laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Joffrey risque de détruire notre jeu et ensuite de dire que c'est notre faute... et il en sera persuadé !

"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 

il y a 10 mois

Woofy

J'avais entendu parler d'une histoire à propos du chef de projet et du canard (dans le jeu battle chess, sur Windows 3.1).

Rappel ou pour ceux qui ne l'ont pas connus (vous loupez quelque chose) : c'est un jeu d'échec en 3D où chaque mouvement et chaque prise de pièce à le droit à une animation.

Les producteurs (équivalent du chef de projet) devaient, pour justifier leur salaire, faire des changements dans les projets qu'on leur soumettait.

Un développeur travaillait sur les animations de la reine. Conscient qu'après avoir soumis son travail au producteur il allait devoir changer des choses, il décida d'orienter ceci.

Il fit toutes les animations de la reine avec à ses côté un canard qui se promenait avec elle, en prenant bien soin que les pixels du canard de se fondent jamais avec les pixels de la reine.
Il soumis son travail au producteur qui lui dit en gros "c'est très bien, tu me vire le canard et c'est bon".

:D

Sur le genre d'individu tel que Jeoffrey, c'est une technique à tester.

Merci au blog http://pud.com/post/59851751577/the-duck-technique de m'avoir rafraichi la mémoire.

il y a 10 mois

Sûria - @suriaBD

Oh ! Intéressant ! Je ne connaissais pas cette anecdote. Je retiens la technique. Merci ;)

il y a 10 mois

Tanko

Il est "on stress" là, le Adrien. Qu'est ce qui s'est passé pour qu'il parte en cacaouete maintenant? C'est pourtant pas la première fois! ^^

il y a 10 mois

Laurel - @bloglaurel

La différence, c'est que là on a des résultats de notre travail qui prouvent qu'on avait raison ! 😔

il y a 10 mois

Max Lampin

Bon, Joffrey est cinglé.
Et avec Luc, pas moyen de calmer le jeu? Ou il est définitivement insignifiant?

il y a 10 mois

Laurel - @bloglaurel

Il est toujours du côté de Joffrey.

il y a 10 mois

Thierry P

Quant on croit avoir touché le fond ,ba vous savez quoi, sortez une pelle, jojo vous l'a fournit. Laurel on est tous avec toi. #soutiens ^^

il y a 10 mois

channouze

Il ne voudra pas retirer le jeu à cause des revenus que ça apporte à la boite :)

il y a 10 mois

Ella

Je sui d'accord également. Le démarrage du jeu a montré que quand les personnages (Adrien) s'opposaient directement et frontalement à Geoffrey, montaient le ton, étaient fermes, etc. ce dernier finissait par fermer sa bouche (et ça a encore été dit par quelqu'un à un moment... je ne me souviens plus exactement, mais c'était en mode "c'est un enfant gâté et tant qu'on ne lui dit rien, il continu de pousser pour voir jusqu'où il peut étendre son pouvoir"). Bref, ça fait plusieurs fois qu'Adrien fuit (je ne lui reproche pas pour autant, je peux comprendre la pression pourrie et l'envie d'éviter les confrontations) alors qu'il sait qu'il peut s'opposer à Geoffrey...
En tout cas vivement la suite.
Par contre Laurel, malgré toutes les précautions, tu n'as pas peur que ta communauté de fans parte en guérillas contre vos bourreaux ? (ou tu l'espère secrètement mais ton pacifisme n'approuve pas... ^^)

il y a 10 mois

Firenze

Il me semble qu'entre-temps, J a ajouté les menaces (de renvoi en France, quand il a évoqué Cerise) à sa panoplie d'escroc.

il y a 10 mois

Richard

Pourquoi ne pas lui avoir demandé : "Qu'est ce que toi et Luc avez fait sur ce jeu ?" Peut-être aurait-il été possible de lui mettre enfin son gros nez dans ses contradictions ? Je conçois que ce genre de situation soit particulièrement stressant et qu'Adrien soit sur le point de craquer, mais j'ai un peu de mal à comprendre que vous n'ayez aucun moyen de pression sur un personnage d'une telle mauvaise foi.

il y a 10 mois

Aëlle

Enfin le mot escrocs est prononcé !

J'ai hâte d'apprendre comment vous allez vous débarrasser des deux exploiteurs pour rebondir vers une fin heureuse !

il y a 10 mois

soufron - @soufron

Mais il faut se barrer avec le code et les designs. Je suis sur que vous n'aviez signé aucune cession de droit :D

il y a 10 mois

Syborg

Pour ce qui est du code, il appartient à l'entreprise. En tout cas ça fonctionne comme cela en France :/.

il y a 10 mois

soufron - @soufron

Oui bien vu, c'est l'article L113-9 du CPI : « sauf dispositions statutaires en stipulations contraires, les droits patrimoniaux des logiciels et de leur documentation crées par un ou plusieurs employés dans l’exercice de leur fonctions ou d’après les instructions de leur employeur sont dévolus à l’employeur qui est seul habilite à les exercer. »

Mais dans le cas de Laurel et de son mari, la situation est différente car :
1. son mari n'est pas salarié (n'est ce pas ?) mais associé, donc la dévolution n'est pas automatique - elle peut cependant découler des statuts ou du pacte d'actionnaire
2. il n'est pas sous les instructions de son employeur
3. quant à laurel elle-même, ses designs ne sont pas du code et restent donc sa pleine propriété tant qu'elle ne les a pas cédés explicitement

Même si c'est plus contractuel, c'est à peu près pareil aux USA.

Après, si ca se trouve, Laurel et son mari avaient signé des cessions quelque part ou étaient en fait salariés donc ca ne marche pas.

il y a 10 mois

Piline

Pitié...dites moi qu'à la fin vous lui rabattez son caquet... qu'il s'écrase enfin ^^ pitié pitié pitié....!! C'est hallucinant tant d'incompétence et de mauvaise foi!

il y a 10 mois

Max Lampin

Brume n'a pas l'air dans son assiette, pardon, dans sa gamelle sur cette planche. Pattes raides comme de poteaux, strabisme, regard fixe et même comme une sorte de rictus. Elle donne l'impression d'être aux abonnés absents alors que d'habitude elle met son grain de sel à tout propos! :-)

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.