laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

L'opossum.

il y a un an
Opossum écrasé sur une autoroute la nuit.

OUI, "connard": car la route était déserte, on voyait carrément l'animal (Adrien a eu le temps de me dire de regarder), ce type roulait trop vite et n'a pas freiné. C'est un connard et j'espère qu'il s'en est voulu, même si j'en doute... 


Je crois que c'est la première fois que je vois un animal se faire tuer par une voiture. C'est le bruit surtout qui m'a choquée. 
Je sais bien qu'il y en a des dizaines qui meurent tous les jours, toutes les nuits, rien que dans ma ville, mais le voir, c'est très différent. Clairement, si on devait tuer nous-même la viande que nous mangeons, nous serions tous végétariens. 

Bon en tout cas il fallait que j'extériorise en dessinant cette scène. Merci de votre attention. 

il y a un an

jb

La vie ou 6 mois de platre. C'est arrive a un pote, evitement de lapin, accident... platre. voiture detruite et lapin en peluche pour lui rappeler.

il y a un an

Bibi

Du coup je pense à un endroit que j’ai visité et que tu aimerais. À Puerto Iguazu, en Argentine, là où il y a les fameuses chutes d’eau, se trouve un refuge pour animaux sauvages blessés ou apprivoisés. Certains ont été blessés sur les routes, d’autres ont été sottement adoptés bébés car ils étaient mignon, des problèmes se posant avec le temps car il s’agissait de prédateurs.

il y a un an

iSkean

Il y a de fortes chances que cette image te reste encore longtemps dans la tête. Quand j'étais plus jeune, le père d'un ami me ramenait de l'école, il roulait assez vite et on a « écrasé un carton ». Enfin ça c'est ce que je croyais vu le bruit... En fait en me retournant j'ai vu que c'était 3 goélands qui devaient être au milieu de la route... C'était en plein jour le midi (donc soleil au zénith, surtout dans le sud de la France), et 3 gros goélands ça se voit! Je me souvient encore du bruit et de l'image 20 ans après...

il y a un an

La Bradasse

En face de mon bureau il y a un abattoir et on entend régulièrement les porcs hurler...ca fait froid dans le dos et ca confirme à chaque fois ma décision de n´acheter de la viande que d´animaux élevés en liberté/exteieur/bio!

il y a un an

végé-la-flemme

Les animaux élevés en bio sont tués de la même manière que les autres. Choisir la manière dont un animal est élevé ne l'empêchera pas de crier au moment de sa mort.

il y a un an

Yarrick

Il vaut mieux choisir l'abattoir d'où ils sont issus. Tous n'ont pas les mêmes modes d'abattage. Les pires sont ceux qui respectent une doctrine religieuse.

il y a un an

Asp

C'est pour ça que je me suis mis au végétarisme.
Et pour ce qui est de l'abattage, en Amérique une femme s'est mise en avant afin de mettre en place un moyen de rassurer les bêtes avant de les assommer, sachant qu'elle ne pourrait pas empêcher les lobbies de la viande mais qu'elle pouvait faire respecter les animaux avant leur trépas.
Elle s'appelle Temple Grandin, voici le lien sur wiki:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_Grandin
Et son témoignage peut faire froid dans le dos. J'en parle parce-que ça pourrait vous intéresser et à toi aussi Laurel, c'est vraiment une femme bien.

il y a un an

Tzig

Bizarre, parce que les animaux bio, ou même "élevés en liberté" (??) finissent au même endroit... en hurlant : /

il y a un an

Asp

Quelle horreur, en effet.
Aucune raison valable d'avoir tuer cet opossum, et c'est pour cela que je ne veut surtout pas avoir de voiture (je me sent mal dès que j'écrase une cagouille, alors imagine sur la route).

il y a un an

Doréus

Malheureusement, aux É.-U., l'opossum est trop souvent vu comme un animal nuisible et on n'hésite pas à l'éliminer par toutes sortes de manières.
Pour ma part, j'ai eu le malheur de tuer accidentellement un jeune cerf il y a deux ans... Bien entendu, il y a eu le coût très élevé pour remettre le véhicule en état de marche (ce que les assurances ont couvert), mais j'ai passé des mois à le revoir... gisant à l'aube, recroquevillé sur le bord de la route. Heureusement, faible consolation, la mort semble avoir été instantanée.

il y a un an

sydney

je comprends, je me souviens du bruit de la mouette heurteee par un bus .. aaah .
concernant le végétarisme .. tu soulevés nos contradictions ... qui serait capable de tuer un animal pour le manger ? peu d entre nous

il y a un an

végé-la-flemme

Peu d'entre nous en effet, et pourtant payer pour que quelqu'un d'autre tue l'animal pour nous, et qu'on puisse confortablement acheter sa tranche de jambon, c'est éthiquement un peu pareil non?
J'ai une amie, aimant pourtant les animaux vivants, qui préfère tuer elle-même les animaux qu'elle mange, pour plusieurs raisons. D'abord elle maîtrise la mise à mort (pas de problème de mauvais étourdissement...), mais surtout, ainsi elle est pleinement consciente de ce qu'implique sa consommation de viande.
La plupart des gens ferment juste les yeux en refoulant les images d'abattoirs bien loin dans un coin de leur tête.

