laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS




"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a 2 ans

Muzikals - @Muzikals

'tin mais ... 'tin quoi ... de grande paires de baffes il mérite celui là !
Et tête de petit lu qui fait AUSSI barmaid ... :D

il y a 2 ans

Laurel

"Tête de Petit Lu"... c'est trop mignon!

il y a 2 ans

Muzikals - @Muzikals

Note que ce n'est pas de moi mais d'une personne qui avait fait le rapprochement avec le smiley brume de l'époque. J'ai trouvé ça tellement juste et mignon que je l'ai gardé ^^

il y a 2 ans

Hugh

Tout le monde est multitâche chez vous ! Cerise à la fois femme de ménage et écolière, Brume Face-de-Lu Barmaid et moralisatrice...

Sinon, superbe BD comme toujours, le suspense est vraiment bien rendu !
Quand même, je me demande si de telles situations auraient eu lieu avec tous les corps de l'entreprise réunis au même endroit ?

il y a 2 ans

john deere

c'est une question interessante, je trouve

il y a 2 ans

Laurel

Non, ça ne se passerait pas comme ça, car il y a des personnages dans cette BD qui font tous les sales coups dans le dos, de loin, par mail... jamais en face.

il y a 2 ans

Nooooon

Il a répondu ça ???? Mais quel manque d'honnéteté intellectuelle (dans la fiction bien sûr), un défi pour prouver ses dires ?
Et quand est-ce qu'il se fait virer ? Et le petit stagiaire tout mignon, il va pas partir, hein ? hein ?

il y a 2 ans

Phy.

Bon, admettons, Joffrey n'est pas méchant, juste caractériel ; Luc est un voleur mais un vrai développeur...

Comme je fais totalement confiance à notre chère scénariste de fiction pour respecter l'équilibre, quels seront les griefs qu'elle reprochera au sympathique couple californien narrateur ? Est-ce que ça s'arrêtera à "bourreau d'enfant" ou y aura-t-il pire ?

Quant à la dernière case, je plussoie les commentaires déjà publiés : Brume derrière un comptoir, j'ai éclaté de rire !

il y a 2 ans

Laurel

Je vais équilibrer les fautes, c'est prévu.

il y a 2 ans

Elbarto

A noter qu'on reconnait bien Paris au temps qu'il fait dehors... ^^

il y a 2 ans

Laurel

Hé hé! ^^

il y a 2 ans

Paladin

A ben ça c'est le genre de truc qui fait qu'un mec se barre.
Et il se barre avec son expertise dans le meilleur des cas.
Parce qu'il peut aussi laisser un code difficilement maintenable ou encore pire laisser volontairement des bombes logiques, euh non des bugs très graves pas corrigés et difficilement repérable...

il y a 2 ans

Nikko

C'est vrai, ce genre de situations arrivent dans beaucoup de boites, des labos... Le problème des publications et des gens qui s'y rattachent ou carrément volent le travail des autres existent.

J'imaginais que dans une start-up les gens seraient un peu plus solidaire quand même! Ou au moins se rendent compte de leurs problèmes d'egos.

Et l'autre truc que je comprends pas, c'est qu'on dirait que vous êtes allé à San Francisco avec des salaires français. Pareil pour le stagiaire, c'est pas bizarre? Vu le coût de la vie là bas et toutes les dépenses supplémentaires (santé, éducation etc..)?

il y a 2 ans

Laurel

Je rentrerai dans les détails plus tard!
(mais il ne s'agit pas de nous... mais de personnages FICTIFS, inventés, ne confondons pas tout...) ;)
En fait, certaines start-ups (beaucoup, même, heureusement) respectent les stagiaires et travaillent honnêtement sans aucun problème d'ego!

il y a 2 ans

Arnaud

Ahah "sur mon diplome"... Quand on sortira de cet esprit (qui va avec le dénigrement d'un gars qui aura 7 ou 8 ans d'XP mais sans le fameux diplome), on aura fait un grand pas vers le renouveau

il y a 2 ans

Laurel

C'est clair que c'est un problème... Ici aux US personne n'est jugé là-dessus, et personne ne se cache non plus derrière ça.

il y a 2 ans

Silwek

Développeurs, toujours dans l'ombre :( Courage mes frères !

