laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Je reste calme. Il nous a bien eus. Cette leçon nous aura coûté cher mais elle aura été bonne.

"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 

il y a 3 mois

bod

C'est pas trop comme convenu pour le coup.

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

Bientôt, on saura d'où vient ce titre... ☺️

il y a 3 mois

il y a 3 mois

Max Lampin

Ce titre que tu as imaginé alors que tu ne savais pas encore si tu ferais le tome 2 !

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

Max Lampin > Oui, il a changé en cours de route. 😃

il y a 3 mois

Pascal

Je dirais apres avoir relu les premieres pages:
Comme convenu, vous serez rembourses du demenagement quand un jeu aura marche et la malheureusement suite a une facheuse erreur de publicite, le jeu a ete considere comme un echec et donc comme convenu ... pas de remboursement

il y a 3 mois

a

Il n'y a pas d'écrit sur le remboursement du déménagement.

Mais quand et à qui a t il dit qu'il rembourserait ? Quelle page ?

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

Page 19 ! 🙂

il y a 3 mois

a

Mais ce n'est pas Joffrey qui t'a dit et promis. Mais Adrien.

il y a 3 mois

Laure

En revenant sur le début du tome 1, c'est vrai qu'on se rend compte que c'est Adrien qui sa rassuré Laurel sur ce sujet... alors qu'il était clair que Joffrey ne voulait pas avancer les frais, et ne garantissait absolument pas un remboursement.

il y a 3 mois

Bruno

En tout cas, il est heureux que tous ces événements n'aient jamais entamé ta confiance en Adrien, ni influé sur la cohésion de votre couple ! Ce n'est pas le cas partout.

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

C'est vrai ! 😐

il y a 3 mois

ingrid

À ce propos, je n'ai pas souvenir d'avoir vu dans ta BD la moindre tentative de Geoffrey de vous monter l'un contre l'autre Ad et toi... et ça m'étonne ! Il n'y en a pas eu ?

il y a 3 mois

il y a 3 mois

Aragorn

Oui p.19, le déménagement ne sera pas payé par l'entreprise mais remboursé si un jeu marche.
Donc a priori Geoffrey était bien d'accord pour rembourser le déménagement (sous condition).

il y a 3 mois

Cri-cri

Tant de similitudes dans nos situations respectives... c'en est flippant !

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

Oui Christian !! 😞

il y a 3 mois

ingrid

Pareil pour moi, tellement de similitudes que ça en est flippant ! Mais tous les témoignages lus sur le sujet (et j'en ai lu beaucoup beaucoup beaucoup !) m'ont donné la chair de poule tellement tous racontaient ce que je vivais, rapportaient parfois mot pour mot des phrases que je m'étais entendue dire, auraient pu être écrits par moi pour la plupart.
Certaines personnes disent que "les gens comme ça" sont des clones et c'est vrai qu'on pourrait le croire tellement leur fonctionnement est le même !

il y a 3 mois

Marion

C'est de pire en pire. Je me demande vraiment comment ça va se finir. Surtout qu'aujourd'hui ça a l'air d'aller et que tu affiches "Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco". C'est à se demander comment ça se fait que vous travaillez encore avec eux et dans quelle cadre et quelle ambiance... vivement le dénouement!
en tout cas encore merci de nous faire suivre ça tous les jours.

il y a 3 mois

Gloppy

En réalité, Laurel restera pour toujours cofondatrice de Pixowl avec ses associés de l'époque. Ce n'est pas un poste, mais une participation à la création de l'entreprise, quoi qu'elle devienne ensuite.
Elle peut donc (et c'est le cas) mentionner ce fait alors même qu'elle ne collabore plus avec ces joyeux loustics.

il y a 3 mois

Marion

Oui en effet c'est différent. Merci pour cette explication.
Toutefois, ne connaissant pas Laurel personnellement, je ne connais pas sa vie et dans l'état actuel des choses je ne sais pas comment et avec qui elle travaille en ce moment. Donc je reste dans le mystère. Mais c'est bien, ça fait tout le suspense!

il y a 3 mois

Laure

Bien vu la taupe !!

il y a 3 mois

faeryfinn

Je me pose la même question depuis le début !

il y a 3 mois

Celeb

Pelote SAVAIT que ça allait mal tourner!
...mais bon, ça peut plus empirer, là. Si?

