laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Nos associés ont carrément fait exprès de nous évincer lors d'interviews, alors nous écrivons aux journaux et médias directement afin de rajouter nos noms.

il y a un an

foducool

le stress, le stresssssss

il y a un an

jgab

case 3 : Y a 2 pokemon prés de la machine a café, un " loustic a lunettes" et un " tarinervé à gros pif" ...

il y a un an

Mathilde

Bonjour Laurel,

Que deviennent votre psy, votre avocat ( ou conseiller je ne sais plus trop) et le collègue ou ami d'Adrien qui faisait des arts martiaux avec lui ? On vous sent démunis et sans soutien, alors que dans plusieurs planches (il y a longtemps), on voyait que vous étiez épaulés par des personnes extérieures.

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Hello ! Je vais bientôt reparler du psy. L'avocat est surtout là pour les papiers. Après pour l'entourage, il est présent mais chacun a ses soucis, et puis nos personnages parlent peu... ^^

il y a un an

Luckyman

Avec la planche 347, insinues tu que cette ambiance délétère à fini par jouer sur ta santé (trouble alimentaire entre autre)?

ps : merci pour l'ensemble de l'histoire ^^

il y a un an

Auryn

Le running gag de Laurel s'empiffrant en dernière case est vraiment trop bon.

il y a un an

Aëlle

Case 3 : j'aime beaucoup l'expression des hypocrites !

Case 4 : comment combattre le stress par la bouffe !

il y a un an

Morémuse

Cette 4ème case, comme sur la précédente planche où on voit Laurel manger beaucoup, accentue je trouve le fait que la tension est montée d'un cran supplémentaire, et on a envie de dire: "Non Laurel, ne te réfugies pas dans la nourriture!"
Mais comment cette histoire va-t-elle se terminer? 8o

il y a un an

Richard

La meilleure solution pour évacuer le stress causé par ces deux (censuré), ce n'est pas de s'empiffrer, c'est ça :

http://www.gif-maniac.com/gifs/53/52956.gif

il y a un an

Zaïtchick

C'est cool quand même, cette ambiance de franche camaraderie autour de la cafetière.

il y a un an

Thierry

Mmmmm.... le bon gros cliché à deux balles.... Ceux qui font du marketing ou des RH passent leurs journées à glander alors que les codeurs, voire les designers, eux sont tellement occupés (et importants, tellement plus importants) qu'ils n'ont pas une seule seconde pour d'autres tâches...

Je résume : Laurel et Adrien sont parfaits, font tourner la compagnie à eux deux et sont essentiels à son succès, les autres glandent et ne servent à rien.

J'aimerais tellement avoir la version des autres associés histoire de pondérer un peu cet angélisme permanent....

il y a un an

Rizel

L'écureuil dit juste que lorsqu'on est dans le marketing on a le temps d'aller sur le net. En soit ce temps est normal, c'est une partie du boulot des marketeux justement d'aller sur les réseaux et autres...

Pour la gestion d'équipe, au sens chef de projet, alors non ils n'ont pas de raison plus que ça d'aller sur les réseaux.
Pour les managers / directeurs d'agences ou les petites boites, là oui car ils jouent un peu le rôle de marketeux également.

Après oui quand on est un informaticien 100% développeur, on a un peu l'impression que les commerciaux / marketeux ne bossent pas autant car ils passent beaucoup de temps à papoter / surfer / visiter des clients (donc se "balader"). Mais ce n'est qu'une impression car c'est du boulot en soit de faire tout ça.

Bon après, pour avoir fait plusieurs boites SSII. Souvent quand même les informaticiens sont "exploités". Un informaticien, il y a encore un peu l'image du gars qui fait ça par pur plaisir. Et je confirme que je vois certains développeurs faire des horaires de folie sur certains projets, juste parce que la techno leur plait... Ils en oublient alors que s'ils bossent autant c'est leur choix (et aussi un peu/beaucoup la pression des managers).
En tant que responsable d'équipe, je compte pas le nombre de fois où il a fallu que je demande à des développeurs de rentrer chez eux.