J'aime toujours autant cette BD qui montre la facette sombre des startup, entre ceux qui ont de la passion pour ce qu'ils font et ceux qui ont juste les dents longues.

il y a 2 ans

Laurel

Oh mais les deux hippies ne sont pas tout blancs non plus! Je vais y venir.

il y a 2 ans

Axelle - @xela_85

Haaaa Adrien se réveille ^^ et Brume enfonce le clou ! Hihihi

il y a 2 ans

Lecodeurmasqué

J'l'avais bien dit! c'est un vampire! il vit la nuit et il à une femme quasi morte dans son lit en mode frichti! je fais toujours gaffe aux mecs qui portent un bouc, il ont quelque chose à cacher.... ;)

il y a 2 ans

Martin Penwald

Certes, c’est une œuvre de fiction, mais c’est la même chose dans la vraie vie.
Le mépris affiché des soi-disant dirigeants pour leurs employés est un symptôme d’incompétence. Un stagiaire n’a pas ce choix, mais un employé devrait dès que possible se sortir de là.

il y a 2 ans

Richard

Il EST peut-être développeur, mais il N'A PAS développé CE code! Vraiment le prototype du sale c...! Quand est-ce que vous pétez les plombs ?

Heureusement qu'il y a une barmaid de choc pour remonter le moral à l'équipe. :D

il y a 2 ans

Evhell - @evhell

C'est cool de voir Adrien prendre ce problème à coeur. En tant que développeur et témoin du boulot de Yann, ça doit vraiment le toucher.
Je sens que lui aussi, comme Laurel va commencer à avoir des accrochages avec la "Direction"...

il y a 2 ans

Lachesis - @Lalachesis

Ooooh, cette référence à Shining indiquerait-elle que notre héros commence à être dévoré par les démons du ressentiment ?

il y a 2 ans

Laurel

La référence est inconsciente!

il y a 2 ans

Nora

On n'est déjà rémunéré des cacahuètes en tant que stagiaire alors si c'est en plus pour voir notre honorable développeur de patron se tailler une réputation sur notre dos... Pauvre Yann

il y a 2 ans

jacques

Comme codeur masqué, j'ai bien remarqué la dormeuse de la case 3.
Ou comment en 1 pose bien choisie, Laurel nous fait ressentir ses sentiments envers la compagne de Luc et de Luc également. Cette image est pleine de rancœur, de vengeance, de railleries, de moqueries: chez vous il fait moche alors que chez nous il fait beau, il préfère être avec son ordinateur qu'avec sa copine, sa copine est raide comme une planche de bois(...), leur seule déco c'est son diplôme; quelle vie de merde!
Mais qu'on ne s'y trompe pas: malgré sa dureté, j'adore cette case! Elle est magistralement faite. Chapeau!

il y a 2 ans

Laurel

Merci!

il y a 2 ans

Syborg

Pour les publications des chercheurs, ont voit souvent seulement le nom des chefs genre "Molecules cristallisation in a high pressure environment, by Eisenberg-Pinkman", alors que derrière il y a beaucoup de laborantins jamais cités non plus :/

Pour la reconnaissance en informatique, ça dépend de la carrière que vise la personne : à mon échelle de salariée de TPE je ne vise pas à faire des conférences dans le monde entier, je fais ce que me dit mon patron, et quand je rentre le soir je suis las. Si j'étais une entreprise ça serait sûrement différent, je pourrais gérer mon temps de travail, pourquoi pas enseigner quelques heures... C'est plus compliqué que ça à mon avis, tout dépend de l'ambition. Et je pense que ambition et vie privée/loisirs ne sont pas vraiment compatibles, donc chacun fait ses choix de vie...

il y a 2 ans

Arnaud

Non rien à voir avec l'ambition.
Il fait un boulot et son "boss" récupère les lauriers sans le prévenir en se faisant passer pour un dev.