il y a 3 mois

Louis - @Ce

Oui j'ai pensé à Pelote aussi :D

il y a 3 mois

foducool

on parie ? XD

il y a 3 mois

Super Salade

Il est clair que sur ce point en particulier, les personnages ont été particulièrement naïfs. Pour le reste, je trouve qu'ils ne pouvaient pas prévoir que Jeoffrey était si irrationnel et qu'il serait impossible à gérer. Mais si je me souviens bien (en tous cas c'est ainsi que je l'ai perçu en tant que lectrice), le perso d'Adrien a un peu poussé celui de Laurel à base de "en France, tu n'as aucun avenir" et "t'inquiète, ça se fait tout le temps, aucun pbm", il a été assez naïf (ce qui se comprend car il sortait de l'école et n'avait jamais bossé, et rêvait d'aller en Californie). Et du coup, même avec une boîte normale et des gens pas fous, "ouais ouais on va vous rembourser le déménagement" ça puait quand même bien, sans accord écrit. C'est LE truc qui se voyait au début. Alors que tout le reste, je maintiens que non.
J'en profite pour revenir sur un point qui me vient à l'esprit très souvent au vu des commentaires, c'est que c'est justement le flou entre la situation réelle "je raconte comment ça s'est passé" et "ceci est une BD" qui crée des décalages. Quand un lecteur dit "vous êtes hyper naïfs, c'est pas possible, rebellez vous" et que c'est mal pris par Laurel, il réagit en lecteur de BD (je pense). Il ne dirait peut être pas ça à un ami qui lui raconte sa situation. Alors que quand Laurel réagit un peu agacée en disant "mais j'ai expliqué pourquoi on ne pouvait pas faire autrement", elle réagit pas seulement en tant qu'auteur, mais aussi personnellement, car c'est son jugement à elle qui est mis en cause. Dans le même genre, il y a des gens qui ont relevé un "appel à la haine sans aucun recul" dans les commentaires, et si on pense que les persos de Jojo et Luc sont des vraies personnes, il est vrai que c'est un peu choquant et sans recul car on n'a qu'un point de vue (je n'accuse pas LAurel de mentir ni rien, juste, on n'a que son point de vue, comme le rappelle la juge plus haut). Mais ces gens pour moi ne se sont défoulés que sur un perso fictif, comme on a adoré détester Joffrey Barathéon qui a donné son prénom à notre Méchant. Bref, c'était mon analyse, ça vaut ce que ça vaut.

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

Merci pour ton commentaire !
Mais j'ai vraiment l'air agacée quand je réponds, parfois, à ce que tu dis ? Je devrais mettre plus de smileys alors, car j'avais l'impression d'expliquer, simplement, mais je n'étais pas énervée... ou alors, ce n'était pas voulu.
Parfois oui je suis agacée, mais sur ces questions là précisément, pas spécialement en tout cas. ☺️

il y a 3 mois

a


« Alors que quand Laurel réagit un peu agacée en disant "mais j'ai expliqué pourquoi on ne pouvait pas faire autrement", elle réagit pas seulement en tant qu'auteur, mais aussi personnellement, car c'est son jugement à elle qui est mis en cause. »

Je suis d’accord, j’ai remarqué ça avec mes précédentes interventions.


« Dans le même genre, il y a des gens qui ont relevé un "appel à la haine sans aucun recul" »
Cela m’est arrivé de noter que certains commentaires violaient le droit, quel que soit le côté de l’Atlantique. Les appels à la violence, ou au meurtre ont été parfois explicites. J’ai vu ensuite que certains messages avaient été enlevés (je ne veux pas parler de censure, car ôter un message délictuel est nécessaire).

« dans les commentaires, et si on pense que les persos de Jojo et Luc sont des vraies personnes, il est vrai que c'est un peu choquant et sans recul car on n'a qu'un point de vue (je n'accuse pas LAurel de mentir ni rien, juste, on n'a que son point de vue, comme le rappelle la juge plus haut). Mais ces gens pour moi ne se sont défoulés que sur un perso fictif, comme on a adoré détester Joffrey Barathéon qui a donné son prénom à notre Méchant. »

Il n’est pas dit que certains lecteurs n’aient pas eu l’idée de pourrir la vie de réels personnages. [Nb : pourrir la vie des gens est un délit : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000026268205&cidTexte=LEGITEXT000006070719 Même si la personne visée vit en Argentine ou à San Francisco, elle peut déposer plainte et faire condamner celui ou celle qui lui a fiat du mal]
Bien que l’histoire soit inspirée de faits réels, tout le monde sait de qui il s’agit (y compris des deux stagiaires). Alors que le personnage de Joffrey Baratheon est réellement fictif.

Généralement, je partage le commentaire de Super-Salade. (Tomate-Oignon ^ ^)

il y a 3 mois

Pierre

On comprend mieux l'insistance sur les remboursements lors des premières planches, car si dans la narration c'était le début de l'histoire, dans la réalité vous étiez en plein dans la mouise du remboursement qui n'arrivait pas.
Ensuite les reproches de nativité sont facile car on connait l'histoire a posteriori, de même que l'Auteur quand elle commence la BD, mais lorsque tout démarre les divers protagonistes ne savent pas comment tout ça va évoluer ...

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

À ce moment là j'en étais peut-être à la page 60, ou 70, par là. 😄

il y a 3 mois

Maman BCBG

Mais pfffuuuu... moi j'aurai déjà éclaté en sanglots depuis longtemps devant tant d'injustice...

... Bref, ce que je retiens de cette histoire (même si elle n'est pas finie) c'est qu'un accord, quel qu'il soit, doit être finalisé avec un écrit.
Et que si l'accord est vraiment solide, il ne doit avoir aucun problème pour aucune des deux parties à le formaliser sur papier ou par mail.(genre "mais tu ne me fais pas confiance?!!" Ben si. mais à un moment donné, même un truc aussi romantique que le mariage est formalisé par écrit, pour protéger justement les deux parties alors.... on peut bien se fendre d'un contrat pour un truc qui engage quand même moins la confiance que le choix de son conjoint non?!)

