laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Dans six mois, la boîte va cartonner et tout cela sera derrière nous. De toute façon, on ne peut pas parler avec notre patron...


"Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a 2 ans

Paladin

Heu j'ai pas la même définition de "boîte géniale".
J'ai l'impression qu'Adrien il est en mode "je vais bien tout va bien, tout est gai tout me plait"

il y a 2 ans

Tohad - @voisinsduchaos

Game of Thrones me parait bien fade comparé au Daily Struggle...

il y a 2 ans

NomDeDieu

Grmlsnvgbswdfgoiqn mais faites quelques chose ! Cette passivité me tue, ça fait presque mal à voir. :| Réagissez bordel !

il y a 2 ans

Roplaque

Et c'est reparti... Encore un qui geint. La petite touche de vulgarité en prime, un vrai bonheur. T'as tout pour toi, dis donc !
Lis pas s't'es pas content...
Un peu facile de critiquer derrière un écran.

Keep it up, Laurel, hâte de lire la suite. Et +1 pour le commentaire de Sophie en dessous. Au bout d'un moment, il s'agit d'essayer de voir le positif et pas le négatif, de prendre du recul.

il y a 2 ans

yuto

Heu... en même temps il ne faut pas confondre les plaintes "rha tu ne publie pas assez vite feignasse!" aux réactions vis à vis de l'histoire "ah! il faudrait que les personnages se rebellent!" qui sont tout à fait différentes. Je ne pense pas que Laurel prenne mal cette dernière, au contraire de la première. Il ne faudrait pas non plus tomber dans l'extrémisme et lyncher tous les commentateurs qui ont le malheur de dire autre chose que "c'est génial, continue".

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Oui, c'est différent en effet!

il y a 2 ans

NomDeDieu

Effectivement, mon commentaire se basait sur la réaction (ou plutôt l'absence de réaction) des personnages de la bande-dessinée et pas du tout sur le rythme de publication. Je serais bien le dernier à me plaindre pour une BD fournie gratuitement sur le net par son auteur, et si je reviens la lire chaque jour c'est bien que j'aprécie la qualité et le travail qu'il y a derrière.

Maintenant @Roplaque, qu'on m'explique en quoi mon commentaire est malvenu alors que je suis loin d'être le seul à déplorer que les personnages se laissent clairement marcher sur les pieds.

il y a 2 ans

Roplaque

Au temps pour moi, c'est le ton qui m'a un peu déplu mais qui suis-je pour dicter la conduite des autres...

Même si c'est sûrement nuancé, romancé, que sais-je, personnellement j'aurais du mal avec ce genre de critiques.

Mais il est à espérer que cette situation est désormais derrière les "vrais" protagonistes, ce qui permet une narration parfaitement fournie et j'espère que le fait d'insister sur la "victimisation" va permettre un sacré changement de dynamique.

P.S: Il faut que je relise le texte de Laurel, il me semblait qu'elle était quand même pas mal attristée par le fait ( outre le rythme de publication ) qu'on lui reproche que son récit n’avançait pas assez vite ( passivité des personnages ).

Mais je peux me tromper.

il y a 2 ans

Toc

C'est sur. Après tout, qui n'a jamais eu envie de hurler "mais bouge toi sansa" après visionné un épisode de Games of Throne ? Je crois qu'on a exactement le même rapport avec les personnages du daily struggle. Au fond c'est comme une marque d'affection des lecteurs face aux personnages ;)

il y a 2 ans

Syddick

Heu... Si tu es derrière ton écran, tu ne risques pas de voir grand chose.

il y a 2 ans

Youpi

J'ai vu des tas de créas dans le genre du hibou. Bien braves, passionnés par leur métier. Ne comprenant rien à l'argent, ne comprenant pas qu'ils affaire à des gens qui ne vivaient que pour ça. Ne comprenant pas que ces gens là se foutent de notion tel que "travail" ou "mérite".
Heureusement qu'il y a des Laurel pour réveiller les Hiboux...

il y a 2 ans

sophie

Moi je crois surtout qu'Ad n'est pas si naïf : ils n'ont pas d'autre choix financièrement que de continuer d'avancer, alors il prend sur lui pour rebooster Laurel et l'aider à tenir !

il y a 2 ans

Syborg

Tant qu'il y a de l'espoir on s'y raccroche...

