laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

(et un dessin):

Dans un bocal, une forêt étrange et bleue... et un chat!
Loïc a sans doute eu raison de se soumettre à Luc et Joffrey, car de toute façon Adrien n'aurait rien pu lui apporter. Les autres ont le pouvoir alors ils sauront le récompenser.

il y a 11 mois

jgab

SPIP sort de ce corps ...
Dans un monde rude faut savoir protéger ses noisettes ; pardon ses intérêts.

il y a 11 mois

Max Lampin

Pauvre écureuil, il a fait ce qu'il a pu pour booster Ad mais il est bien obligé de laisser tomber. Face à tant de candeur c'est mission impossible.
Et il a beau dire, si "ils" se plantent il ne rigolera pas.

il y a 11 mois

sandlac

Je respect la créativité et les beaux dessins...mais cet aparté avec l’écureuil est un peu redondante pour moi. C'est dommage, je trouve qu'elle casse le rythme de l'histoire. Mais, bon, qui suis-je pour critiquer?
J'attends la suite avec impatience avec enfin des rebondissements positifs pour les gentils persos. Oui, je suis aussi une bisounours <3

il y a 11 mois

en passant

Pour moi, cet aparté se déroule pendant le looooong silence gêné de la dernière scène, et de ce fait est parfaitement intégré dans le rythme du récit. Le fait que ce soit si long colle justement très bien avec l'image où ils travaillent tous sans rien dire.

il y a 11 mois

sandlac

Pour moi, 5 planches d’aparté ça fait beaucoup. La dernière n'apporte pas grand chose ou alors, elle aurait pu être plus axé sur l’écureuil et ses remarques (plutôt que la répétition d'Adrien, notamment la première bulle) et donner un coté mordant et dynamique à la suite à venir.

il y a 11 mois

Cleophis - @cleophisd

Qui rigolera bien rigolera le dernier!
Na!

il y a 11 mois

Naboki

Ça me rappelle cette expérience étonnante qui me fait philosopher:
http://www.neozone.org/insolite/plante-jardin-bouteille-53-ans/

il y a 11 mois

Zaïtchick

C'est quoi la recette du ragoût d'écureuil ?

il y a 11 mois

CLR

La planche de transition (oui, parce que ça récapitule et ça analyse au lieu de faire avancer l'histoire) augure du positif à venir, avec le "suspense" créé par la prédiction de l'écureuil, qui, selon les codes de retournement de situation propre au genre, sert à faire croire au lecteur que les personnages vont dans le mur, que le lecteur s'attende donc à un plantage en beauté et soit surpris de l'issue finalement positive.
Je présume donc que le jeu va marcher, pour la plus grande joie de nos personnages.

Après, en ayant suivi la bédé depuis le début, je n'ai pas trop pigé l'enchaînement entre "Loïc qu'on a suffisamment apprécié à Metz pour le garder en Californie et qui, trop sympa, a fait la palissade de Brume avec Adrien" (mais siii, vous savez, le SAS super important, au point de consacrer une petite paire de pages à la thématique de Brume qui ne doit pas sortir et de son SAS où les portes doivent être fermées) et Loïc la pas sympa qui fonctionne au chacun pour soi, qui fait des courbettes devant Luc au détriment de l'équipe SF et qui est trop fermé d'esprit parce qu’il critique les States.

De même que j'avais déjà pas trop compris le lien entre "Loïc dont on apprécie suffisamment le travail à l'époque messine pour le faire venir à SF" et Loïc le nul qui code mal". On passe du blanc au noir sans intermédiaire, c'est un peu étrange.

bon, perso, je le trouve aussi un peu longuet, ce passage avec l'écureuil, mais je suppose que c'est pour bien bien insister que le "ça sent le roussi" et essayer de rajouter de la tension dramatique (et de la surprise pour le lecteur à la lecture des pages suivantes).

il y a 11 mois

Laurel - @bloglaurel

C'est vrai que c'est long, mais je suis partagée... d'un côté des lecteurs me disent qu'il y a des répétitions (et je suis d'accord), mais de l'autre beaucoup ne cessent de me dire "mais pourquoi vous restez!" ou "envoyez-les balader" alors que j'ai déjà expliqué plusieurs fois pourquoi c'est impossible... ☺️

il y a 11 mois

Audrey

Personnellement je trouve ces pages "récapitulation de la situation" plutôt utile au récit dans son ensemble. Au quotidien avec une page par jour, on peut être frustré en se disant "on le sait deja", mais quand on lit là bd d'une traite, ces passages permettent de montrer les réflexions permanentes des personnages face à leur situation difficile et tout les questionnements qui y sont associés.

il y a 11 mois

Mellow

Idem !
Très bon rappel de la situation, et ça montre aussi de quelle manière Adrien se situe face aux personnes qui seraient d'avis qu'il est trop naïf (les écureuils) ou qu'il est trop sympa (les Brume). On a affaire à un personnage mesuré et concerné, l'attitude la meilleure possible dans une période de difficultés et d'adversité. Adrien et Laurel font leur possible pour ne plus être dépendants, conscients qu'ils sont d'apporter valeur et efficacité à la boîte. Eminentes qualités qui semblent ne pas être reconnues par Joffrey et Luc - ni par Loïc d'ailleurs qui avait pourtant une super occasion de progresser techniquement au contact d'Adrien.

Et sinon hi hi, la tête de Brume en case 2 !! <3
Y'a un temps pour discuter, OK, mais lorsque la main des gentils maîtres câline entre les deux oreilles y'a qu'une chose à faire : bien fermer les yeux et balancer les ronrons !

il y a 11 mois

Laurel - @bloglaurel

Audrey et Mellow > Merci!

il y a 11 mois

CLR

Je pense que c'est la différence entre le format BD et le format "blog", avec 4 cases en moyenne 4 fois par semaine. Une BD se lit d'un trait, et les répétitions sont inutiles (si les lecteurs ne comprennent pas, c'est juste que c'est mal expliqué), alors que sur le blog, grosso modo, on a ne planche n jour sur deux (globalement), donc en oyenne deux mois entre 30 planches de différence, ce qui amène certains d'entre nous à oublier des infos au passage.

Après, je maintiens que cet écureil si sûr de lui est là pour tenter de nous tromper ! (comme JK Rowling quand elle fait tuer Dumbledore par Snape à la fin du tome 6 en espérant qu'on croie tous dur comme fer que Snape est méchant). :p

il y a 11 mois

Max Lampin

A mon avis (que je partage) l'écureuil n'est ni bon ni mauvais.
Lui et Brume illustrent le débat/conflit intérieur qui tourmente Ad

il y a 11 mois

Morémuse

J'aime beaucoup le dessin qui ouvre ce post, il pourrait s'intituler "petit coin de tranquillité en flacon".
Eh? C'est pas du formol au moins? XD

il y a 11 mois

Katchoum

Jolie ambiance à la Rousseau pour le dessin :)

il y a 11 mois

mimosa nordique

Très grosse fan du dessin du début, les couleurs sont magnifiques :D

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.