il y a un an

Jean

"si on devait tuer nous-même la viande que nous mangeons, nous serions tous végétariens."
Not sure if serious :|
Chasser pour manger n'a strictement rien à voir avec rouler sur un animal...

il y a un an

Bob

C'est clairement con en effet. Depuis la nuit des temps les hommes ont tué leur viande pour la manger et ils ne sont pas devenus végétariens pour autant.

il y a un an

LaRousse

C'est clairement pas con. Dans la mesure où on a pas besoin de viande pour vivre en bonne santé, manger de la bidoche, c'est juste pour notre plaisir. Alors si, rouler sur une bête parce que c'est drôle ou manger un steak parce que c'est bon, aucune différence.

il y a un an

Carnivore

> Clairement, si on devait tuer nous-même la viande que nous mangeons, nous serions tous végétariens.

Clairement, non.

C'est un argument très souvent entendu chez les végétarien. Je le respecte, mais il reste un argument personnel. Merci de ne pas le généraliser

il y a un an

Moineau

Ça m'épate toujours le nombre de gens sur Internet qui sont prêts à tuer eux-mêmes les animaux pour s'en nourrir. IRL, pas l'ombre d'un.

il y a un an

Asp

Mark Zuckerberg ne voulait que manger des animaux qu'il tuerait lui-même...
Il à finit par être végétarien.

il y a un an

oirelie

Si tu peux tirer de cet événement un enseignement positif et ainsi arrêter de manger des animaux ce petit oppossum ne sera pas mort pour rien :)

il y a un an

Manhattan

Bonjour,
Une autre manière d'extérioriser serait de réduire la consommation de viande du foyer : non pas faire devenir tout le monde végétarien, mais réduire un tout petit peu la consommation afin de ressentir le fait de participer à son niveau à une évolution salutaire pour le monde animal :) Le fait de simplement se dire "cette semaine seulement x repas contenant de la viande" apporte un mieux être par rapport aux nombre d'animaux tués chaque jour par l'espèce invasive :)

il y a un an

Isa

Aux USA c'est un sport national que d'écraser volontairement les animaux qui traversent (voire, faire des écarts pour ça). Vu de très nombreuses fois... Du serpent au coyote. Affligeant.

il y a un an

Arno

Cela dit, si on accepte de manger de la viande, on devrait aussi être capable de tuer l'animal soi-même.

il y a un an

random guy

t'as bien raison de douter, les américains ont inventé la "roadkill barbecue sauce", c'est pas pour rien...

bon appétit bien sûr!

il y a un an

Audrey

Un jour un animal est passé sous mes roues sans que j'ai pu faire quoique ce soit pour l’éviter. ça m'a fait un choc terrible. J'ai pleuré pendant 2h après, ça m'a vraiment traumatisé d'avoir tué un être vivant. J'y pense encore...
Donc je comprends que vous ayez été choqué de voir la scène...

il y a un an

LaRousse

Choquée d'avoir tué un être vivant... J'espère que tu es vegan, sinon tu peux être choquée à chaque repas et à chaque fois que tu te maquilles, portes des chaussures en cuir ou autre..

il y a un an

Miz

Le bruit, le choc, ça s'est joué à 30 secondes. C'est vraiment ce que je garde de la fois où j'ai écrasé un chat. Lancée à 90, j'ai mis un coup de frein mais la pauvre bête affolée a eu le temps de faire des zigzags dans les phares, elle ne savait pas de quel côté s'enfuir. La voiture chargée et avec 3 enfants, autant dire qu'à cette vitesse, je n'ai même pas envisagé de faire un écart. Bizarrement j'étais la seule choquée, les petites ont repris leur discussion tranquillement.
Pour ce qui est de la viande, je suis tombée hier sur une vidéo de Buzzfeed : Foodies kill their food. Je pensais qu'ils n'oseraient pas, en tout cas pas tous. Ca m'a pas mal fait réfléchir sur le sujet. Je pense que j'en serais capable aussi puisque je n'ai pas les convictions des végétariens.

il y a un an

presque

parce que les chasseurs eux ne mangent pas ce qu'ils tuent?
J'aime pas la chasse mais l'argument comme qui si on devait tuer pour vivre on serait végétariens c'est malheureusement e fourvoyer.

il y a un an

Freeben

"Clairement, si on devait tuer nous-même la viande que nous mangeons, nous serions tous végétariens."
Je ne suis pas d'accord. Personnellement, ça ne m'a jamais gêné de tuer, dépecer, vider et cuire les animaux que je mange (lapins, poulets, ...).

