laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Bonjour à tous!


Il y a eu des remarques, pertinentes, au sujet de la narration du Daily Struggle, sur la dernière planche (pourtant terriblement palpitante, ah ah!!). 
Je comprends que ça vous semble long... j'essaie de faire au mieux... Mais vous avez raison. 
J'ai retravaillé mes notes, taillé un peu dans le gras, et là ça va avancer plus vite, bientôt (dans deux pages). 
C'est l'avantage de mettre une longue histoire en ligne au fur et à mesure, j'ai des avis, des retours, des conseils, c'est chouette! Et vivant! 
Merci à vous de me lire, et de prendre le temps de commenter, ça m'encourage beaucoup. 

Pour répondre à Coquecigrue, qui me demandait où on en était dans les dates, eh bien... à peine deux mois se sont écoulés depuis le début de la colocation. Ça semble long, et lent, et vous vous demandez pourquoi les personnages ne réagissent pas, ça se comprend, c'est parce que je détaille trop, peut-être... 
Bon, en tout cas, j'ai quelques pages de story-board d'avance, et je sais que la page 101 se situera en juin. Et que le rythme va un peu s'accélérer.      :)

À tout bientôt!

Encore merci de me lire!

Laurel

il y a 2 ans

Karlito

Il y a un petit côté "écriture automatique" qui n'est pas déplaisant dans cette bédé si prés de la réalité, mais si loin des champs d'avocats au possible. La lenteur est aussi une belle vertue dans notre monde actuelle ;)
Bon courage!

il y a 2 ans

gist

C'est génial comme ça Laureline. Il n'y a pas de raison objective d'aller plus vite. Chaque anecdote a sa valeur. N'écoutes pas les grincheux ! Bravo pour le travail.

il y a 2 ans

Padls

Moi je trouve ça très bien comme c'est. C'est important aussi de prendre le temps. ça met en valeur d'autres choses : les atermoiements, les émotions... Bon par contre c'est vrai qu'une bonne course poursuite à l'épisode 101 avec des guns et des explosions c'est pas de refus

il y a 2 ans

Rush

Attention Laurel, je critique (souvent), notamment la dernière planche, mais j'attends chaque planche avec grande impatience, ça veut bien dire ce que je pense de ton travail.
On a la chance de voir l'oeuvre se faire petit à petit et ta BD ressemble à une de ces séries que l'on attend chaque jour avec plaisir et que l'on critique (oh c'était moins bien, zut y avait pas mon personnage préféré...), mais je critique, parce que je suis accro...
C'est comme suivre son équipe au foot : tu vois le match, tu passes la soirée à démolir les joueurs mais tu a hâte de les retrouver.

il y a 2 ans

ninon - @nioui_non

Hello Laurel,
Lectrice de l'ombre, je voulais déjà te remercier pour le travail titanesque que doit représenter le Daily Struggle, et pour ce récit que je trouve passionant. C'est super motivant de vous voir réaliser votre rêve malgré les galères, ça donne envie de se bouger pour faire pareil!
Mis à part ça, je reste surtout épatée par tes réactions face aux remarques pas toujours rédigées de façon subtile! Bravo à toi pour avoir le recul nécessaire pour y voir le.constructif !

il y a 2 ans

Michel

A un moment où beaucoup de blogs de dessinateur/trices semblent s’essouffler (car ce n'est pas évident de faire un travail suivi et de se renouveler), je crois qu'il faut reconnaître que Laurel continue de publier avec régularité, de nous montrer et nous intéresser à son parcours professionnel (même s'il est romancé) et même de nous rendre addict à son feuilleton : du coup, maintenant, je suis frustré quand je n'ai pas mon épisode quotidien :)

Bravo, continue comme cela (et ne raccourcis pas trop : c'est le propre des séries -- surtout américaines -- de ne jamais avoir de fin :) )

il y a 2 ans

Axelle - @xela_85

Moi je continue à adorer lire cette histoire même si parfois il ne se passe pas grand chose dans une planche (c'est juste frustrant lol). Franchement c'est cool en plus tu prends le temps de nous répondre sur les commentaires et tout =)

il y a 2 ans

Svazu

Hello,

Je pense que le côté "feuilleton" influence beaucoup la perception du temps écoulé. Ça serait intéressant de faire lire la BD à quelqu'un d'une traite pour voir ce qu'il en pense.

