laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Joffrey fait du chantage à Adrien pour qu'il satisfasse ses caprices.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a un an

Mananie

J'avoue que je ne comprends pas ce type. Des compte-rendus très bien, mais pour quoi faire? Est-ce qu'il y comprendrait seulement quelque chose? Et qu'en retirerait-il, à part une impression supplémentaire de contrôle?

il y a un an

Barbu - @ChezBarbu

Les comptes rendu permettent à la cellule dirirgeante de faire du quantitatif et (dans une certaine mesure) du qualitatif, avec des outils de revue de code comme sonar par exemple.

Ça permet de gérer une bonne transversalité du projet quelque soit le métier des intéressés.
Les developpeurs développent, les analystes analysent, et les manageurs suivent les % qui grimpent et les tickets qui se réalisent, se testent et se ferment.

Sans ça, l'équipe de maîtrise d'ouvrage ou les manageurs (selon l'architecture humaine) n'ont pas de visibilité sur l'avancement des travaux, et donc ne sont pas en mesure de faire les plannings.

Et la seule chose qu'un manageur peut faire quand il n'a aucune idée de l'avancement ni aucun moyen de les mesurer, c'est dire : "Travaillez plus, et plus vite !", au cas où ça améliore quelque chose. :P

il y a un an

lelic

ou : plus que 200 avant "à suivre..."

il y a un an

JulienL

Juste pour réagir (étant moi-même développeur) : Dans la première case, Aurélien réagit peut-être de la mauvaise manière, en disant qu'il y a trop de boulot au moment de faire des documents et un suivi. Il devrait plutôt souligné que c'est une tâche (documentation + suivi) qui exige une personne sur ce sujet à temps plein, sans que cela ne génère réellement de la valeur ajouté "visible".
Merci Laurel en tout cas pour toute cette expérience qui me semble bien loin d'une fiction. Peut-être un avertissement pour de potentiels entrepreneurs ^^

il y a un an

Xris

Proposition pour Adrien : le mettre en copie de tous les mails de gestion de conf du soft.
Une modif => un mail, il sera comptent, il pourra voir que vous bossez :-)

il y a un an

Xris

Proposition pour Adrien : le mettre en copie de tous les mails de gestion de conf du soft.
Une modif => un mail, il sera comptent, il pourra voir que vous bossez :-)

il y a un an

Frodon

Keep it up! C'est toujours un plaisir de venir lire sa planche quotidienne. C'est incroyable à quel point il y a une démesure entre la lecture qui prend quelques secondes, et ton travail qui prend plusieurs heures! Allez courage on attend la suite ;)

il y a un an

VieuxD

J'ai cliqué sur le lien. Je ne savais pas que c'était Marge Simpson qui avait crée la méthode Montesori.

il y a un an

Paladin

Bon la par contre je peux pas donner entièrement tort à Joffrey.
Faut un minimum de compte-rendu histoire de pouvoir faire le point.
Ceci dit ça rentre dans le temps pour faire le boulot. Parfois je mets 10 min à corriger un truc, 30 min de compte rendu et 1h à tester. C'est chiant mais sur de gros projet c'est indispensable et c'est pas pour les chefs c'est pour nous.
Là où il a tort et 100% tort c'est que justement ça entre dans le temps de développement et ça n'a rien à voir avec l'organisation.
Si Joffrey compte 10 min pour un développement de 10 min ben il ne peut avoir que le développement.
Dans mon exemple les 10 min sont en fait 2h.

il y a un an

Cristophe

Quand on me demandait des compte-rendus (de façon excessive, sinon je n'ai rien contre un compte-rendu quand il est utile), j'y mettais le temps que j'avais passé à faire le compte-rendu. On m'a reproché mon mauvais esprit. d:-)

il y a un an

Richard

Il veut un compte-rendu pour chaque tâche ? Facile: chaque jour, Adrien n'a qu'à lui envoyer la TOTALITÉ du code, ainsi M. Je-sais-tout pourra voir l'évolution du travail.

il y a un an

Lucie

C'est Luc qui est représenté sous les traits d'un chien servile ?hahaha

il y a un an

iRem

Bonjour Laurel, et merci pour ma "dose" quotidienne ^^
En échange, ma petite contribution orthographique du jour : des "comptes rendus" (sans tiret de préférence).
Voilà !

il y a un an

AirDur - @AirDur

Il a fait une école d'administration ou quoi ?

il y a un an

Barbu - @ChezBarbu

Arf.
Ça ne va pas te plaire, mais en tant que professionnel, c'est une aberration totale ce que tu nous apprends aujourd'hui.