il y a un an

Yarrick

Tout le monde n'a pas la même sensibilité. Généraliser, c'est mal, mais pas tout à fait. Une bonne partie du monde urbain n'y est pas prêt. Après s'ils n'avaient pas le choix, ca se discuterait. Mais aujourd'hui, sur Paris notamment, il est déjà rare pour les enfants d'avoir vu un animal de la ferme vivant. Alors qu'ils soient prêts à le dépecer..

il y a un an

ThibaultV

J'ai failli écraser un chat une fois, il a déboulé sous mes roues. Heureusement j'étais a 50 (c'était une traversée de village) et j'ai pilé a fond. Ça a dû se jouer a une vingtaine de centimètre. Je me suis même arrêté un peu plus loin pour être sûr de ne pas l'avoir écrasé. Cela fait prendre conscience de l'importance des limitations en ville et de la vigilance a avoir car c'était un chat, mais ça aurait pu être un enfant ..

il y a un an

Vayper

Bonjour Laurel ! Merci pour ce blog, c'est une perle que je consulte tous les jours avec hâte (et après je suis dégoûtée de devoir attendre le lendemain X) ).

Je souhaitais juste réagir à la dernière phrase de ton post : non nous ne serions pas tous "clairement" végétarien si nous devions tuer l'animal d'où vient la viande que nous mangeons. c'est une réflexion que j'ai engagée depuis un moment avec mon compagnon, et nous sommes tombés d'accord sur le fait que nous mangerions sûrement moins de viande, mais que nous n'arrêterions pas pour autant.

Et le lien que tu sembles faire entre "écraser un animal sur la route sans objectif derrière" et "tuer un animal dans le but de le manger" me choque : non, ce n'est pas la même chose. Je pense aux cultures amérindiennes, par exemple, et à leur manière de remercier chaque animal chassé pour tout ce qu'il va apporter à la communauté : non, ce n'est pas la même chose que d'écraser un opossum sur la route.

Enfin bon, tout ça dit sans animosité aucune, bon courage pour la suite ! Et une belle journée à toi =)

il y a un an

LaRousse

Les tribu amérindiennes devaient leur survie au gibier qu'elles abattaient. Quel rapport avec le monde occidentalisé qui donne 70% de ces récoltes pour nourrir le bétail, lui faire vivre une vie en prison et en jeter la moitié, alors qu'on a pas besoin de nourriture carnée pour survivre à notre époque?

il y a un an

Vayper

Faut arrêter de faire dire aux gens ce qu'ils ne disent pas. Je n'ai cité ça que comme exemple d'une société capable de vivre en harmonie avec le monde qui l'entoure, et comme contre exemple de "si on devait tuer pour avoir de la viande tout le monde serait végétarien".
Merci de me rappeler qu'on ne vit pas dans la même société, je n'avais pas remarqué. Non, on n'a pas besoin de viande carnée. Mais j'aime la viande, c'est comme ça. Alors je fais attention à la viande que j'achète, justement pour ne pas acheter de la viande qui a été élevée en prison, comme vous dites. Et si on était tous en accord parfait avec nos beaux principes, on rejetterait aussi tous nos appareils technologiques et on vivrait nus dans les forêts. Ou on se suiciderait.
Oui, j'ai conscience des énooooormes limites de notre modèle, et j'essaie de faire changer les choses à mon niveau. Mais le coup de l'ironie passive-agressive par quelqu'un qui ne me connaît ni d'Eve ni d'Adam, qui ne sait rien de la manière dont je vis, pour un simple exemple cité dans un commentaire, merci mais non merci.

il y a un an

shadylane

Est-ce qu'on peut tuer des moustiques pour réduire le risque de malaria ?

il y a un an

Tybalt

Françoise, je t'adore!
Si, si!
Ton post est à encadrer et à mettre dans les écoles.
Je m'interroge quand même, quelle est la limite pour cette égalité universelle selon toi? Un ver de terre c'est pareil? Un moustique aussi? Un lichen?
Deux autres questions: est-ce qu'on respecte un animal lorsqu'on le mange? Pourquoi ne lève-t-on pas l'interdit de l'anthropophagie alors?
Merci pour tes éclaircissements!


il y a un an

Sax

Sans ver de terre, il n'y aurait vite plus de vie végétale (ou alors hors sol). C'est au moins aussi indispensable que les abeilles.
Les moustiques je ne sais pas. J'ai bien peur que si on les élimine un jour on ne rende compte qu'en fait ils ne faisaient pas que transmettre des maladies, et qu'ils avaient leur part dans l'équilibre.

il y a un an

LaRousse

Tybalt... Lutter contre le spécisme, c'est pas dire qu'on a le droit de violer une femme (comme on "insémine" une vache), de broyer des nouveaux nés (poussins), d'écorcher vif (fourrure), et de manger son voisin.
C'est considérer la vache du pré d'a côté comme quelqu'un de son entourage, pas comme un objet.

