laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Nous sommes au fond du trou... totalement anéantis, sans espoir, sans force. Et dire que j'ai rendez-vous avec Joffrey qui veut me parler d'un truc...

"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 

il y a 4 mois

amblonyx - @amblonyx24

C'est une vraie montagne Russe votre histoire... tous les matins je suis en haleine devant attendant la suite avec impatience...

Heureusement que l'on sait que vous en êtes sortie !!!

Bonne continuation !

il y a 4 mois

foducool

vous êtes au fond du trou, mais jeoffrey a un chargement de pelles rien que pour vous aider à vous enfoncer

il y a 4 mois

a

ça sent l'entretien préalable au licenciement. En France, ça se passe comme ça : http://editions.negatif.online.fr/100lic/100lic.htm


Bon, au fond du trou, maintenant, il va falloir creuser....

il y a 4 mois

en passant

C'est intéressant ce décor.
Ce serait hors contexte, cela donnerait l'impression qu'ils sont au fond d'un estomac, prêts à se faire digérer, les lignes évoquant celles que l'on voit sur un écorché.
Mais ici, après le cauchemar fait par le personnage principal, j'ai plus l'impression d'une forêt maléfique, où les troncs et racines sont si resserrés qu'ils forment un piège.

il y a 4 mois

Maman BCBG

... j'espère vraiment que cela va s'arranger avant la fin de la BD... c'est completement irrationel, j'imagine que Joeffrey est vraiment impulsif et qu'il est du coup impossible à comprendre... :(

il y a 4 mois

Bug

J'ai l'impression que c'est très simple en fait: c'est un pervers narcissique.

Comme Convenu pourrait presque s'intituler: "travailler avec un pervers narcissique", ça colle tellement...

il y a 4 mois

Marlow

Et là tu t'aperçois que tu es vendredi et que tu vas devoir attendre un week end entier pour savoir la suite.


AAAAaaaaaaaaaaargh

il y a 4 mois

Anto0085 - @anto0085z

:( je suis déprimé avec vos personnages, quel C..biiiipp! ce Joffrey. Se tirer une balle dans le pied pour avoir raison, bravo!!
un bon à rien ou un nul en tout et un malade à la tète d'une boite vous aviez aucune chance, vous partiez avec un serieux handicap :P
Brovo pour cette BD qu'il vraiment plaisante à lire et tres bien dessinée, Merci.

il y a 4 mois

MMM

Ce récit est passionnant s'il est ficitf, les personnages sont amusants, clivants, émouvants.

Mais si l'histoire est vraie, il y a un point qui est incompréhensible : comment pouvez-vous encore être surpris par le comportement de G&L ... Ca fait plusieurs années qu'ils vous mentent / volent / arnaquent / trahissent, et vous continuez à travailler avec / pour eux ... !!! WTF ????!!

il y a 4 mois

ingrid

Jcrois qu'il faut l'avoir vécu pour comprendre ça, MMM. Quand on a affaire à ce genre d'escroc narcissique manipulateur, ce dont il est capable est tellement gros, gratuit, sans logique, et il peut être tellement gentil et sympathique en parallèle (quand il le veut) qu'on se dit que c'est complètement impossible que ce soit fait exprès, qu'il doit y avoir un malentendu ou jsais pas quoi mais que tout va finir par s'arranger... et il fait bien en sorte qu'on croit ça, il donne de faux espoirs, il fait miroiter à demi-mots mille merveilles à venir si on sait être patient et faire des efforts, si on donne tout ce qu'on peut... et on a déjà donné tellement, on ne peut pas se résigner à faire une croix sur cet investissement, et on a pas envie pas envie de reconnaitre qu'on s'est fait avoir par un beau parleur, qu'on ne verra jamais la couleur de ce qu'on était censé y gagner et qu'on a tout perdu... alors on se ment à nous-même, on lui trouve des excuses, on trouve des raisons logiques à ce qui s'est passé (et c'est bien ce sur quoi il compte !) et on (s')investit encore plus, on donne tout ce qu'on peut et plus, au lieu de prendre ses jambes à son cou...

Reconnaitre qu'on s'est fait manipuler, même pour quelqu'un d'humble ça fait très mal à l'ego, c'est pas facile. De plus tout ça est tellement illogique, tellement stressant, fait tellement de noeuds dans la tête qu'on a du mal à réfléchir, on est dans une sorte d'état de sidération.

Bien sûr, au bout d'un moment, ne voyant toujours venir que des promesses jamais tenues, des belles paroles, des "plus tard", on fini par ouvrir les yeux, mais plus on a donné, investi, plus c'est dur de lâcher prise, plus on a de mal à partir sans vouloir essayer de récupérer avant au moins une ptite partie de ses billes, de tout ce qu'on a investi dans cette relation.

Et les mois et les années passent...

il y a 4 mois

Laurel - @bloglaurel

Oui, c'est bien résumé !
Je n'ai sans doute pas assez montré dans la BD le côté sympa de Joffrey hors boulot.

il y a 4 mois

edomaur

ça c'est quelque chose qui manque en effet, tu peux presque prévoir trois ou pages, où tu fais un panorama du bonhomme, je pense que ça vaudrait la peine pour expliquer comment vous vous êtes faits embobinnés

il y a 4 mois

Alexandre

C'est un euphémisme... :-)
Je trouve que vous avez tendance à tomber depuis quelques pages dans la caricature de ces deux personnages et que d'une certaine manière vous vous placez de vous-même en position de victimes très consentantes. Après, j'imagine qu'il y a une part de "fictionnalisation" par à rapport à la réalité plus ou moins importante ?

il y a 4 mois

ingrid

En fait il y a tellement de mécanismes qui entrent en compte que ce serait très long d'essayer d'en faire le tour ! Mais on peut quand même aussi évoquer l'allégorie de la grenouille (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fable_de_la_grenouille), qui parle d'un des moyens utilisés aussi bien par les individus comme Geoffrey que par les sectes (http://www.conscience-vraie.info/tactiques-coercitives-manipulation-mentale.htm), les deux fonctionnant de la même façon en de nombreux points.