Cette note fait écho à ma remarque d'hier... :(
Je comprends mieux les problèmes que vous rencontrez.

Plus personne ne travaille comme ça depuis dix ans. C'est impensable de nos jours de travailler sans reporting, ni workflow dans nos métiers.

Certes, ça prend quelques minutes à mettre à jour à chaque fois, mais ça en fait gagner des dizaines et c'est nécessaire pour éviter tous les soucis que vous avez pu rencontrer.

Par exemple :
- Mon chef ne sait pas que je travaille.
- Je n'ai aucun contrôle sur mon équipe distante.
- Personne ne sait ce que font les autres.
- On se marche dessus quand on commit nos sources.
- etc.
Ce sont des choses qui ne sont pas censé arriver quand le suivi est correctement fait.
Là nous voyons qu'il n'y a aucun suivi, donc, oui effectivement vous galérez !

C'est vraiment regrettable qu'Adrien n'ait jamais pris le temps d'industrialiser vos projets. Vous avez dû perdre énormément de temps en échange de mails ou en résolution de conflit sur votre serveur de source (je suppose que vous en avez un).

En définitive, vous avez tout mon soutien sur les problèmes d'ordre managériales et comportementales, qui sont imputables au caractère toxique de Luc et Joffrey.

...Mais cette fois-ci, ce que tu nous dis c'est qu'Adrien ne fait pas la base de son travail en temps que directeur des développements. :/

Sortir des lignes de code, ce n'est plus que 25% du métier...

il y a un an

OldLion

Les demandes de Joffrey... ne sont pas si inhabituelles que ça. C'est indispensable d'avoir des Comptes Rendus pour manager.
après, détaillé, pour chaque tâche.... c'est peut-être too much.

La réaction d'Adrien à cette demande : l'ingénieur dans toute sa splendeur. On se croirait dans Dilbert.

il y a un an

Bruno

Quoi ? Publié depuis 4 heures et toujours pas un seul commentaire ? Preum's, alors ;)

il y a un an

Cedric

Demander un suivi a un employé : normal.
Demander un suivi a une des co-founders : ... What ?

il y a un an

Alphonse

Et j'imagine que faire un compte-rendu (histoire de lui montrer, en lui faisant BIEN comprendre le temps que ça prends, et que ce temps c'est du temps qui n'est pas passé à faire autre chose) cela ne servira pas à lui faire prendre conscience de l'absurdité de la chose.

Par contre je suis d'accord avec Joffrey sur ce point : c'est aussi important de montrer que l'on bosse, et même sans faire un document par tâche, avoir un résumé de temps en temps c'est pas du luxe.

il y a un an

Barbu - @ChezBarbu

Ça existe très probablement !

il y a un an

kiki

merci

il y a un an

Asp

Tu n'est pas de mauvaise foi, tu est humaine c'est tout.

il y a un an

to

Heu la, il a pas tord, si vous n'avez pas des compte-rendus ou des objectifs clairement definis, ca veut dire qu'une partie de l'equipe ne sait pas ou va l'autre, en fait il vous manquait un COO.

il y a un an

Larmenius

Plus ça va, plus ma boite ressemble à la tienne.
A moins que ce soit le contraire.

Ou alors c'est le destin inévitable de toute boite gravitant dans l'informatique ?

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Merci pour vos retours! Il faudrait que je précise en fait sur la planche qu'Adrien parle avec les dévs au Brésil tous les jours sur Skype, que c'est efficace, et que personne n'a besoin de compte-rendus à part Joffrey, par simple caprice et besoin de contrôle. :-)

il y a un an

Menmos

Besoin de contrôle... en même temps il est CEO, pour le coup c'est assez légitime.
Des gens compétents qui ne veulent pas faire de compte-rendu justement parce qu'ils sont compétents c'est courant. Sauf que les comptes-rendus, c'est utile. Le fait que Joffrey sache s'en servir ou non - ou même s'en serve ou non - n'est pas à prendre en compte, sinon tout le monde fait cavalier seul et la boîte est fichue.

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Non, ce n'est pas légitime.
Le CEO n'a pas le droit d'imposer sa façon de faire à ses co-founders (pas ses employés: ses associés), si leur façon de travailler est efficace à la base. Ce qui est le cas dans cette BD.
Après chacun est libre d'obéir aux caprices, ou non.
Luc c'est toujours oui par exemple, et ça roule pour lui finalement, dans la BD. Personne ne vient l'embêter quand il vole et revend des objets.
Ça dépend des gens et des caractères. Moi perso je dis toujours non, quand il s'agit clairement d'un caprice. Plus jeune j'arrondissais les angles, par contre. Les gens changent, aussi. ^^

il y a un an

lelic

Le CEO dirige, et tient sa légitimité du conseil d'administration. il est élu, et doit rendre compte de sa gestion lors de l'AG.