il y a un an

Tybalt

LaRousse... Ce n'est pas vraiment ce qu'écrivait Françoise. De toute façon, je me moquai de sa façon de clore le débat de façon définitive.
On peut manger quelqu'un de son entourage? Je pense que vous devez parler du fait qu'il n'existe pas de distinction ontologique entre les espèces pour lutter efficacement contre le spécisme

il y a un an

LaRousse

Le tout n'est pas de "pouvoir" faire quelque chose, car je pourrais très bien manger mon voisin de palier un jour. Si je ne le fait pas, c'est par réflexion morale, parce que je ne me sens pas supérieur à lui au point d'avoir le droit de lui ôter la vie.
L'humain se sent supérieur en tout point sur les autres êtres de son environnement. Pas moi

il y a un an

Tybalt

Tu te trompes. Il n'y a pas de réflexion morale derrière le fait de ne pas manger ses congénères. Au contraire, c'est naturel. Il y a bien que les mantes religieuses qui s'entre-dévorent. Il n'est pas question de supériorité, il est question de différence. Nous mangeons comme nous sommes mangés par les vers une fois mort. Le lion n'est pas supérieur à l'antilope, il n'est pas au même niveau dans la chaîne alimentaire, c'est tout.

il y a un an

Martin Penwald

D'un autre côté, la scène est dessinée se passant de nuit, donc, si on se réfère à la réglementation française (mais ça doit être équivalent aux normes européennes) les feux de croisement doivent éclairer à environ 100m. Avec les feux d'une voiture en face (celle de Laurel et Adrien ici), c'est très loin d'être évident de voir quelque chose sur la route dans la zone où le croisement va avoir lieu. Pas que ce soit impossible, mais il est également possible en toute bonne foi de ne pas avoir vu l'animal.
Pour le coup, en effet, je trouve un peu rapide de la part de Laurel de décider que la personne au volant de l'autre voiture ait délibérément écrasé l'opossum.

il y a un an

Martin Penwald

Ah, erreur de ma part, je n'avais pas compris que l'autre voiture allait dans le même sens. En effet, ça aurait été probablement possible de l'éviter.
Après, il y a tellement de gens distraits au volant qu'il reste possible que ce ne fût pas volontaire.

il y a un an

Azera

Arf, ça doit effectivement choquer que de voir ça.

Par contre, je met sur un plan différent (peut être à tort...) quelqu'un qui tue par flemme de ralentir et quelqu'un qui tue pour se nourrir (même si la viande n'est pas indispensable...)
Et je ne crois pas que nous serions tous végétariens si nous devions tuer notre viande. Mes grands parents, aussi bien maternels que paternels, tuaient eux-même une bonne partie de la viande qu'ils mangeaient (et qu'ils nous servaient à table). Parce qu'à la campagne, sans gros moyens, c'était encore la façon la plus sûre d'avoir de la viande que d'avoir quelques poules et lapins. Bref, il y aurait certainement beaucoup plus de végétariens, de là à dire "tout le monde", je ne crois pas. Je ne crois pas que les gens qui élèvent (ou élevaient, y en a plus des tonnes non plus de nos jours) quelques lapins pour avoir une alimentation un peu plus riche soient des monstres insensibles ou des connards :s

il y a un an

Ludivine

Tu as raison : bien que mon copain ne prenne aucun plaisir à le faire, il tue aussi des lapins qu'il élève dans son jardin, car il aime les manger. J'en serais bien incapable personnellement mais je sais que ces lapins ont grandi dans de bien meilleures conditions que des poulets en batterie par exemple. L'industrie agroalimentaire est plus "cruelle" que tes grands parents ou mon copain ;)

il y a un an

Sanglier intrépide

Ceux qui amalgament le fait de manger de la viande avec la cruauté envers les animaux pensent-ils que les lions et les serpents sont des salauds?

il y a un an

végé-la-flemme

Oui, lorsque l'on considère que tuer un animal est cruel. Mais les lions et les serpents n'en ont rien à foutre de ce qu'on pense d'eux.
En revanche, les humains sont souvent un peu gênés lorsqu'on leur rappelle qu'ils peuvent manger autre chose que de la viande.
(source lien: vegansidekick.com)

il y a un an

Sanglier intrépide

"Les lions et les serpents n'ont rien à foutre de ce qu'on pense d'eux". Donc c'est des salauds.

il y a un an

ReReX

Argument étrangement fallacieux. Sommes nous des lions ou des serpents? Votre propos est justifié (et il se trouve que je suis végétarien), mais votre argument le rend caduque à mon avis.

il y a un an

Sanglier intrépide

Il n'y a que la 2e phrase que je comprends.

il y a un an

Ludivine

Peut-être que ce qui distingue l'être humain du lion et du serpent, c'est sa capacité à avoir conscience de soi et ce qu'il fait, ce qui rend plus difficile le fait de tuer, ne serait-ce qu'un animal. L'animal n'est pas cruel, il n'a pas de morale et agit par instinct.