Même chose pour le manque d'action : Quand on lit planche par planche, on s'attend à avoir une petite histoire à chaque fois. Mais dans un récit complet, il y a forcément des passages plus descriptifs et des éléments de transition, si l'action est tout le temps soutenue on perd aussi en rythme.

il y a 2 ans

Szamcha - @samchatice

Entièrement d’accord, le problème vient plus de chaque planche qui est petite et du temps attendu entre 2 planches. Dans un BD, dans le feu de la lecture, on ne verrait pas le problème.

il y a 2 ans

Johan

Bonjour Laurel,

Moi aussi lecteur de l'ombre je prends plaisir à voir paraitre tes planches et je te félicite de réussir à tenir ce rythme !

À travers ton Daily Struggle, il y a des situations que j'ai vécues jusqu'à il y a un paquet de mois et que tu dépeins très bien, notamment tout ce qui tourne autour du maitre d’œuvre, du commercial et du développeur...... J'ai compris que je n'étais pas assez "fondu" de coding pour continuer et j'ai donc passé la main..

Continue du mieux que tu peux, c'est toujours un plaisir de lire tes notes ;-)

Bonne continuation..
Johan

il y a 2 ans

Vero

Les gens sont aussi de plus en plus impatient... c'est un BD gratuite qui raconte une histoire passionnante et qui est fais sur du temps libre. La dernière page est loin d'être inutile et si la BD serait déjà finis il y aurait encore des chialeux.

Merci Laurel de nous faire profiter de tes histoires et si il y a un projet de le mettre sur papier j'crois moi il serait dans ma bibliothèque

il y a 2 ans

yoni

Salut Laurel,
Ben moi j'adore!
Lent, rapide, details, ou pas, action ou romance (peut etre bientot thriller si ca continu comme ca), moi j'aime!
L'histoire est passionnante, les dessins bluffant et les personnages interessants (meme les plus c**). Donc j'aime.
Et puis tu y mets du coeur et du savoir faire, c'est incroyable que tu arrive si bien a scenariser ta propre histoire vecu, d'un point de vue narratif omniscient objectif par rapport a l'histoire original... (A moins que tt cela ne soit que pure fiction... )
Bref fais ce que tu veux, eclate toi, amuse toi et nous, tt en continuant a respecter scrupuleusement les regles pro que tu t'es impose.
Et en passant, 2 petites remarques:
1. Concernant les details et la lenteur dans l'evolution de l'histoire, c'est un ressenti de notre part du fait que l'on attend, c'est cruel, chaque planche impatiemment.
Maintenant je ne sais pas ce que tu prevois de faire plus tard de ces planches, mais si tu decides d'en faire une BD, ce sera commercialement plus interessant de garder ce rythme, sachant que le lecteur ne ressentira pas cette gene car il aura toute la BD dans les mains.
2. Merci de nous avoir situe un peu dans le temps car il est vrai que c'est un peu frustrant pour ceux qui te suivent depuis longtemps et qui essayent de calquer les planches a ce qu'ils savent de ton parcours, car t'ayant suivi ces deux dernieres annees.

En tout cas, bravo et merci.

il y a 2 ans

Mag

Au contraire, au contraire, les pauses narratives sont essentielles dans un récit long

il y a 2 ans

Marianne

Bonsoir Laurel,

Je vous remercie beaucoup pour ce rendez-vous quotidien avec votre daily struggle.
Comme beaucoup de vos lecteurs, j'apprécie vraiment votre travail et je me réjouis en particulier de l'accélération à venir dans l'intrigue !