On en est ou, d'ailleurs, avec la réunion annuelle des associés ? ça devrait être électrique !

il y a un an

shadylane

Là, pour le coup, on a vraiment le sentiment d'être face à un très jeune CTO ayant l'habitude de travailler seul ou en binôme, et qui considère la documentation comme de la perte de temps.

il y a un an

Paladin

Ben parler c'est bien mais perso je trouve que ça suffit pas.
Quand je touche du code, je fais une fiche (un rapport) avec tous les fichiers que je touche et qui détaille ce que j'ai touché et souvent je commente le changement dans le code lui-même.
c'est important de tout noter et pas seulement d'en parler pour pouvoir retrouver des trucs même plusieurs années après. L'année dernière j'ai été hospitalisé 2 mois et j'avais lancé en prod un projet sur lequel je bossais en solo juste avant, pas de bol. Ben heureusement que j'avais tout noté, mes collègues ont pu assurer la maintenance durant ce temps là grâce à mes rapports, mes notes et mes docs.
C'est chiant ça rallonge le temps de boulot mais c'est indispensable et en définitive on y gagne. Faut toujours penser : si demain j'ai un accident est ce que quelqu'un pourra reprendre mon taf ?
Après la raison pour laquelle Joffrey veut ces rapports sont peut être mauvaises ça n’empêche qu'en faire c'est utile.

il y a un an

Sanglier intrépide

Vous devriez faire en sorte que l'on puisse dézoomer les planches de votre blog, Laurel.

Je sors.

il y a un an

Martin Penwald

Il y a 2 choses, là : les comptes-rendus et la documentation. Je peux concevoir que trop de comptes-rendus à la Luc sont complètement contre-productifs.
Par contre, la documentation de code, c'est essentiel. Si ça n'est pas fait, c'est que le développeur ne fait pas bien son travail, peu importe la qualité du code.
La planche est ambiguë à ce sujet.

il y a un an

Rizel

Les comptes-rendus ont certes vocation à rendre compte de ce qui est fait (ce qui est toujours une bonne chose dans un travail en équipe, à partir du mlment où il n'y a pas d'abus). Ça ne remplace pas les contacts directs (tel), qui sont aussi indispensables.

En plus les compte rendus permettent par ex quand le client vous dit "ça marche pas comme je voulais" d'aller rechercher dans de vieux compte rendus écrits qu'il avait acté ça il y a 3/4 ans... Alors que si c'est juste de l'oral, aucune preuve.

Bref il y a plein d'utilités aux compte rendus, et suivi des tâches, mais il ne faut pas non plus en abuser.

il y a un an

Syborg

Si on connait un peu le métier, ne pas faire de rapports visibles par les managers c'est pas terrible.

Parfois une simple base de données avec les tâches en cours, un bref descriptif et un % d'avancée mis à jour souvent suffit au manager et à l'équipe de voir où on en est (vécu). C'est très rapide.

On a d'une part Adrien qui refuse d'envoyer des retours (c'est mal), et d'autre part le manager qui demande trop de retours ou alors des retours sous une forme trop chronophage (c'est bien mais pas top). Pour le coup Adrien est plus en tord que Joffrey selon moi.

Manager est un métier qui est en quand même très loin de celui de développeur, c'est un métier à part entière qui s'apprend, qui à ses méthodologies testées et approuvées. Faire à l'arrache sur Skype c'est vraiment trop bordélique (vécu aussi) :/

il y a un an

ND

Putain! Mais ce Joffrey mérite des coups de chaise dans sa grande gueule de Rastapopoulos!
Non content de ne pas vous payer et de vous asperger de violence psychologique, il exige des compte-rendus ??? Et n'est même pas ouvert à toutes propositions positives/ qui feraient vraiment avancer la boîte ?

Mais envoyez-le bouler et continuez à faire les jeux tous les deux, Laurel et Adrien. C'est uniquement grâce à vous que ça fonctionne techniquement.

Y'a intérêt que tout ça soit fictif! Parce que si ça vous arrive dans la vraie vie, j'espère que vous avez des moyens de vous défendre.