Juste au passage, parfois ça me perturbe un peu les différentes façons de faire les yeux. D'une case à l'autre les yeux des persos changent et à force je ne sais plus trop ce que "pupille seule" veut dire (pour moi c'est l'étonnement/la déception/le retrait). Enfin bon il n'y a peut être rien à chercher ^^

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Il n'y a pas de règle, pour ces différences de regards.
À chaque fois que je dessine ces yeux je pense aux Spirou de Tome et Janry... Janry faisait ça, ça m'émerveillait.
(notamment dans La vallée des bannis et Luna Fatale)

il y a 2 ans

Padls

Ouiii c'est exactement personnellement j'adore surtout les yeux sans pupilles : on en a de très belles utilisations dans les Innommables (bédé absolument magique de Yann et Conrad) et Le Génie des Alpages (F'murrr, Dargaud éditions, pas cher) Larcenet a bien renouvelé le genre et avec lui bien d'autres (dont Laurel mais pas sur cette planche :)

il y a 2 ans

Gipo

Amusant :) Question de génération, je pense. La BD comique Franco-belge fonctionne comme ça depuis des dizaines d'années. Il est donc surprenant que ça intrigue, à notre époque. Habituée des mangas ? ;)

Moi, j'avais été choqué et gêné de voir Hergé dessiner le blanc des yeux (hypnose, penthotal) mais j'appréciais l'alternance des dessinateurs de Spirou, entre des yeux "sans info", un peu dans le vagues, qui ne sont pas importants pour définir une expression précise, et la réapparition du blanc des yeux lorsqu'on a besoin d'une expression plus vive ou pour montrer le sens du regard ou la paupière (sommeil, blasé).

Là, l'originalité, c'est plutôt les yeux tout petits de la première case : Adrien n'écarquille même pas les yeux tellement il est abasourdi, encore sous le choc, perdu dans ses pensées. On sent très bien ça dans ces tous petits yeux.

il y a 2 ans

Syborg

Je n'ai pas réussi à me faire comprendre ^^.

Non je n'aime pas les mangas (j'ai plein de raisons !), je préfère la BD franco-belge et les comics américains. Je suis bien d'accord avec vous, mais ce que je voulais dire c'est que parfois chez Laurel les persos ont des pupilles seules et de temps en temps je n'en saisi pas le sens, comme ici aux 2 et 4eme cases. Par contre pour la 1ere case c'est complètement pertinent pour moi, comme vous l'avez expliqué.

C'est plus subjectif que je ne le pensais en fin de compte ^^. Chacun comprends la narration à sa façon.

Et J'ADORE le style expressionniste de Janry. Dernièrement j'ai adoré Poussin 1er ^^.

il y a 2 ans

Amb

Hmpf, vu l'état du jeu Parker, pas sûr que ça cartonne et que tout le monde finisse riche :( Ça sent mauvais cette histoire...
(Ça veut dire que l'état de l'histoire n'est plus qu'à 6 mois de maintenant? :))

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Là l'histoire en est à 6 mois après l'arrivée des protagonistes aux US (à chaque changement de mois j'indique la date)

il y a 2 ans

ThibaultV

Premier comm pour moi, j'ai pris en cours de route a la planche 110, et depuis je ne décroche pas ! Au vu de tes réactions (justifiées) sur l' "affaire" biba et littlemarket je me dis que vos personnages ont compris un certain nombre de chose,depuis l'époque a laquelle se déroule l'histoire. La question est : QUAND ? ;)

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Oui beaucoup de choses ont changé...

il y a 2 ans

Youpi

Vous avez dis à G. Bush junior que G était un terroriste islamiste avec des armes de stupidité massives? :D

il y a 2 ans

aelin

Complètement passif et toujours a se plaindre. Vous avez le sort que vous meritez

il y a 2 ans

chloe.popi

...sympa... en voilà un commentaire encourageant et amical !
Il y a quelques planches on apprenait que Joffrey avait les moyen de les virer de part sa position au sein de la boite, donc ça explique cette passivité (même si effectivement j'ai envie d'un peu de "fight" et de rébellion, mais de là à dire qu'ils méritent leur sort...)

