laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Comme convenu, l'histoire en BD d'une start up de jeux vidéo en Californie.
On arrête Gourmand Caterpillar. bah! Un échec de plus!
Comme convenu, l'histoire en BD d'une start up de jeux vidéo en Californie.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."     



Comme convenu, l'histoire en BD d'une start up de jeux vidéo en Californie.

il y a un an

Xavier Arnoult

Très gentille Brume d'enfoncer le clou. Un succès ou un échec pour un jeux vidéo est toujours collectif. Il ne faut surtout pas déprimer.

il y a un an

Max Lampin

Aaargh pour le "ce qui est fait est fait"
"J'étais passif avant, je suis passif après, toujours victime consentante"
Alors "ce qui est fait est fait", d'accord, à condition de saisir ce moment à bras le corps pour enfin partir sur de nouvelles bases qui tranchent radicalement.
Je l'espère sans y croire, juste un peu.

il y a un an

Paladin

Dans tous les projets il faut parfois savoir arrêter les frais. Mais c'est TRÈS dur.

il y a un an

Yannovitch

Aaaaaaaaah HORREEUUUUUUUUUR !

il y a un an

fannizz

Bien d'accord avec toi.

il y a un an

lelic

L'INSERM n'a rien à voir là dedans.

C'est Winterstein & Jungwirth :

https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=Winterstein+%26+Jungwirth++


Internet, c'est mieux que la télé !

C'est comment la télé, à Frisco ? Combien de chaines ?

il y a un an

Youpi

@Cerise:
Ca te tente des lasagnes "théoriquement" à la viande de bœuf? :D
Bon dessin :)

il y a un an

Youpi

Jamais joué à ce jeu mais lu une critique (mais je ne sais pas sur lequel de vos jeux elle portait, car je ne sais pas à quoi correspond gourmand caterpillar). Il y était dit que le graphisme était superbe, le thème du jeu sympathique... mais que la sensation de devoir payer pour ce jeu "gratuit" y était omniprésente, que les incitations à payer y étaient répétées et abusives. Ainsi que des incitations répétées à tweeter partout au sujet du jeu.
Bref, ça sent le commercial qui a mal fait son boulot.
Je sais que ce genre de comportement est courant sur les jeux "gratuits", après tout il faut bien se financer, mais il faut savoir le faire avec subtilité.
J'ai déjà désinstallé des jeux au graphisme super et au bon scénario, mais qu'il n'était pas possible de gagner de partie sans payer et qui étaient très intrusifs (du genre à faire vibrer à n'importe quel moment votre téléphone pour vous rappeler que pour 2$ vous pouviez acheter deux vies!).

D'un autre coté, pour t'enlever le "boulet", je dirais que si j'étais un chef d'entreprise cherchant un bon graphiste pour un jeu, je t'aurais contacté pour te débaucher de ton ancienne entreprise, la qualité des graphismes et des animations étant un des seuls points positifs du jeu.

il y a un an

Richard

Adorable Brume: prête à te proposer la corde pour te pendre! :D

il y a un an

Thibault

Dingue que vous n'ayez pas eu votre mot à dire sur l'arrêt de ce jeu dans lequel vous vous êtes tellement investi !

il y a un an

Ilian

y a que moi qui trouve l'enchainement des trois dernière planche aléatoire ? planche un on parle de tes échecs passés , planche deux un montre haloween au USA , plache trois un reviens sur les échecs mais ceux du présents cette fois , je trouve ça bizarre perso.

il y a un an

Paladin

Ben moi non absolument pas au contraire.
C'est des événements qui se passent dans un ordre chronologique et qui, de plus, donne un repère temporel.
Et ca donne aussi un sentiment de haut et bas.
Haut : cerise est bouclé (repère temporel).
Bas : du coup remise en question et pas de gros succès en 10 ans
Haut : halloween c'est la fête (repère temporel)
Bas : quelque jours plus tard arrêt du jeu

Alors oui enchainement rapide certes mais les événements s'enchainent rapidement aussi. Et laurel en plus nous file de bon repères temporel pour ce rendre compte de la vitesse des événements (ce qui manquait parfois avant)

il y a un an

Itou

Pareil. J'apprécie les rappels temporels, mais là il n'est pas très bien intégré je trouve (sorry Laurel, ça me fait bizarre de critiquer cette BD formidable). Ca fait un peu "vérité historique", alors que les deux pages "boulets" pouvaient se suivre et Halloween venir ensuite, pour montrer qu'il y a quand même eu de bons moments. Même si "ça s'est pas passé dans cet ordre", en tant que lecteur on s'en fiche, vu qu'on ne sait déjà pas ce qui relève de la fiction et ce qui est véridique.

il y a un an

tetoy

Après l'écureuil, au tour de plume XD

il y a un an

thibault

Alors la vision de l'échec boulet c'est quand on est dans le creux de la vague. Lorsqu'on rebondit et avance (avec une remise en question par exemple), l'échec n'est plus un boulet mais un levier de réussite. Car il aura apporté l'expérience, les idées pour mieux faire.

il y a un an

Max Lampin

Euh, les bras d'Adrien, ça lui fait des oreilles à la Goofy.
Marrant, mais ça colle pas avec son état d'esprit :-)

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.