laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Nous refusons à Joffrey l'éditeur, puis lui annonçons que nous aurons 1 mois de retard sur Caterpillar.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite." 

il y a 10 mois

Philou

Oui, c'est une question rémanente pour moi. Comment ces deux mecs peuvent supporter cette looooongue agonie et cette souffrance provoquée par le lecture quasi quotidienne de la BD ? C'est vraiment un mystère pour moi, et visiblement Laurel n'est pas disposée à répondre... :)
Sinon perso c'est un bonheur de lire cette aventure !

il y a 10 mois

Laurel - @bloglaurel

J'y ai déjà répondu une vingtaine de fois, au contraire.

il y a 10 mois

Philou

Argh, désolé alors... J'ai raté les 20 fois :). #pasdechance

il y a 10 mois

Rizel

La réponse c'est : "il y aura une mise en abîme" pour expliquer ça plus tard.

il y a 10 mois

Philou

Merci Rizel.
:)

il y a 10 mois

Olivier

parce que c'est le CEO ?
Parce que "vous avez voulu faire les choses dans votre coin, vous vous êtes plantés"
ou parce que ça lui permettrait de justifier une demande de l'éditeur du jeu "je dois toujours tout faire, bon je fais les niveaux !"

Bref tout un tas de possibilités.

il y a 10 mois

Ella

Oui je le sens bien cet argument, le dernier que tu proposes.
Adrien lui te,d quand même une super raison de demander l'éditeur. En tant que CEO, Caterpillar reste de sa "responsabilité d'une certaine façon. Si Adri ne peut pas tenir ses délais et engagements, il est en droit de lui imposer de faire travailler d'autres personnes dessus... Et donc de demander l'éditeur !

il y a 10 mois

Laurel - @bloglaurel

Ella > Non, puisqu'il s'est engagé à laisser nos personnages entièrement libres sur ce jeu et que tout est question d'équilibre dans le bluff et de pouvoir des deux côtés.

il y a 10 mois

Mammouth

La tête ! Cette bonne tête de vainqueur frustré !

il y a 10 mois

Max Lampin

Ce regard de Joffrey, ses paupières sont comme des meurtrières!
Sa vengeance va être terrible d'autant que Ad lui tend ingénument le bâton pour se faire battre.
Vue de l'intérieur de la boite crânienne de Joffrey, c'est ici:
http://www.39-45strategie.com/uploads/RTEmagicC_Screen7_01.jpg.jpg

il y a 10 mois

kristofk

Enooooooorme la case 2, j'adore!!!

il y a 10 mois

Toc

"Non", je crois que c'est un mot que Joeffrey n'a pas dû entendre souvent dans sa vie vu sa tête ^^

il y a 10 mois

CestParti

J'ai un peu de mal à comprendre comment la boîte peut fonctionner ainsi, quand 2 équipes qui devraient travailler ensemble se tirent dans les pattes ouvertement. Normalement, en tant que CEO, Joffrey a le pouvoir et le devoir de mettre un terme à cette situation.
En tout cas, et sans prendre parti pour le duo infâme Joffrey/Luc, si des membres de mon staff décidaient d'agir en solo, il prendraient la porte rapidement : qu'ils aillent fonder leur propre entreprise car ce sera mieux pour tout le monde.

il y a 10 mois

Laurel - @bloglaurel

J'ai déjà tout expliqué plusieurs fois. Beaucoup de lecteurs oublient, et c'est normal, car c'est lent, mais quand je me répète trop on me dit que "j'ai déjà dit ça". ☺️ Alors je suis obligée d'avancer. Pour comprendre ce qui t'a échappé, tu peux relire l'histoire depuis le début. 🙂

il y a 10 mois

CestParti

Je vais le faire d'autant que j'ai Le Livre !

il y a 10 mois

conk

oui et non... certes al question a déjà été répondu dans au fil de l'eau, mais elle reste néanmoins légitime à chaque nouveau rebondissement. Nous suivons l'histoire ( qui est parfois un peu lente en effet) et parfois nous nous disons: mais comment supportent-ils cela? puis l'histoire continue, les personnages évoluent (comme nous le voyons en ce moment avec ce "non") et du coup nous nous demandons pourquoi ce changement de comportement n'est pas un peu plus profond ou plus matériel. Quand au commentaire de @cestparti, pas faux , mais si l'équipe est bonne parfois on "fait avec".
bref nous sommes tenus en haleine... on se demande si cela finira en drame humain (expulsion des US etc... ou au contraire en success story. Pourvu que cela ne termine pas en un: ben voila c'est fini la société est dissoute et chacun vivote de son côté.

il y a 10 mois

Vincent B - @Al_Monsterpuff

Huhuhu, la tête de Joffrey de la deuxième case ^w^ et de la dernière.

il y a 10 mois

Auryn

Le Cave se rebiffe !

il y a 10 mois

Diane

Les expressions de Joffrey sont phénoménales!

il y a 10 mois

Pierre

Joffrey va jouer sur la corde sensible de la conscience professionnel (toujours efficace)... "Quoi vous êtes en retard alors que vous aviez promis de ne pas l’être ... bon ok ... passez moi les codes de l’éditeur et je serais bon prince ..."

il y a 10 mois

Dam

Cela faisait peut être 3 ou 4 ans que je n'avais pas jeté un oeil à votre blog, je reviens bluffé. Notamment par cette (votre) histoire. Le trait, le graphisme, la dynamique, le fond, bref je suis impressionné par votre évolution. Une histoire bien addictive que je me suis empiffré en 2h sur mon téléphone... les yeux piquent... bon courage et vivement la suite.

il y a 10 mois

Laurel - @bloglaurel

Oh, merci !! ☺️

il y a 10 mois

Aëlle

Case 1 : Bravo pour avoir dit Non.
Case 2 : Bravo pour avoir magnifiquement bien rendu l'expression de Joffrey. Il ne s'attendait pas à se prendre un "non" en pleine poire !
Case 3 et 4 : là aussi, Joffrey est très bien dessiné... mais je crains les mesures de rétorsion suite au mois de retard annoncé.
De plus en plus de suspense dans cette histoire, bravo !
Et je suis aussi impatiente de lire la mise en abyme qui explique comment les personnages réels peuvent supporter de voir cette BD mise sur Internet.

il y a 10 mois

Fred

En case 2, ça doit être ça qu'on appelle une "tête de sphincter" :-)

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.