il y a un an

Sanglier intrépide

C'est faux, on a pu constater que certains animaux pouvaient éprouver de la pitié. L'animal n'est pas une machine.

il y a un an

Estelle

Parce que c'est bien connu que l'homme est carnivore et ne peut survivre qu'en mangeant de la viande... Hmm wait xD Il y a une difference entre un besoin vital et une habitude alimentaire. Ca serait chouette de ne pas tout confondre. On peut ne pas etre d'accord mais rester coherent ca fait pas de mal.

il y a un an

Sanglier intrépide

Ben justement. Sans aller jusqu'à la surconsommation de viande de la société occidentale du XXIème siècle, la viande peut relever d'un besoin. Besoin que le soja, le lait et les œufs ne peuvent pas forcément surmonter.

il y a un an

Estelle

Salut sanglier intrepide
Deja je vais commencer par m'excuser du ton que j'ai employer hier, j'ai ete un peu trop virulente meme si ca ne change pas que je pensais ce que j'ai ecrit. Je veux surtout preciser qu'en tant que vegetarienne je ne pense absolument pas que les gens qui mangent de la viande sont des salauds. Je pense que chacub fais ce qu'il veut, mais je condamne l'industrie alimentaire actuelle, qui pousse la surconsommation et qui ammene la plupart des consommateur (je dis bien la plupart, pas tous) a manger de la viande en oubliant que cela impluque de tuer. Je pense que c'est important de rapeller que manger de la viande n'est pas anodin et ensuite a chacun de choisir son alimentation en tout etat de cause. Manger de la viande en etant conscient que l'on tue ne fais pas de quelqu'un un salaud. Personnellement je culpabilise quand je mange de la viande donc je ne le fais pas mais je pense que chacun fais ce qu'il veut. Et les animaux tuant la plupart du temps eux meme pour se nourrir je pense qu'ils n'ont rien a faire dans ce debat, l'idee etait plutot de rapeller de temps en temps aux gens que meme si ils ne tuent pas eux meme ils sont responsable de la mort des animaux qu'il mangent. Donc non je be pense pas qu'un sanglier, un lion ou un homme qui mange de la viande par besoin vital ou par envie soit un salaud. Je pense juste differemebt ce qui ne me donne pas le droit de juger.

il y a un an

Sanglier intrépide

Chère Estelle

Je comprends bien vos arguments et pour tous vous dire, je les rejoins en partie.
Ce que je veux dire, c'est qu'il y a une confusion dans le débat entre déplorer un système qui surconsomme de la viande au point parfois de ne pas voir le gâchis représenté et la valeur d'un animal d'un côté; et de l'autre, certains nient la différence entre les hommes et les animaux. Cela va même parfois jusqu'à dire que l'homme est une espèce parasite à éliminer (je n'invente rien, rechercher sur internet ce mouvement qui s'appelle "église de l'euthanasie"). Manger de la viande saine pour les grandes occasions, ça n'a rien de meurtrier. Surtout quand l'animal a été abattu sans douleur.

il y a un an

estelle

Je suis d'accord, comme dans tous type de mouvements je pense que les extremes nuisent a la pensee du plus grand nombre et finissent par les decridibiliser totalement. surtout que le vegetarisme reste un sujet personnel et dependant surtout des convictions de chacun, partir dans des discours extremes ne fait que braquer les gens sans les ammener a se poser les bonnes questions malheureusement...

Pour conclure et revenir au strip de Laurel, je pense qu'on peut admettre que si on devait tuer les animaux que l'on mange, on en reviendrai presque tous a revoir notre regime alimentaire ;)

il y a un an

estelle

Ha et aussi, je suis d'accord sur le fait que la viande peut etre un besoin. Mais pour un etre humain adulte et en bonne, arreter de manger de la viande n'apporte generalement aucune carence (surtout si on parle de manger de la viande bourre d'hormones et de proteines, alors vraiment arreter d'en manger ou reduire ne peut pas faire de mal :) )

il y a un an

Sanglier intrépide

PS: les sangliers sont omnivores. Ils peuvent aussi bien manger des insectes, des escargots et des taupes que de l'herbe. Verdict?

il y a un an

djakk

Un détecteur de bestioles pour voiture (caméra infra-rouge ?), ça existe ?

il y a un an

Martin Penwald

Oui. En fait, on peut trouver des caméras thermiques qui se collent au pare-brise et qui renvoie l'image au conducteur sur un petit écran, à placer en bas, dans le champ de vision du conducteur.
Mais c'est pas ce qu'il y a de plus pratique.
Ce que j'aimerais avoir, c'est de la réalité augmentée directement sur le pare-brise, de nuit, on aurait les limites de la route en surimpression et les éventuels êtres vivants, bien avant qu'on puisse les voir de nuit.