Que le commercial vante un projet d'entreprise sans citer le nom du dev, ce n'est pas génant. Quand le mec se fait passer pour celui qui a concrétement réalisé le projet, c'est la le hic pour moi

il y a 2 ans

Laurel

Oui!

il y a 2 ans

Barbie

A ce stade de la BD, j'avoue que je ne comprends toujours pas ce que vous faites à San Francisco si vous passez vos journées à bosser sur l'ordi. L'inverse n'aurait-il pas été plus logique ? La partie gérée par Luc à SF et le codage et graphisme dans des bureaux parisiens ?

il y a 2 ans

Laurel

Je ne peux pas montrer chaque rendez-vous dans les boîtes de la région, ce serait relou, tu ne trouves pas?
Le marketing, sur place? Carrément. Il est prévu depuis le début de la BD que Luc vienne vivre à SF. :)
(je crois l'avoir écrit? en tout cas c'est prévu, à ce stade de l'histoire il devrait déjà y être, même).

il y a 2 ans

Jiny

Il faudrait lui décerner un diplôme de fils de p*te et de plagieur tant qu'on y est.
Après, si il gueule il faudra lui dire " Bah, de toute façon tu as passé les test avec succès. "

il y a 2 ans

Laurel

Ah ah!

il y a 2 ans

hilde

J'avais une question...

Je me baladais sur le net et je suis tombée sur le site de pixowl et j'ai vu que toi et Adrien n'étaient pas co-founder... Pourtant le hibou tout ça, grub etc,c'était bien un truc sur lequel vous étiez dès le départ non ? Où j'ai tout confondu avec ton récit fiction ? (c'est surtout pour savoir si je m’emmêle pas que je voulais savoir ! :))

il y a 2 ans

Laurel

Ah, Pixowl, la boîte co-foundée avec Sébastien Borget et Arthur Madrid? (qui n'a RIEN à voir avec cette BD, au passage, je le rappelle... attention, pas de confusion!)
Comment ça on n'est pas présentés comme co-founders? Ah je ne sais pas, c'est Sébastien Borget qui s'occupe de la com'... C'est quand même étonnant qu'il nous ait oublié...
Bon, sans rire, on a déjà vu cette "erreur" plusieurs fois, et on a écrit aux sites pour rectifier, ce qu'ils font, mais... on a vraiment autre chose à faire, et pas le temps de travailler à nous mettre en avant, même si on aimerait!

il y a 2 ans

Hilde

Oui, oui, je voulais être sûre de ne pas confondre avec cette BD !

En tout cas, j'ai eu ma réponse "toute seule" en regardant l'entête de ton blog. mais sinon, oui, vous n'êtes pas indiqués comme co-founder, ce qui m'avait interloqué! :)

Mais comme tu dit, des fois ça arrive...On ne peut pas avoir la tête partout !

En tout VRAIMENT bonne continuation, ce travail que tu fait est vraiment passionnant à suivre !

il y a 2 ans

madvic - @madvic1

Ce n'est pourtant pas marqué connard sur son diplôme ?

il y a 2 ans

Laurel

On peut le rajouter en lettres de feu. :)

il y a 2 ans

mila

je trouve que c'est étrange que l'héroine ne comprenne pas tout de suite que se faire voler son travail est blessant. c'est la même chose que si quelqu'un prenait ses dessins et disait ensuite que c'est lui qui les a fait et était interviewé pour en parler. je suppose que la narration de cette histoire a été faite ainsi pour bien faire comprendre à quel point c'est adject de faire ca, mais les héros commencent à devenir antipathiques à force d'apathie devant tant de méchanceté. Qu'on marche sur soi meme et qu'on ne dise rien, passe encore, mais qu'on laisse écraser plus petit et plus faible que soi sans réagir, on s'éloigne instinctivement des personnages-héros. on a été tellement habitué dans les fictions à des réponses héroiques face au mépris que la non réaction est dure à supporter.
sinon, bravo pour ton coup de crayon, il est toujours aussi extraordinaire :)

il y a 2 ans

Laurel

Tout à fait Mila.
Les deux personnages hippies (la narratrice et Adrien) ne sont pas tout blancs non plus. Mon perso est d'une naïveté exaspérante, et a beaucoup, beaucoup d'autres défauts sur lesquels je viendrai en temps utile.
Mais personne n'est tout blanc ni tout noir, sinon cette BD serait plate, finalement, et surtout malhonnête. Je ne veux pas faire un pamphlet contre deux "patrons" escrocs, non. Je veux montrer toutes les facettes des personnages... c'est juste que ça prend un temps fou et que le rythme est lent!
Merci pour ton commentaire!

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.