laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Joffrey et sa super proposition... nous racheter nos parts au fur et à mesure pour financer notre salaire ? Il veut qu'on paie pour travailler, autrement dit...

"Ce récit est basé sur des faits réels. Les noms et certains lieux ont été changés." 

il y a un an

Max Lampin

Aaaarh, les 2 dernières cases!
Il ne manque que l'harmonica de "il était une fois dans l'ouest" en fond sonore!
Vivement la suite, je ne veut faire aucune spéculation, j'y renonce et j’attends la suite :-)

il y a un an

Gabriel

Ah, Adrien a un plan :)
Le combat contre le côté obscur du business peut commencer !

il y a un an

Banane

J'aime bien le regard de killer d'Adrien. La révolte est en marche. S'il vous prend pour des débiles il ne verra pas venir le retour de boomerang...

il y a un an

Franck Jammes

Il ne peut pas les obliger à signer. Et il ne peut pas les virer. Par contre, avant la signature qu'on remettra aux calendes grecques, on peut rappeler que le déménagement n'est pas remboursé.

il y a un an

Pierre

ha, ha ... Adrien vient de prendre conscience de la situation et va poser les pincettes ... quand on embête un gentil on ne s'attend pas a ce qu'il se rebiffe ... les C... ca ose tout, mais comme c'est des C... ca se plante souvent ...

il y a un an

Capitaine Line

haaaa ! le regard que l'on attend depuis le début bon sang de bois !

il y a un an

Pierre

"c'est plutôt bon signe" ... en effet ils nous prennent pour des buses et ils ne vont pas s'attendre au retour de baton

il y a un an

étienne

Heureusement que c'est raconté avec un décalage dans le temps, sinon il y aurait eu des masses de français avec des fourches à San Francisco pour chasser l'enflure à gros nez.

il y a un an

Crystalium

Tiens, Adrien passe en mode tueur ? Ce regard sur les deux dernières cases ... ♥

il y a un an

Doubitchou

D'abord, bravo pour ce bédéblog. C'est un histoire palpitante, et je l'ai déjà une fois sortie de mes feeds tellement elle pouvait me mettre hors de moi.

Mais elle me fait me demander comment ça réaqgit du côté de vos co-fondateurs. Partant du fait que vous n'êtes pas vraiment difficile à trouver sur le net, c'est une histoire qui peut quand même pas mal égratigner leur réputation, non ? Il n'y a aps de problème avec l'image, tout ça ?

Ceci dit, ils le méritent amplement.

il y a un an

Midget

Ahhhh.
Adrien a quelque chose en tête depuis longtemps je pense.
Hâte de savoir ce que c'est!

il y a un an

Yax

"Plutôt bon signe" ? là c'est énorme, j'attends la suite impatiemment :-)

il y a un an

Lorenzodilolo

Alors à la différence d'autres lecteurs, j'aime bien l'insistance sur cette partie de l'histoire, si c'est bien ce qui va tout faire basculer. Et quand je vois les 2 dernières cases et le regard d'Adrien ... Alléluia ?

il y a un an

MasterLudo - @MasterLudo

Retour de baton en cours

il y a un an

zaz

"Il veut qu'on paie pour travailler" : c'est malheureusement beaucoup plus courant qu'on ne le pense.

J'avais rencontré un dirigeant de startup qui me proposait un poste.

=> Pas de salaire (on est une startup, toussa)
=> Il fallait que j'apporte des sous dans le capital
=> Et pour la répartition des parts : "On verra plus tard".

Dit comme ça, c'est évident que ça pue l'arnaque. Mais je peut vous assurer que bien enrobé, ça passe.

Accessoirement, la startup à finalement levé beaucoup de fonds, et se porte aujourd'hui très bien. Est-ce qu'au final j'y aurais gagné même contre 5% des parts ? Impossible à dire.

Aujourd'hui aussi je "paye pour travailler". Sauf que c'est ma boite à 100%, mon choix.

il y a un an

CestParti

Bah, c'est courant ce genre de propositions en SSII en France. Combien de fois on m'a proposé de m'embaucher comme dév si j'amenais des clients pour un certain montant.

il y a un an

a

Payer pour travailler ?

C'est d'actualité : http://www.editions-stock.fr/va-t-payer-pour-travailler-9782234081765

il y a un an

Adrien

Mon homonyme me plaît tout à coup.
Longue vie à ce petit couple :)

il y a un an

Anim★l

Le masque de colère froide d’Ad est très réussi.

il y a un an

Cristophe

Attention Adrien n'a plus son visage angélique ! d:-)

il y a un an

Morémuse

Ah, ça y est! L'heure du sursaut et de la contre attaque tant espérée arrive! Vivement la suite!

il y a un an

Pastelle

C'est bientôt demain ? Parce que vivement la suite !

il y a un an

Mécréant

Plutôt que "On se croirait dans une série", j'aurais mis "On se croirait dans une BD"

;-)

PS:Je ne réagis pas souvent, alors j'en profite: MERCI!

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

J'y ai pensé mais ça se dit peu !

il y a un an

Ella

Je ne vois pas comment vous pourriez y gagner quelque chose dans l'affaire... Du coup je ne vois que 2 réactions possibles :
1) "ou sinon ?... Tu te doutes bien qu'on ne peut pas accepter de risquer de tout perdre... Donc j'imagine qu'il y a un chantage derrière"
2) "Ok d'accord, mais dans ce cas, c'est conditionné à la création de notre carte verte pour qu'on puisse mener plusieurs projets de front, puisqu'on n'aura pas de salaire, tout ça tout ça...".
Mais sinon, une question : si les protagonistes se retrouve NON salariés de Boulax, mais juste travailleurs sur le sol américains sous accord d'édition, ils peuvent vraiment rester ? Je pensais qu'il fallait vraiment qu'ils soient salariés d'une boite installée aux USA pour qu'ils puissent y résider ? ...

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Impossible de parler de la carte verte à Joffrey, car s'il sent qu'il risque de perdre la main bientôt, il fermera le bureau de SF. Trop risqué.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.