il y a un an

Dav

J'ai failli mourir à cause d'un chien tout mignon qui traversait la route. Le jeune conducteur au coeur tendre qui arrivait en face a fait un écart. Résultat : Choc frontal de nos 2 véhicules lancés à 90 km/h. Je vous laisse imaginer ce que c'est qu'on vrai "traumatisme" ... alors grandissez un peu quoi ! C'est bien malheureux pour cet opossum, mais vous n'avez plus 5 ans.

il y a un an

ND

J'ai aussi failli me tuer ou mettre ma voiture au tas un soir en ne voulant pas écraser un renard qui a surgi au dernier moment à 30 metrès de ma voiture. Du coup j'ai mis un gros coup de volant à gauche pour l'éviter. Sauf que ma voiture à fait un tourbillon et s'est arrêtée (en calant bien sûr) à cheval sur la ligne blanche séparant les deux sens de circulation (c'était une route nationale). Heureusement qu'il était tard et que personne ne venait ni dans un sens ni dans l'autre.

Bref, c'est malheureux, mais si ça devait se reproduire avec de la circulation en plus, bien sûr je freinerais à mort mais si c'est la vie du renard contre celle de plusieurs êtres humains, ben là désolé, y'a pas photo...le renard aura de la chance si ma voiture s'arrête à temps.

il y a un an

Virginie

En Australie, dans le bush c'est aussi un sport national. En plus, ils s'arrêtent et habillent les pauvres bêtes mortes. Ça fait mal au cœur. Pourtant, ne pas oublier que légalement, on ne doit pas dévier sa route pour un animal qui traverse pour les raisons qu'illustre très bien le post de Dav. Soit dit en passant, nous nous sommes retrouvés en pleine nuit, dans une route des montagnes des Grampians avec un kangourou qui a traversé la route et là, vaut mieux freiner. C'est gros ces bêtes là, ça surgit de nul part, ça saute haut, c'est rapide et c'est attiré par les phares.

il y a un an

Paladin

je vous préviens âme sensible s'abstenir....
Moi un pauvre petit lapin. Avec ma tondeuse auto portée...
je l'avais vu, j'ai arrêté la machine car il ne bougeait pas et je l'ai chassé. Puis j'ai repris mon tonte et en repassant à un autre endroit je vois le pauvre lapin... scalpé :( il s'était replanqué dans des herbes un peu haute et n'avait pas bougé quand je suis passé à cet endroit et là je l'avais pas vu... Le pauvre était encore vivant. Avec le cerveau à l'air :(
J'ai du l'achever et je l'ai enterré. J'en garde un très mauvais souvenir :(

Après j'ai pas de scrupule à tuer un lapin pour manger. Mais là c'est différent, c'est pas dans l'ordre des choses et puis y'a la souffrance aussi.

il y a un an

Cyaniste

Qu'importe ce que pensent les personnes sur la morale de cette histoire, qu'importe même ce que je peux en penser : cela reste traumatisant, et je suis de tout cœur avec toi pour essayer d'adoucir un peu l'amertume que tu dois ressentir. Fais des câlins, regarde un bon film, et dis toi que la vie c'est zoli ~
Bisous à vous trois :)

il y a un an

Auryn

On n'est pas forcément un connard parce qu'on écrase un animal sans ralentir. J'ai vécu cela avec un renard, en pleine nuit ,sur une route déserte. J'ai hurlé (j'adore les renards) mais mon copain qui conduisait n'a pas essayé de ralentir ni de donner un coup de volant. Il m'a ensuite expliqué que nous étions lancés à pleine vitesse et aurions certainement terminé dans le décor, blessés ou pire. Mais c'était horrible :(

il y a un an

végé-la-flemme

Bonjour Laurel,

Désolée, j'ai un peu répondu à certains commentaires autour de la polémique "tuer pour manger?" sans commenter la note, ni dire bonjour, ni oui, ni merde.
Donc réponses validées ou pas validées, je voulais juste te laisser savoir que je suis ton blog depuis quasi 10 ans maintenant, que c'est toujours un plaisir de te lire, et que je reviens chaque jour lire le daily struggle - en espérant que ta vraie vie soit un peu plus joviale que le scénario! Bravo pour ce rythme soutenu que tu arrives à tenir, et pour ce récit qui nous tient tous en haleine!
Bonne continuation.

il y a un an

Kowoo

Ce post se transforme gentiment en lieu de rencontre pour personne cynique. C'est bien.

il y a un an

Richard

"Connard", c'est peut-être un peu vite dit. D'après ta mise en page, il vous doublait, et il n'allait pas faire un écart pour éviter la bestiole au risque de vous emplafonner. Voir le commentaire de Dav ci-dessus.

il y a un an

djakk

Si tu fais du vélo en campagne, tu remarqueras des dizaines de tâches = des petits animaux, oiseaux, crapauds ou hérissons en crêpe, écrasés plusieurs fois, c'est discret du coup ça ne se voit pas en voiture.

il y a un an

ReReX

Encore ce style sempéesque qui me plait bien pour ce genre de strip.

il y a un an

Youplaboum

Je suis très réservé pour le "connard". Comme dit précédemment, il peut y avoir mille raisons pour lesquelles le conducteur n'a pas freiné : peut-être qu'il a préféré éviter de faire un écart ou de piler pour ne pas se fracasser contre son propre pare-brise, peut-être qu'à ce moment là il a été distrait pas autre chose, peut-être simplement que c'est la première fois qu'il croisait un animal sur la route et que sur le coup il a buggué et n'a pas eu le réflèxe de réagir...

