laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Eh oui, puni à cause d'une qualité! Bah!
Joffrey envoie Yann à l'autre bout du pays car il est plus dégourdi que l'autre stagiaire.
Être dégourdi n'est pas toujours une bonne chose...



"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a 3 ans

effer

Ca grenouille chez vous!

il y a 3 ans

ND

Faire venir Yann en Californie, et ensuite l'envoyer en Floride une fois devant le fait accompli ???
Décidément Joffrey incarne tout du patron qui est prêt à faire n'importe quelle magouille dans le but de servir UNIQUEMENT son propre intérêt! Ca m'énerve qu'on prenne les stagiaires pour de la marchandise! C'est quand-même des futurs collaborateurs potentiels, merde!

il y a 3 ans

Bruno

Non. La magouille n'est pas celle qu'on pense : officiellement, il sera stagiaire en Floride, mais en réalité, il sera à Frisco. Comme ça, Boulax a deux stagiaires pour le prix d'un...

il y a 3 ans

Martin Penwald

Ouais, voilà. Ce n'est probablement pas illégal, mais je pense qu'il faut quand même un peu de souplesse administrative.

il y a 3 ans

Lunera

C'est complètement illégal, justement ! ^^ Le stagiaire est sensé être formé par l'entreprise qui le prend en charge, et suivi par son maître de stage. S'il travaille pour "Boulax" alors que sa convention indique qu'il travaille pour une autre entreprise, le contrat est frauduleux.
De plus, en acceptant un pareil marché, c'est l'entreprise de l'Orlando qui est pénalisée puisque pendant cette période, elle ne verra jamais le stagiaire et ne pourra en engager un autre.

il y a 3 ans

Martin Penwald

Qu'est-ce qui empêche la boîte d'Orlando (et de Florent) d'accepter de travailler sur le développement d'un logiciel de chez Boulax, et d'y envoyer, avec son accord, un de ses employés ?
Que cet employé soit un stagiaire n'est pas un problème en soi.
C'est pour cette raison que je parle de souplesse administrative : il doit être possible de rendre la manœuvre légale, mais, dans ce cas-ci, l'est-elle ? On sait pas.

il y a 3 ans

anonymous coward

ouf j'ai eu ma dose quotidienne. Merci laurel ;)

il y a 3 ans

Axelle - @xela_85

Oula je le sens pas du tout ce truc... haha le t-shirt du stagiaire sur la première case (oui j'essaie de faire gaffe aux détails maintenant ^^)

il y a 3 ans

Sarah

Salut Laurel,
Déjà, 1) je ne commente pas souvent du tout, donc c'est l'occasion de dire que j'adore ton travail en général et cette BD en particulier :) <3
Ensuite 2) je me rappelle qu'il y a quelques planches, ton personnage disait que le scénario du jeu "Gourmand Caterpillar" répartissait bien les rôles féminins et masculins. Maintenant, je sais bien que ça n'a a priori pas de rapport ("ressemblance fortuite etc"), mais tout de même il me semble que c'est un sujet qui t'est cher aussi dans la vraie vie. Je suis donc en train de jouer à Greedy Grub, et je suis un peu déçue par cet aspect... En perso féminin - en tout cas là où j'en suis (niv 12) - il y a la mère écureuil et ses filles, la sorcière (des rôles qui rentrent dans la norme des persos féminins en général), et seulement l'architecte qui en sort. De plus je suis tombée sur une mission "la fille écureuil veut une petite voiture" parce que "c'est un garçon manqué", et "elle n'est pas très féminine, mais ça fait partie de son charme"... j'ai un peu buggué. J'imagine qu'il est sûrement difficile d'imposer ce genre de décisions sur les personnages et le scénario à toute une équipe... mais tout de même. Ça me chagrine que tu sois concernée par le problème et que le jeu n'en soit pas une illustration.
Cela étant, j'aime beaucoup y jouer, et je te redis encore une fois à quel point j'apprécie la BD :)

il y a 3 ans

Syborg

Je suis d'accord avec vous: avec l'histoire du garçon manqué, j'ai aussi un peu buggué !

Vous arrivez à jouer à Greedy Grub vous ? Moi le jeu ne se lance pas et bloque à 40% du chargement depuis 2 mois.

il y a 3 ans

hodor

Moi aussi ça me faisait ce bug mais c'est rentré dans l'ordre...

Mais dans la mesure où ya pas de chapitre 2... Je sais pas si continuer à jouer sert à quelque chose au final :/

il y a 3 ans

Syborg

Merci, je réessaierai. Je suis aussi un peu déçue qu'il n'y ai pas plus d'histoire, mais je suis plutôt du genre "acheveuse", j'aimerais fabriquer tous les arbres !

il y a 3 ans

Sarah

J'ai installé le jeu il y a une semaine et j'ai jamais eu ce bug!

il y a 3 ans

en passant

La maman écureuil est clairement sexiste. Mais créer un personnage sexiste, ça n'est pas du sexisme, c'est juste s'inspirer de ce qui existe et le mettre en scène. À mes yeux, ce personnage est tellement caricatural que je ne vois pas comment on pourrait attribuer directement ses propos à ses auteurs.