il y a 2 ans

altair

On a pas la même définition de "détails"!

il y a 2 ans

Cristophe

Quels que soient son titre et ses responsabilités dans la boîte, Adrien est un employé modèle (compétent, qui ne fait pas une vague) que beaucoup de patrons rêveraient d'avoir.

il y a 2 ans

Max Lampin

Cette faculté qu'a Ad de tendre toujours l'autre joue, ça me sidère.
Dans 6 mois Joffrey vend la boîte et nos héros touchent au maximum leurs 3% de parts, sans les frais et sans rien des arriérés promis.
C'est comme un drame grec antique. C'est du Sophocle.
Les dieux (Joffrey) se rient du malheur des hommes et les poussent inéluctablement à leur perte.
Avis à certains qui ne supportent qu'une certaine positivité dans les commentaires: ce commentaire est un commentaire positif.

il y a 2 ans

Amb

Au maximum leurs 3%? C'est Laurel qui a 3%, Adrien a plus de 20% dans la boîte de mémoire!
Et le remboursement du déménagement est en cours, me semble?

il y a 2 ans

Max Lampin

Je préfèrerais nettement que ce soit 23% !
Mais avec Joffrey on peut imaginer des coups fourrés !

il y a 2 ans

louchouk

Des années maintenant que je suis ce blog, j'avais suivi l'aventure aussi... Whaou, qu'est-ce que vous êtes courageux tous les 2... Visiblement vous êtes toujours ensemble, toujours en vie, et toujours aux US donc... je me dis que c'est un dénouement positif à la fin. J'adore cette série même si elle me frustre, que j'ai, comme beaucoup envie de coller des baffes. Merci à toi Laurel parce que c'est bcp de boulot que tu nous offres depuis si longtemps :)
Hâte de lire la suite :)

il y a 2 ans

Mat

Franchement, c'est du masochisme pur à la mamelle. Ce genre de connard ne comprend que le rapport de force, mais on ne le sait que part expérience, je serais (ou j'aurais été) Adrien, j'aurais dit "tu veux que je reste dans ta boite, paie moi et donne moi des vacances, tu n'as pas d'alternative puisque si les projets stoppent en mm temps, tu ne rattrapera jamais le retard accumulé, pire même!...." mais ca, c'est l'art de la négo, ca ne se devine pas, ca s'apprend!

il y a 2 ans

Elegna

Sauf que je crois que le visa d'Adrien ne lui permet pas de bosser pour une autre boite aux USA (ça a été expliqué au début de la BD), donc il ne peut pas faire ce genre de chantage, d'autant plus qu'ils n'ont pas les moyens de rentrer en France.

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Il faudrait peut-être que je le rappelle dans la BD! Mais après on me dit que c'est répétitif donc j'hésite.

il y a 2 ans

Mat

bjr Laurel, merci pour ta BD, vous aviez contractualisé votre déménagement et votre remunération avant de partir?

il y a 2 ans

Lucy

Personnellement, j’ai eu la même réaction que Mat : dans la planche précédente, Joffrey dit à Adrien qu’il est « le seul à savoir gérer les serveurs », du coup on a l’impression qu’il est indispensable et qu’il pourrait négocier fastoche s’il se décidait. Et on bougonne de frustration en le voyant si passif ! Je pense que ce serait en effet une bonne idée de rappeler que les personnages sont vraiment piégés par ces histoires de visa, et plus ou moins contraints de tout laisser passer.

C’est le format qui veut ça, aussi. On a eu le temps d’oublier les précisions sur les visas et la situation des persos, alors que si on lisait tout d’une traite sur un tirage papier peut-être qu’on se souviendrait très bien du problème et qu’il nous semblerait redondant de tomber sur une nouvelle salve d’explications.

Enfin, quoi qu’il en soit, continue, ta BD est trop chouette !

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

"Je pense que ce serait en effet une bonne idée de rappeler que les personnages sont vraiment piégés par ces histoires de visa, et plus ou moins contraints de tout laisser passer."

