laurel comics blog bloglaurel

Dessinatrice de bandes dessinées et de jeux vidéo, co-founder de Pixowl avec Arthur Madrid, Sébastien Borget et Adrien Duermael. Je vis et travaille à San Francisco.

commeconvenu

Lire ma BD en ligne

references

Références

contact

Contact

Flux RSS

Quand le patron teste son pouvoir sur les autres.

"Bien qu'inspiré de faits réels, ce récit est purement fictif, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite."

il y a un an

Marlo007

Heu, comment ça sans trottoirs devant la maison :c ?

il y a un an

Martin Penwald

C'est les États-Unis, hein. Si t'as pas de bagnole, t'es un looser.

il y a un an

Marlo007

D'accord je vois. Merci :)

il y a un an

Asp

Et Brume qui se fait expliquer les règle par Adrien.
Si on devait choisir entre Joffrey et Brume pour boss, le choix serait évident.

il y a un an

Menmos

Je pense que Laurel n'a pas le permis et que c'est pour ça qu'elle ne peut pas accompagner Cerise à l'école. Mais effectivement, il faudrait l'expliciter.

il y a un an

shadylane

Moui, autant je trouverais aberrant que Luc en tant que COO soit envoyé 12 jours pour bosser/superviser la grosse équipe de devs, autant ça me parait plutôt normal pour le CTO, non ?

il y a un an

noise

Coucou, j'ai une petite question.Depuis quelque planche tu as des chaussettes "tim burton", est-ce pour montré ton coté gothique ultra dépressif du moment ?
merci. et courage aux personnages!

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Ah non pas spécialement!

il y a un an

Bobinooz

Coucou, j'ai lu la bd depuis le début et j'avoue que c'est la première fois que je ne comprends pas une case : pas compris pour les trottoirs, pas compris comment Laurel se retrouve au lit alors qu'elle est en train de dessiner 3 cases avant (pas dans la même pièce que le lit si j'ai bien suivi les pages précédentes) et le rendu de ses habits ne semble pas précis (comme si ses vêtements n'avaient pas de contours mais seulement une silhouette) ... comme c'est mon premier post j'en profite pour dire que cette BD est franchement super : originale, très belle graphiquement et passionnante. En plus je suis un vrai fan de Brume et surtout des écureuils psycho maniaques et asociaux :DD Merci merci de nous faire partager ton travail ! Bon courage pour la suite (pour toi et les héros de l'histoire aussi ;)

il y a un an

Geo de Forest

C'est parce qu'elle y pense encore le soir, en se couchant.

il y a un an

max lampin

J'ai beau retourner ça dans tous les sens, je ne comprend rien à cette histoire de trottoir. Vous habitez une zone où il est impossible de ne pas marcher sur la route pour se déplacer? ça veut dire que la gamine n'a aucune autonomie en dehors de la maison? impossible d'aller voir les copines sans être accompagnée, impossible d'aller faire une course?

il y a un an

vewo

petite joueuse : http://positivr.fr/risquer-sa-vie-pour-se-rendre-a-l-ecole/

il y a un an

Lunecume

Il faut simuler une gastro gargantuesque ! Et normalement si Joffrey a un soupçon de bon sens il n'insistera pas...

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Bonjour à tous!

En fait je croyais l'avoir précisé au début, mais je n'ai pas retrouvé la page donc je ne l'ai peut-être pas fait.
Mais oui la maison est située en hauteur, il n'y a pas de trottoirs, donc il faut absolument une voiture (et mon personnage n'a pas le permis).
Un bus scolaire passe mais seulement pou les enfants qui vivent loin de l'école.
Les gens sont vraiment censés avoir une voiture en vivant ici. ^^

il y a un an

line

Si si, tu l'avais dit, c'est juste là: http://bloglaurel.com/the-daily-struggle-planche-33./82

(heureusement que j'ai tout relu il y a quelques jours!)