Je vous souhaite bon courage,
Marianne

il y a 2 ans

Audrey

Personnellement, j'aime bien le coté lent :-)
On peut être un peu déçu ou rester sur sa faim sur certaines pages et se dire "ah aujourd'hui, pas grand chose" mais au final, on lit la BD à un rythme assez équivalent à l'histoire, c'est à dire lentement, donc je trouve ça sympa car ça permet de réellement vivre l'histoire avec les personnages, avec une frustration qui augmente au fur et à mesure, des questions qu'on se pose sur l'avenir et comment ça va finir,des attentes sur les personnages qu'on positionne doucement etc.
Je me dit que si ces 100 pages étaient exposées en seulement 10 pages, ça aurait l'effet contraire, on ne s'impliquerait peut être pas autant/de la même façon dans l'histoire et ses persos. Alors que là, on commence à les connaitre etc.
J'aime vraiment ce format de la BD étalée dans le temps. Quand on lit un livre ou une BD d'une traite, on digère tout assez rapidement, alors que là on lit chaque jour et on se sent impliqués, ces personages sont un peu comme des amis eloignés dont on attend des nouvelles chaque jour. Enfin, ça n'engage que moi, mais en tout cas je trouve ce format très interessant, il me rappelle celui des series quand on regarde un episode par semaine etalé sur plusieurs années, par rapport à l'experience de tout regarder d'un coup 5 saisons en quelques jours/semaines. Je trouve l'experience très differente et il est souvent plus difficile de se separer d'une serie lorsqu'elle fait partie de notre vie depuis 5 ans ou +, que depuis 1 semaine. Enfin, pour moi :)

il y a 2 ans

Tata Rachel

il doit être difficile d'écrire une histoire au fur et à mesure, alors les mailles plus longues font partie du charme de la narration. En tous cas je suis épatée de voir que vous êtes aussi assidue et investie dans, il faut toujours le rappeler, un exercice livré à nous gratuitement ! Bravo pour ce travail. Et merci :)

il y a 2 ans

zia

Bonjour,

Tout d'abord, merci beaucoup pour cette super Bd.

Il y a juste une chose que je ne comprends pas dans ton explication, tu dis que ça fait seulement deux mois que la colocation a commencé mais cela ne concorde pas avec l'histoire de Yann qui n'est pas payé pendant 6 mois.
J'ai dû mal saisir quelque chose.

il y a 2 ans

Animal

Deux mois ? Eh ben il s’en est passé des choses en deux mois !

En effet il faudrait trouver une solution, insérer des repères d’une façon ou d’une autre pour montrer que ça se bouscule, ça part mal. J’avais l’impression que vous étiez installés depuis perpette...

il y a 2 ans

Topkapi

Chaque détail amène aux évènements, ils sont anodins, simples et la fluidité et leur précision en font une planche agrébale.

Je lis le site une fois par semaine à peu près après l'avoir re-découvert il y a quelque semaines. Je peux donc dire avec le recul que les accrocs n'ont peut-être pas, que la découpe est formidable. Tout se dit, s'enchaine, avec fluuidité.

J'aime beaucoup comment le récit était emmené, c'était les évènements comme ils vous revenaient à l'esprit, qui vous semblaient importants: et c'est pour cela qu'ils le sont.

il y a 2 ans

Mathilde

Bravo pour tout ton travail ! Je commente quasiment pas mais je viens ici tous les jours. Lire tes aventures fait partie de mes petites "pauses" de la vie quotidienne, au même titre que boire un thé ou sortir prendre l'air. Je trouve que tu es très généreuse d'offrir à tes lecteurs une aussi longue bd, et gratuitement ! J'espère que la vie en Californie se passe bien pour toi et ta famille.

il y a 2 ans

Encolpe - @encolpe

La vitesse me convient tout à fait. Cela correspond bien à ce que j'ai vécu dans les start-ups dans lesquelles j'ai bossé et celles que j'ai croisé.