Normalement je vais le redire bientôt, mais après je pense arrêter, sinon quand on lit d'une traite ça va être lourd!

il y a 2 ans

Youpi

Piégé par des visas... ça me fait penser au statut des prostituées non-européennes en France...

il y a 2 ans

Mat

si on s'en tient à ta réponse, ils sont pieds et poing liés à rester les larbins de Joffrey, je ne suis pas d'accord, on a tjr le choix.

il y a 2 ans

Laurel

Merci Laurel pour cette BD. Je suis là depuis le début mais je n'avais jamais pris le temps de te le dire.

Contrairement à d'autres, j'ai pris l'habitude de venir lire 1 fois par semaine cette BD (un peu comme un Zap de Spi0n lol), et ce rythme me va à merveille.

Et comme beaucoup d'autres, j'attends la suite avec beaucoup d'impatience.

J'espère aussi que cette thérapie te fais du bien :D

il y a 2 ans

Em'

"Tous les quatre"? Toi, lui, Cerise et ... Brume ou j'ai raté un épisode?!

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Les deux personnages + les deux stagiaires.

il y a 2 ans

Kate

C'est fou ce qu'on est tous d'excellents négociateurs dans la virtualité... La facilité qu'ont certains de se croire tellement plus malins, tellement plus intelligents que les autres ; ce manque d'humilité qui les poussent à s'imaginer affronter avec brio les épreuves devant lesquelles d'autres livrent leur fragilité m'étonnent toujours. Et me consterne au passage.

il y a 2 ans

Arnaud

Exact.
D'ailleurs, ça m'arrive aussi dans ma vie :
J'ai une bien meilleure répartie 2h après l'échange... quand tout le monde est parti et que je peux réfléchir :(

il y a 2 ans

Mat

C'est comme un sport, le cerveau s'adapte comme un muscle. ce n'est pas une question de répartie face à une attaque, c'est plus savoir distiller ses cartes, ses atouts au bon moment. Il faut avoir confiance en soit et être zen, avoir pour objectif d'obtenir ce que l'on veut. ce n'est pas uniquement du chantage, mais instaurer un échange ou l'on sort gagnant (et dans l'idéal, gagnant/gagnant).

il y a 2 ans

Mat

Et quand on a jamais appris à négocier, c'est difficile d'être au top niveau au moment crucial....
Ils auraient dû tout poser contractuellement, leurs congés, leurs rémunérations, le part-time pour cerise... la nous en sommes dans l'histoire, c'est la méthode "demain on rase gratis".

il y a 2 ans

Toc

C'est le principe de la fiction, ça. Quand on râle dans les film d'action parce que le protagoniste n'arrive pas à voir le jeu du méchant et fonce dans un piège tête baissée, on oubli toujours que personnage ne l'a pas vu pousser son rire démoniaque dans la précédente scène.

il y a 2 ans

Mat

mdr !!! Avant j'avais ce genre de discours, et je m'écrasait gentilment, pour ne pas faire de vague, pour ne pas déranger... et puis je me suis rendu compte que j'étais considéré dans mon travail qu'à partir du moment où le rapport de force s'est installé. Avec certain c'est la seule méthode, avecc d'autres, fort heureusement, c'est le dialogue constructif. Joffrey ne fait parti que de la 1ère catégorie. C'est un narcissique manipulateur cyclotimique, il ne respectera que par la crainte.
A bon entendeur.

il y a 2 ans

Christophe

De plus, je suis certain que tous les excellents négociateurs ont déjà fondé une entreprise. Entreprise qu'ils ont construit avec leurs propres mains sans jamais compter les heures. Bien évidemment ils ont aussi investi tout l'argent qu'ils avaient pour tout donner de leur personne et faire en sorte que cette entreprise marche. Finalement Laurel, tu devrais contacter toutes ces personnes pour voir comment ils ont l'air d'avoir vécu la même expérience que toi et surtout, comment ils ont réussi à ce que ça se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles ;)

il y a 2 ans

droop^

tu lui mets cher à ton homme sur la bd. il passe vraiment pour un neuneu à force

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.