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Ah ok! Merci!!

il y a un an

Lego

Page 33. je crois

il y a un an

Lili

Bonjour Laurel,
Tu l'as bel et bien précisé !
Je me rappelle d'une planche (mais il y en a beaucoup, je n'aurai pas le courage de la rechercher !) où tu expliques le problème de l'absence de trottoir et de l'obligation de se déplacer en voiture.
Personnellement, je m'en suis rappelée sans problème et la mention des trottoirs dans cette dernière planche ne m'a pas posé de souci de compréhension.
Merci pour cette BD quotidienne, ton trait est beau et l'histoire prenante.

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Ah bon, c'était une phrase simple! Ok merci!

il y a un an

Dilustro

Je confirme à Laurel que 1) la géographie particulière de la maison et 2) le fait qu'elle n'a pas le permis ont été précisés dans des planches précédentes... Je ne sais pas lesquelles en revanche ! Cela date de l'installation dans la coloc, je pense.

il y a un an

Axelle - @xela_85

elle en a aussi parlé lors du voyage d'Adrien en France si je ne me trompe pas ;o)

il y a un an

Bob

C'est vraiment complètement con de faire louper l'école 12 jours car "il n"y a pas de trottoir". Il y a des grillages des deux côtés de la route ? Marcher sur la route ça fait mal aux pieds ? C'est vraiment d'une débilité sans nom !

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

Pas de grillages, mais des palissades; les maisons sont au bord de la route, il y a une pente dans laquelle les voitures accélèrent pour garder leur élan, et énormément de virages qui multiplient les dangers. Certains s'y essaient de temps en temps pour faire du jogging mais perso je ne tenterais pas le coup, surtout avec un enfant.
Et sinon, un peu de politesse, ça ne fait pas de mal, dans la vie, tu sais.

il y a un an

Firenze

">Pas le choix<, elle va devoir louper l'école"
Envisager ne serait-ce qu'une seconde de faire louper >12 jours< d'école à une enfant, ça montre tout de même le degré d'aliénation atteint. Ne pas imaginer que ce problème majeur puisse être compris/pris en compte par Joffrey, ça montre le peu de cas qu'il faisait de vous et à quel point cous y étiez habitués.
Du coup je me dis que si c'est vrai, c'est n'importe quoi de bosser encore avec ce genre de personne à l'heure actuelle (déjà que le coup de dormir à la cave pour des résidents permanents, c'était gratiné), et si c'est faux, ben c'est bancal comme scénario sur ce coup-là.

il y a un an

Laurel - @bloglaurel

J'ai déjà expliqué plusieurs fois à quel point il est difficile de dialoguer avec Luc et Joffrey.
Ce n'est pas leur problème si mon personnage n'a pas le permis. Ce n'est pas à eux de gérer ça. Mon personnage n'avait qu'à le passer.
Je pense qu'en lisant l'histoire d'une traite, la compréhension est bonne. Là comme c'st une page par jour, on oublie, simplement, qu'ils ne sont pas compréhensifs (même si nous, on le serait, eux de toute façon ce n'est pas leur rôle).

il y a un an

adricube

"ce n'est pas leur problème" ... et ça me semble normal ! je ne juge pas l'ensemble des faits, que tu maitrises mieux, mais pour moi un patron ou même un collègue n'est nullement obligé de prendre en compte tous les aspects de a vie personnelle de ses salariés / collègues. Sinon c'est ingérable ! Après le mieux c'est de discuter, et si c'est impossible c'est très dommage, mais pour moi le privé et le professionnel doivent être le plus possible séparés.

il y a un an

Firenze

@adricube : Je suis assez d'accord, au fond, mais ici, il s'agit d'une petite structure, d'une petite équipe, les stagiaires vivent à la maison et tout, il ne s'agit pas d'une grosse boîte, tout de même.

il y a un an

Mananie

Je comprends ton point de vue, Adricube, le problème dans le cas de Boulax est que ce n'est pas la seule occurence de de frontière floue entre privé et professionnel. Et qu'il semble y avoir une frontière nette entre ceux qui vivent cette situation et ceux qui en bénéficient.

Associez votre email à une image Gravatar!

Se rappeler de mes informations.

Être tenu au courant des réponses par email.