J'adore toujours autant cette série, quel florilège d'émotions! ^^

il y a un an

Paladin

Au fait ne prend pas mal nos remarques sur les rapports. C'est juste qu'en général quand tu es "jeune" programmeur les rapports ça t'emmerde, tu penses que ça sert à rien que ça te ralenti etc. Mais après quelques années d'expérience tu apprends à la dure que c'est nécessaire que c'est une part essentiel du boulot de programmeur. Les gens qui te font des remarques sur les rapports ont je pense au moins 10 ans de bouteille dans la programmation (presque 20 dans mon cas)

il y a un an

Emmanuelle

Je soutiens à fond Laurel dans sa démarche de BD : très intéressante à lire. J'apprends beaucoup sur le monde des jeux vidéos et la vie de start up. Vous êtes sincèrement un bel exemple à suivre par rapport à votre ténacité et la manière dont vous avez développé votre carrière dans l'univers de la BD, de l'Illustration, des Jeux Vidéos. Idem pour la société Boulax et son portefeuille de jeux / licences - chapeau bas pour Garfield etc....

Par contre, je rejoins les commentaires précédents sur les comptes-rendus, les process. Etc…
Je ne sais pas combien de personnes vous êtes exactement dans votre société, mais en supposant que c'est un start up, il peut vous apparaitre normal que la communication soit fluide pour l'instant (en communiquant par Skype notamment).
Mais imaginez le jour où votre société comptera des centaines, voire des milliers de personnes (espérons le !). Vous serez en haut de la pyramide, avec des agenda surchargés - il faudra bien que vous ayez un aperçu du travail réalisé dans votre organisation tentaculaire.
L'exemple transparait bien ici : Adrien veut développer des idées pour Gourmand Caterpillar. Imaginez cet exemple appliqué sur une échelle de dizaines de développeurs perdus dans des équipes de 100 personnes pour chaque département. Imaginez qu’ils décident de développer des applications annexes sans que vous le sachiez, ou encore, travailler sur d'autres projets parce que des clients (Apple, consommateurs régionaux ou locaux) ont partagé de nouvelles idées avec eux et cela sans que vous soyez au courant. Tout ça, toujours dans la bonne foi (parce qu’on se dit que ce sont de chouettes idées). Mais malheureusement, une bonne idée n'est pas toujours rentable, peut entrainer une dilution de la productivité pour l’entreprise, un manque de disponibilité des ressources internes pour continuer à travailler sur l’amélioration de projets essentiels – des projets « vache à lait », cad qui assurent une rente régulière - .. ; et donc une perte d’argent.

Donc oui, plus vous grandissez, plus vous avez besoin de structurer le fonctionnement de votre entreprise…Et plus cela nécessite des instruments de mesure pour évaluer la productivité de vos employés, des process pour suivre du début à la fin l’aboutissement d’un projet.

En fait, plus je lis la BD, plus j’ai le sentiment qu’elle révèle une fracture entre deux mondes / deux modes de pensées: d’un côté, des personnes (artistes / indépendants etc…) qui n’ont pas eu coutume d’évoluer dans des sociétés à tailles conséquentes, de l’autre, des gens plus business qui connaissent les codes et la culture entreprise dans le sens le propre du terme. Et qu'importe s'ils vendent des pots de yaourt ou des jeux vidéos, c'est du pareil au même.

Alors après, est-ce valable d’appliquer ce fonctionnement à une start up ? Je n'en n'ai aucune idée !
Je serai plutôt intéressée de savoir si les entreprises de la Silicone Valley appliquent ce même mode de fonctionnement pour gérer leurs projets en interne, ou si la ‘culture Silicone Valley » implique qu’elles fonctionnent différemment des groupes jugés plus "traditionnels".
Et je ne parle pas ici de l’aménagement des open space, espace détente, des sessions de créativité pour stimuler l’imagination des salariés, des conditions de travail et de paie grassement avantageuses. Je parle bien des « process » - la manière de suivre un projet de A à Z.

Enfin, il faut bien distinguer ce point du caractère des managers évoqués dans l'histoire depuis le début (Joffrey, Luc). Ca, c’est une autre histoire. Sans compter aussi les conditions de travail douteuses (non-remboursement des frais, salaires pas versés, modes de rémunération, chantages etc) évoqués depuis le début de l’intrigue. On est d’accord que ce n’est pas normal et que vous vous faites piéger sur ce point.

Dans tous le cas, j'espère que ça va mieux aujourd'hui. Vivement la suite et bravo encore une fois pour cette BD !

PS : j'espère que mon commentaire n'est pas perçu comme 'négatif', j'espère être le plus objective possible - bien entendu qu'on n'a pas toutes les cartes en main pour juger ce que vous avez "réellement" vécu.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.