laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Non, Joffrey n'est pas sexiste. Il n'est pas non plus pervers narcissique. C'est simplement un ancien enfant-roi qui a l'habitude qu'on lui passe tous ses caprices.

"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a un an

lelic

Joffrey va peut-être se faire coincer sur une accusation de sexisme.

Et ça, aux US, ça ne pardonne pas.
Sexisme, racisme, tromperie, corruption, et l'accusé doit aussitôt démissionner. D'autant que le politiquement correct est envahissant, là bas.

Mais fermer une porte ou pas n'a rien à voir avec le sexisme.

il y a un an

Jean-Phi

Pas dans le monde réel, et pas dans le monde des entreprises anonymes, même et surtout aux USA...

il y a un an

Kay

Je pense surtout que l'amie évoque la violente altercation entre Laurel et Joffrey, quand elle parle de sexisme ;)

il y a un an

pututu

woh, que de poncifs sur "le politiquement correct envahissant aux usa"

Non, hein. C'est un immense pays, impossible à résumer en une phrase bateau.
Les problèmes de sexisme, ils y sont pas tous sanctionnés. Loin de là. Très loin de là. Malheureusement.

il y a un an

Svazu

Le politiquement correct est envahissant aux US ? Dans un pays ou on a le droit de refuser d'engager ou de servir des gays a cause de ses "croyances religieuses", ou les entreprises ont le droit de ne pas couvrir la contraception dans les assurances sante de leurs employes, et ou on autorise des manifestants a harceler le personnel et les clients des plannings familiaux qui pratiquent l'avortement ?

Ce qu'il ne faut pas entendre.

il y a un an

lelic

Il ne faut pas confondre le politiquement correct, mouvement de libération remettant en cause la domination des puissants, avec le ‘religiously correct’, qui lui, vise à appliquer la doctrine religieuse.

Le premier met une grosse pression lorsqu’une faute sociale a été commise, d’autant plus lorsque la personne incriminée a du pouvoir.

La seconde doctrine met une grosse pression lorsqu’une faute religieuse a été commise. Elle ne s’en prend pas aux puissants, mais aux mères désirant avorter ou aux homosexuel.le.s.

Ce sont donc deux courants totalement distincts.

Le second n’a pas ma sympathie, et mon soutien va aux personnels et aux clients des plannings familiaux qui pratiquent l’avortement victimes de harcèlement.

il y a un an

Gipo

Très intéressant, merci !
Donc des parents "laxistes" depuis le début ne feraient pas des enfants capricieux, mais peut-être des enfants sans repères, sans limites à confronter, et sans envies.
Ce qui est très différent du parent DEVENU "laxiste" parce que débordé par un enfant DEVENU capricieux à force de devoir braver des interdits constants dûs à une éducation de départ trop rigide.
L'idéal étant un savant mélange de limites ET d'encouragements. On n'a le droit d'exiger que si on félicite tout autant.
(mais le fait de frapper une femme ou un enfant n'est que le symptôme le plus extrême et évident de trop d'autorité, pas la cause unique de ces travers. Ne plus frapper ne suffit pas...)

il y a un an

Marie-Eve

L'enfant roi, c'est l'enfant qui est le chef de sa famille et à qui l'on ne refuse rien, celui dont tous les désirs sont satisfaits.

Les parents peuvent rester les chefs de manière très bienveillante, pour le bien de l'enfant, et le laisser expérimenter et surmonter la frustration, sans pour autant utiliser la violence.

L'éducation et l'autorité parentale sont un numéro d'équilibriste, et tout n'est pas dans l’extrême, heureusement !

il y a un an

Artémis

Ma mère me flanquait une gifle ou une fessée quand j'allais trop loin,et je vais très bien. ^^

il y a un an

CharlSka

Oui, je ne vois pas trop non plus de sexisme dans l'épisode de la porte … Il voulait pas s'emmerder, quelque soit la personne qui lui fasse la remarque, je suis sur qu'il aurait péter un plomb pareil !

Maintenant, je serais pas étonné que le sexisme fasse parti du grand éventail de ses "qualités" ! :)

il y a un an

Laure

La dernière case me rappelle des (bons) souvenirs ! J'avais beaucoup aimé Muir Woods et sa scénographie.

il y a un an

Audrey

Très belle dernière case et j'adore le détail des selfies des visiteurs :)

il y a un an

Xavier Arnoult

J'aime beaucoup la dernière planche, spécialement les deux personnes qui se prennent en photo au pied de l'arbre. Un chouette détail :)

il y a un an

altaïr

La question sur le sexisme est légitime, même si on n'en voit pas dans l'épisode de la porte.

Les commentaires ne sont pas forcément sexistes, mais l'attitude peut l'être. Par exemple il m'est arrivé de me faire constamment gueuler dessus par un mec au travail lorsque je proposais des choses, avant même qu'il ne les écoute.
Après deux mois de remise en question alors que tous sauf lui me donnaient raison, je me suis rendu compte que j'étais son seul collègue féminin et qu'il n'agissait ainsi qu'avec moi. Il était très calme avec les autres femmes qui étaient à des postes moins élevés par contre.

Du coup si un amie m'expliquait que quelqu'un refusait chez elle d'appliquer ses règles (ici fermer la porte), je me poserai la question. Car parfois le sexisme n'est pas flagrant, il est simplement tellement ancrée dans la personne qu'elle et ceux qui en sont victimes ne s'en rendent même pas compte.

