrement triste dans ton billet, cette phrase: "inutile de tenter de m'expliquer dans les commentaires, merci".

Le message que tu envoies est de dire que non seulement tu refuses même d'essayer de comprendre la position de quelqu'un qui n'est pas d'accord avec toi, mais pire tu refuses même l'expression d'une autre pensée.

Remarque, je parcours les commentaires et je vois que tu soutiens ceux qui ont obtenu la tête de Brendan Eich. En fait tout cela est très cohérent, et en particulier quand on pense à l'État dans lequel tu vis.

Et bé me voilà pas du tout rassuré pour la Liberté de pensée et même la Liberté tout court...

il y a 3 ans

Jun

Bonjour.

Je vous suivais jusqu'ici avec plaisir. Et quand j'ai vu votre dessin je me suis dis: Waouh, en plus elle est contre l'homophobie, génial!

Mais j'ai vu votre message sur la GPA, et là, mon sourire est tombé, bam.

Sérieusement. J'en ai marre. J'en ai marre de ce discours mainstream qu'on entend partout et qui dit que les femmes, elles peuvent sortir de leur corps .

On pense que du coup, ça fera rien à une femme de se faire violer des tas de fois, alors on le légalise et on appelle ça prostitution, et on sourit parce que bah, mais si elles sont heureuses, regardez Jeune et Jolie, hein, si c'est pas une preuve ça ma bonne dame. C'est pas du tout comme si coucher sans désir était ressentit comme un viol, parce que oui, c'est ça aussi un viol bon sang. Vous avez suivi Rosen Hicher quand elle a fait sa marche pour l'abolition? Vous avez vu le moment où elle dit qu'elle ne sent plus la douleur, qu'elle ne sent plus son propre corps? Et elle le "voulait"! Elle pensait le faire sans obligation!

Après, on pense qu'une femme peut subir une horrible aliénation sur son corps, qu'elle soit traité comme un objet, une chose, juste un utérus, on appelle ça la GPA, c'est joli, GPA, ça fait classe, ça fait médical, on est content et tout le monde pleure de joie. Non mais mince! J'en peux plus. Arrêtez. Non! NON LES FEMMES NE SONT PAS DES CHOSES! Nous sommes des êtres humains! Arrêtez de croire que ça ne fait rien d'être traité comme un objet, arrêtez de vous cacher les yeux en disant "ben je lui donne de l'argent ça l'aide à vivre" (tu ne peux pas l' "aider" autrement qu'en participant à son viol????) ! Arrêtez. Et ne dites pas que je dis un truc mainstream et rétrograde et catholique. J'énonce juste une vérité humaine bordel. ON EST DES HUMAINES. Est-ce que c'est si dur à comprendre? On ne peut PAS se séparer de son corps et le traiter comme un objet. C'est la pire chose que l'on puisse faire à un être humain. Ne pas le traiter comme un être humain.

J'espère vraiment que quelqu'un ou quelqu'une s'enlèvera un chouïlla la poutre de l'oeil en lisant mon message.

Bon sang. Bien sûr que oui la PMA doit être adopter. Mais, on ne va pas VIOLER UNE PERSONNE pour pouvoir disposer d'enfants. C'est immonde quoi! Je sais que c'est dur, je sais que deux hommes peuvent vouloir avoir un enfant. Mais si ils n'ont pas d'enfants, ça ne veut pas dire qu'ils subiront l'extrême violence biologique et psychologique de cette femme qui n'a trouvé que ça pour ne pas crever de faim, ou parce que sa famille (ça se fait en Inde) l'y oblige pour rembourser sa dot.

Je ne comprends pas qu'on puisse être pour le droit de toutes les personnes à exister, toutes, sauf les femmes, un peu, mais pas tout à fait. Ca reste des objets, pas des humains.