A moins d'avoir été dans sa tête à ce moment là (ou à défaut dans sa voiture) je trouve ça un peu tendu de juger ce genre de situation...

il y a un an

Chris

Je rejoindrais le dernier commentaire de Dav. Je connais quelqu'un qui a fait un écart pour éviter un sanglier, et a percuté de face une voiture arrivant en face. Le conducteur d'en face est mort sur le coup. Donc pour répondre à Nicolas Ferreto plus haut : un petit coup de frein / volant peu coûter très cher. Beaucoup plus cher qu'un opossum.
Cela ne pardonne pas la vitesse excessive du conducteur d'en face bien entendu, mais jamais je ne donnerai de coup de volant pour éviter un animal traversant la route juste devant moi, et j’espère ne pas me retrouver en face de quelqu'un qui le ferait avec mes enfants à l'arrière.

il y a un an

Naboki - @juliengraingeot.com

Pour notre consommation, nous tuons volontairement de l'ordre de 150 milliards d'animaux d'élevage, mais aussi sauvages, par an, soit une moyenne de 21 par personne. Ça fait 4750 morts par seconde.

il y a un an

Ludivine

Ça doit être pénible de devoir te justifier à chaque fois que tu fais une note... Même si je ne suis pas toujours d'accord avec ce que tu exprimes, je trouve ça fou la volée de bois vert que tu vas systématiquement te prendre en mettant quelque chose en ligne !
Tu fais bien d'extérioriser en dessinant :)

il y a un an

Yarrick

"Techniquement interdit" de freiner sur la route pour laisser passer un animal. Mais bien sur..

Faudra que tu me trouves l'article dans le code de la route concerné !

il y a un an

Eric D

Petit-fils de fermiers, je n'ai aucun problème à abattre des animaux pour les manger ni à les dépecer. Mais ça ne m'aurais pas empêché d'être choqué par un opossum se faisant écraser de façon évitable. Rien que le bruit, brrr.

J'ai aussi vu une voiture éviter un chien sur l'autoroute et partir en tonneaux, blessant ses passagers. Disons qu'il y a un juste milieu.

il y a un an

Arthas

C'est Joeffrey qui conduisait ? ;)

il y a un an

Lajulie

Je vois ce que tu veux dire sur le fait de tuer les animaux que l'on mange... J'ai des poules, des races élevées exprès pour leur viande et pourtant je préfère les laisser gambader et aller acheter ma viande... Trop dur de tuer...Voir la mort, c'est compliqué pour moi je pense.

il y a un an

Toc

"si on devait tuer nous-même la viande que nous mangeons, nous serions tous végétariens."

Oui mais non, peu probable. Quand 60% de la population vivait à la campagne et qu'il n'y avait pas des grandes surfaces partout, les gens tuaient eux-mêmes leur bête avant de les manger (et ils en mangeaient aussi moins). Et même pas besoin de remonter des siècles en arrière pour s'en souvenir : les personnes qui sont nées dans les années 60-70 à la campagne l'ont bien vécu. Egorger un cochon ou couper la tête d'une poule n'empêche pas de la manger.

Après, ça n'interdit pas de faire attention sur la route, surtout si on voit l'animal de loin, qu'il n'y a personne sur la route, et qu'on roule moins vite.

il y a un an

Martin Penwald

Oui, j'ai pensé à la même histoire. Le pire, c'est que peu de temps après, il m'est arrivé la même chose. Sur la voie de gauche (parce que c'est plus simple en transit de rester là et de laisser le trafic local entrer et sortir) à Saskatoon, à 90km/h, une cane suivie par des canetons au milieu de la route au sortir d'une légère courbe. Impossible de passer à droite ou à gauche, et hors de question de freiner. Mais j'ai encore un peu les boules aujourd'hui.

il y a un an

Lea

Ah je compatis! Il y a quelques mois j'ai vécu une scène aussi traumatisante alors que je rentrais de vacances en voiture avec mon copain : il y avait un cerf en mille morceaux sur l'autoroute... On a dû s'arrêter tellement on se sentait mal

il y a un an

toujours les autres

L'autre automobiliste a peut être été distrait par autre chose... par exemple, une voiture qui s'imagine être dans un safari... peut que si vous n'aviez pas été là le pauvre animal serait encore vivant?