il y a un an

Evhell - @evhell

+1 pour l'ensemble du commentaire ^^

il y a un an

Olivier

Il y a sans doute de nombreuses raisons d'aimer "Comme convenu" et de prendre un grand plaisir à sa lecture. Pour moi, la meilleure de ces raisons, Laurel, c'est l'art empreint tout à la fois de simplicité et de subtilité avec lequel tu traduis l'état psychologique de tes personnages, puissamment suggéré et non pas platement asséné. En ce sens, je suis subjugué par la 4e case de cette planche (comme par la 4e de la planche 347), son fonds noir, son silence, etc., qui véhicule inquiétude, humour, sens, interrogation... et finalement une énorme empathie envers le personnage. Bref, que ce soit par le dessin, les mots ou les insertions fréquentes de sidekicks impayables, ta BD est vraiment riche en sous-texte, tout en évitant le piège de la sophistication gratuite. Bravo :-).

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Oh, merci ! ☺️

il y a un an

Vini

stress et bouffe
j espère que ça va mieux maintenant

il y a un an

Vini

Bonjour,

Je viens de relire l´histoire depuis le début et effectivement, on comprend mieux.
C´est vraiment terrible comme situation, j´ai hâte de lire la fin pour savoir comme ça s´est dénoué.

il y a un an

ND

Dis donc l'écureuil en case 2, tu serais pas un peu candidat pour être la cible d'une certaine...comment dire...envie de meurtre ? 😕 (même si tu as raison de dire ce que tu dis, hein. Et Adrien aussi par la même ;-) )

Et dire qu'au final c'est la seule femme de l'équipe qui se ramasse psychologiquement les pots cassés de l'hypocrisie de ce système de merde (soupir) :-(

Courage Laurel, te laisses pas bouffer! (bon même si là c'est toi qui mange, il faut bien le dire 😊)

il y a un an

Vini

Je n´avais pas fait attention au côté 'bouffe' de l´histoire.
Je pensais que les cookies à droite à gauche, c´était pour faire joli, un peu comme dans les films.
Mais en relisant l´histoire depuis le début on voit bien toutes ces cases 'bouffe'.

Et là je dis waouw
Car la détresse du personnage est vraiment très touchante. Bien sûr, essayer des rester zen pour ne pas inquiéter son enfant.
Je comprends encore plus le besoin de mettre des mots et des dessins sur toute cette histoire
En espérant que ça aille mieux maintenant.

il y a un an

ND

Ne vous y trompez pas (tout le monde), j'essayais juste, 2 commentaires plus haut, de "dédramatiser" en petite dérision cette situation très grave car, oui, cette détresse je la trouve super touchante (au point d'alimenter encore plus ma colère face aux deux focus (que ça m'écorcherait les doigts de reciter pour la nième fois leur nom/pseudo de vils pangolins de bas-étage-ras-les-flammes-de-l-enfer, un peu comme dans la note sur le consulat Français à SF quoi) qui veulent être califes à la place du calife en se foutant ouvertement de la gueule d'Adrien).

Mais j'ai le pressentiment que quand Laurel sortira de ce marasme, la vengeance sera terrible! 😈 Et les deux lascars de ramasser leur tarin bien par terre (et qu'ils vont même pas y trouver du pétrole, cela va sans dire, gniark gniark 😈).

Bon...stop le mode sarcastique. Et je suis convaincu que notre héroïne saura renverser la vapeur pour faire prouver/valoir ce que de justice. Affaire à suivre...
:-)

il y a un an

chacha

On veut la suiiiitttteee! :P
J'adore venir sur ce blog tous les jours pour enfin pouvoir lire la suite!

il y a un an

ND

Et puis, c'est vrai ce que dit l'écureuil en case 1 ??? Que les "marketeux" et autres managers ont le temps de s'auto-congratuler sur le web ??? Mais ils n'ont vraiment que ça à foutre ??? Et sans parler de ceux qui marnent pour eux ??? 😕

Mais zut! c'est pas possible que ça tourne toujours à l'avantage des deux guignols à gros pifs! Ca va changer tout ça, oui ???

(bon, comme d'hab ne me dites rien si la réponse en planches dessinées est à venir 😊 )

Mais quel suspense! Et quel charme aussi par la même cette histoire! :-)

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.