Sauf que non. Vous pouvez toujours fermer les yeux, ou chantonner pour ne pas entendre ce que l'on vous dit ou je ne sais quoi, un être humain, c'est un corps, et un esprit. Les deux. Ce n'est pas séparable. Pas utilisable. C'est un être humain. Point.

il y a 3 ans

Léo

Ça m'énerve tellement, tous ces chantres de l'ultralibéralisme, c'est le degré zéro de la réflexion.
On autorise tout pour la sacro sainte "liberté" et avec le sourire. Aux indiennes qui portent un bébé qui n'est pas le leur avec des risques pour leur vie, demandez leur si elles sont heureuses de le faire. Le californien milliardaire va répondre à leur place : elles y gagnent de l'argent et peuvent ainsi nourrir leur famille donc elles ont vendu leur corps en toute liberté. C'est magnifique !
C'est dommage car en lisant le Daily Struggle, je sentais les prémices d'une critique du rêve californien. Pour l'instant, on est encore dans le phase de déni. On se console avec l'atmosphère "Gay friendly" et les Starbucks aux serveurs en queue de cheval.
Ce n'est pas encore fini, ça peut encore évoluer et j'ai hâte de lire la suite.

il y a 3 ans

eman

Pareil, j'attends toujours la prise de recul...

il y a 3 ans

djakk

Héhé tu me donnes une idée de coiffure :)

il y a 3 ans

Katcat

Bonjour Laurel,
j'adore votre blog et vos BD. Ceci dit, sur la GPA, commentaire il y aura quand même.
La GPA, c'est utiliser des femmes (pauvres) comme bétail de reproduction pour que des couples puissent pouponner. Le problème n'est pas que ces couples soient homo ou hétéro, c'est qu'ils puissent instrumentaliser les femmes et leurs bébés de cette façon, dans le mépris total du lien qui se crée pendant la grossesse ... toute adoption commence par la rpofonde blessure d'un abandon. Et la GPA entretient les inégalités et les violences perpétrées contre les femmes ...

il y a 3 ans

Nora

Oh gosh, tous ces débats pour une histoire bouclée depuis un peu plus de 10 ans en Belgique et dans pleins d'autres pays... Et je vous rassure, personne n'est mort, y a toujours autant de cons réac' chez nous qui font des beaux bébés qui seront sans doute foutus à la porte si ils avaient le malheur de se rendre compte qu'ils sont homosexuels plus tard...

Je dois avouer que j'ai du mal avec ces débats autour du mariage, tant que ce sont deux adultes sains d'esprit et conscients de ce qu'ils font (et vous remarquerez que je ne parle même pas d'amour), où est le problème ? On en revient toujours avec les mêmes arguments bidons à base de "Et les polygames ? Et les frères/soeurs ?"... Vous n'avez jamais entendu parler de ces faits divers à base d'un frère et d'une soeur qui ne se sont plus vus depuis leur petite enfance et qui tombent amoureux en ignorant qu'ils ont des gènes communes lors de retrouvailles fortuites ? Ce qui dégoûte autant les gens dans l'inceste, c'est le caractère sacré de la famille ainsi souillé, c'est mauvais pour la génétique, ça crée des tares consanguines, c'est religieux mais personnellement, si ils veulent se la jouer Lannister... Libre à eux ! Tant qu'il n'y en a pas un qui prend l'ascendant sur l'autre et le contraint... Et qu'ils s'abstiennent de pondre des Joffrey.

C'est quoi cette manie de vouloir s'immiscer dans la vie privée et sexuelle d'adultes vaccinés et consentants alors même que je ne vois pas grand monde sortir manifester ou débattre avec la même ardeur contre la zoophilie ou la pédophilie. Y a pas comme un léger problème ?

il y a 3 ans

Inès

Un simple avis: aillant grandi à la DASS, sincèrement j'aurais préférée juste être aimé par des parents ( peu m'importe leurs sexes). Juste avoir une famille, des gens qui m'apprennent des valeurs, me félicitent quand je rentre de l'école, écoutent mes chagrins...

Vous jugez, donnez votre avis, mais vous , est ce que vous nous avez demandé notre avis?

A nous les enfants sans famille?

Si plutôt que de passer des noel tout seul, des anniversaires sans gâteau, des bobo sans bisous et même des bêtises sans se faire gronder, et bien si plutôt on ne préférerait pas avoir deux papa ou deux mamans qui nous aiment de tout leur cœur?

Vous êtes tellement stupide.

il y a 2 ans

Lunecume

Mmmh, autant, cette femme est juste en train de se dire "ces jeunes, toujours sur leur téléphone portable"....

il y a 2 ans

moi

Merci pour tous. Et toutes.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.