il y a un an

Djakk

En y repensant (je vais être cruel ... : ) : vous êtes peut être impliqués :
vos phares ont ébloui l'autre voiture qui ne voyait pas la bestiole
/ l'autre voiture n'a pas pu faire d'écart car vous étiez en face
/ la bestiole aurait fini de traverser si vous n'étiez pas resté à la regarder

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Intéressant, ce fil de discussion.
Merci pour vos commentaires.
En effet, vous avez raison, je parle sans doute de moi quand je dis que les gens arrêteraient de manger de la viande s'ils devaient tuer les animaux... mais ce n'est pas le cas de tout le monde!
J'en ferai peut-être une note ces prochains jours, sur ça et le thème de la viande en général...
Merci encore.

il y a un an

Evhell - @evhell

Je suis entièrement d'accord avec toi à propos de "Clairement, si on devait tuer nous-même la viande que nous mangeons, nous serions tous végétariens."
C'est difficile de se dire "arrêtons de manger de la viande"... Je me dis qu'il faudrait au moins qu'on fasse en sorte qu'il y ait le moins de gâchis de vie possible. Que ce soit sur la route, la surproduction de viande dans les magasins, etc...

il y a un an

djakk

"les gens arrêteraient de manger de la viande s'ils devaient tuer les animaux" … c'est comme la sécurité, on délègue (à la police), mais si il fallait compter que sur soi pour assurer la sécurité de sa famille, on le ferait …

il y a un an

djakk

En fait, je pense que tuer pour manger avec une pensée respectueuse pour l'animal mort, ça passe.
On supporte que les abattoirs tuent des bêtes, on ne supporte pas les actes de cruauté gratuite dans les abattoirs.

il y a un an

Gragrou

Bah moi, je trouve que c'est quand même un connard... quand tu doubles une voiture (oui, parce que Laurel et son gars se font doubler, la voiture n'arrive pas d'en face), tu regardes la route, elle est éclairée par les phares... donc oui, si il y a une bête sur la trajectoire, on la voit (logiquement)... à moins d'avoir de sérieux problèmes de vue! Perso, dans une situation similaire, si je veux doubler et que je vois une bête traverser sur la voie d'en face, je me rabats et j'attends pour doubler...

il y a un an

djakk

L'autre voiture allait dans le même sens ! …

il y a un an

Yang

"Clairement, si on devait tuer nous-même la viande que nous mangeons, nous serions tous végétariens."

Pour avoir égorgé pas mal de lapins et d'agneaux étant plus jeune (ah les joies de la ferme!), c'est loin d'avoir été le cas pour moi :p Mais bon chacun sa réaction, j'ai déjà failli écraser un animal en voiture et le contexte est bien différent (je m'étais arrêté pour vérifier, mais l'animal s'était sauvé, j'en déduis qu'il allait bien..)

il y a un an

Pierre

J'ai tué un chien de chasse il y a peu ... il est sortit d'un bosquet j'ai même pas pu freiné. Ca fou un coup ! Par peine pour lui je me suis immédiatement garé pour aller le ramasser, je ne voulais pas que d'autres lui roulent dessus ... Le numéro du propriétaire était écrit dessus, en arrivant tout ce qu'il a trouvé à dire était "merde c'était un bon chasseur" ... Connard !

il y a un an

Rwo - @RwoRomeo

Détachement émotionnel pour éviter lui-même de souffrir. Des chiens et des accidents de chasse, il a déjà dû en connaître des tas.

il y a un an

Youpi

Le sujet pour ou contre la bidoche étant assez épuisé, je ne vais pas y apporter ma pierre.
Pour buter du "nuisible" (ou pas) en voiture, je trouve ça plutôt idiot. Soit la bestiole est déclarée dangereuse ou invasive et on met des mesures en œuvre, soit on évite de la tuer au volant (mais pas en freinant comme un dingue sans vérifier s'il vient quelqu'un derrière...).

Pour remonter le moral, je met un lien vers le post d'un blog d'un véto de cambrousse. L'anecdote en résumé: des gros costauds de la DDE (cantonniers) avaient heurté une buse en camion mais l'on amené au véto. Qui a pu la soigner. Y a des photos sympa:
http://www.boulesdefourrure.fr/index.php?post/2014/07/07/Buse

il y a un an

Michel

Arrêtez de pleurer pour une bestiole sans vous poser de questions à son sujet. En Nouvelle-Zélande, les routes sont jonchées d'opossums écrasés... ce n'est pas très ragoutant, mais franchement, je n'hésiterais pas non plus à leur rouler dessus : C'est un NUISIBLE et un gros prédateur (destruction de ruches pour en manger le miel, principal ennemi des manchots "yelloweyed" -- espèce en voie de disparition -- en Nouvelle Zélande, etc.)

il y a un an

Martin Penwald

Comme ça, tu sais d'où vient le beef jerky.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.