laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

À chaque projet, l'espoir... et soudain, l'échec. Un de plus.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."     

il y a 2 ans

Zebulon07

"Le succès, c'est aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme."
Winston CHURCHILL

il y a 2 ans

Flavius

L’écureuil m’a tué ! PTDR
Merci de m’avoir fait rire de bon cœur si tôt le matin ^^

il y a 2 ans

Cristophe

Laurel serait la Van Gogh de la bande dessinée ?

il y a 2 ans

Sébastien

Il n'y a pas l'avertissement que le récit est purement fictif sur celle là.

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Oups, merci! Je corrige cela tout de suite.

il y a 2 ans

Serwaen

Entre dépression et réalisme, comment faire la différence, surtout quand les autres "s'en sortent, eux" et que "c'est toujours les mêmes qui réussissent" (sur le dos des autres ?)
Bref, bon courage quand même !

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Merci! <3

il y a 2 ans

tetoy

Écureuil sadique XD

il y a 2 ans

il y a 2 ans

Dilustro

Rien que pour ça, j'ai envie que Laurel publie "Comme convenu" et que ça devienne un énorme succès d'édition à la Persépolis.

Le projet en a le potentiel, du reste... Le fait qu'il s'intéresse principalement à la constitution d'une entreprise aux Etats-Unis, qui plus est dans le domaine du jeu vidéo, peut rameuter un public périphérique très large. C'est un créneau qui n'a pas été vraiment exploité jusque-là en BD, si je ne m'abuse. La partie autobiographique rend le sujet plus accessible. Et comme à côté c'est bien dessiné / bien écrit / drôle / etc...

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Merci!! <3

il y a 2 ans

Ilian

ça me rappelle cette chanson de ces deux chanteuses californienne d'ailleurs
https://www.youtube.com/watch?v=Kw2qEUwFbGM

il y a 2 ans

Youpi

@zebulon07:
Pas mal la citation de Churchill. :)
Pour mémoire, le Churchill a été l'homme de la situation pendant la guerre et s'est fait virer aussi sec après. Il a été l'homme de la situation, parce qu'il était le seul à continuer à se battre quand tout semblait foutu. :).
PS: je0ffr3y est un c0n :D.
Et ceux qui l'écoutent le sont encore plus, même si pour eux ça peut se guérir ;)

il y a 2 ans

Richard

C'est curieux, mais la dernière case m'évoque le personnage de Grub. :D

J'espère que tu t'es secouée un peu pour effacer cette grosse déprime ? A moins que la faille de San-Andreas s'en soit chargée ?

Bon, ça ne va peut-être pas te réconforter, mais la plupart des auteurs de BD bien connus aujourd'hui ont pas mal galéré dans leur jeunesse.

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Ah oui, maintenant que tu le dis, pour Grub... ^^

il y a 2 ans

ND

Aïe! Déjà je me dis que l'oubli du "toute ressemblance ...blablabla..." n'est pas le fruit du hasard (même si je peux me tromper bien entendu).
Mais là ça me touche vraiment...vraiment beaucoup. Parce que ça doit quand-même être vachement dur de voir que tout ton talent, ta personnalité bienveillante et ton acharnement ne suffisent pas à vraiment te sortir de l'ornière.
N'en doute pas Laurel, tu es une personne formidable, et c'est pas parce que notre sale monde pourri par l'argent des rois du pétrole va essayer de tout faire pour faire crever les artistes que tu n'as pas de valeur, très très loin de là.
Mais je comprends ce que tu ressens, tout simplement parce que je connais cette difficulté que, même si on a objectivement de bonnes raisons de croire en soi et d'être satisfait, on a quand-même l'impression que ce que l'on fait n'est jamais assez bien. Mais peut-être de là vient aussi l'immense qualité de toujours se remettre en question, et ce pour continuer de donner le meilleur de soi, tu ne crois pas ?

Enfin bon, c'est que mon humble avis qui n'engage que moi hein. Mais j'ai aussi appris qu'il ne faut pas toujours contrer les périodes dites "creuses" et que celà peut même aider à rebondir que de vivre honnêtement et sincèrement ces moments de tristesse ou d'auto-dévalorisation.