Dure leçon que vous avez "apprise. (j'aime pas trop ce mot, on dirait presque que c'est un enseignement que vous avez suivi, alors que non: clairement tout ce que vous avez vécu est anormal, et même si à posteriori vous pouvez vous reprocher une certaine naïveté, il ne faut pas oublier que les façons d'agir de Joffrey et Luc sont absolument scandaleuses et déviantes!)

Merci de partager votre expérience là dessus... comme tu dis, si cela peut permettre à d'autres d'éviter de se retrouver dans ce genre de situation.... :( Mais c'est tellement triste pour vous....

.... J'espère vraiement qu'il y aurra un happy end....

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

"... Bref, ce que je retiens de cette histoire (même si elle n'est pas finie) c'est qu'un accord, quel qu'il soit, doit être finalisé avec un écrit."

Absolument ! J'espère que peut-être cette BD empêchera d'autres personnes débutantes de faire cette erreur. 🙂

il y a 3 mois

Sabrina

Ce que j'aime dans cette planche c'est l'aspect "Ok, on arrête les faux semblants "

il y a 3 mois

Charlotte

Oui enfin même s'il n'a pas dit directement qu'il remboursera le déménagement et que ça a été dit par Adrien, il y a des tas d'autres promesses qu'il n'a pas tenu: l'embauche de l'attachée de presse, un carte bancaire, l'assurance santé, aider pour la carte verte... Sans parler de l'arnaque avec le visa... Donc bon je n'ai pas de mal à croire qu'il ait également dit qu'il rembourserait le déménagement!

il y a 3 mois

Naboki

Est-ce qu'il sait qu'il ment ou est-ce qu'il s'est auto-persuadé qu'il n'a pas dit qu'il remboursera?

il y a 3 mois

Aëlle

Je crois que Laurel et Adrien ne peuvent pas se permettre le luxe de démissionner. En effet, à ce stade de l'histoire, ils n'ont pas de carte verte. Ils ne peuvent donc pas chercher de travail ailleurs. N'oublions pas qu'ils ont des soucis financiers.

il y a 3 mois

goodies75

En fait , il enlève son masque et c'est ... TRUMP!! Bein oui, évidemment.
Effectivement je me suis posé la question du point de vue aussi mais malheureusemennt dans le monde, il y a ceux qui creusent et ceux qui ont le pistolet.

il y a 3 mois

Damien

De retour sur la planche 19...
Justement d'après moi il y a une ambiguïté. En la lisant j'avais interprété le "si un jeu marche on sera remboursé" comme "si un jeu marche on gagnera tellement que cela remboursera le déménagement", et non "Joffrey nous remboursera".
A ce stade là de l'histoire (et de votre aventure personnelle ?), on ne ressentais pas le rôle de Joffrey comme celui d'un patron fourbe qui décidera du remboursement ou pas, mais plutôt comme un associé sans doute un peu retord en face d'autres associés déjà trop naïfs. Au fil de l'histoire il y a eu un glissement et l'apparition d'un rapport de subordination, alors qu'au départ c'était beaucoup plus une forme d'association bancale.

En tout cas c'est ce que j'ai ressenti en tant que lecteur. Je ne sais pas si cela traduit la réalité de ce que vous avez vécu.

il y a 3 mois

Firenze

C'est juste. On voit tout à travers les yeux de Laurel, donc logiquement, l'étendue de la fourberie de J n'apparaît que peu à peu. Alors que dès le début il savait qu'il les laissait s'endetter (plus le coup de la carte verte qui arriverait soit disant plus tard et du contrat jenesaisplusquoi )et que ça les mettais à sa merci...

il y a 3 mois

Padls

C'est bon j'ai relu la page 19. Je suis prêt.

il y a 3 mois

Franck Jammes

Mais, c'est qu'il aurait un soupçon de scrupule, le bougre.

il y a 3 mois

Firenze

A ce stade là, y avait combien d'employés à Boulax (avec le Brésil et tout ça) ? Si ça se trouve, sa femme aussi s'appelle Pénélope et grevait le budget...

il y a 3 mois

Laurel - @bloglaurel

Peut-être 40 ou 50 personnes !

il y a 3 mois

Fred

Le travail de "J" était de "lever des fonds". Il ne s'est donc pas encombré de savoir quels fonds. Vos économies, votre travail, vos sacrifices... n'étaient pour lui que des fonds d'investissement, facile à obtenir en manipulant un peu, et qu'il s'arrange pour ne jamais rembourser. Vous êtes tombés sur une grosse tache comme il en existe malheureusement trop. J'adore cette bd. Cela partait d'une petite histoire qui semblait anodine et qui s'avère être un judicieux avertissement à tous ceux qui se lancent, quelle que soit l'activité. :-)

il y a 3 mois

il y a 3 mois

Max Lampin

"une belle leçon, efficace"
Efficace? je l'espère.
Voyons la suite :-)

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.