il y a 3 ans

Sarah

Je suis d'accord, créer un personnage sexiste n'est pas forcément sexiste en soi. Mais pour réaliser un personnage sexiste qui dénonce le sexisme, il faut s'assurer que la majorité de l'auditoire a bien compris qu'il s'agissait d'une satire pour que personne (ou le moins possible) ne le prenne au premier degré. Tu trouves le perso caricatural, très bien, mais je pense que beaucoup de personnes ne sont pas choquées par ce genre de propos. C'est pour ça qu'il est dangereux de balancer des idées comme ça à tort et à travers (et les médias de toutes sortes en sont REMPLIS), car ça conforte et nourrit un sexisme ambiant que seuls les initié·e·s sauront repérer.

il y a 3 ans

splatch

Encore pour ce pauvre Yann ? il mérite d'être employé plutôt que d'être stagiaire. Merci Laurel cette planche explique mieux que la précédente. ça expliquerais un peu que le faux-jeton Luc s'approprie son travail puisque légalement il est stagiaire en Floride.

il y a 3 ans

[email protected]

Aaaaaaaaah la Califormie a disparu ! Ça va, vous allez tous bien ?

il y a 3 ans

soleil

Encore une super idée :-D

il y a 3 ans

Marie-Eve

Ah non, en fait je suis juste un boulet :D désolée, j'ai cru que le bras d'océan Pacifique remontait jusqu'aux USA (bon, faites quand même gaffe à la faille sismique hein !)

il y a 3 ans

Pauline

Ça a l'air de bien marcher de demander un service sous forme d'ordre, je devrais peut-être essayer? (non.)

(je ne sais pas si c'était fait exprès sur la page précédente, mais j'étais persuadée qu'Orlando était le nom de quelqu'un... c'était tourné de tel manière que ça pouvait prêter à confusion! mais bon, faut dire que je suis une vraie bille en géographie)

il y a 3 ans

Florian

@Pauline: tout à fait d'accord, j'ai cru également qu'il s'agissait de quelqu'un (l'autre stagiaire...)

il y a 3 ans

Martin Penwald

Et pis bon, c'est pas comme si Orlando était à 4500 km de San Francisco, hein.

Détail rigolo : la distance entre St-John's (sur la côte est du Canada) et Brest (en France) est de 3900km à vol d'oiseau.
C'est 'achement grand, les États-Unis.

il y a 3 ans

Auryn

Oh non :(

Joffrey n'a pas fait le coup de la fraude au visa, hein? C'est pas vrai?

Sachant à quel point la loi américaine est stricte à ce sujet et que Yann pourrait parfaitement se faire arrêter et jeter du pays comme un terroriste, avec bannissement pour dix ans à la clé? Mais ce type est vraiment une ordure.

Ce genre de truc est la raison exacte pour laquelle les Français ont une réputation infecte à l'étranger. Toujours le système D, la resquille, les magouilles, la malhonnêteté. Répugnant.

Je vis à l'étranger et ai récemment dit à un autre expat français que j'avais réussi il y a quelques années à obtenir des billets pour un événement sportif très populaire (ce qui était super dur). Ce n'était pas donné non plus.

Il me répond, tout fier : "Moi je suis rentré sans payer, j'ai réussi à passer derrière le dos d'un agent de sécurité !"

Et il s'attendait à des compliments de ma part, alors que moi, j'ai suivi les règles et ai payé plein pot. Abruti.

il y a 3 ans

sophie

"tu as l'air plus dégourdi que l'autre" : quelle bienveillance !

il y a 3 ans

lelic

On progresse, on progresse....

Bon, maintenant qu'on connait le nombre (légal) maximum de stagiaire, il va falloir aborder le régime du stagiaire (pas ce qu'il mange, hein....) :

- Durée du contrat,
- indemnisation ou salaire,
- durée du travail,
- les étrangers (qu'ils soient salariés, stagiaires, ou entrepreneurs) ont ils un traitement social différent (salaire, droits, nombre, secteur d'activité...) ?
- existe t il des contrôles des entreprises, comme existe l'Inspection du travail en France ?
- existe - t il des procédures pour virer les gens, comme des entretiens préalables au licenciement (il me semble que oui, avec ce bon film avec George Clooney http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=138895.html )
- est-ce que ça s'applique aussi au stagiaire ?
- être viré d'une boite est-il vécu là-bas comme un déchirement ? En France, oui : http://www.editions-negatif.fr/100lic/100licenciements5chapitres.htm

- Joffrey va quand même finir par virer quelqu'un..... sinon, il va passer pour un gentil. Ou il ne paiera pas un salaire... Il se verra coller un prud'homme. ça existe là bas aussi ? Les américains sont très procéduriers, les avocats sont légion. La discrimination proscrite. Le petit français va bien finir par se comporter 'comme au pays'.

Who's the boss ?

il y a 3 ans

djakk

"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."
"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."
"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."
:D

il y a 3 ans

Fabien

Cette bd revele decidement bien le reve americain cumulé aux dérives du capitalisme/mondialisation/argent..
Une levée de fond pour monter une boite qui exploite du stagiaire, des développeurs dans des pays "pas cher", ainsi qu'une dessinatrice un peu naïve et/ou non vindicative(de ce que j'en vois)
Bien que la bande dessinée parte un peu dans le règlement de compte, l'ambiance ou le manque de rebondissement/changement font que j'ai du mal a avoir envie de lire la suite de cette bd...
A l'heure actuelle, j'ai l'impression de lire et donc de soutenir l'histoire d'une personne qui subit mais qui profite et cautionne un système très critiquable... (car perso, ce genre de société me donne la nausée...)

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.