Poser la question est une bonne chose et n'a absolument rien de stupide ! Et n'oublions pas que le personnage n'était pas sur les lieux contrairement aux lecteurs!

il y a un an

Bob

Le rapport avec le sexisme vis à vis d'Adrien ? Parce que c'est quand même lui qui se fait marcher dessus par les deux autres. C'est vraiment une accusation complètement naze.

il y a un an

Leaureine

En extrapolant - sans doute un peu trop - je dirais que le personnage d'Adrien ne correspond pas aux standards de la virilité qui semblent être ceux de Joffrey et de Luc : tous deux ont un rapport de dominant avec leur compagne,Luc a été maintes fois montré comme un pervers et leur façon de se comporter avec les autres (hommes ou femmes) montrent qu'ils valorisent les notions de puissance et d'autorité (despotisme ?) - qui sont traditionnellement des valeurs masculines. Au contraire, le personnage d'Adrien a un rapport d'égalité avec celui de Laurel et semble vouloir mettre en avant un dialogue plutôt que de partir dans l'affrontement.Ses traits sont d'ailleurs plus ronds et fins que ceux des autres personnages masculins.
Le sexisme, en le cherchant bien donc, je le verrais dans le fait que pour les personnages de Joffrey et de Luc, Adrien n'est pas viril (dans le sens où il n'agit pas selon les clichés de la virilité) et s'il n'est pas viril, il est féminin. Et on a déjà vu la considération qu'on les deux bougres pour les femmes...

il y a un an

altair

Je n'ai pas dit que jeoffrey était sexiste. J'ai dit que se poser la question est normal, surtout en tant qu'amie voulant comprendre la situation au mieux.
Poser la question c'est tout le contraire d'accuser!

il y a un an

thibault

Tu m'étonnes que dans un endroit aussi zen tu fasses un énorme mea culpa.
Parfois on sur-estime la qualité des gens à cause de leur expérience. Ce qui compte c'est pas l'expérience mais la qualité de celle-ci...

il y a un an

padls

Je viens de lire les toutes premières pages c'est fou l'évolution du dessin ! Ça se voit pas du tout quand on suit jour après jour :)

il y a un an

OldLion

Ce que je détecte, c'est qu'après avoir vidé son sac sur Joffrey, Laurel éprouve le besoin de recentrer un peu sa position en regard aux réactions des lecteurs.

Je pense que ce que nous avons vu reflète le ressenti (la colère) dans l'instant de Laurel, mais qu'il y a d'autres éléments qui ne sont pas passés dans le récit jusque là qui modèrent un peu le portrait. Jeoffrey est chiant mais ce n'est pas forcément un esclavagiste sans foi ni loi. Il y a un peu de caricature, et certains de ses traits sont nécessaires pour réussir un projet. Je pense qu'Adrien et Laurel sont trop gentils pour être les chefs de projet. Et il faut que tous les rôles soient tenus pour que ça marche.

Bon, mais ce n'est pas une raison pour ne pas demander des sous !
Ne vous laissez pas complètement tondre, bon sang !

(J'ai déjà dit que j'adore cette BD ?)

il y a un an

GEDENE

Bonjour,
Attention que "tout à l'heure" s'écrit sans trait d'union...
Belle journée.

il y a un an

Bibi

Le sexisme est plutôt dans le début de l’aventure : quand ils vous ont fait avaler que c’était normal que Laurel n’ait aucune part sous prétexte qu’elle ne ferait "que" les graphismes. Les graphismes sont l’identité visuelle du jeu. Luc n’a rien sans ça, il n’a plus de job.

il y a un an

Lexy

Qu'est-ce qui dit que ce n'est pas plutôt un manque de reconnaissance et de respect du métier ? Combien de fois m'a-t-on demandé de réaliser des travaux sans vouloir me payer (ou si peu) parce que "ce ne sont que des dessins" ? C'est malheureusement monnaie courante, notamment en France.

Encore une fois, taxer ça de sexiste est complètement précipité…

Mais bon, ces derniers temps, on aime bien se réfugier derrière de lourdes accusations à base de "-ismes" plutôt que de réfléchir sereinement…

il y a un an

liputu

Le rejet des mots en "-ismes", cet étrange mais si répandue absence de réflexion cohérente sur la langue (mais genre, vraiment répandue. C'est vraiment un argument qui ressort régulièrement.). Le "-isme", cela désigne simplement un concept.

Moi aussi, je trouve ça honteux, les gens qui se réfugient derrière l'athéisme plutôt que de réfléchir sereinement è_é Et derrière le cyclisme. Et derrière l'érotisme. Et ne parlons pas de l'héroisme ! Quant au pragmatisme... (bon, j'arrête, mais on pourrait évidemment continuer très longtemps.)

il y a un an

Artémis

Cet endroit a l'air tellement beau et paisible! =)

il y a un an

Richard

"Donc il sait ce qu'il fait." Mais c'est fou cette naïveté!

il y a un an

Gaetan - @gaetan_dv

J'adore la dernière case, il faut vraiment que j'aille découvrir Muir Woods :D

il y a un an

Vini

Bonjour,
super bien dessiné Muir Wood ! ça a dû te prendre du temps mais ça enrichit le dessin, c est très agréable pour le lecteur.

il y a un an

ingrid

Bien sûr que si Joffrey est un pervers narcissique, Laurel, ça ne fait aucun doute. Avoir été un enfant roi ne l'empêche pas, bien au contraire : être PN, c'est une structure mentale qui se met en place dès l'enfance, et être un enfant roi est une des situations qui peut mener à ça.
Tu connais peut-être un peu, mais sans doute dans un autre contexte, sans avoir été toi même la victime. Tout ce que tu racontes de cette personne, sans exception, correspond totalement au comportement d'un pervers narcissique manipulateur.

http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Troubles-Maladies-psy/Articles-et-Dossiers/Manipulateurs-pervers-narcissiques-qui-sont-ils/7Des-manipulateurs-des-le-plus-jeune-age

http://www.ne-plus-etre-victime.com/3.html

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.