il y a 2 ans

Nuggette

C'est vrai que c'est sacrément lent en ce moment, mais je pense que ça vient surtout du fait qu'on lit quatre cases par quatre cases. Si on lisait tout d'un coup, ou ne serait-ce que plusieurs pages d'un coup, on aurait beaucoup moins cette impression. Du coup, ça ne me gêne pas plus que ça. A voir si tu traites ça en "future BD à lire en entier imprimée" ou "BD à lire au fur et à mesure sur un blog". (perso j'ai l'impression que c'est plutôt la première).

il y a 2 ans

Virginie

Merci Coquecigrue. C'est vrai que replacé dans le contexte temporel, cela change énormément les choses et l'impression que l'on a des personnages.

il y a 2 ans

faeryfinn

Hello,
Je n'ai pas lu tous les commentaires mais je pense aussi que le problème de timing que ressentent certaines personnes vient du fait que nous ne lisons qu'un seule planche par jour. En temps normal, une bd de 100 pages, surtout avec peu de texte ça se lise en 1h grand max (enfin je crois). Suffit de comparer à d'autres romans graphiques. Moi ça me convient bien comme rythme. Je pense qu'il faut rester comme ça sinon il n'y aura pas de cohérence d'ensemble.
Par contre c'est vrai qu'une petite date de temps en temps ça aiderait à comprendre la temporalité. Comme dans un journal de bord.
Merci et bon courage pour la suite.

il y a 2 ans

Totol

Merci à toi ! c'est passionant !

il y a 2 ans

Cristophe

Mouais... Ce n'est pas parce que certaines opinions se défendent qu'il faut les suivre.

il y a 2 ans

Amandine

Le rythme est vraiment top comme ça, tu pourras toujours le retravailler plus tard (si il y a une publication !!).

il y a 2 ans

Thibault

Maintenant que tu précises que seulement 2 mois se sont passés, je suis bien moins choqué par le fait qu'il n'y ait pas eu de réaction "forte". Je dirai même ca me rassure et perso je pourrai faire preuve de la même patience. Et l'apparté salaire du stagiaire m'avait induit en erreur sur l'échelle du temps. Bref merci pour la précision.

il y a 2 ans

Laurel - @bloglaurel

Thibault > Oui je ne savais pas trop comment gérer ce truc des 6 mois. En parler dans 6 mois-BD (donc peut-être un an-vie réelle) ça n'allait pas, tout le monde aurait oublié.

il y a 2 ans

Sam

Je me faisais justement la réflexion en lisant la dernière page: 'Je devrais peut-être tout relire d'un coup, c'est lent de lire page par page tous les x jours...' Intéressant que ton post surviennent à ce moment-ci.
Ce qui me frappe vraiment (je te l'ai déjà écrit) c'est la différence de rythme entre ce récit et la vie qui débordait de ton blog dans le passé. Evidemment ce récit doit se déployer sur des centaines de pages, évidemment c'est un récit et non une succession de posts sur des sujets différents mais quand même, ce que j'apprécie chez toi c'est ton regard quotidien (qui apparaît dans les liens derrière les images par exemple). Peut-être qu'au-delà de la linéarité du récit il manque des accidents du quotidien, des ponctuations, des reprises de souffle. (Même si je peux imaginer que le rythme et le focus sur des personnes coincées
devant des ordis est voulu :)
Par exemple de temps en temps un dessin pleine page au sujet décalé? (soit une incise, soit une pensée d'un personnage, soit un regard du quotidien, soit...)
Je ne sais pas en fait. Petite association libre.
Tjs heureux de te lire, merci.

Sam

il y a 2 ans

moi

Mais il me va très bien, ce rythme ! Pourquoi faudrait toujours aller vitevitevite ? D'abord j'ai plus l'âge. Alors ... Change rien, c'est génial.

il y a 2 ans

alaixi

Je ne pense pas que tes planches et le récit soient lents, ce qui fait qu'on ressent cela comme lent c'est avant tout la périodicité de publication des planches.... Ca c'est lent.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.