Egalement tout mon soutien, en te souhaitant vraiment que tout ça finisse par payer pour de vrai un jour...en vraie "valeur bonheur" bien-sûr.

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Merci ND! :)

il y a 2 ans

Martin Penwald

Mais si tu peux faire un autre boulot.
Bon, ça sera un boulot que tu détestes, qui sera probablement payé une misère, mais tu peux …

En fait, non, je ne me vois pas faire un autre boulot. Je lisais quelque part que plus de 80% des gens n'aiment pas particulièrement leur travail, mais il faut bien mettre du beurre dans les épinards.

D'ailleurs, il semblerait que si on propose à des employés de choisir entre une augmentation et une journée de congés, ce sont les journées de congés qui viennent en premier.

Si tu aimes ce que tu fais et que tu arrives à en vivre (même chichement), tu as plus de chance que 80% de la population (Et on se rapporte à la note de Boulet suscitée).

Hauts les cœurs !

il y a 2 ans

iibelle

vous avez du talent, je vous suis depuis Spirou, et mes enfants aussi qui sont devenus grands et m'ont offert Cerise

il y a 2 ans

Vini

Bonjour Laurel,
Je ne comprend pas, j´ai offert je ne sais combien de Cerise pour les anniversaires des copines de mes enfants, j´ai les 3 cerises, marche ou rêve (que j´adore) et j´ai enfin commandé un crayon dans le coeur.

L´industrie de la BD n´est pas un monde facile. Il faut surement des années et des années pour vivre bien de ses oeuvres.

Tu te remets en question. C´est normal. On y passe tous à un moment. On doute, on se dit qu´on a raté notre vie.

Et-ce que tu sais combien de BD tu as vendu ?

Sache qu´il y a des personnes qui apprécie énormément ton travail, des enfants qui attendent la suite de Cerise...

Courage.

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Merci d'avoir acheté mes livres!!
Pour les chiffres, aucune idée. Je demande régulièrement et à chaque fois on me dit qu'on va me répondre et on oublie. Du coup j'imagine que ça ne doit pas être beaucoup.

il y a 2 ans

Flo57

C’est le souci des « métiers-passions » (ou de la filière de psycho, à la fac, qui draîne des foules d’étudiants mais a peu de jobs à offrir à la sortie).

Faire ce qu’on aime vraiment, c’est tentant. Transformer son hobby en job, c’est attirant. Ne pas avoir de patron aussi, accessoirement.
Sauf que forcément, du coup, ça tente beaucoup de monde. Trop de monde.

Une boîte n'embauche que le nombre de personnes dont elle a besoin. Tout comme il y a des quotas en 1ère année de médecine. Ou un nombre de places limité dans les concours de la fonction publique. Si on passe, c'est bon.
Par contre, si plein de gens se lancent dans la bd, la musique, l’intermittence... ça peut pas fonctionner. J'ai l'impression qu'avec les années, il y a surproduction de bd, bouquins (pour une demande stable, voire en baisse, étant donné la place de plus en plus réduite de la lecture dans les loisirs de la société actuelle). Je sais qu'il y a de plus en plus d'intermittents du spectacle. Alors forcément, un gâteau qui ne grossit pas mais qui doit être partagé pas un nombre toujours de croissant de personnes, ça ne fonctionne pas. Du coup, le métier-passion, presque personne ne parvient à en vivre.

(Perso, c’est pour ça que je veux pas confondre mon job et ma passion, que, je pratique tous les jours, mais pas pour bouffer - zéro stress ni concessions commerciales, juste du plaisir.)

Si j'ai tout bien compris, c'est pareil pour votre jeu : apparemment, il est bien, mais la concurrence est tellement pléthorique que ça vous noie dans la masse...

il y a 2 ans

Tabasco

hihi

"J'adore ce boulot"... => "J'adore ce boulet" ;-)

Il faut les aimer, ces soit-disant "échecs", il font partie de ce que l'on est et de ce que l'on sera, de notre beauté et notre fragilité :-) L'important est de continuer à apprendre !
Biz

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.