laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

J'ai peur d'être fatiguée avant de prendre l'avion.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a 2 ans

Raphael

Pour une fois qu'il dit un truc sensé !

il y a 2 ans

MissTic

Tiens, c'est la première fois que je trouve que ton personnage exagère. Elle a l'occasion de rencontrer un grand ponte de la bd et elle fait des manières!

il y a 2 ans

Karal

Même question, c'est forcément le truc qui vient en premier quand on est maman :D

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

gardée par des amis!

il y a 2 ans

FX

On vous propose de rencontrer Jim Davis et vous refuser sous prétexte que votre présence n'est pas indispensable et que vous avez du mal à dormir dans l'avion ?

il y a 2 ans

thibault

Quand les échanges commencent à être de cette nature, c'est que des 2 cotés il y a des reproches, du ressentiments non exprimés. Du coup l'équipe (car vous devriez avoir un esprit d'équipe) devient doucement un ensemble d'individus qui se supporte, se critique. Bref pas cool.

il y a 2 ans

Anim★l

Tu es en train de réussir un tour de force littéraire : tu présentes une histoire à charge contre Jeoffrey et Luc, tu les dépeins sous le jour le plus défavorable possible, et je crois bien que c’est leurs personnages que je vais finir par les trouver plus sympas.

On dirait un roman à clefs tel que les imaginait Borgès...

il y a 2 ans

soleil

ah ah ça promet :-D
Il ne craint pas les retards d'avions lui... Avec un rendez-vous de cette ampleur je pars 24 h à l'avance :p !

il y a 2 ans

effer

La vue et belle
bon courage!
:)

il y a 2 ans

Karlito

Je suis tout à fait d'accord avec Anim-I. Plus on tape sur les méchants, plus le syndrome de Stockholm nous titille les émotions. D'abord j'étais surpris de la réaction "nan, pas indispensable, nan pas dormir, gna gna", mais, SI j'avais le choix de rester plus ou moins seul et ne pas supporter les frères rapetout, même si au bout il y avait une légende américaine de la bédé, je pense que je profiterai aussi de ce temps de repos... Ceci dit, je préfère Mafalda ou Calvin&Hobbes à Garfield. MAIS(bis), les occasions de voyager et de rencontrer des gens dans sa courte vie mérite quelques désagréments aussi, tout dépend de son état d'esprit après.
Va t-il y avoir un retournement de situation dans ces relations exécrables? Je me pose aussi la question...

il y a 2 ans

Richard

Comment peux-tu admirer le paysage LA NUIT ?

il y a 2 ans

Syborg

A la dernière case de la planche précédente le personnage de Laurel dit : "C'est génial de le rencontrer !", et là en fait le perso ne veut pas y aller pour des raisons pas très graves et un peu bidon (un auteur de BD qui refuse d'en rencontrer un hyper célèbre et talentueux... Où va le monde ?).

Et pourquoi Mr grande-bouche dit "tu vas pas commencer " ? Le perso de Laurel aurait-il déjà fait des caprices comme ceux là ?

J'adore toujours cette histoire hein, mais on voit pas mal le côté totalitaire de Jeoffrey et le côté obéissant de Luc, j'aurai aimé qu'on voit (ça sonne pas français) concrètement aussi les défauts des persos de Laurel et Ad, et pas seulement des "parfois on est chiants aussi" ; ça apporterait un plus à l'histoire selon moi (on a vu Ad perfectionniste, mais comparé à ce que l'on a vu des autres c'est rien ^^).

Enfin bref, les réponses aux prochains numéros peut-être ^^.

il y a 2 ans

Marko

"Ad perfectionniste", le défaut ? ;)
C'est l'archétype du faux défaut d'entretien d'embauche...
Manipulable, qui n'a pas la réalité business... Ca ce sont des vrais défauts qui sont dépeints dans cette BD.
Et qui n'enlève rien à ses qualités, comme souvent symétriques : Gentil, amoureux du code...

il y a 2 ans

Syborg

Oui car il était expliqué comme un défaut dans la bd. Moi même étant perfectionniste, j'ai déjà fait perdre du temps sur un projet parce que certains cas de figures n'étaient pas traités.
Parfois j'en viens à me dire que "ceux qui ont raisons" sont les pisseurs de code qui pensent : "tant que globalement ça marche, c'est bon. On s'en fout de ceux qui ont pas une connexion/un proc assez rapide pour notre appli", car ces gens là passent pour des génies aux yeux des chefs de projet, mais ont une réputation médiocre auprès de leurs pairs... Enfin c'est ce que j'ai pu constater personnellement. C'est l'éternel combat vitesse(=argent rapide) vs. qualité, que je ressens dans cette bd.

il y a 2 ans

banditmanchot

En même temps, malgré le coté autoritaire de la case, j'aurais vraiment pas compris que tu rates ça sous-prétextes que t'arrives pas à dormir en avion... Etrange. Ou alors c'était la seule excuse qui te venait en tête.

il y a 2 ans

Rush

Sur le fond Joffrey a raison.
Maintenant, c'était l'occasion de mettre en balance certaines choses...
Concernant le personnage de Joffrey, il est évident que c'est le personnage, si ce n'est le plus sympathique, au moins le plus charismatique et le plus amusant. Il est autoritaire, colérique : il a un coté Joe Dalton et tout le monde sait très bien que l'on préfère Joe à tous les gentils des albums de Lucky Luke. Le personnage (je dis bien personnage hein) de "Ad" étant, selon moi, le plus antipathique, le moins charismatique. Je me doute que ce n'est pas l'idée première de Laurel que de rendre Joffrey plus intéressant que Ad (et donc, on lui pardonne plus), mais c'est toujours la même histoire : pour une artiste,il est difficile de résister, malgré soi, à la tentation de rendre le "méchant" tellement plus sympa que le gentil, souvent falot...

il y a 2 ans

max lampin

+1
Bien vu !
(j'aime le rapprochement avec Joe Dalton) :-)

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Cool, merci pour vos retours!
Je n'ai pas réussi à faire passer mon idée, je vais changer ce texte alors! :)

il y a 2 ans

banditmanchot

Je viens de remarquer deux choses :
- les avions sont de plus en plus réalistes ^^
- j'avais oublié ta passion pour Stephen King et du coup je comprends pourquoi tu ne dors pas en avion : A cause des Langoliers.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.