Je crois moi aussi que tu aurais dû insister un peu plus sur son côté sympa, montrer qu'il était capable de souffler aussi bien du chaud que du froid et la progression insidieuse qu'il y a sans doute eu à ce niveau (tout plein de chaud et rien que du chaud au début - le temps de bien vous mettre dans sa poche et de vous convaincre de faire ce qui vous mettra à sa merci - puis des petites choses désagréables pour tester mais toujours avec du bien chaud autour, et petit à petit de plus en plus de désagréable... j'imagine ?), ça aurait sans doute aidé ceux qui n'ont jamais connu ça à comprendre que vous ne soyez pas partis plus vite. J'ai vu que pas mal de monde dans les commentaires ne le comprend pas...

Quand on à l'occasion de raconter ce qu'on vit avec un tordu comme ça c'est toujours ce qu'on subit dont on a envie (et même terriblement besoin) de parler, bien sûr, c'est l'occasion d'évacuer un peu de tout ce qui nous est resté sur l'estomac et en travers de la gorge, alors on ne raconte quasiment que les plans foireux, les mensonges, les promesses jamais tenues (à part une ou deux pour te montrer qu'il est capable de les tenir et te laisser espérer qu'il tiendra les autres), les reproches infondés, la mauvaise foi éhontée, les non-dit, le mépris qu'il dégage parfois si fort etc., tout ce qu'on a sur le coeur, et trop peu ce qui fait qu'on reste.
Du coup certains se disent que, quand même, si avec tout ça on ne part pas on est un peu complice de ce qui nous arrive voire carrément maso, ou c'est qu'on exagère pour se faire plaindre, parce que personne de normal ne resterait dans ces conditions !
(Et pourtant...)

Peut-être devrais-tu ajouter une planche ou deux à ce que tu as prévu pour dessiner un moment où tu l'évoques, où tu dis à Ad un truc du style : "Je n'y comprends rien, il est tellement sympa à côté de ça, il ne peut pas nous faire tout ça exprès ! Ce n'est pas possible d'être si gentil et si méchant à la fois !", ou quelque chose qui mettrait en avant cet aspect ?

(hum, désolée pour la longueur de mes commentaires !)

il y a 4 mois

Laurel - @bloglaurel

Ingrid > Ça n'en était pas au point de ta dernière phrase néanmoins, mais oui, en effet au début ça a joué... et on passait du chaud au froid alternativement, en continu. Il faudrait que j'en parle... Merci pour tes commentaires !

il y a 4 mois

ingrid

il y a 4 mois

Laure

Oui ça manque un peu, mais ç'aurait été surtout dans le tome 1 de Comme Convenu non ?

il y a 4 mois

philippe

Ingrid > ce témoignage sent le vécu.

il y a 4 mois

ingrid

Héééé oui...

il y a 4 mois

Bruno

Il est toujours occupé à essayer de revendre la voiture :-)

il y a 4 mois

Aëlle

Toujours les images choc qui traduisent la détresse des personnages : l'araignée... le fond du trou...
Cette histoire est de plus en plus passionnante.
Tout cela me fait peur pour vous... Heureusement que je sais que vous vous en êtes sortis !

il y a 4 mois

Morémuse

Bon sang, moi qui était persuadée que vos ennuis étaient presque finis et bim, tout s'écroule :(

il y a 4 mois

Auryn

I have a bad feeling about this...

il y a 4 mois

Evhell - @evhell

Outch... Ces vignettes sont si déprimantes...

Maintenant qu'ils n'ont vraiment plus rien à perdre, l'heure de la revanche a peut-être sonné ?

il y a 4 mois

Paul

J'ai trouvé comme quelqu'uns ici que la transition était un peu brutale entre le moment où Adrien tient tête à Jeoffrey et celui où tout s'effondre mais cette planche illustre très bien ce que l'on ressent quand on a mis toute son energie et son espoir dans un projet pour échapper a un taré manipulateur et que tout s'effondre... c'est la dépression annoncée. Bon, ce qui est formidable, c'est que quand on est au fond du trou, on ne peut que remonter. hâte de voir la suite ;)

il y a 4 mois

philippe

Laurel > rien à voir avec "Comme convenu", mais Cerise fait-elle des progrès en chinois ? Tu nous avais dit qu'elle apprenait la langue dans son école.

il y a 4 mois

Laurel - @bloglaurel

Il y avait ce choix, mais elle apprend l'espagnol ! 😊 Ce sera plus utile, ici !

il y a 4 mois

philippe

Le chinois aurait pu être utile pour trafiquer avec les triades :D

il y a 4 mois

soufron - @soufron

Visiblement, c'est le moment de quitter cette société dont les actions ne vaudront de toute façon jamais rien vu l'attitude et les décisions de ses dirigeants. Je suis sur que des gens qui ont réussi à faire deux jeux à succès sur iphone ne devraient pas avoir trop de mal à trouver du travail ou des investisseurs par eux-mêmes, surtout sur place :)

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.